Saiyan

Les Saiyans (サイヤ人, Saiyajin) constituent une race de guerriers féroces qui apparaît dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et les animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

Naturellement belliqueux et agressifs, les Saiyans signèrent un pacte avec Freeza et rejoignirent son armée pour partir à la conquête d’autres planètes.

Cette race joue un rôle central dans Dragon Ball, puisque dans le chapitre 195 du manga, on découvre que le héros de l’histoire, Son Gokū, est en fait un Saiyan qui fut envoyé sur Terre pour anéantir les habitants de la planète.

 

Origine du nom

Saiya (サイヤ) est en fait anagramme du mot japonais Yasai (野菜) qui signifie « légume(s) ». Le mot est suivi du préfixe « Jin » (人) qui signifie « homme/personne » et sert à désigner les habitants d’un lieu.

Il est également possible que ce nom joue sur la sonorité proche avec le mot Yajin (野人) qui signifie « sauvage » en japonais.

Le nom original, « Saiyajin », que l’on peut donc décomposer en deux mots (Saiya-jin) change aussi au gré des adaptations à travers le monde. Dans la version américaine on parle de « Saiyan » (-an étant le préfixe qu’on utilise pour désigner les habitants d’un lieu en anglais, ou encore de « Saiyen » en français (pour les mêmes raisons)).

Il est à noter que tous les Saiyans ont des noms qui se réfèrent à ceux des légumes en version originale japonaise. Par exemple, Vegeta vient de Vegetable (légume), Kakarotto vient de Kyarotto (carotte), Paragus vient d’Asparagasu (asperge), Broly vient de Burokori (Brocoli), Raditz vient de Radisshu (Radis) etc.

 

Apparence physique

Le Saiyan Raditz, dévoile sa queue

Le Saiyan Raditz, dévoile sa queue

Les Saiyans sont assez similaires aux humains, à l’exception faite qu’ils possèdent une queue (semblable à celle d’un singe) et sont généralement de constitution musclé.

Il est établi qu’ils ont tous les cheveux et les yeux noirs, et la peau plutôt jaune. Mais à quelques reprises dans l’anime, on peut voir des Saiyans avec des cheveux bruns, bleus ou blonds. Le fait étant que la règle qui veut que tous les Saiyans aient cette caractéristique en commun, n’avait pas encore été établie par l’auteur dans le manga, à cette époque.

Vegeta explique dans le chapitre 375 que son statut de Saiyan de sang pur lui permet de garder la même longueur capillaire et la même coupe tout au long de sa vie. En effet, les cheveux des Saiyans de sang purs ne bougent plus après leur naissance.

Ceci contraste avec les cheveux des métis Saiyan-Terriens comme Son Gohan ou Trunks, qui ne cessent de pousser et de changer, comme ceux de nous autre les Terriens.

Cependant, dans le premier TV Dragon Ball Z, on peut voir Vegeta arborer une coupe de cheveux légèrement différente, avec quelques mèches qui lui tombent sur le front.

Mais même si les cheveux des Saiyans ne sont pas sensés pousser, leurs pilosité faciale, elle, peut évoluer. On a des exemples concrets avec Nappa, Paragus ou encore Vegeta, qui se sont laissés pousser la moustache.

Une autre caractéristique des Saiyans qui fut mentionnée plus haut, c’est leurs yeux noirs. Une fois encore, ils sont propre aux Saiyans de sang purs, puisque des métis comme Trunks et Bra (enfants de Vegeta et Bulma) peuvent avoir des iris bleus par exemple.

 

Leur queue

Son Gokū perd ses forces quand on lui serre la queue

Son Gokū perd ses forces quand on lui serre la queue

Les Saiyans de sang purs naissent tous avec une queue semblable à celle d’un singe, recouverte de poils bruns. Cette queue est une zone très sensible pour les Saiyans qui ne l’ont pas entraînés.

Lorsque celle-ci est saisie ou blessée, cela cause une forte douleur et provoque la perte de force du guerrier. Cela a pour effet de l’immobiliser complètement, pendant un moment.

Cependant, les Saiyans peuvent vaincre cette faiblesse en entraînant leur queue, comme Gokū en vue du 22ème Tenka Ichi Budōkai, ou comme Vegeta et Nappa bien avant qu’ils ne débarquent sur Terre. Après un entraînement intensif, ils ne ressentent plus rien lorsqu’on leur saisi la queue.

