Kamé Sennin (Muten Rōshi)

Kamé Sennin (亀仙人, Kame Sennin) ou Muten Rōshi (武天老師) de son vrai nom, est un personnage secondaire majeur dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball, Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.
C’est le premier maître en arts martiaux à entraîner Son Gokū. Autrefois il était connu comme étant l’homme le plus fort du monde et a même remporté le Tenka Ichi Budōkai.

Ramène ici une jeune fille pulpeuse !! À cette seule condition, je t’entraînerai !!!
Kamé Sennin (Dragon Ball : chapitre 024)

 

Vue d’ensemble

Histoire

Kamé Sennin, dans l’œuvre originale

Kamé Sennin, dans l’œuvre originale

Né à l’Age 430. Après avoir reçu l’enseignement de Mutaito, il fonde sa propre école et son propre style.
C’est le créateur de la légendaire technique du Kamehameha et également le premier personnage que l’on voit en train de l’utiliser dans Dragon Ball.
Il fut le maître de Grand-père Son Gohan, Gyūmaō, Son Gokū, Kuririn et Yamcha, au sein de l’école de la tortue.
Vieux et lubrique, Kamé Sennin est d’abord un puissant maître en arts martiaux qui a autrefois remporté le Tenka ichi Budōkai. Cette victoire lui valut une renommée mondiale et le surnom de « dieu des arts martiaux ».
Il est souvent vu en compagnie de la tortue de mer, Oolong, Lunch ou encore Kuririn, qui résidèrent tous sur son île isolée, à Kamé House.
 

Création et concept

Le dieu de Dr. Slump inspira Kamé Sennin

Le dieu de Dr. Slump inspira Kamé Sennin


Kamé Sennin doit son existence à plusieurs sources d’inspirations. Tout d’abord, dans le chapitre 206 « L’identité de Gacchan !! » (ガッちゃんの正体!!の巻) du manga Dr. Slump d’Akira Toriyama, ainsi que dans l’épisode 166 de Dr. Slump Aralé-chan on découvre le dieu en charge de toute la galaxie (銀河系担当の神様, Gingakei tantō no Kami-sama).
Son chara design a très largement inspiré celui de Kamé Sennin, puisque les deux personnages sont presque en tout point semblables. La seule différence notable est la présence d’une étoile sur le front du dieu de Dr. Slump.
Cela va même plus loin que de la simple ressemblance, puisqu’en version originale japonaise les deux personnages ont également la même voix ! En effet c’est Kōhei Miyauchi qui incarnait à la fois dieu dans Dr. Slump Aralé-chan, mais aussi Kamé Sennin dans Dragon Ball et Dragon Ball Z.
En dehors de la ressemblance physique, les deux personnages se ressemblent aussi beaucoup dans le caractère. Ce sont tous les deux de grands sages qui veulent en imposer un minimum, mais qui montrent également leurs côtés moins glorieux à bien des reprises, bien malgré eux.
Le dieu de toute la galaxie dans la série TV Dr. Slump Aralé-chan

Le dieu de toute la galaxie dans la série TV Dr. Slump Aralé-chan

Il leur arrive par exemple de tomber des nues lorsqu’ils constatent qu’ils se sont fait dépasser en puissance par la jeune génération ou encore de lire des livres pour adultes.
Le dieu de Dr. Slump a également un point commun avec un autre dieu du monde de Dragon Ball : Kaiō ! En effet, les deux personnages tentent de faire rire leur auditoire en balançant des blagues toutes plus ridicules les unes que les autres.
Dans l’ouvrage Akira Toriyama The World Anime Special, sorti en 1990, on apprend que Toriyama-sensei a fait réapparaître ce personnage dans Dragon Ball (sous les traits de Kamé Sennin) car il l’aimait bien.
 

