Dragon Ball Z : Budokai 2

Dragon Ball Z : Budokai 2 (ドラゴンボールZ2, Doragon Bōru Zetto Tsū), est un jeu vidéo développé par Dimps et édité par Bandai. Il s’agit d’un jeu de combat, qui est sorti le 05 février 2004 sur la console Playstation 2 de Sony au Japon.
Il est aussi sorti le 14 novembre 2003 sur la console Playstation 2 de Sony et le 18 mars 2005 sur la console GameCube de Nintendo en Europe.
Aux États Unis il est sorti le 4 décembre 2003 sur la console Playstation 2 de Sony et le 15 décembre 2004 sur la console GameCube de Nintendo.

 

Vue d’ensemble

L'écran titre de Dragon Ball Z : Budokai 2

L’écran titre de Dragon Ball Z : Budokai 2

Dragon Ball Z : Budokai 2 est un jeu de combat en cel-shading, avec des graphismes qui se veulent proches de la série animé. Afin de profiter pleinement du jeu il est nécessaire de posséder une carte mémoire pour obtenir et éditer ses techniques et créer des personnages customisés. Comme à l’accoutumée, la barre de Ki et la jauge de vie sont des éléments essentiels au fonctionnement d’un combat. Lorsque la jauge de vie est vide le personnage meurt (comme dans la majorité des jeux de combat). Le Ki, lui, est nécessaire pour se déplacer dans les airs ou exécuter des attaques spéciales. Les combos peuvent être réalisés en appuyant sur P (coup de poing), K (coup de pied) et E (Kikōha), ainsi que sur les touches directionnelles. Les personnages peuvent aussi se protéger des attaques adverses en utilisant la touche de garde.

Le Kamehameha de Son Gokū

Le Kamehameha de Son Gokū

Les personnages possèdent aussi tout un panel d’attaques spéciales. Ces attaques sont en général leurs techniques de prédilection utilisées dans la série : Par exemple, Son Gokū a pour attaques spéciales le Kamehameha ou encore le Genkidama. Alors que les attaques spéciales peuvent être réalisées simplement en pressant la touche de Kikōha et une touche directionnelle, les attaques ultimes elles, sont plus complexes a réaliser et nécessitent un enchaînement des touches de coup de poing, coup de pied et de Kikōha.

En plus de ça, il existe une multitude de méthodes pour exécuter ces attaques. Certaines viennent assez facilement, tandis que d’autres nécessitent un certain temps d’adaptation aux touches pour être réalisées.

 

Les nouveautés

Les personnages de l'Arc Majin Buu sont jouables (ici Gohan adulte et Goten)

Les personnages de l’Arc Majin Buu sont jouables (ici Gohan adulte et Goten)

Alors que le premier Dragon Ball Z : Budokai couvre l’histoire de Dragon Ball Z de l’Arc Saiyans jusqu’à la fin du Cell Game, Dragon Ball Z : Budokai 2 couvre toute l’histoire de la série Dragon Ball Z, jusqu’au combat contre Majin Buu (pur). Là où le premier jeu utilisait des interfaces pour guider le jour à travers les différents Arcs, Dragon Ball Z : Budokai 2 utilise un menu interactif assez différent. Chaque menus étant associé à un Arc bien différent.

Puisque le jeu couvre également l’Arc Majin Buu, il inclut des personnages et transformations apparaissant après l’Arc Cell. Par exemple, Vegeta et Son Gokū possèdent leurs formes de Super Saiyan les plus puissantes apparues dans la série animée Dragon Ball Z. Son Gohan adulte et Majin Buu (bon) sont également jouables. Toutefois, le jeu ne permet plus de jouer avec des personnages pourtant apparus dans le premier jeu, comme : Son Gohan enfant, Zarbon, Dodoria et l’Humain Artificiel N°19. Les personnages comme Freeza ou Cell ne possèdent plus non plus la possibilité d’atteindre leurs formes finales directement.

Majin Cell et Majin Freeza

Majin Cell et Majin Freeza

Le jeu introduit également des personnages issus de fusions, comme Gotenks ou Vegetto. Contrairement aux autres personnages, ceux-ci ne peuvent être sélectionnés depuis l’écran de sélection des personnages. Ils apparaissent au milieu d’un combat lorsque le joueur a recours à une technique de fusion (Metamol ou avec les Potaras). Le jeu présente aussi de nouveaux personnages issus de fusions, comme Yamhan (fusion de Yamcha et Ten Shin han) ou encore Gotan (fusion de Gokū et Mister Satan), ainsi que de nouvelles absorptions possibles pour Majin Buu (mauvais), qui peut maintenant absorber Vegeta, Cell, Freeza, ou bien encore Ten Shin Han et Yamcha. Dans le mode histoire, de nouveaux ennemis comme Majin Cell et Majin Freeza peuvent aussi être combattu.

