Super Saiyan

Le Super Saiyan (超サイヤ人, Sūpā Saiya-jin) ou Super Saïyen est une transformation propre aux plus puissants membres de la race Saiyan qui apparaît dans Dragon Ball, ainsi que dans d’autres mangas d’Akira Toriyama comme Neko Majin, par la suite, ou encore dans le film Dr. Slump Aralé-chan : Hoyoyo !! Suivre le requin secouru…
Le Super Saiyan apparaît pour la première fois le 1er avril 1991 dans les pages de Weekly Shōnen Jump, avec le chapitre 317 de Dragon Ball : « Mort ou Vif ».
Il fait aussi son apparition dans l’anime le 19 juin 1991, dans l’épisode 095 de Dragon Ball Z : « Finalement la transformation survient !! Le légendaire Super Saiyan, Son Gokū ».

Par la suite, deux étapes supplémentaires de cette transformation apparaissent dans l’histoire. Il s’agit des 2ème et 3ème étapes du Super Saiyan.[5] Une autre déclinaison de cette forme apparaît par la suite, mais il s’agit d’une maîtrise : le Super Saiyan Full Power.[5] Puis, deux autres transformations additionnelles pour les Saiyans se révèlent dans l’œuvre originale : le Super Saiyan 2 et le Super Saiyan 3.
Avec la série animée Dragon Ball GT, on découvre le Super Saiyan 4. Puis, six autres formes différentes : Le Pseudo Super Saiyan, le Super Saiyan légendaire, Super Saiyan God, et le Super Saiyan God Super Saiyan (Super Saiyan Blue), à travers les films Dragon Ball Z, et également le Super Saiyan Rosé et le Furieux Super Saiyan, avec la série TV Dragon Ball Super, plus récemment.
De plus, dans le jeu vidéo Dragon Ball Online, les humains sont également capables de se transformer en Super Saiyans, du fait de l’héritage génétique de leurs ancêtres.
 

La légende

Le premier Super Saiyan

Shenron parle du premier Super Saiyan

Shenron parle du premier Super Saiyan

À l’époque où la planète Plant n’avait pas encore été conquise par les Saiyans et renommée en « planète Vegeta », il existait un Saiyan au cœur bon, appelé « Yamoshi ».[1]
Lui et cinq compagnons commencèrent une rébellion contre les autres Saiyans, mais ils furent encerclés. Acculé, Yamoshi se transforma en Super Saiyan pour la première fois. Son style de combat et sa transformation choquèrent les autres Saiyans.[1]
Mais Yamoshi et les siens furent tout de même vaincus, après l’épuisement du Super Saiyan, Yamoshi.[1] Ils furent surpassés par le nombre d’adversaires et les mauvais Saiyans remportèrent la victoire. Ainsi naquit la légende du Super Saiyan.[16]
Après ces évènements, l’esprit de Yamoshi partit à la recherche de six Saiyans aux cœurs purs afin de trouver un nouveau sauveur ; le Super Saiyan God.[1]
 

Extension de la légende

Freeza évoque le Super Saiyan pour la 1ère fois, au début de l'Arc Namek

Freeza évoque le Super Saiyan pour la 1ère fois, au début de l’Arc Namek

La capacité de devenir un Super Saiyan était autrefois considérée comme une simple légende, car elle n’avait pas été effectuée depuis plus d’un millier d’années.
Bien qu’il insiste sur le fait que ce n’est qu’une légende, Freeza (connu comme le plus puissant de l’univers à l’époque) est devenu paranoïaque à l’idée de voir apparaître un tel guerrier, à force de voir le pouvoir des Saiyans croître sans cesse.
À cause de cette crainte, Freeza décide d’anéantir totalement la race des Saiyans avec la planète Vegeta, pensant ainsi éteindre la légende du Super Saiyan.
Cependant, 25 ans après, la légende du Super Saiyan se révèle être véritable lorsque Son Gokū se transforme au cours de son combat sanglant contre Freeza sur la planète Namek.
Prit d’une intense colère lorsque Freeza tue son meilleur ami, Kuririn, Son Gokū se transforme subitement en un guerrier froid et surpuissant : le Super Saiyan.
Il explique qu’il est un guerrier au cœur paisible et que cette intense colère a fait de lui un Super Saiyan. Freeza en conclut que le fait que Gokū soit quelqu’un qui possède un cœur paisible et soit subitement devenu furieux est la raison pour laquelle il a put devenir un Super Saiyan, tandis que Vegeta n’a pas pu y parvenir.

Cependant, les personnages de l’histoire ignorent le rôle qu’a l’héritage génétique Saiyan dans cette histoire, comme l’explique Akira Toriyama :

Ce n’est pas comme si tout le monde pouvait le devenir en s’entraînant ou en étant en colère. Pour devenir un Super Saiyan, le Saiyan doit déjà posséder une certaine quantité de « cellules S » au sein de son corps. Une fois que ces « cellules S » sont assez nombreuses, un déclencheur comme la colère peut faire augmenter de manière significative le nombre de ces cellules et provoquer un changement dans le corps ; c’est la transformation en Super Saiyan.
Akira Toriyama – Dragon Ball S : Saiyan Super Saikyō Comics

Vegeta commence à penser que Gokū est le légendaire Super Saiyan

Vegeta commence à penser que Gokū est le légendaire Super Saiyan

Gokū, par exemple, se transforme après une rage intense qui l’a envahie lorsque Freeza a tué son meilleur ami, Kuririn, devant ses yeux. Bardock, quant à lui, se transforme après avoir été envahie par la colère quand Chilled a attaqué un enfant de la planète Plant, appelé Berry. Puis, Vegeta réalise cette transformation par pure frustration envers sa propre incapacité à y parvenir alors que son rival, Gokū, y était pourtant parvenu.