Signification des noms

Kamé Sennin (ou Muten Rōshi), et son identité secrète : Jackie Chun

Kamé Sennin (ou Muten Rōshi), et son identité secrète : Jackie Chun

Son vrai nom en version originale est Muten Rōshi (武天老師). Rōshi signifie « vieux maître » en japonais et est une extension de la lecture chinoise du mot lǎoshī qui signifie « professeur ». Quant à Muten, c’est tout simplement l’association de deux kanji : Arts martiaux (武, Mu) et ciel (天, ten) qui donne une consonance très respectable à ce vieil homme qui enseigne les arts martiaux. C’est en quelque sorte le dieu des arts martiaux.
Son surnom dans la série est Kamé Sennin (亀仙人, Kame Sennin) qui signifie littéralement « ermite tortue » en japonais. Il doit ce surnom au fait qu’il enseigne le style de la tortue et qu’il se balade de ce fait avec une carapace de tortue sur le dos.
Son autre nom dans le manga est un pseudonyme qu’il emprunte pour participer incognito aux Tenka ichi Budōkai ; il s’agit de Jackie Chun (ジャッキー・チュン, Jakkī Chun). Ce nom ne sort pas de nulle part, puisque c’est tout simplement en référence à Jackie Chan (l’acteur de films d’actions et de kung-fu), dont il adore les films, qu’Akira Toriyama a nommé ce personnage ainsi.
Lorsqu’il se présente sous cette identité, Kamé Sennin est d’ailleurs vêtu d’un uniforme traditionnel chinois de couleur sombre, qui rappelle beaucoup ceux que porte Jackie Chan dans certains de ses films.
 

Apparence physique

Kamé Sennin, au début du manga

Kamé Sennin, au début du manga


Vieillard assez cool, il porte des lunettes de soleil ainsi qu’une carapace de tortue derrière le dos. Il a également une épaisse moustache mandchou fondue dans sa barbe et est atteint de calvitie. C’est dans le chapitre 025 : « Un rival apparaît ?!! » qu’il révèle qu’il est tout simplement chauve contrairement à ce que Kuririn (lui, qui se rase la tête) pensait.
Kamé Sennin mesure 165 cm pour 44 kg.[1][2] Bien que dans le manga il fasse la même taille que Bulma et Yajirobé et soit également plus grand que Kuririn adulte, dans l’anime il est beaucoup plus petit qu’eux. À l’instar de nombreux personnages, son chara design fut adapté différemment et il n’a donc pas les mêmes proportions.
Après les combatsTeam de l’Univers 7 contre Majin Boo, Kamé Sennin quitte ses vieilles lunettes de soleil pour de nouvelles, avec un look plus futuriste.
Généralement, Kamé Sennin s’habille avec une chemise d’été et des vêtements de plage, comme un short bermuda avec des sandales ou même des crocs (vu dans le film Dragon Ball Z : Battle of Gods) aux pieds. Il est très souvent munie d’un bâton de marche qui lui sert également à appeler son Kinto-Un ou encore le phœnix immortel.
 

Personnalité

Cet obsédé de Kamé Sennin demande à voir la culotte de Bulma

Cet obsédé de Kamé Sennin demande à voir la culotte de Bulma


À l’époque où Gokū devient son disciple, il est légendairement connu dans le monde des arts martiaux sous le nom de Muten Rōshi. Ce vieil homme est âgé de plus de trois cents ans au tout début de la série et fournit diverses histoires pour expliquer sa longévité. En dehors de cette image de combattant de légende, Kamé Sennin est obsédé par les jeunes et jolies filles.
Il passe son temps à reluquer les jeunes filles qui pratiquent l’aérobic à la télévision ou encore celles qui posent dans sa grande collection de magazines cochons. Bulma fait également l’objet de ses fantasmes. À plus d’une reprise il lui demande s’il peut voir sa culotte, la toucher, ou encore lui faire « Paf-Paf » (qui consiste à mettre sa tête entre ses seins).
Kamé Sennin apprécie les magazines cochons que Kuririn lui a apporté

Kamé Sennin apprécie les magazines cochons que Kuririn lui a apporté


Elle n’est pas la seule concernée, puisque dès qu’il voit une jolie fille, Kamé Sennin tente de s’en approcher de lui faire des avances sexuelles sous forme humoristique. Quand ce n’est pas Bulma, ça peut tout aussi bien être Lunch ou encore Chichi, Maron, et même N°18, dans l’anime.
Pour avoir une chance de devenir son disciple, il faut lui ramener une fille, ou encore lui apporter des livres cochons. Mais en définitif, il a aussi de bons côtés et sait se montrer bon pour ses disciples. Il surveille secrètement leur évolution et va même jusqu’à braver Piccolo Daimaō pour épargner leur vie.
Quand il ne se met pas lui-même en danger pour sauver les autres, il tente par tous les moyens de retenir ses élèves lorsque ceux-ci partent à l’assaut de l’ennemi sans réfléchir.
Kamé Sennin tente de retenir Gokū après la mort de Kuririn