Gokū ne tient plus debout sans sa queue

Gokū ne tient plus debout sans sa queue

Très maniable, cette queue leur permet également de saisir des objets un peu à la manière de certains primates. De plus, contrairement à ce que peut laisser penser son apparence, il s’agit là d’un membre aussi fort qu’un bras ou une jambe pour un Saiyan. Ils s’en servent d’ailleurs parfois pour combattre.

Les jeunes Saiyans ont besoin de leur queue pour garder un certain équilibre. On peut le voir lorsque Gokū perd sa queue pour la première fois, il perd totalement le sens de l’équilibre et ne cesse de chuter.

Lorsque Vegeta se voit couper la queue, son équilibre semble moins affecté, même s’il perd au change. Ceci peut d’ailleurs être dû au fait que les guerriers Saiyans tiennent leur queue enroulée autour de leur taille la plupart du temps.

Son Gokū se transforme en singe géant

Son Gokū se transforme en singe géant

Mais le principal pouvoir de cette queue, en dehors de permettre d’attaquer, c’est d’être une grande source de pouvoir pour tout Saiyan. En effet, lorsqu’ils sont exposés à la pleine lune, la queue des Saiyans absorbe l’énergie des Ondes Bruits émise par la lune pleine et se transforment en singe géant (Oozaru). Cette transformation est non sans rappeler celle des loup-garous.

Lorsqu’ils perdent leur queue, les Saiyans perdent également ce pouvoir. Mais heureusement, tous les Saiyans ont la capacité de voir leur queue repousser, jusqu’à ce qu’elle soit coupée de manière permanente.

La queue de Gohan repousse par exemple, lorsqu’il combat Vegeta, en présence de la lune artificielle créée par la Power Ball du prince des Saiyans.

En outre, même si la queue de Vegeta fut coupée par Yajirobé, elle repousse par la suite lorsqu’il se transforme en Super Saiyan 4.

La queue de Gokū repousse

La queue de Gokū repousse

D’après les Daizenshū, cette queue repousserait quand le Saiyan serait soudainement en danger. Elle peut aussi servir de boost pour les transformations en Super Saiyan. Même si la transformation ne dura pas bien longtemps.

Dans Dragon Ball GT, Gokū avait du mal à maintenir ses transformations en Super Saiyan alors qu’il était dans son corps d’enfant. Une fois qu’il retrouva sa queue, durant la bataille contre Baby, il put même se transformer en Super Saiyan 3.

Son Gohan est le seul hybrid Saiyan-Terrien que l’on voit avec une queue, dans la série. Tous les autres, que ce soit Trunks, Son Goten ou Bra, naissent sans queue.

Étrangement, bien que Ten Shin Han retrouva son bras arraché par Nappa après sa mort, Gokū ou Vegeta n’ont jamais retrouvés leur queue après leur mort.

 

Histoire

Origine

Le Super Saiyan originel, dans l'anime

Le Super Saiyan originel, dans l’anime

Les Saiyans constituent une race de combattants qui, depuis des temps anciens, vivent une vie de violence et de barbarie, attaquant de nombreuses planètes pour se constituer un patrimoine et des biens.

Les Dragon Ball GT Perfect Files spéculent sur le fait que les Saiyans étaient à l’origine de grands singes qui ont acquis de l’intelligence et ont ensuite gagnés une forme humanoïde.

Le Super Saiyan originel est apparut approximativement 1000 ans (3000 dans le doublage de FUNimation) avant la saga Namek, vers 238 avant l’Age. Celui-ci est décrit par Vegeta, comme étant un être qui dépasse les limites que même les autres guerriers ne peuvent dépasser.

Les Saiyans colonisent la planète Plant

Les Saiyans colonisent la planète Plant

Durant l’Age 550, un petit groupe de Saiyans débarque sur la planète Plant et la colonise. La guerre contre les habitants de cette planète, les Tsufurs, débute alors.

Cette histoire est révéléé pour la première fois dans l’épisode 020 de la série TV Dragon Ball Z, puis reprit par la suite dans l’OAV Dragon Ball Z Chroniques : Le plan d’extermination des Saiyans.

Dans Dragon Ball GT, Baby raconte aussi cette même histoire à Vegeta lorsqu’il arrive sur Terre pour se venger de lui et de ce que son peuple à fait subir à son espèce.

