Majin Boo pur

Majin Boo pur (魔人ブウ 純粋, Majin Buu Junsui), également connu sous le nom de Majin Boo (魔人ブウ, Majin Buu), est un des antagonistes principaux du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z et Dragon Ball Kai.
Il tue les Kaiōshin du Nord et de l’Ouest et absorbe celui du Sud, puis en recevant le cœur paisible du grand Kaiōshin qu’il absorbe également, sa puissance et sa nature destructrice sont amoindries. Il est par la suite enfermé par un sort de Bibidi pour de nombreux siècles. À l’Age 774, Babidi, le fils de Bibidi, brise le sort de son père et fait renaitre Majin Boo.
Dans la série, Boo retrouve cette forme après que Son Gokū et Vegeta aient sortis du corps de Majin Boo maléfique leurs amis qui avaient été absorbés. C’est aussi l’ennemi final du manga Dragon Ball et de la série Dragon Ball Z.
 

Vue d’ensemble

Origine du nom

"Bibbidi-Bobbidi-Boo" dans le film Cendrillon (1950)

« Bibbidi-Bobbidi-Boo » dans le film Cendrillon (1950)


Boo , tout comme Babidi et Bibidi, fait référence à une formule magique utilisée dans le film Cendrillon de Walt Disney (1950).
Dans ce film, la bonne fée chante une chanson appelée « Bibbidi-Bobbidi-Boo » dans laquelle elle utilise cette formule pour transformer une citrouille en carrosse et des souris en chevaux.
Cette chanson utilisée dans le film Cendrillon est également appelée « The Magic Song », à savoir « la chanson magique ». Elle fut écrite en 1948 par Al Hoffman, Mack David et Jerry Livingston et chantée en 1950 par Verna Felton pour le long métrage d’animation.
En japonais « Bibbidi-Bobbidi-Boo » s’écrit Bibidi-Babidi-Bū (ビビディ・バビディ・ブー) ce qui donna l’origine des noms des personnages de Bibidi, Babidi et de Boo.

Alors qu’Akira Toriyama s’inspire de Disney pour nommer ces trois personnages, Disney s’inspirait déjà d’une autre œuvre, puisque « Bibbidi-Bobbidi-Boo » pourrait s’inspirer de Bubnoff and the Devil d’Ivan Turgenev (1818-1883). Dans cette histoire, la fille du démon se nomme Bibbidibobbidibu. Cette histoire fut par ailleurs adaptée par Marvin Kaye dans Masterpieces of Terror and the Supernatural, en 1985.
Majin (魔人) signifie « être démoniaque » en japonais. Par extension ce mot désigne à la fois les démons, les sorciers ou encore les êtres dotés de pouvoirs magiques. Dans Dragon Ball, on discerne plusieurs types de Majins.

 

Biographie

Histoires dans les jeux vidéo

Super Dragon Ball Heroes

Xeno Majin Dābura tente de s'emparer de sa Dragon Ball sombre

Xeno Majin Dābura tente de s’emparer de sa Dragon Ball sombre

Dans la 3ème série de Super Dragon Ball Heroes, Majin Boo (pur) réapparaît après avoir fusionné avec la Dragon Ball sombre à trois étoiles, San Shinchū. Il se retrouve confronté au roi du royaume des ténèbres, Dābura, qui est maintenant devenu un Dieu-Démon et apparaît sous la forme de Xeno Majin Dābura.
Celui-ci tente de s’emparer de la Dragon Ball sombre que possède Xeno Majin Boo et inflige de sérieux dégâts à son adversaire. Mais alors qu’il allait s’en emparer, les patrouilleurs du Temps envoyés par la Kaiōshin du Temps interviennent et l’en empêchent.

Seulement, au cours du combat Xeno Majin Dābura parvient à acculer Boo. Mais dans un ultime sursaut avant la défaite, le Majin absorbe Xeno Majin Dābura et devient alors Xeno Majin (Dieu-Démon) Boo obscure.

Xeno Majin Boo obscure débute le combat

Xeno Majin Boo obscure débute le combat

Face à cet Être à la puissance incommensurable, Xeno Gokū et Xeno Vegeta fusionnent grâce aux Potaras prêtées par la Kaiōshin du Temps et deviennent Xeno Vegetto. Un combat entre Xeno Majin Boo obscure, Xeno Vegetto, les patrouilleurs du Temps, ainsi que d’autres Dieux-Démons débute alors.
 

Formes et Power-Ups

Majin Boo pur (Kibito-Kaiōshin absorbé)

Majin Boo pur (Kibito-Kaiōshin absorbé)

Majin Boo pur (Kibito-Kaiōshin absorbé)

Majin Boo (Kibito-Kaiōshin absorbé) (魔人ブウ:純粋 キビト界王神吸収, Majin Buu : Junsui Kibito-Kaiōshin Kyūshū) est la forme qu’obtient Majin Boo (pur) après avoir absorbé Kibito-Kaiōshin dans le jeu d’arcade Dragon Ball Heroes, à compter de la Jaakuryū Mission 3 (JM3).