Kamé Sennin tente de retenir Gokū après la mort de Kuririn


C’est un homme très brave et généreux qui considère ses jeunes élèves un peu comme ses petits-enfants (même s’il essaie de les faire passer pour ses petits-frères dans le chapitre 027). Il profite de la vie et des plaisirs simples et même s’il ne peut mourir de vieillesse, il est prêt à mourir au combat pour une cause honorable, si nécessaire.
Kamé Sennin dit à Ten Shin Han qu’il a bu un élixir d’immortalité avant d’aller combattre Piccolo Daimaō, mais c’est faux. En réalité, il a reçu l’immortalité de la part du phœnix de l’immortalité (qui, lui, est mort d’une intoxication alimentaire…) mais n’a pas reçu l’invulnérabilité. Il peut donc mourir de toute autre mort que de vieillesse.
Profitant la vie sur une petite île au milieu de l’océan, il vit dans une maison qu’il a baptisé « Kamé House ». De temps-en-temps il la déplace pour entraîner ses élèves sur une île plus grande. Après avoir reçu les enseignements de Mutaito, Muten Rōshi a créé sa propre école (l’école de la tortue) et son propre style d’art martial.
Kamé Sennin décide de se sacrifier en combattant seul Piccolo Daimaō

Kamé Sennin décide de se sacrifier en combattant seul Piccolo Daimaō


Au début de Dragon Ball, Kamé Sennin est connu comme étant l’homme le plus fort du monde. Mais, très vite il se fera surclasser par Son Gokū et les autres guerriers Z.
Dans le chapitre 209 on apprend même son potentiel de combat, qui est de 139, sous son état normal. C’est relativement élevé pour un humain, mais cela reste tout même très loin des milliers qu’avoisinent ensuite ses élèves.
À part ça, Kamé Sennin aime les pizza livrées à domicile, ce qui sert de blague pince-sans-rire, puisque comme on le sait, il vit au milieu de l’océan… Il aime également lire, regarder la télé, faire la sieste l’après-midi, surfer sur des sites cochons et jouer à des jeux vidéo.[2]
 

Biographie

Arc Survie de l’Univers

Kamé Sennin s'ennuie au Temple Ten Shin

Kamé Sennin s’ennuie au Temple Ten Shin

Alors que le Tournoi du Pouvoir va bientôt débuter, Gokū se rend à Kamé House pour recruter Kamé Sennin pour le tournoi organisé par Zen’ō. Gokū pense, effectivement, que son maître sera un atout de taille au sein de l’équipe qui sera composée de 10 guerriers, du fait de son expérience dans le domaine des arts martiaux.
Seulement, Kamé Sennin est absent car il s’est rendu au Temple Ten Shin, le dōjō que vient d’ouvrir Ten Shin Han, pour y enseigner en tant qu’instructeur honoraire. En dépit de cela, Kamé Sennin s’ennuie ferme au dōjō, qui n’est constitué que d’élèves masculins venus suivre les enseignements de Ten Shin Han. C’est finalement au moment où Muten Rōshi commençait à désespérer, qu’arriva une beauté nommée Yūrin. Cette dernière demande à devenir élève au dōjō, mais Ten Shin Han refuse car elle dit n’avoir aucune notion d’arts martiaux et ne s’y intéresser que pour préserver sa beauté. Et quelle beauté ! Une de celles qui font frémir le grand-père, qui se rue immédiatement sur la jeune femme et lui annonce qu’il accepte de la recevoir dans le dōjō.
Kamé Sennin emporte Yūrin sur son épaule

Kamé Sennin emporte Yūrin sur son épaule

Kamé Sennin fait alors comprendre à Ten Shin Han qu’il se doit d’accepter cette fille comme élève, et emporte Yūrin sur son dos pour l’emmener se changer dans une pièce à l’abri des regards. Enfin… Des autres regards, mais pas du sien. Puisque le grand-père lui fait enfiler un uniforme du Temple Ten Shin, mais destiné aux élèves féminins, et qui est en plus délibérément sexy. Puisque l’uniforme donné par Kamé Sennin à Yūrin comporte une mini-jupe et des bas montants jusqu’aux cuisses. De quoi se rincer l’œil pour le vieux pervers. Cependant, Yūrin ne semble pas apprécier. Face à l’attitude de la jeune femme, Kamé Sennin joue des coudes et impose sa perversion jusqu’à la faire fuir.
Au final, Yūrin se retrouve seule et en profite pour utiliser sa sorcellerie pour ensorceler les disciples de Ten Shin Han, qu’elle envoie ensuite en direction du village voisin pour y semer le chaos. Alertés par un villageois, Ten Shin Han, Kamé Sennin, Chaozu et également Gokū, qui est arrivé entre temps, arrivent au village. Ils tombent nez à nez avec les disciples de Ten Shin Han transformés en pantins obéissants et décident d’agir. Kamé Sennin propose de s’occuper de Yūrin, tandis que les autres gèrent les élèves ensorcelés.
Kamé Sennin, ensorcelé par Yūrin