Les Saiyans vivaient à l'écart des Tsufurs

Les Saiyans vivaient à l’écart des Tsufurs

Les Dragon Ball GT Perfect File émettent l’hypothèse que les vaisseaux spatiaux dans lesquels les Saiyans débarquèrent étaient lancés depuis leur mère patrie.

Durant l’arc Saiyan, Kaiō décrit cette espèce comme étant une race d’extraterrestres sanguinaires qui partageait sa planète avec une autre espèce ; les fameux Tsufurs.

Les Saiyans vivaient très simplement sur des terres arides, tandis que les Tsufurs vivaient en ville et possédaient une technologie très avancée.

Les Saiyans attaquent les Tsufurs

Les Saiyans attaquent les Tsufurs

Mais un jour, les Saiyans dont le nombre diminuait, décidèrent d’attaquer les Tsufurs et de prendre possession de leurs villes, ainsi que de leur technologie. Étendant ainsi leur race et conduisant à une longue guerre qui dura plus de dix ans.

Dans Le plan d’extermination des Saiyans, on apprend que les Saiyans furent accueillis par les Tsufurs lorsqu’ils arrivèrent sur la planète Plant.

Le Dr. Raichī, un Tsufur qui a malgré tout survécu à l’extermination de sa race, raconte les horreurs commises par le peuple Saiyan de la même manière que Kaiō dans la série TV.

Le roi Vegeta aurait mené l'attaque

Le roi Vegeta aurait mené l’attaque

Mais alors que le Dr. Raichī considère uniquement les exactions des Saiyans, Vegeta affirme que les Tsufurs traitaient les membres de son espèce comme des esclaves.

Dans la saga Baby, l’histoire est racontée différemment. Le Tsufur explique que les Saiyans sont arrivés dans de drôles d’engins spatiaux et ont attaqués les Tsufurs de sang-froid.

Il ajoute même que ceux-ci étaient menés par le roi Vegeta et qu’en profitant de la pleine lune ils se transformèrent en singes géants et anéantirent tous les Tsufurs comme des insectes.

 

Guerre contre les Tsufurs

La guerre entre les deux espèces

La guerre entre les deux espèces

Comme ce fut mentionné plus haut, dans l’épisode 020 de la série TV Dragon Ball Z, Kaiō du Nord raconte l’histoire des Saiyans et du destin de leur planète à Son Gokū. Ceci inclut bien sûr la grande guerre qui eut lieu entre Saiyans et Tsufurs.

Il explique ainsi qu’à cette époque (aux alentours de l’Age 720), une guerre civile éclata entre les deux races qui peuplaient la planète Plant.

L’armée Saiyan tenta de défaire les Tsufurs à de nombreuses reprises, mais ils échouèrent presque à chaque fois. D’abord parce que bien que les Saiyans étaient plus grands et de loin plus forts physiquement que les Tsufurs, ces derniers étaient bien plus nombreux, mais surtout ils possédaient une technologie de pointe et des armes de défense et d’attaque. Ceci conduit cette guerre à durer dix longues années.

Transformés en singes géants, les Saiyans anéantissent les Tsufurs

Transformés en singes géants, les Saiyans anéantissent les Tsufurs

Les Tsufurs utilisaient déjà les Scouters, qui faisaient partie de leur technologie, pour lire et détecter les forces de combats des Saiyans et ainsi se protéger d’eux ou riposter à l’aide d’armes lasers.

Aux environs de l’Age 730, les Saiyans purent se transformer en singe géant (Oozaru), grâce à la pleine lune qui n’apparaissait que tous les 8 ans sur leur planète.

Fort d’être devenus des monstres géants surpuissants, les Saiyans anéantirent totalement les Tsufurs et renommèrent leur planète « Planète Vegeta », du nom de leur victorieux commandant, le roi Vegeta.

Vers cette époque, un Super Saiyan God apparut pour tenter de stopper les mauvais Saiyans, mais il échoua à cause de la limite de temps impartie à cette forme.

 

Les pactes avec d’autres races

Les Saiyans s'allient à d'autres espèces

Les Saiyans s’allient à d’autres espèces

Kaiō expliqua également à Son Gokū, qu’après leur victoire sur les Tsufurs, les Saiyans s’emparèrent alors de leur technologie et purent ainsi visiter d’autres planètes et conclure des pactes avec d’autres espèces.