Si la légende du Super Saiyan a pu se transmettre à travers les générations, et si cette transformation n’est pas réapparut pendant longtemps, c’est en partie car il n’existait plus de Saiyans au cœur paisible, mais aussi car leur nombre de cellules S était peut-être trop faible, de même que leurs forces de combat. Et également car l’environnement de la planète Vegeta ne semblait pas être propice pour atteindre cette transformation, comme l’explique l’auteur :

La plupart des Saiyans possèdent ces « cellules S », mais pas en grande quantité. La raison pour laquelle les enfants de Gokū et Vegeta ont pu devenir des Super Saiyans si facilement est qu’ils ont probablement hérités des « cellules S » de leurs géniteurs. Aussi, le fait d’avoir été élevé sur Terre, dans un environnement plus doux et paisible que la planète Vegeta, peut aussi être un facteur.
Akira Toriyama – Dragon Ball S : Saiyan Super Saikyō Comics

Dans l’anime, durant l’entraînement dans la Salle de l’Esprit et du Temps, Son Gokū dit à son fils, Son Gohan, que la clé de la transformation en Super Saiyan est la colère. Il lui demande alors de l’imaginer, lui et ses amis, Piccolo ou Kuririn, en train d’être tués par Freeza (car Gohan n’avait encore jamais vu Cell, qu’il se préparait alors à combattre) pour nourrir cette immense colère.
C’est aussi le même genre d’entraînement que Son Gohan du futur fait vivre à Trunks du futur dans le 2ème TV Special Dragon Ball Z.

Vegeta parle de "soldes" chez les Super Saiyans, après avoir vu Trunks se transformer

Vegeta parle de « soldes » chez les Super Saiyans, après avoir vu Trunks se transformer

Après de nombreux entraînements, les Saiyans découvrent d’autres niveaux jusqu’alors inexplorés, au-delà du stade de Super Saiyan.
Les augmentations de puissances sont également considérables et le calcul des forces de combat s’arrête officiellement avec l’apparition du Super Saiyan, Son Gokū, sur la planète Namek.
Lorsque Vegeta constate avec étonnement que son fils, Trunks, mais également Son Goten, parviennent à se transformer sans aucune difficulté, en dépit de leur jeune âge, il déclare qu’il doit y avoir « des soldes chez les Super Saiyans ».

Dans la série originale, tous les hommes Saiyans parviennent à atteindre au moins cette forme après l’arc Freeza. Mais il faut attendre Dragon Ball Super pour voir enfin des femmes Super Saiyans.

 

Aperçu

La forme de Super Saiyan

Gokū devient Super Saiyan pour la 1ère fois

Gokū devient Super Saiyan pour la 1ère fois

La première transformation en Super Saiyan peut survenir lorsqu’un Saiyan au cœur paisible qui possède un certain niveau de cellules S, a atteint un niveau très élevé de puissance se perd dans un excès de colère.
Bien que le changement physique n’est pas considérable en dehors des cheveux dorés hérissés, des yeux verts et d’une légère augmentation de la masse musculaire, l’augmentation de la puissance libérée est considérable. La puissance du guerrier de base est multipliée par 50 lorsqu’il est sous cette forme.

La transformation a un effet notable sur la personnalité du guerrier Saiyan. Tout Saiyan qui parvient à cette transformation devient alors froid et violent.
Un Saiyan déjà connu pour son caractère impitoyable (comme Vegeta) voit ce trait de caractère encore renforcé sous cet état. C’est ce qu’observe le principal intéressé lors de son combat contre l’Humain Artificiel N°19, au début de l’Arc des Humains Artificiels.
Cela a aussi été démontré la première fois lorsque Son Gokū se transforme, après avoir assisté à la mort de son meilleur ami, Kuririn. Il est passé du calme d’un combattant au cœur pur à une colère intense pour devenir un guerrier vengeur qui veut à tout prix vaincre l’assassin de son meilleur ami, même à ses risques et périls.

Son Gohan devient un Super Saiyan après son entraînement dans la Salle de l’Esprit et du Temps, mais il parvient à reprendre le contrôle de ses émotions avant sa sortie de la salle. Cependant, la colère à laquelle est en proie un Super Saiyan a ressurgit lorsqu’il a atteint le niveau de Super Saiyan 2.
Ce changement de personnalité apparait également comme dans le TV Special Dragon Ball GT : Chroniques de Gokū ! La preuve du courage est Sū Shinchū, où Son Gokū Jr, un garçon timide et peureux devient alors un guerrier sans pitié lorsqu’il se transforme.

La colère du Super Saiyan, Son Gokū

La colère du Super Saiyan, Son Gokū

Les changements physiques les plus notables lorsqu’un Saiyan se transforme sont ses cheveux (habituellement noirs), qui deviennent dorés et se dressent sur la tête. Cela s’applique aux cheveux des Super Saiyans, mais également à leurs poils, sourcils, fourrures et à leurs queue, lorsqu’ils ont la forme d’un singe géant doré.
La couleur naturelle de leurs yeux change temporairement pour un bleu-vert, le tonus musculaire devient plus défini et la tonicité de la peau (et des vêtements) devient plus pâle, sûrement du fait de la production d’énergie et de la lumière de leur aura. Cette même aura reste blanche dans le manga mais devient dorée et légèrement transparente dans l’anime.