Kamé Sennin, ensorcelé par Yūrin

Face au vieux maître, Yūrin ne semble avoir aucune chance. Et rapidement le combat tourne à l’avantage de Kamé Sennin, qui n’a presque rien à faire si ce n’est profiter de la maladresse de la jeune femme, qui tombe au sol et dévoile sa culotte. Pris d’euphorie en voyant sa culotte rayée, Kamé Sennin relâche sa garde et se prend un coup de pied bien senti de la part de Yūrin, dans les parties génitales. Il chute au sol et la jeune combattante en profite pour lui apposer un sceau sur le front, et pour le transformer en zombie obéissant.
Grâce à son Ki maléfique (Yōki), Yūrin contrôle Kamé Sennin et lui ordonne d’attaquer Ten Shin Han. Mais le maître du dōjō du style Ten Shin compte bien stopper Yūrin qui cause du grabuge dans le village et a recours au Shiyōken. Cependant, Kamé Sennin libère sa véritable puissance maximum et envoie valser Ten Shin Han dans le décors, avant de tenter de l’atteindre avec un Kamehameha puissance maximum. Heureusement, Gokū arrive juste à temps avec son déplacement instantané et dévie le puissant Kamehameha jusque dans la montagne.
Kamé Sennin (ensorcelé) VS Son Gokū

Kamé Sennin (ensorcelé) VS Son Gokū

Gokū engage alors le combat contre Kamé Sennin possédé et constate que son vieux maître n’a pas cessé de s’entraîner pour atteindre un tel niveau. Le Saiyan s’envole ensuite et exécute un Kamehameha, tandis que Chaozu profite de l’instant pour utiliser ses pouvoirs télékinésiques et soulève la jupe de Yūrin qui perd le contrôle du sceau apposé sur le front de Kamé Sennin, qui est aussitôt détruit. Le sort est rompu et le vieux maître retrouve son état normal.
À son réveil, il entend que Ten Shin Han accepte finalement de rejoindre les membres de l’Univers 7 participant au Tournoi du Pouvoir, car il y aurait apparemment une forte somme d’argent en guise de récompense (chose totalement fausse), et décide à son tour de rejoindre l’équipe pour tenter d’empocher cette récompense. Dans le même temps, Yūrin s’excuse pour les torts qu’elle a causée aux villageois et accepte la proposition de Ten Shin Han, de rejoindre son dōjō.
Kamé Sennin assiste à un combat dantesque entre le père et le fils

Kamé Sennin assiste à un combat dantesque entre le père et le fils

Le soir-même, Kamé Sennin et ses élèves mangent au restaurant et constatent une nouvelle fois l’appétit d’ogre de Gokū. Alors que ce dernier avait justement demandé à Kamé Sennin de l’entraîner pour les quelques heures qu’il restait avant le tournoi, Gohan arrive et demande à son père de se mesurer à lui. Kamé Sennin et toute la bande se rendent alors sur le lieu d’entraînement de Gohan et Piccolo et, tandis que Gokū, Gohan, Piccolo et Ten Shin Han vont s’affronter dans un combat par équipe, Kamé Sennin et Chaozu vont assister au combat à quelques mètres de là.
Kamé Sennin et les autres ne peuvent cacher leur étonnement devant l’immense pouvoir des deux Saiyans, qui font littéralement trembler la Terre toute entière.
 