Ils rencontrèrent des races extraterrestres qui disposaient d’argent et de technologie mais qui engageaient les Saiyans pour effectuer des missions sur d’autres planètes à leur place.

Au fil des années, les Saiyans maîtrisèrent totalement la technologie Tsufur et devinrent moins barbares bien qu’ils conservèrent leur style de vie de guerriers.

 

Annexion par Freeza

Les Saiyans travaillèrent pour Freeza

Les Saiyans travaillèrent pour Freeza

Vers l’Age 731, soit un an environ après la victoire remportée sur les Tsufurs, les Saiyans conclurent un pacte d’entente avec Freeza, un terrible tyran qui colonisait des planètes et les annexait parfois pour se servir de leur peuples comme soldats pour conquérir toujours d’avantage de planètes.

Les Saiyans furent enrôlés dans l’immense armée de Freeza et étaient alors devenus ses pantins dans son désir de mener à bien les projets de son organisation de commerce de planètes.

Du fait de la force innée des Saiyans et de leur penchant accru pour la violence, ils furent considérés comme des mercenaires très utiles pour aider à la conquête de nombreuses planètes ou à l’éradication de nombreuses populations.

Les jeunes Saiyans conquièrent des planètes

Les jeunes Saiyans conquièrent également des planètes

Même les enfants Saiyans étaient considérés comme suffisamment puissants pour mener des conquêtes sur certaines planètes dont la population était plus faible, comme la Terre, par exemple.

Finalement, plusieurs guerriers sortirent du lot grâce à la force de combat qu’ils engrangeaient au fil des batailles. C’est le cas, notamment, de Bardock, le père de Son Gokū, dont le potentiel de combat frôlait les 10 000 à l’approche de sa mort.

Vegeta s'entraîne sur les Saïbaïmen

Vegeta s’entraîne sur les Saïbaïmen

Vers l’Age 735, Freeza commença sérieusement à être préoccupé par le potentiel grandissant des Saiyans.

Ceux-ci pourraient un jour devenirs assez forts pour lui faire face, ou bien se liguer contre lui. Mais ce que craignait surtout Freeza c’était la légende de l’avènement d’un Super Saiyan.

Vers 737, un scientifique Saiyan développe les Saïbamen à l’aide de la biotechnologie. Ces créatures sont ainsi inclues comme éléments au sein de l’organisation de commerce de planètes.

Freeza détruit la planète Vegeta

Freeza détruit la planète Vegeta

La même année, le tyran Freeza décide d’anéantir les Saiyans en détruisant leur planète.

Pour ce faire, il se rend à proximité de la planète Vegeta et lance une énorme Death Ball qui part s’écraser sur la planète, l’emportant ensuite dans une immense explosion. Un vrai feu d’artifices pour le tyran.

Il n’y avait que quelques milliers de Saiyans sur la planète, car bien que ce ne fut pas précisé, il leur était certainement difficile d’augmenter leur nombre en raison de leur activité de mercenaires.

L’œuvre originale révèle qu’il y eu quatre survivants à cette destruction : Kakarotto (Son Gokū), Vegeta, Nappa et Raditz. Tout simplement car ils n’étaient pas sur la planète Vegeta au moment de son anéantissement par Freeza.

Les trois Saiyans (dont Vegeta) sous les ordres de Freeza

Les trois Saiyans, Vegeta, Nappa et Raditz, sous les ordres de Freeza

Une fois que Freeza découvrit que les trois derniers étaient rescapés, il leur menti en leur racontant qu’un immense astéroïde avait frappé leur planète et l’avait détruite. Ceci lui permit de les conserver comme mercenaires au sein de son armée et d’accroître son réseau de planètes.

Plusieurs décénies plus tard, le peuple Saiyan fut finalement vengé lorsque Son Gokū, qui avait été envoyé sur Terre peu avant la destruction de sa planète, se débarrassa de Freeza au cours d’une bataille épique sur la planète Namek.

Bien que Freeza se montre à nouveau un an plus tard (en 764), il est cette fois détruit définitivement par Trunks du futur.

Dans les films et l’anime on découvre que quatre autres Saiyans ont survécus à l’extinction de leur race. Il s’agit de Tullece, Paragus, Broly et Tarble. D’autres Saiyans apparaissent également dans le manga Neko Majin d’Akira Toriyama. Il s’agit d’Onio et de sa compagne Honey.

 

Anecdotes