La transformation en Super Saiyan a aussi un effet intéressant et unique sur la famille de Son Gokū en plus de ses effets normaux : il s’agit de la façon dont leurs yeux changent.
Normalement, le contour des yeux de Gokū n’est pas entièrement dessiné et il encercle le globe oculaire d’environ trois quarts.
Quand celui-ci devient un Super Saiyan, ses yeux sont entièrement entourés par un contour, de la même manière que les méchants sont dessinés.
Ceci est entièrement dû à la volonté d’Akira Toriyama, qui souhaitait montrer un état de colère et de haine lors de la transformation en Super Saiyan. Bien que cela ne s’applique pas à l’état maîtrisé de Super Saiyan Full Power, puisque sous cette forme, les Super Saiyans Son Gokū et Son Gohan ont réussis à contenir leur état de colère et ont retrouvé un état de calme.

Les yeux de Gokū et de ses fils changent aussi en Super Saiyan

Les yeux de Gokū et de ses fils changent aussi en Super Saiyan

D’après Kuririn, Son Gokū ne pourrait théoriquement pas exécuter le Genkidama sous sa forme de Super Saiyan, en raison de la nature maléfique du cœur des Super Saiyans. Il faut posséder un cœur pour pour exécuter cette technique et le cœur de Gokū, bien que pas nécessairement contaminé par le mal, reste teinté de rage sous cette forme.

Dans le film Dragon Ball Z : La bataille de l’extrême !! Les trois grands Super Saiyans, Gokū perd le contrôle du Genkidama qu’il était en train de former et absorbe littéralement toute l’énergie dans son propre corps.
Vers la fin de l’Arc Majin Boo, Gokū, qui vient de lancer son attaque sur Majin Boo (pur), se transforme en Super Saiyan seulement une fois que le Super Genkidama est achevé, bien qu’il aurait peut-être pu le faire avant s’il lui restait assez de Ki, car il maîtrise complètement le stade de Super Saiyan depuis l’Arc Cell.
 

Pouvoir et utilisation

La force de combat de Son Gokū Super Saiyan est la dernière enregistrée

La force de combat de Son Gokū Super Saiyan est la dernière enregistrée

La forme de Super Saiyan multiplie par 50 la puissance de base d’un guerrier Saiyan. La première transformation de l’histoire a été exécutée par Son Gokū après que son meilleur ami, Kuririn, se soit fait tuer par Freeza.
Sous cette forme, la puissance de Son Gokū surpasse nettement le tyran. Un exploit rendu impressionnant par le fait qu’avant sa transformation Gokū était impuissant même en exécutant un Kaiōken x20 et un Kamehameha a pleine puissance. Sa force de combat était alors de 3 millions sans utiliser le Kaiōken.
Afin de pouvoir luter avec Gokū, devenu un Super Saiyan, Freeza pousse son potentiel de combat à son maximum et combat le Super Saiyan à 100% de sa puissance.
Bien qu’il semble prendre un léger ascendant, Freeza perd lorsqu’il réalise que pour Gokū ses attaques énergétiques sont totalement ridicules et futiles.

Deux ans après cette terrible bataille sur la planète Namek, durant l’Age 764, Trunks du futur débarque et révèle qu’il est lui aussi capable de se transformer en Super Saiyan, à la grande surprise de Vegeta et des autres personnes assistant à la scène.
C’est la première fois dans la série qu’un autre Super Saiyan apparaît en dehors de Son Gokū. À partir de ce moment, le Super Saiyan n’est plus un être légendaire, c’est une réelle transformation pour les Saiyans !

Ainsi, des Saiyans sont capables de se transformer en Super Saiyans, totalement indépendamment de la légende ou encore de leur classe de combattant.

Trunks, le 2ème Super Saiyan à apparaître

Trunks, le 2ème Super Saiyan à apparaître

Sous sa forme de Super Saiyan, Trunks dispose aisément de Freeza (revenu dans un corps mécanique) et de son père, le grand roi Cold.
Quelque temps après, Vegeta parvient lui aussi à franchir le stade de Super Saiyan, principalement grâce à son obstination et à ses croyances qui l’ont poussé à outrepasser ses propres limites sans pour autant se transformer, ce que Gokū n’avait pourtant pas été jusqu’à faire.

De son propre aveu, Vegeta avait de la colère contre lui-même. C’est ce qui a subitement déclenché d’intenses émotions qui lui ont permis de se transformer. Lorsque Kuririn et les autres s’étonnent de le voir se transformer, Vegeta déclare qu’il a lui aussi un cœur pur, mais que celui-ci est purement maléfique, par opposition à Son Gokū.
Avec ce nouveau pouvoir, Vegeta affronte et explose littéralement l’Humain Artificiel N°19, tout en l’achevant avec son Big Bang Attack. Cependant, les Super Saiyans ne sont véritablement mis à l’épreuve que lorsque les Humains Artificiels N°17 et N°18 débarquent.

