Afin de bien cerner le vocabulaire des formats d’animation, nous vous proposons un lexique ci-dessous :

Movies (Films) = Anime de plus de 40 minutes, destinés à passer au cinéma au Japon. Vous remarquerez que, pour la plupart, il est impossible de les replacer dans un moment précis de la chronologie de l’œuvre originale ou de la série TV. Au Japon on les appelle « Gekijōban », c’est à dire « films pour grand écran ». Ils sont aussi désignés par le terme anglais « movies ».

TV Specials (Épisodes spéciaux) = Ce sont des épisodes spéciaux d’environ 30 à 40 minutes relatant des faits plus ou moins révélés déjà dans le manga. Ils en sont donc directement tirés, et se replacent facilement dans la chronologie de Dragon Ball. Les TV Specials, comme leur nom l’indique, passent à la télé et sont des épisodes spéciaux.

OAV (OVA) = Original Animation Video : Programme destiné à la vente de VHS ou de DVDs. Ces animes d’environs 25/30 minutes ne passent pas à la télévision ni au cinéma. Bien souvent ces animes sont de meilleure facture, car n’ont pas à subir les restrictions liés à la diffusion télé ou à l’adaptation cinématographique. Il y a bien sûr des exceptions, d’ailleurs dans le cas de Dragon Ball il n’y a pas eu d’Original Animation Video à proprement parler, puisqu’ils n’ont pas décidés de faire un épisode inédit qui ne sortirait qu’en VHS. Dans le cas des deux premières, il s’agit de l’adaptation des passages anime des jeux vidéo Dragon Ball Z : Shin Saiyajin Zetsumetsu Keikaku. Par la suite, d’autres animes particuliers diffusés d’abord sur le web, comme « Dragon Ball : Ossu ! Son Gokū et ses amis sont de retour !! » ou « Dragon Ball : Episode of Bardock », purent malgré tout être classés dans cette catégorie, car ils sont ensuite sortis en DVD sans passer à la TV ou au cinéma.