Super Saiyan 3

Le Super Saiyan 3 (超サイヤ人3, Sūpā Saiya-jin Surī) est une transformation qui apparaît dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama, et ses adaptations animes : Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

En libérant sa puissance cachée jusqu’à en faire exploser ses limites, le Super Saiyan atteint le stade ultime, le « Super Saiyajin à la puissance 3 ». La dépense d’énergie en est conséquente, et, excepté dans l’autre monde, la transformation en Super Saiyan 3 est limitée dans le temps.

 

La forme de Super Saiyan 3

Gotenks devient un Super Saiyan 3

Gotenks devient un Super Saiyan 3

La forme de Super Saiyan 3 utiliserait apparemment la pleine puissance d’un Super Saiyan, extraite depuis chaque goutte de son sang.[6]

Là où la forme de Full Power Super Saiyan augmente l’endurance, le Super Saiyan 3 augmente considérablement le Ki de son utilisateur, mais il en résulte une énorme dépense d’énergie. De ce fait, en dehors de l’autre monde, où le corps d’un mort ne se fatigue pas, cette transformation est limitée dans le temps.

Ceci accroît aussi considérablement le niveau de fatigue après la transformation et la récupération devient plus longue et difficile. De plus, lorsque Gokū a recours à cette transformation contre Majin Boo, sur Terre, il utilise tellement de Ki qu’il réduit considérablement le temps qui lui était aloué sur Terre. Il diminue ainsi son temps restant de moitié et va même jusqu’à le réduire à néant dans l’anime, lorsqu’il se transforme en Super Saiyan 3 à la demande de Trunks et Goten, qui voulaient voir la transformation en vraie.

La différence avec le Super Saiyan 2, la transformation qui précède celle-ci, est immense. On remarque une augmentation considérable de la vitesse, et de la puissance, en plus du Ki.

La première fois que Gokū se transforme en Super Saiyan 3, dans l’anime, la Terre entière se met à trembler, des éclairs tombent du ciel et des tornades se lèvent.

La terre tremble lorsque Gokū se transforme en Super Saiyan 3

La terre tremble lorsque Gokū se transforme en Super Saiyan 3

À peine vient-il de se transformer, Gokū prévient qu’il ne contrôle pas encore totalement cette transformation et que c’est la raison pour laquelle il a mit un peu de temps à se transformer.

En plus de ces caractéristiques étonnantes, le Ki de Gokū peut être ressenti extrêmement loin lorsqu’il est sous cette forme. Son Ki est ressenti au royaume des Kaiōshins, un endroit situé en dehors de l’Univers. Même Gohan fut surpris de ressentir le Ki de son père à une telle distance. Pas seulement Kaiōshin et Kibito.

À cause de son utilisation massive d’énergie, Gokū ne parvint pas à concentrer son Ki pour être en mesure d’éliminer Majin Boo pur. Plus il tentait de se concentrer, plus son Ki disparaissait. Finalement, il retrouva son état normal ; une forme où il fut à peine capable de lancer le Super Genkidama.

Durant son combat contre Majin Boo pur, Gokū eut recours à cette transformation pour la toute première fois après sa résurrection. Bien qu’il combattit au royaume des Kaiōshins, il y eut une nouvelle fois recours dans un corps de vivant.

Gotenks, l’autre personnage à maîtriser cette transformation dans l’oeuvre originale, n’est pas non plus en mesure de rester bien longtemps sous cette forme. Pour ainsi dire, la transformation en Super Saiyan 3 diminue même le temps alloué à la fusion.

Cette transformation est tellement gourmande en énergie, que dans la série TV Dragon Ball GT, Gokū, qui a retrouvé son corps d’enfant, ne peut rester sous cette forme que quelques secondes.

Il devra subir l’entraînement du vieux Kaiōshin pour faire repousser sa queue et ainsi mieux canaliser son énergie, mais là encore la transformation ne durera pas bien longtemps.

 

Apparence physique

L'apparence du Super Saiyan 3

L’apparence du Super Saiyan 3

Tous les Super Saiyan 3 partagent les mêmes caractéristiques : Ils sont de longs cheveux dorés, des yeux verts avec une pupille verte plus sombre et n’ont pas de sourcils.