Vegeta engage le combat contre N°18, mais il est défait. De même que Trunks du futur, qui intervient ensuite en plein combat. Trunks est vaincu en un coup par N°17. Mais en dépit de sa défaite, la résistance de Vegeta est louée car il a résisté à un passage à tabac un peu plus long. Signe de sa supériorité ?
Ce pouvoir est remarqué par Dieu, qui souligne le fait que Vegeta et Trunks du futur ont été battus par les Humains Artificiels très facilement, alors que le prince des Saiyans était pourtant devenu probablement plus puissant que Son Gokū, à cette époque.
Après cela, les limites de la transformation en Super Saiyan furent encore repoussées, avec l’introduction de l’Arc Cell.

Vegeta Super Saiyan surpasse N°19

Vegeta Super Saiyan surpasse N°19

Les Super Saiyans de base étant incapables de défaire les Humains Artificiels, Son Gokū conseille à ses amis un entraînement dans la salle de l’Esprit et du Temps, qui leur permettrait d’acquérir l’équivalent d’une année d’entraînement, alors qu’un seul jour s’écoule en dehors de la salle.
Le but de cet entraînement est d’atteindre le niveau au dessus de celui du Super Saiyan ; Chose que tous les Super Saiyans qui sont entrés dans la salle ont atteint.
Au moment où Cell commence à absorber les Humains Artificiels N°17 et N°18, Son Gokū, Son Gohan, Vegeta et Trunks du futur terminent leur entraînement dans la salle de l’Esprit et du Temps et parviennent à dépasser le stade de Super Saiyan.
Ainsi, les 2ème et 3ème étapes du Super Saiyan acquises par Trunks et Vegeta viennent surclasser en puissance le premier stade de Super Saiyan connu jusqu’alors. Seulement, ces deux formes consomment énormément d’énergie et la troisième étape augmente considérablement la puissance au profit d’une énorme perte de vitesse.
Lorsque Son Gokū réalise cela, il dédie la suite de son entraînement, dans la salle de l’Esprit et du Temps, à la maîtrise du simple stade de Super Saiyan, qu’il trouve meilleure à tous les niveaux.

Gohan du futur en Super Saiyan

Gohan du futur en Super Saiyan

C’est ainsi qu’en sortant de la salle de l’Esprit et du Temps, Son Gokū et son fils, Son Gohan maîtrisent tout deux parfaitement leur forme de Super Saiyan.
La transformation initiale est ensuite rendue presque obsolète par d’autres formes encore plus puissantes ; le Super Saiyan 2 (introduit par Son Gohan durant son combat contre Cell), le Super Saiyan 3 (que Gokū utilise lors de son combat contre Majin Boo), puis les autres formes divines du Super Saiyan.
Dans la série TV Dragon Ball GT, Son Gokū et Vegeta atteignent aussi le Super Saiyan 4. Un stade de « Super Saiyan » radicalement différent des autres.
Dans le TV Special Dragon Ball Z : Opposition au désespoir !! Les super guerriers restant : Gohan et Trunks, Son Gohan du futur dévoile qu’il connaît la transformation en Super Saiyan depuis longtemps. Probablement après avoir été témoin de la mort des guerriers Z, tués par les Humains Artificiels.
Par conséquent, Son Gohan du futur a peut-être appris cette transformation peu avant son alter ego du présent (à quelques jours de différence), bien qu’il demeure beaucoup plus faible que lui. La raison étant qu’il n’est jamais rentré dans la salle de l’Esprit et du Temps pour s’entraîner avec son père.
Après la mort de Son Gohan du futur, on voit Trunks se transformer pour la première fois en Super Saiyan. Ceci n’apparaît que dans l’anime, puisque dans le chapitre bonus : Trunks The Story, le fils de Vegeta maîtrisait déjà le stade de Super Saiyan depuis peu.
Son Goten et Trunks (respectivement les fils de Son Gokū et Vegeta) parviennent à se transformer en Super Saiyan relativement tôt, à la surprise générale. Goten, qui était âgé de 7 ans (soit un an de moins que Trunks), maîtrisait ce stade depuis si longtemps qu’il était incapable de se rappeler depuis quand.

La seule raison officielle connue qui entour l’immense puissance de Son Goten et Trunks est qu’ils sont tous deux des métis Terriens/Saiyan. Et qu’ils ont hérités des gènes de leurs pères.[1] Il en va de même pour Son Gohan.
Sur ce sujet, Akira Toriyama explique comment les fils de Gokū et Vegeta ont bénéficié de plus de facilités. Le Dragon Ball S : Saiyan Super Saikyō Comics précise ensuite :

(Au sujet de Goten) Il fut capable de devenir facilement un Super Saiyan grâce à son important héritage en « cellules S » !
Dragon Ball S : Saiyan Super Saikyō Comics

Gotenks décide de se transformer

Gotenks décide de se transformer

Lorsque Goten et Trunks fusionnent pour former Gotenks, ils sont capables d’atteindre le stade de Super Saiyan 3. Ils réussissent cet exploit après seulement une semaine passée à s’entraîner dans la Salle de l’Esprit et du Temps.

Malgré tout, Gotenks passe du Super Saiyan au Super Saiyan 3 directement, sans passer par le Super Saiyan 2.
De plus, le fait qu’il s’agisse d’une fusion limite son existence à 30 minutes. Il consomme énormément d’énergie lorsqu’il atteint la 3ème forme du Super Saiyan, ce qui limite son apparition à seulement 5 minutes.
Dans le cas de Trunks du futur, il atteint de le stade de Super Saiyan assez jeune lui aussi, mais il était tout de même âgé de 14 ans (soit presque deux fois plus vieux que son alter ego du présent) lorsqu’il s’est transformé pour la première fois. Mais il faut noter qu’il était aussi beaucoup plus faible et ne bénéficiait pas d’autant d’entraînement. Il ne s’est d’ailleurs jamais entraîné dans une salle à forte gravité.