 

Aptitudes/Techniques

Les 7 espaces de stockage

Les 7 espaces de stockage

Tout comme dans le premier Dragon Ball Z : Budokai, chaque personnages a jusqu’à 7 espaces de stockage pour ses capacités.

Le joueur peut ainsi choisir de donner 7 techniques différentes à son personnage pour combattre. Les techniques prennent parfois plus d’un espace, et cela peut même aller jusqu’à prendre les 7 espaces.

Il existe trois type de techniques :

  • Les « coups spéciaux » comme le Kamehameha ou le Super Saiyan.
  • Les « techniques physiques » comme le Super Dragon Fist et le Zanku Fist.
  • Les « équipements » comme les Senzus ou le vœux de Bulma.

 

Modes de jeu

Mode Histoire

Le mode histoire est un jeu de plateau

Le mode histoire est un jeu de plateau

Le mode histoire de Dragon Ball Z : Budokai 2 diffèrent grandement du premier Dragon Ball Z : Budokai, puisqu’il se présente comme un immense jeu de plateau appelé « Dragon World ».

Dans ce mode de jeu, on incarne Son Gokū et ses différents alliés, qui voyagent dans 9 niveaux différents (il y en a même un dixième dans la version japonaise) en affrontant des ennemis et en récoltant de l’argent, des capsules et des Dragon Balls. Une fois le mode terminé, si les Dragon Balls sont toutes rassemblées, le joueur peut se faire exaucer un souhait : Soit l’obtention d’une capsule spéciale, une capsule de fusion, ou des costumes de Bulma.

 

Mode Tenka Ichi Budōkai

Le mode Tenka Ichi Budōkai

Le mode Tenka Ichi Budōkai

Le mode Tenka Ichi Budōkai permet d’affronter jusqu’à 8 joueurs.

Si plus d’un joueur réel participe au tournoi, aucun prix en zéni ne sera décerné. Mais lorsque le joueur joue seul, il peut remporter les prix suivants :

  • Novice : 10,000 Zeni
  • Adept : 30,000 Zeni
  • Avancé : 50,000 Zeni

Lorsque le joueur perd en finale et fini deuxième, il ne gagne que la moitié du prix. Une fois la compétition remporté avec la difficulté maximum, le joueur peut se rendre dans la boutique et acheter les règles du Cell Game, qui permettent alors l’utilisation des techniques de fusion comme la fusion Métamol ou l’utilisation des Potaras.

 

Mode Duel

Le mode duel permet à un joueur d’affronter l’ordinateur ou un ami à lui, en combat singulier, avec la possibilité d’utiliser des personnages customisés. Le joueur peut aussi faire combattre l’ordinateur contre lui-même.
 

Mode Customisation (Skill Shop)

Le mode customisation ou "Skill Shop"

Le mode customisation ou « Skill Shop »

Le joueur peut éditer les capacités de son personnage grâce à sa carte mémoire.

En dehors du Dragon World, la boutique est le seul endroit où l’on peut obtenir des capsules. Bulma portera alors des tenues différentes au gré du nombre différent de capsules que le joueur achète. Toutes les techniques ne sont pas forcément disponibles dans cette boutique, (car les fusions et progrès s’obtiennent dans le Dragon World) et le prix d’une capsule varie entre 1500 Zeni et 1 000 000 de Zeni.

 

Mode vaisseau de Babidi

Ce mode ne peut être débloqué que si le joueur réuni les 7 Dragon Balls et en fait le souhait. Ici, le joueur peut combattre sous certaines conditions, et peut même être accompagné d’un ami. Le mode un joueur permet de faire monter son Ki jusqu’à débloquer des capsules données par Babidi. Il s’agit d’ailleurs de la seule manière de débloquer Dābura et Majin Buu (Bon, mauvais et pur).