Lorsqu’il devient un Super Saiyan 3, Gokū a une mèche qui lui retombe sur le front. Il est même drôle de constater qu’au gré de ses transformations, les mèches qu’il lui restent sur le front diminuent. Il en a plusieurs sous sa forme de Super Saiyan, puis il ne lui reste que 3 en Super Saiyan 2, pour finalement n’en avoir qu’une seule en Super Saiyan 3.

Ses cheveux redeviennent également épais et légers, tandis qu’en Super Saiyan 2 ils étaient devenus plus fins et étaient totalement hérissés sur la tête.

Il est à noter que dans Dragon Ball Heroes, la caractéristique propre aux Super Saiyan 3 qu’est cette absence de sourcils ne s’applique pas aux filles Saiyan. Lorsque les Avatars Saiyans se transforment en Super Saiyan 3, elles conservent toutes leurs sourcils, contrairement aux hommes.

Autre caractéristique importante : l’aura. Celle d’un Super Saiyan 3 est plus ronde et concentrée que celles des autres formes de Super Saiyan. Tout comme le Super Saiyan 2, le Super Saiyan 3 a une aura constamment parcoure d’éclairs. Ceux-ci sont jaunes dans le manga, mais bleus électriques dans l’anime.

Dans l’anime, toujours, on remarque que les teintes du dōgi de Gokū deviennent aussi extrêmement plus contrastées. Ainsi, le orange rouge de son uniforme devient doré, tandis que le bleu nuit devient bleu majorelle.

 

Apparitions dans les films

Dragon Ball Z : La fusion de la résurrection !! Gokū et Vegeta

Gokū SSJ 3 dans le 12ème film DBZ

Gokū SSJ 3 dans le 12ème film DBZ

Alors en difficultés contre Janemba, Gokū a recours à cette transformation, lorsqu’il l’affronte en Enfer.

Il se transforme en Super Saiyan 3, ce qui provoque des tremblements de terre dans tout l’au-delà. Même la planète du Grand Kaiō est touchée par cette onde de choc.

Sous cette forme, Gokū bat le gros Janemba sans problème. Mais celui-ci renaît ensuite sous la forme de « Super Janemba », qui donnera d’avantage de fil à retordre à Gokū.

Grâce à ses techniques extraordinaires de décomposition et de rayons énergétiques.

Finalement, Gokū sera battu par Janemba, après que celui-ci ait eu recours à une épée pour tenter de le tailler en pièces. Gokū sera blessé à l’épaule gauche et tombera dans le lac de sang.

Il faudra l’intervention de Vegeta Super Saiyan pour sauver Gokū, et une fusion entre les deux rivaux Saiyans pour enfin venir à bout de ce Super Janemba.

Dragon Ball Z : Ryūken explose !! Si Gokū ne le fait pas, qui le fera ?

Gokū SSJ 3 dans le 13ème film DBZ

Gokū SSJ 3 dans le 13ème film DBZ

Lorsque Goten et Trunks fusionnent ils forment directement Gotenks en Super Saiyan 3. Celui-ci affronte Hirudegarn et lui balance une salve de Renzoku Shine Shine Missiles. Ensuite le monstre mue et étale Gotenks Super Saiyan 3 d’un seul coup de poing.

Par la suite, Gokū se transforme en Super Saiyan 3 à la fin du film, lorsqu’il affronte Hirudegarn, qui vient de muer. Comme il n’était pas de taille face au Gen-Majin, sous sa forme de Super Saiyan 2, Gokū dû se résoudre à utiliser cette technique sur Terre.

Après avoir encaissé les coups du monstre, Gokū ne montre aucune souffrance, bien qu’une partie de la ville se soit effondré sous la puissance du poing de Hirudegarn.

Comprenant que personne ne pourrait vaincre Hirudegarn en dehors de lui, Gokū mit au point la technique du Ryūken (Attaque du dragon), qui donna son nom au film.

Après avoir été touché par cette puissante attaque destructrice, Hirudegarn fut désintégré en particules de lumières.