Dans le dernier épisode de la série Dragon Ball GT, les descendants de Son Gokū et Vegeta (Son Gokū Jr. et Vegeta Jr.) s’affrontent lors d’un Tenka Ichi Budōkai et son montrés comme étant capables de se transformer facilement en Super Saiyans.
Son Gokū Jr. avait déjà montré cette capacité dans le TV Special qui lui était consacré et qui été diffusé juste après l’épisode 40 de la série.

 

Apparitions diverses

Films et animes divers

Le Pseudo Super Saiyan dans le 4ème DBZ

Le Pseudo Super Saiyan dans le 4ème DBZ

Le Super Saiyan fait sa première apparition dans un long métrage au sein du quatrième film Dragon Ball Z : Son Gokū, le Super Saiyan, en mars 1991, sous une forme légèrement différente de celle qui fut ensuite créée pour la série TV. Elle fut d’ailleurs rebaptisée Pseudo Super Saiyan.
La transformation en Super Saiyan telle qu’on la connaît apparaît pour la première fois dans le cinquième film Dragon Ball Z : L’incroyable plus fort contre le plus fort !, sorti la même année. Dans ce long métrage d’animation, Son Gokū utilise son pouvoir de Super Saiyan pour battre Coola, le frère aîné de Freeza, mettant ainsi fin à l’affiliation.

Sur le concept art qu’a dessiné Akira Toriyama pour ce film, Son Gokū a les yeux rouges, tandis que dans le film il a finalement les yeux vert-bleus, comme dans la reste de la série TV et comme sur les autres illustrations couleurs de l’auteur. À cette époque, (avant l’été 1991), Akira Toriyama n’avait probablement pas encore dessiné le Super Saiyan en couleur. Ses premières illustrations couleurs du Super Saiyans furent publiées en mai 1991 (avec le chapitre 323). Il est probable que le concept-art du Super Saiyan réalisé pour le film ait été créé avant.

Le Super Saiyan, dans le 6ème film DBZ

Le Super Saiyan, dans le 6ème film DBZ

La forme de simple Super Saiyan apparaît également dans le sixième film Dragon Ball Z : Choc !! Les Soldats à la puissance de dix milliards, où Gokū et Vegeta affrontent Metal Coola et son armée, ainsi que dans le film Dragon Ball Z< : La bataille de l’extrême !! Les trois grands Super Saiyans ; premier film à réunir les trois Super Saiyans de l’époque : Son Gokū, Vegeta et Trunks du futur.
Dans le film suivant, Dragon Ball Z : Brûle !! Combat ardent, combat sanglant, super combat décisif !!, le légendaire Super Saiyan, Broly, est également représenté avec le premier stade du Super Saiyan, lorsqu’il attaque Gokū en pleine nuit, ou encore avant qu’il ne se transforme en ce guerrier légendaire.
Il utilise aussi cette forme dans le film Dragon Ball Z : Duo risqué !! Le Super Guerrier n’a pas de répit, lorsqu’il se réveille après un long sommeil et attaque Videl, Trunks et Son Goten.
Dans le neuvième film Dragon Ball Z : La Galaxie au bord du chaos !! L’extraordinaire destructeur, Trunks se présente également sous sa forme de Super Saiyan lorsqu’il combat Ten Shin Han. Après ce combat, on peut encore apercevoir d’autres stades du Super Saiyan, dans le film.

Bardock, devenant aussi un Super Saiyan

Bardock, devenant aussi un Super Saiyan

À partir de là, comme le premier stade de Super Saiyan a été surclassé depuis longtemps par les autres stades, les seuls utilisateurs de ce stade dans les films suivants sont Son Goten, Trunks, Gotenks et Gogeta.
Dans l’histoire alternative Dragon Ball : Episode of Bardock, Bardock est expédié dans le passé durant l’anéantissement de sa planète et de son peuple et il devient un Super Saiyan lorsqu’il combat Chilled (un ancêtre de Freeza) sur la planète Plant.
Puis, dans le film Dragon Ball Z : Battle of Gods, Beerus et Whis visionnent un extrait du combat qui a fait rage entre Son Gokū et Freeza sur la planète Namek.
Plus tard, Son Gokū utilise de nouveau cette transformation lors de son deuxième combat contre le dieu de la destruction, Beerus. Alors qu’il conserve une grande partie de son pouvoir de Super Saiyan God, Gokū est capable de combattre sous son apparence de Super Saiyan.
Par ailleurs, Son Gohan, Vegeta, Trunks et Son Goten apparaissent également sous leur forme de Super Saiyan dans ce long métrage sorti en 2013.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Depuis la sortie du jeu vidéo Dragon Ball Z : Super Saiya Densetsu, le 25 janvier 1992, le Super Saiyan est apparu dans absolument tous les jeux vidéo dédiés à Dragon Ball Z ou Dragon Ball GT.
 