Il conserve son apparence physique habituelle, mais ses vêtements sont remplacés par ceux de Kibito-Kaiōshin.
Sous cette forme inédite, Majin Boo peut aussi utiliser la technique du Shin Gekiretsu Shin’ō’hō, la plus puissante attaque de Kibito-Kaiōshin.

Cette forme assez méconnue de Majin Boo pur ne réapparaît pas en dehors du jeu Dragon Ball Heroes et de ses divers portages.

Majin Boo pur (Babidi absorbé)

Majin Boo pur (Babidi absorbé)

Majin Boo pur (Babidi absorbé)

Il s’agit ici de la forme de Majin Boo (pur) qui absorbé Babidi. Majin Boo pur (Babidi absorbé) (魔人ブウ:純粋 バビディ吸収, Majin Buu : Junsui Babidi Kyūshū) fut d’abord créé pour le jeu d’arcade Dragon Ball Heroes, et apparaît à partir de la Jaakurū Mission 5 (JM5).

Boo conserve son corps originel, mais il est maintenant vêtu de la tenue du sorcier Babidi. Il gagne aussi en puissance et obtient la capacité d’utiliser des pouvoirs magiques et de la sorcellerie.

Majin Boo pur (Babidi absorbé) peut aussi lancer des Slimes électriques tout comme Babidi. Cette technique est baptisée « Sorcellerie de Biribiri » dans Dragon Ball Heroes.
Il réapparaît sous cette forme dans le jeu smartphone Dragon Ball Z : Dokkan Battle, à compter de l’année 2016.

Xeno Majin Boo

Xeno Majin Boo

Xeno Majin Boo

Apparaissant dans la 3ème série de Super Dragon Ball Heroes (SDBH3) et le manga Super Dragon Ball Heroes basé sur le jeu, Xeno Majin Boo (魔人ブウ:ゼノ, Majin Buu : Zeno) est la forme qu’arbore Majin Boo (pur) après avoir fusionné avec la Dragon Ball sombre à trois étoiles (San Shinchū).
Il apparaît plus puissant encore que sous sa forme classique, puisque la Dragon Ball sombre agit comme un artefact augmentant la puissance de celui avec qui elle se lie. Mais en dépit de ça, Xeno Majin Boo est mis à mal par Xeno Majin Dābura, le roi du royaume des démons, venu chercher la Dragon Ball sombre.
Dominé par son adversaire, Boo n’a d’autre choix que de l’absorber et devient ainsi Xeno Majin Boo obscure. Un Majin (sorcier) devenu Majin (Dieu-Démon) !

Xeno Majin Boo obscure

Xeno Majin Boo obscure apparaît !

Xeno Majin Boo obscure apparaît !

Xeno Majin Boo obscure (暗黒魔神ブウ:ゼノ, Ankoku Majin Buu : Zeno), ou encore Xeno Dieu-Démon Boo obscure, est la forme qu’acquiert Xeno Majin Boo après avoir absorbé le roi du royaume des ténèbres, Xeno Majin Dābura, dans la série 03 du jeu d’arcade Super Dragon Ball Heroes (SDBH3).
Sa puissance est si immense, que Xeno Gokū et Xeno Vegeta doivent avoir recours à la coalescence pour pouvoir le combattre.

En apparence, Boo garde sa forme originelle, mais arbore les caractéristiques physiques de Xeno Majin Dābura, qu’il vient d’absorber. Il obtient ainsi la combinaison rouge et noire de Dābura, sa ceinture blanche et son pantalon rouge. Boo arbore aussi des marques rouges sur le visage et porte une cape noire.
Xeno Majin Boo obscure conserve aussi les caractéristiques qu’il avait sous sa forme précédente de Xeno Majin Boo, avec les yeux jaunes et la Dragon Ball sombre à trois étoiles greffée au milieu du torse.

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Kōzō Shioya
  • Doublages anglais :
    • Ocean Group : Brian Dobson
    • FUNimation : Josh Martin
  • Doublage français : Patrick Borg (DBZ), Antoine Nouel (DBZ Kai)
  • Doublage latino américain espagnol : Mario Sauret
  • Doublage portugais : Joaquim Monchique
  • Doublage brésilien portugais : Wellington Lima
  • Doublage hongrois : Levente Kárpáti
  • Doublage catalan : Antoni Forteza
  • Doublage espagnol : Daniel Palacios
  • Doublage grec : Giannis Papaioanou
  • Doublage hébreux : Shai Zornitzer
  • Doublage thaï : Kaiwan Wattanakrai (Monderine TV), Manoon Raeungchemeun (DEX Company)
  • Doublage cantonais : Chiu Sai-Liang
  • Doublage mandarin : Yang Kaikai

 

Anecdotes

  • Le jeu vidéo Dragon Ball Z Budokai 2, dans sa version française, commet l’erreur de renommer Majin Boo (pur) en « Uub »… Un tout autre personnage.

 

Références

[1] Retranscription utilisée sur des produits dérivés au Japon
[2] Dragon Ball Super Exciting Guide : Character Hen (2009)
[3] Dragon Ball Daizenshū 7 : Dai Jiten (La grande encyclopédie) (1996)