Dragon Ball Z : Battle of Gods

Gokū Super Saiyan 3 battu par Beerus

Gokū Super Saiyan 3 battu par Beerus

Dans le film Dragon Ball Z : Battle of Gods, sorti en 2013 au Japon, Gokū eut recours à cette transformation lorsqu’il combattu Beerus, le dieu de la destruction, sur la planète de Kaiō.

Après avoir montré l’étendue de ses multiples transformations au dieu de la destruction, Gokū se transforma en Super Saiyan 3, pensant remporter la victoire avec assurance. Mais il fut surpassé outrageusement par Beerus, qui l’expédia à l’autre bout de la planète avec un seul doigt.

Finalement, Gokū fut surpassé par la vitesse du dieu et finit assommé d’un coup bien placé derrière la tête.

Plus tard dans ce film, Gokū devient un Super Saiyan God et est en mesure de rivaliser avec Beerus, qui attendait justement un affrontement contre le fameux Super Saiyan God de la prophétie annoncée par Le Poisson oracle.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Gokū SSJ3 dans DBZ : Bukū Ressen

Gokū SSJ3 dans DBZ : Bukū Ressen

Le Super Saiyan 3 apparaît dans d’innombrables jeux vidéo Dragon Ball, depuis sa première apparition en tant que telle dans un jeu, avec Gokū Super Saiyan 3 dans Dragon Ball Z : Ultimate Battle 22, sorti sur PlayStation en 1995.

D’ailleurs, dans ce jeu vidéo, Gotenks peut aussi devenir un Super Saiyan 3, le temps d’un instant, lorsqu’il exécute un Meteor Smash. Il en va de même pour Gokū dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Hyper Dimension sorti sur Super Famicom l’année suivante, et dans Dragon Ball Z : Bukū Ressen (Supersonic Warriors 2).

Quant à Gotenks, il peut se transformer en Super Saiyan 3 uniquement pour ses super attaques dans les jeux : Dragon Ball Z : Taiketsu (sous le nom de « Ultra Super Saiyan ») et dans Dragon Ball Z : Bukū Tōgeki (Supersonic Warriors), où sa technique est baptisée « Super 3 ».

En 2009, Vegeta Super Saiyan 3 devient un personnage jouable dans le jeu d’arcade Dragon Ball Z : Dragon Battlers, un jeu d’arcade qui n’était jouable qu’au Japon.

Plusieurs SSJ3 dans Dragon Ball Heroes

Plusieurs SSJ3 dans Dragon Ball Heroes

Le 19 août 2009, le magazine V-Jump révèle que le jeu vidéo Dragon Ball : Raging Blast accueillera deux personnages exclusifs. Le premier de ces deux personnages exclusifs est Broly légendaire Super Saiyan 3.

Le second personnage exclusif fut révélé dans le V-Jump du 08 octobre 2009 : Il s’agit de Vegeta Super Saiyan 3. Le même qui était apparu un peu plus tôt dans Dragon Ball Z : Dragon Battlers. Les deux Super Saiyans 3 apparaissent dans Raging Blast, au sein d’un scénario spécial « What-if ».

Finalement, ces deux Super Saiyans 3 font leur retour dans le deuxième opus de Raging Blast : Dragon Ball Z : Raging Blast 2. Dans ce jeu, les cheveux de Broly légendaire Super Saiyan 3 sont d’ailleurs légèrement plus foncés que dans le premier opus.

Broly SSJ3, par Tadayoshi Yamamuro

Broly SSJ3, par Tadayoshi Yamamuro

Pour la promotion du jeu, des images de Vegeta Super Saiyan 3 et Broly légendaire Super Saiyan 3 sont réalisése par Tadayoshi Yamamuro (le Character Designer de la série, qui a réalisé leur Character Design) et mettent en scène les deux guerriers dans des décors qui semblent tout droit sortis de l’anime, bien que ces deux personnages ne sont jamais apparus dans l’anime.

Pour parachever les explications, la forme de Super Saiyan 3 de Broly est baptisée « Legendaire Super Saiyan 3 », puisque Gokū y fait référence en tant que telle dans le jeu : « Le légendaire Super Saiyan 3 ! » (伝説のスーパーサイヤ人3, « Densetsu no Sūpā Saiya-jin Surī! »).