Dragon Ball Online

Dans le jeu vidéo Dragon Ball Online, les joueurs de la race humaine peuvent obtenir la capacité de se transformer en Super Saiyan en réunissant les Dragon Balls et en se faisant exaucer le souhait de pouvoir se transformer.
Ainsi, les Terriens humains peuvent devenir des Super Saiyans à partir de l’Age 1000. On ne sait pas encore s’il s’agit là d’une transformation exceptionnelle accordée par Shenron ou bien si celui-ci a révélé en eux une capacité latente.
Au sein de ce jeu vidéo, deux autres races ont ainsi la capacité d’évoluer grâce à un souhait à Shenron ; Il s’agit des Nameks qui peuvent devenir des Super Nameks et des Majins qui peuvent devenir des Majins purs.
Tout comme dans la série originale, lorsqu’ils se transforment en Super Saiyans, les humains acquièrent une aura dorée, ont les cheveux qui se dressent sur la tête et qui changent de couleur, tout comme leurs yeux qui deviennent vert-bleus.
D’ailleurs, dans DBO chaque coupe de cheveux des humains (garçons et filles) à son équivalent en Super Saiyan.
 

Dragon Ball Heroes

Dans Dragon Ball Heroes, ainsi que dans le manga et l’anime Dragon Ball : Episode of Bardock, le père de Son Gokū, Bardock, survit à la destrction de la planète Vegeta et à son assaut contre Freeza et devient ensuite un Super Saiyan.
L’avatar Saiyan étant un des avatars de base, on a la possibilité de se transformer en Super Saiyan avec ; le héros Saiyan, le Saiyan d’élite et le Saiyan berserker.
De plus, le jeu inclut plusieurs femmes Super Saiyans en tant qu’avatars. Il y a là encore ; l’avatar héroïne, l’avatar d’élite et l’avatar berserker.
 

Dragon Ball : Ultimate Blast

Dans Dragon Ball : Ultimate Blast, d’autres Super Saiyans apparaissent. Car il est possible pour le joueur de créer des personnages customisés avec une aura de Super Saiyan.
 

Diverses formes

La possibilité d’entrevoir un pouvoir plus grand encore que celui du Super Saiyan est pour la première fois évoqué par Vegeta dans le chapitre 365 : « Le réveil de Son Gokū ».
La première de ces nouvelles étapes qui surpassent le simple Super Saiyan est le 2ème stade de Super Saiyan atteint par Vegeta et Trunks du futur, puis plus tard par Son Gokū.
Ce stade (ainsi que le stade suivant) est essentiellement un renforcement des capacités du Super Saiyan, plutôt qu’une nouvelle forme à part entière. Ainsi, aucune réelle nouvelle forme n’apparaît avant les combats du Cell Game, lorsque Gohan devient un Super Saiyan 2.
Habitués à sans cesse repousser leurs limites, nos héros et notamment Son Gokū, parviendront à nous révéler le Super Saiyan 3. Dans la série Dragon Ball GT, Son Gokū et Vegeta parviendront même jusqu’au Super Saiyan 4. S’ajoutent à cela, trois nouvelles étapes exclusives de Super Saiyan qui n’apparaissent que dans les films.
Au total, il y a environ 9 variations de Super Saiyan, forme basique comprise. Ci-dessous vous retrouverez une liste complète des stades et niveaux, qu’ils soient avancés ou prématurés, ainsi que leurs qualités.

  • Pseudo Super Saiyan : Il s’agit d’une pseudo-forme de Super Saiyan ressemblant à un Kaiōken amélioré, avec une aura jaunâtre. Cette forme apparaît uniquement dans le film Dragon Ball Z : Son Gokū, le Super Saiyan. En outre, Kaiō considère cette forme comme celle d’un réel Super Saiyan.
  • Super Saiyan : C’est le simple stade de Super Saiyan. Cette transformation peut-être réalisée seulement lorsqu’un Saiyan cède totalement à la colère comme l’a démontré Son Gokū quand il a perdu son ami, Kuririn, ou encore Vegeta qui était en rage devant son impuissance par rapport à Gokū, Trunks du futur qui a perdu ses amis, ou encore Son Gohan qui se remémore la cruauté de Freeza. À noter que sous cette forme, Broly qui porte un dispositif de contrôle pour limiter son Ki, a des cheveux de couleur bleus. Alors que ses cheveux sont pourtant bien dorés lorsqu’il n’en porte pas.
      Les différents types de Super Saiyans