Combats

Dragon Ball

  • Kamé Sennin et Tsuru Sennin VS Mazoku (Anime uniquement)
  • Kamé Sennin, Mutaito, et Tsuru Sennin VS Piccolo Daimaō
  • Kamé Sennin et Mutaito VS Piccolo Daimaō (Anime uniquement)
  • Kamé Sennin (Jackie Chun) VS Yamcha
  • Kamé Sennin (Jackie Chun) VS Kuririn
  • Kamé Sennin (Jackie Chun) VS Son Gokū
  • Kamé Sennin VS Troupe de l’armée du Red Ribbon
  • Kamé Sennin (Jackie Chun) VS L’Homme-Garou
  • Kamé Sennin (Jackie Chun) VS Ten Shin Han
  • Kamé Sennin VS Piccolo Daimaō (vieux)

Dragon Ball Super

  • Kamé Sennin, Piccolo, Ten Shin Han, Gohan, Kuririn, et Jaco VS Armée de Freeza
  • Kamé Sennin, Piccolo, Ten Shin Han, Gohan, et Kuririn VS Ginyū
  • Kamé Sennin VS Yūrin
  • Kamé Sennin (ensorcelé par Yūrin/Normal/Max Power) VS Ten Shin Han
  • Kamé Sennin (ensorcelé par Yūrin/Max Power) VS Son Gokū

Films

  • Kamé Sennin VS Flotte de l’armée du roi Gurumes
  • Kamé Sennin VS 4 Biomen
  • Kamé Sennin VS Ebifuryā, Kishimé, et Misokattsun
  • Kamé Sennin, Gohan, et Kuririn VS Dr. Kōchin
  • Kamé Sennin, Son Gokū, Piccolo, Gohan, et Kuririn VS Dr. Uirō
  • Kamé Sennin VS a Robot de combat
  • Kamé Sennin (Max Power, ivre) VS Broly (Legendaire Super Saiyan)
  • Kamé Sennin (Max Power), Piccolo, Gohan, Kuririn, Ten Shin Han, et Jaco VS GArmée de Freeza

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Kōhei Miyauchi (DB, DBZ ép. 001-260, DB films 1-3, DBZ films 01-09, jeux vidéos jusque 1995 et Ultimate Battle 22), Jōji Yanami (DB ép. 137, Odaiba), Hiroshi Masuoka (DBZ ép. 288-291, DBGT, jeux vidéo depuis 1995, JSAT), Kinya Aikawa (DB Film 4), Takkō Ishimori (DB : Advanced Adventure), Masaharu Satō (DBKai, DB Super, DBZ films 13-15)
  • Doublages anglais :
    • Harmony Gold : Cliffton Wells
    • Ocean Group : Michael Donovan (DB, DB film 1), Ian James Corlett (DBZ season 1 & épisodes de Tree of Might), Peter Kelamis (DBZ season 2), Don Brown (DBZ films 01-03), Terry Klassen (DBZ Arc Humains Artificiels-Majin Boo)
    • FUNimation : Mike McFarland
    • Blue Water : Dean Galloway
    • AB Groupe : Ed Marcus
    • Animax Asia : Dave Bridges
  • Doublage français : Georges Atlas (DB 003), Pierre Trabaud (DB, Films DB, DBZ, Films DBZ 01-13), Gilbert Lévy (DBZ Kai, Battle of Gods, résurrection de ‘F’, DBS)
  • Doublage latino américain espagnol : Jesús Colín (DB, DBZ, DBGT), Mario Castañeda (jeune), Jorge Roig (DBZ Kai jusque l’Arc Cell), Miguel Ángel Sanromán (Battle of Gods, Resurrection ‘F’, DBZ Kai, TFC, DBS)
  • Doublage espagnol (castillan) : Mariano Peña
  • Doublage portugais brésilien : José Soares, Gileno Santoro

  • Doublage portugais : Ricardo Spínola
  • Doublage italien : Renato Montanari (54 épisodes de la première diffusion TV), Mario Scarabelli (2ème doublage TV : DBZ, DBGT, films version TV), Patrizio Prata (jeune : 2ème version TV), Oliviero Dinelli (DB, films DBZ version « uncut » sortis en DVD)
  • Doublage polonais : Adam Bauman
  • Doublage hongrois : Kenderesi Tibor (DB, DBZ), Végh Ferenc (DBGT)
  • Doublage hébreux : Dov Reizer
  • Doublage tagalog : Jefferson Utanes

 

Références

[1] Profile de Kamé Sennin dans le Daizenshū 7 (1996).
[2] Dragon Ball : Super Exciting Guide – Character Hen – (2009).
[3] Weekly Shōnen Jump Issue : 1986 #37 (12 Août 1986)
[4] L’escadron de pompiers de Gokū (Août 1988)