Sirène

La Sirène (人魚, Ningyo) est un personnage tertiaire du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et de la série animée Dragon Ball adaptés de celui-ci.

Il s’agit de la deuxième fille « pulpeuse » que Son Gokū ramène à Kamé House sur la demande de Kamé Sennin.

 

La sirène, dans le manga couleur

La sirène, dans le manga couleur

C’est une jeune femme d’une beauté incomparable. Elle a de grands yeux verts (bleus foncés dans l’anime) en amande, un visage très fin et porte du rouge à lèvres.

Dans les Color Editions, ses cheveux sont bleu-verts et elle est vêtue d’un T-shirt rose dont elle remonte les manches aux épaules et sur lequel on peut lire « Pie Pie ».

Il s’agit là d’un jeu de mot, puisqu’en japonais « Pai Pai », qui se prononce pareil, signifie « nénés » (les seins donc).

La sirène, dans la série TV

La sirène, dans la série TV

Dans la série TV Dragon Ball, son T-shirt est de couleur rouge, tandis que ses cheveux sont violets. De plus, elle porte du fard à paupière mauve (sûrement du waterproof…). Son rouge à lèvres est également moins visible.

Sa silhouette reste cependant identique et comme toutes les sirènes, elle possède une queue de poisson. Cette partie inférieure de son corps est de couleur bleu canard, que ce soit dans l’anime ou bien dans le manga couleur.

Cette queue de poisson explique donc le gag qui s’opère lorsqu’elle dit qu’elle ne porte pas de culotte

 

Caractéristiques

Kamé Sennin la découvre

Kamé Sennin la découvre

Elle ne semble pas trop comprendre ce qu’il se passe lorsque Son Gokū la ramène à Kamé House. Elle attend, l’air perplexe, que quelque chose se passe.

En effet, Gokū l’a ramené à la demande de Kamé Sennin, mais sans trop lui expliquer pourquoi. Il ne le savait pas lui-même à vrai dire…

Lorsque Kamé Sennin la voit sur le Kinto-Un, il est alors aux anges. Car Gokū a enfin réussi à ramener une vraie jeune fille pulpeuse et jolie comme un cœur.

Il charge alors Gokū de lui demander sa culotte et Gokū, qui ne sait pas ce qu’est une culotte à cette époque, se charge de transmettre la demande.

Il s'agissait en fait d'une sirène !

Il s’agissait en fait d’une sirène !

Il revient voir Kamé Sennin les mains vides, un instant plus tard, ce qui provoque le stresse du vieux maître. Mais Gokū explique alors qu’elle lui a répondu qu’elle n’en portait pas !!

Devant cette révélation, Kamé Sennin n’en peut plus et son nez fait déjà jaillir du sang.

Mais alors qu’il se rapproche, ce dernier constate qu’il s’agit en fait d’une sirène et qu’il est donc normal qu’elle n’ait pas de culotte.

Elle met une gifle à Kamé Sennin et s'enfuit

Elle met une gifle à Kamé Sennin et s’enfuit

Malgré tout, le vieillard s’approche de la jeune femme, alors qu’il restait planqué derrière sa maison jusque-là.

Celle-ci observe étonnée, tandis que le grand-père lui demande soudainement s’il peut toucher ses « nénés » (Pai Pai).

Finalement, elle décoche un coup de poing à Kamé Sennin, en plein visage. Ce qui casse ses lunettes. Puis elle retourne à la mer illico presto.

Il s’avère que l’inscription « Pai Pai » n’était semble-t-il pas une invitation à les toucher…

De cet épisode, Son Gokū retient surtout que « culotte » (Pantī en japonais) rime avec « coup de poing » (Panchi en japonais).

 

Apparitions dans les jeux vidéo

La sirène apparaît dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Super Gokū Den – Totsugeki-Hen.

 

Anecdotes

  • Elle est sur le Kinto-Un de Gokū lorsque celui-ci la ramène à Kamé House. Ceci implique qu’elle possède un cœur pur. Parler de culotte ou de nénés n’était donc peut-être pas approprié. Toujours est-il que c’est un des rares personnage de la série à pouvoir tenir sur le Kinto-Un de Son Gokū.
  • Dans le manga Dragon Ball SD de Naho Ooishi, elle est remplacée par Otokosuky.