      Les différents types de Super Saiyans

    • 2ème étape de Super Saiyan : Il s’agit d’une étape plus puissante que le Super Saiyan de base. Vegeta est le premier a révéler cette étape durant l’arc Cell.
    • 3ème étape de Super Saiyan : Encore plus puissante et développée que le simple stade de Super Saiyan, cette forme accroît considérablement la puissance physique au dépend de la vitesse. Trunks est le premier a avoir recours à cette forme durant l’arc Cell.
    • Super Saiyan Full Power : Le Super Saiyan à pleine puissance est le nom donné à cet état de maîtrise totale du mental et du physique de la forme basique du Super Saiyan. Il s’agit plus d’un état avancé que d’un stade à proprement parlé.
  • Légendaire Super Saiyan : Il s’agit d’un état qui amplifie les capacités de résistance de son utilisateur sans aucun inconvénient. Dans Dragon Ball Z, Broly est le seul utilisateur de cette transformation qui n’apparaît pas dans l’œuvre originale. Dans Dragon Ball Super, Kale utilise également une transformation similaire, baptisée simplement « Berserker » (暴走, Bōsō).
  • Super Saiyan 2 : C’est le second niveau de Super Saiyan. Il est atteint par Son Gohan en premier lieu, puis par Son Gokū et Vegeta (dans l’œuvre originale) après un entraînement intensif. C’est aussi, probablement, le niveau le moins considéré.
  • Super Saiyan 3 : Niveau 3 du Super Saiyan, atteint seulement par Son Gokū et Gotenks dans l’œuvre originale. Dans les jeux vidéo récents, de nombreux Super Saiyan 3 ont fait leur apparition.
  • Super Saiyan God : Il s’agit d’une forme divine de Super Saiyan créée par l’union des pouvoirs de 5 Saiyans qui se tiennent les mains et transfèrent leurs énergies pour qu’un 6ème Saiyan puisse atteindre ce niveau. Cette forme apparaît dans le film Dragon Ball Z : Battle of Gods.
  • Singe géant (Oozaru) doré : Il s’agit d’un Saiyan transformé en singe géant ayant une forme de Super Saiyan. Cette forme n’apparaît que dans l’anime Dragon Ball GT et peut être vue dans un flashback de l’épisode 066 de la série Dragon Ball Z.
  • Super Saiyan 4 : Une transformation propre à la série Dragon Ball GT qu’ont seulement atteints Son Gokū et Vegeta. Pour atteindre ce niveau, il faut réussir à contrôler la forme de singe géant doré.
  • Super Saiyan God Super Saiyan : Transformation apparaissant dans le film Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F’, tout d’abord, puis dans la série TV Dragon Ball Super. Il s’agit du stade de Super Saiyan d’un Super Saiyan God qui a maîtrisé son pouvoir.

 

Maîtrises et power-ups

Super Saiyan Full Power

Son Gokū et Son Gohan sortant de la salle de l'Esprit et du Temps

Son Gokū et Son Gohan sortant de la salle de l’Esprit et du Temps

La forme de base de Super Saiyan peut être maîtrisée de manière à ressembler à un état naturel pour un Saiyan. L’état dans lequel le Super Saiyan se trouve après cette maîtrise se nomme Super Saiyan Full Power (超サイヤ人フルパワー, Sūpā Saiya-jin Furu Pawā), autrement dit « Super Saiyan à pleine puissance ».

Cet état de maîtrise fut aussi considéré comme une étape supplémentaire et appelé « 4ème étape du Super Saiyan » dans l’Anime Comics du TV Special Dragon Ball Z : Opposition au désespoir !! Les deux super guerriers restant : Gohan et Trunks. En dépit de cela, cet état de maîtrise est simplement appelé « Super Saiyan » dans la série.
Comme il s’agit de la maîtrise de la forme de Super Saiyan, cet état n’est pas considéré comme une forme à part entière. Le Saiyan ne gagne pas en puissance ou en vitesse, il acquiert seulement la maîtrise naturelle de sa forme, et la différence avec un Super Saiyan qui ne maîtrise pas parfaitement sa forme est visible à travers le fait que le Super Saiyan Full Power apparaît sans aucune gêne, comme s’il évoluait dans son état normal.
Ses yeux apparaissent moins sévères et il paraît plus relaxé. Gokū et Gohan, qui ont maîtrisés leur état de Super Saiyan dans la Salle de l’Esprit et du Temps, apparaissent alors « différents » aux yeux des autres guerriers Z. Leurs cheveux arborent aussi une couleur jaune pâle lorsqu’ils sont apaisés et deviennent réellement dorés lorsqu’ils combattent. Leur aura change également quelque peu.
Après s’être élevé aux 2ème et 3ème étapes du stade de Super Saiyan dans la Salle de l’Esprit et du Temps, Gokū conclut que la forme première de Super Saiyan est bien mieux car elle consomme moins d’énergie et est moins dangereuse pour le corps. Il débute alors un entraînement spécial pour s’habituer à son état de Super Saiyan, avec son fils. Rapidement, le père et le fils réussissent à se débarrasser de la gêne qui les envahissent lorsqu’ils se transforment et parviennent à rester sous leur forme de Super Saiyan quel que soit le moment de la journée, à part pour dormir.
Grâce à cela, leur consommation d’énergie est réduite et ils gagnent en endurance. Cette réduction de l’utilisation du Ki leur est très utile pour se concentrer sur leurs techniques et non plus sur leur transformation.
 