 

Dragon Ball Z 2 V

L'écran titre de Dragon Ball Z 2 V

L’écran titre de Dragon Ball Z 2 V

Au Japon, une édition limitée baptisée Dragon Ball Z 2 V (« V » comme « V-Jump ») est sortie, en partenariat avec le célèbre magazine V-Jump de la Shūeisha. Le mensuel a annoncé que seulement 2000 exemplaires de ce jeu seraient mis à disposition. En plus de conserver les bonus de la version japonaise du jeu de base, une des caractéristiques assez sympathique de Dragon Ball Z 2 V était de proposer Coola en tant que costume alternatif de Freeza. Ceci fut d’ailleurs annoncé dans le magazine V-Jump et la jaquette de Dragon Ball Z 2 V tease d’ailleurs la présence de ce personnage en faisant apparaître la silhouette de Coola à côté du « D » du logo « Dragon Ball Z« .

Une autre caractéristique intéressante du jeu étant qu’il était déjà complet à 100% lorsqu’on le commençait. Toutes les capsules, personnages et arènes étaient débloquées dès le début. La notice du jeu diffère aussi de Dragon Ball Z 2 (Dragon Ball Z : Budokai 2), puisqu’elle ressemble aux covers des Kanzenban, la Perfect Edition du manga.

 

Différences avec Dragon Ball Z : Budokai 2

    Kurīza et Coola dans Dragon Ball Z 2 V

    Kurīza et Coola dans Dragon Ball Z 2 V

  • Inclut les bonus de la version japonaise (Son Gokū avec ses vêtements déchirés, Piccolo avec sa cape et son turban, et Kurīza) et un 10ème stage dans le mode histoire.
  • Freeza possède deux nouveaux costumes alternatifs : Majin Freeza et Coola. En plus de Kurīza.
  • Cell possède un costume alternatif de Majin Cell.
  • Le ring du Tenka Ichi Budōkai arbore le logo « V » de « V-Jump ».
  • L’écran titre est légèrement différent, incluant la silhouette de Coola sur le logo.
  • Les sauvegardes ne sont pas disponibles.
  • Le jeu débute directement à 100%. Toutes les capsules, personnages et arènes sont déjà débloquées dès le début.

 

Personnages

Personnages jouable

 

Anecdotes

  • Dans l’intro du jeu, lorsque Piccolo, Son Gohan adulte, Son Goten, et Trunks enfant lèvent leurs mains au ciel, Son Gohan porte un dōgi orange légèrement différent de celui qu’il devrait normalement avoir. Il n’a pas le T-shirt bleu en dessous et porte une ceinture au lieu d’un turban autour de la taille. C’est grosso-modo la même tenue que celle que porte Yamcha durant l’Arc Humains Artificiels, si ce n’est qu’il n’a pas la marque de Kaiō.
  • Toujours dans l’intro, tous les membres de l’escadron spécial Ginyū apparaissent, bien que seuls Ginyū et Reacum soient jouables au sein du jeu.
  • Son Gohan adolescent ne peut être selectionné en tant qu’allié dans le jeu, même après avoir été débloqué.
  • Trunks du futur possède la capsule « Super Saiyan 2 » dans ce jeu et l’opus suivant, alors qu’il ne peut pas atteindre cette forme dans la série. Cette capsule remplace ainsi ses 2ème et 3ème étapes de Super Saiyan, pourtant apparues dans le jeu précédent et dans la série.
  • Dans la version anglaise du jeu, Dābura cri « Son of a…! » (Fils de…) lorsqu’il reçoit un coup. Mais il ne finit pas sa phrase.
  • Le jeu possède un glitch avec N°17, N°18 et Cell. Ce glitch peut être observé lorsque le joueur nargue l’un de ces Humains Artificiels pendant qu’ils utilisent leur bouclier. En faisant cela, le jeu se fige, et seul le joueur peut se mouvoir. Pour sortir du glitch, le joueur droit frapper son adversaire. Ce glitch ne se produit pourtant pas avec Majin Buu mauvais ayant absorbé Cell.
  • Dragon Ball Z 2 V est considéré comme l’un des jeux Dragon Ball les plus rare, puisqu’il n’en n’existe que 2000 exemplaires.
  • Lorsqu’on change le costume de Freeza pour celui de Coola, son nom se modifie également et « Kūra » (クウラ) apparaît. Toutefois, lorsqu’on selectionne Kurīza, le nom ne bouge pas et le jeu garde « Freeza ».
  • Utiliser la capsule « Vaisseau de Freeza » permet de faire apparaître Mecha Freeza, ou Metal Coola, si l’on joue avec Coola, et dans le cas de Kurīza, il apparaît sous sa forme finale. Tandis que le costume de Majin Freeza ne change rien.

 

Vidéo