Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Les noms des guerriers de l’Univers 6 dans la VF de Dragon Ball Super

Le tournoi entre les Dieux de la Destruction des Univers 6 et 7 vient de commencer dans la version française de la série Dragon Ball Super (Diffusée sur Toonami) et voilà que les noms français des guerriers de l’Univers 6 nous sont révélés.

Avec la diffusion de l’épisode 032 hier, vendredi 07 avril 2017, on découvre de nouveaux personnages dans la série TV Dragon Ball Super (du moins dans la version française actuellement diffusée) et ce sont les synopsis des prochains épisodes qui sont d’ores et déjà connus qui nous dévoilent les noms des nouveaux personnages (en VF) de cet Arc du dieu de la destruction, Champa.

 


  • Botamo (ボタモ) se nomme aussi Botamo.
  • Frost (フロスト) se nomme également de la même manière qu’en version originale.
  • Magetta (マゲッタ) se nomme en français… « Goldoma ». Sûrement une référence à une série très connue en France connue sous le nom de « Goldorak », vu qu’en effet, le nom « Magetta » pourrait être une référence à Gō Nagai et ses célèbres mechas : Mazinger pour « Ma » et Gettā Robo (Getter Robo) pour « Gettā » tout simplement. Vu que Goldorak est la série de Gō Nagai qui s’est le plus exporté en France, la raison du nom français de Magetta semblerait alors plutôt justifiée, bien qu’étonnante.
  • Kyabe (キャベ) se nomme en français… « Cabba ». Oui, la version française a opté pour le nom US de ce dernier pour plus coller avec l’origine du mot « Cabbage » en anglais, qui veut simplement dire « Chou ». A savoir que dans la version française du manga Dragon Ball Super, le nom de Kyabe a été retranscrit en « Cabbe ».
  • Hit (ヒット) se nomme lui aussi de la même manière qu’en version originale, et c’est une bonne chose car il aurait été plutôt douteux de changer son nom en sachant que celui-ci provient de « Hitman » (Tueur à gages).

Et pour finir (bien qu’il ne soit pas un guerrier de l’Univers 6) ;

  • Zen’ō (全王), qui se nomme « Roi Zeno » en version française, autant dire que c’est explicitement un pléonasme en sachant que « Zen’ō « veut déjà littéralement dire « Roi de tout » et reviendrait à dire « Roi Roi de tout ». Ce qui est, ma foi, plutôt étrange. Mais passons.

En conclusion, nous pouvons donc observer quelques modifications et retranscriptions différentes que ce qu’on aurait pu s’imaginer et, ce qui est très probable, c’est que la série sera très sûrement amenée, plus tard, à faire d’autres modifications au niveau des noms des personnages.

 

Tags
Voir davantage

Articles en rapport