Anecdotes

  • Tous les descendants masculins connus de Son Gokū et Vegeta peuvent se transformer en Super Saiyan.
  • Le Dragon Ball GT Perfect File indique que Pan a le potentiel pour se transformer et aurait pu devenir un autre type de Super Saiyan jamais vu auparavant.
  • Les Super Saiyans sont évoqués pour la première fois par Vegeta et Nappa dans l’épisode 005 de la série animée Dragon Ball Z. Constatant le pouvoir de Son Gohan au travers du Scouter que portait Raditz, Nappa et Vegeta ont immédiatement compris que leurs gènes mélangés à ceux de Terriennes donnaient naissance à des Saiyans encore plus forts. Ce passage ne figure pas dans l’œuvre originale.
    • Dans la version américaine de FUNimation, Vegeta et Nappa parlent de devenir des Super Saiyans en devenant immortels, s’ils parvenaient à réunir les Dragon Balls. Aucune mention n’est faite de Gohan et du pouvoir des métis Terriens/Saiyans.
    • Le titre de l’épisode 035 de Dragon Ball Z fait aussi référence au Super Saiyan, bien avant qu’il n’apparaisse officiellement dans l’intrigue. Le titre est « Créé un miracle ! Son Gohan, le Super Saiyan ». Dans cet épisode, Gohan se transforme en singe géant et force Vegeta à battre en retraite.
  • Dans le film Dragon Ball Z : « L’incroyable plus fort contre le plus fort ! », lorsque Son Gokū se transforme en Super Saiyan, il prend un oiseau qui a perdu connaissance dans ses mains et le guérit. Ceci pourrait impliquer qu’il lui a transféré son énergie, un peu comme ce qu’il fait avec Freeza.
  • Dans l’épisode 154 de la série animée Dragon Ball Z, ainsi que dans le film Dragon Ball Z : « La Galaxie au bord du chaos !! L’extraordinaire destructeur », on peut voir des gars porter des T-Shirt « Super Saiyans ».
  • Son Gokū est le premier homme à se transformer en Super Saiyan depuis le Super Saiyan originel, Yamoshi dans le manga, tandis que c’est Broly le premier à se transformer d’après le film Dragon Ball Z : « Brûle !! Combat ardent, combat sanglant, super combat décisif !! ». Les spin-off et OAVs prennent aussi un autre parti, puisque depuis quelques années Bardock est devenu le premier Super Saiyan.
  • Alors qu’il a toujours sa queue, Son Gokū se transforme en Super Saiyan dans la série Dragon Ball GT mais sa queue de change pas de couleur, alors que la cover du premier Dragon Ball GT Perfect File, ainsi que d’autres illustrations semblent indiquer que sa queue devrait également devenir dorée. Dans les jeux vidéo Dragon Ball Z (Budokai) 3, Dragon Ball Z : Infinite World et Dragon Ball Z : Burst Limit, Vegeta peut se transformer en Super Saiyan même si son apparence est celle qu’il a lors de l’Arc Saiyans. Lorsqu’il se transforme, sa queue reste brune et ne devient pas dorée non plus. Même chose pour Bardock, qui conserve sa queue brune dans Dragon Ball Heroes et dans l’Episode of Bardock, alors que sa queue est dorée sur une des affiches promotionnelle de l’OAV.
  • Plusieurs animes s’amusent à parodier Dragon Ball et la transformation en Super Saiyan. C’est par exemple le cas du film Dr. Slump Aralé-chan : Hoyoyo !! Suivre le requin secouru…, où Suppaman se transforme en Super Saiyan pour tenter de stopper une grande roue qui ravage tout sur son passage. Cependant, c’est peine perdue pour lui…
  • Sur internet, il existe de nombreuses vidéos reprenant la transformation en Super Saiyan. Il peut s’agir de clin d’œil, de détournement, de parodie, ou encore de tentative d’imitation…
  • Dans les jeux vidéo de la série Budokai dans lesquels Broly apparaît en Super Saiyan, ses cheveux sont généralement bleus, alors qu’il doit probablement cette couleur au fait qu’il porte le dispositif de contrôle de son père. Dans le second film Dragon Ball Z dans lequel il apparaît (Dragon Ball Z : Duo risqué !! Le Super Guerrier n’a pas de répit), ses cheveux sont pourtant bien dorés comme tous les autres Saiyans. Et il ne porte plus le dispositif de contrôle. Cette apparence a été ajoutée comme costume alternatif dans les jeux vidéo qui ont suivis. Il existe aussi une version alternative du costume de sa forme de légendaire Super Saiyan, avec la peau blanche et les vêtements déchirés.
  • Depuis sa toute première apparition dans l’anime, le Super Saiyan est devenu une des images les plus reconnaissable de Dragon Ball Z. Beaucoup de ceux qui ne connaissent pas la série font allusion aux Super Saiyans lorsqu’ils parlent de Dragon Ball ou Dragon Ball Z.
  • Dans l’épisode 054 de la série TV Dragon Ball Z : « Protègez la planète de l’espoir !! L’étonnante augmentation de pouvoir de Kuririn », en version originale, Freeza utilise le terme de « Chō Saiya-jin » au lieu de « Sūpā Saiya-jin », pour parler des Super Saiyans. Alors que dans l’œuvre originale, le kanji « Chō », qui signifie « Super » est bien accompagné de « Sūpā » écrit en furigana, qui précise la prononciation du mot. Il s’agit probablement d’une erreur de lecture de la part de Ryūsei Nakao, le seiyū de Freeza, car dans l’épisode 025 de Dragon Ball Kai, Freeza parle bien de « Sūpā Saiya-jin », comme dans le manga. Il faut dire, que le terme de « Super Saiyan » était peu commun à l’époque de la première série.
  • Les cellules S que possèdent les Saiyans rappellent les midi-chloriens, qui sont des formes de vies intelligentes et microscopiques vivant au cœur des cellules des êtres vivants, que l’on retrouve dans Star Wars. Ce sont les midi-chloriens qui sont à l’origine de la Force, tout comme les cellules S sont à l’origine de la transformation en Super Saiyan. Akira Toriyama étant un grand fan de Star Wars, il n’est pas impossible qu’il s’agisse ici d’une référence.
  • Parmi les produits dérivés (goodies et figurines) qui sortent autour des Super Saiyans, il arrive que ceux-ci soient représentés avec des cheveux d’or. Généralement jaunes, blonds, leurs cheveux sont parfois peints dans une couleur dorée.

 

Références