 

D'autres SSJ3 inédits dans DB Heroes

D’autres SSJ3 inédits dans DB Heroes

En mars 2011, une version en Super Saiyan 3 de Trunks du futur est annoncée pour le jeu d’arcade Dragon Ball Heroes.

Plus tard, Vegeta Super Saiyan 3 et Broly Super Saiyan 3 apparaissent à leur tout dans ce jeu. Un an plus tard, en mars 2012, Trunks GT (du présent) apparaît à son tour en Super Saiyan 3 dans Dragon Ball Heroes.

Puis en juin 2012 c’est au tour de Gogeta de devenir un Super Saiyan 3. Un an plus tard, en juin 2013, c’est Son Gohan du futur et Trunks du futur avec sa tenue d’adolescent qui arrivent en Super Saiyan 3 dans Dragon Ball Heroes. Ils sont rapidement suivis par Vegetto Super Saiyan 3, en février 2014, Bardock Super Saiyan 3 en juillet 2015, puis Trunks : Xeno en Super Saiyan 3 pour septembre de la même année.

Les 6 avatars Saiyans mis à disposition pour le joueur (3 avatars masculins, 3 avatars féminins) de la borne d’arcade ont aussi leurs transformations en Super Saiyan et Super Saiyan 3.

 

Anecdotes

    Ébauches du SSJ3 par Toriyama

    Ébauches du SSJ3 par Toriyama

  • Sur les premières ébauches du Super Saiyan 3, réalisées par l’auteur, Akira Toriyama, le Super Saiyan avait une queue. Cette idée, non utilisée pour cette forme, a peut être été réutilisée par Tōei Animation et Katsuyoshi Nakatsuru pour créer le Super Saiyan 4.
  • Dans la série TV, lorsque Gokū se transforme pour la première fois en Super Saiyan 3, on peut le voir adulte, puis enfant, mais aussi en singe géant, ce qui représente certainement son pouvoir caché.
  • Dans le manga, Trunks appelle cette forme « Ultra Super Saiyan » (ウルトラ超サイヤ人, Urutora Sūpā Saiya-jin).
  • Dans le doublage anglais de FUNimation, lorsque Gokū tente de concentrer son Ki pour pouvoir être à pleine puissance pour battre Majin Boo pur, il dit qu’il est facile de rester sous cette forme dans un corps non vivant, dans l’autre monde, mais que son corps revenu à la vie utilise deux fois plus d’énergie en comparaison.
  • Certains Super Saiyans 3 ont des caractéristiques différentes des autres :
      Plusieurs SSJ3 dans Dragon Ball SD

      Plusieurs SSJ3 dans Dragon Ball SD

    • Lorsque Gokū et Vegeta se transforment en Super Saiyan 3, dans la série des Raging Blast, leurs iris sont plus foncés que leurs pupilles, bien qu’étant de couleur verts. Il en va de même pour Gogeta dans Dragon Ball Heroes.
    • Lorsque Gotenks, Gokū GT, Vegeta dans Dragon Battlers et Trunks dans Dragon Ball Heroes se transforment en Super Saiyan 3, on ne voit pas leurs iris verts foncés. Ils conservent simplement les pupilles vertes qu’ils ont en Super Saiyan. Quant à Broly, il a tout simplement les yeux révulsés. On ne voit pas ses pupilles.
    • La transformation en Super Saiyan 3 de Broly conserve de nombreuses caractéristiques de sa forme de légendaire Super Saiyan, comme par exemple sa taille démesurée, ses cheveux verts ou ses yeux révulsés. Il est maintenant officiel que cette forme de Super Saiyan 3 de Broly est une forme de légendaire Super Saiyan 3, comme il en fut allusion dans Dragon Ball : Raging Blast, à travers une réplique de Gokū.
  • Dans une case de Dragon Ball SD réalisée pour le troisème anniversaire du magazine Saikyō Jump, Naho Ōishi a dessinée Gokū enfant, Yamcha, Pu-erh, Kamé Sennin et Kuririn en Super Saiyan 3. Pour le gag, Kamé Sennin et Kuririn ne changent pas vraiment, puisqu’ils sont chauves. On peut juste voir la barbe de Kamé Sennin devenir dorée.

 

Références