Bouillon de culture

Le bouillon de culture (培養液, Baiyōeki)[1] est un liquide qui apparait dans le onzième film Dragon Ball Z : Le super guerrier défait !! Celui qui gagnera ce sera Moi, sorti en 1994 au Japon.

 

Vue d’ensemble

Le bouillon de culture dévore Heï

Le bouillon de culture dévore Heï

Le Dr. Korī développe ces cultures mutantes suite à ces expériences de manipulations génétiques, et les utilisa comme base à la création de guerriers bioniques.[1]

Les cellules issues de ce bouillon de culture dévorent toutes les formes de vie qu’elles rencontrent et ne sont stoppées que par l’eau de mer, dont le contact provoque une réaction chimique qui les pétrifie.[1]

Lorsque Bio-Broly s’échappe de sa capsule matrice après s’être transformé en Légendaire Super Saiyan, le bouillon de culture commence à se répandre dangereusement et dévore tout ce qui se trouve sur son passage. À commencer par Heï, le chien du baron Batta Jaguar, puis par les guerriers bioniques et l’équipe de recherche du Dr. Korī. Le grand méchant de l’histoire, l’exciseur du village Natadé qui a prélevé le sang de Broly pour le cloner, sera lui aussi dévoré par le bouillon de culture, qui ne cessera de se répandre sur toute l’île à mesure qu’il dévore des cellules.

Bio-Broly liquéfié par le bouillon de culture

Bio-Broly liquéfié par le bouillon de culture

En fin de compte, Trunks l’utilise pour piéger Bio-Broly et parvenir à le défaire. Ensuite, le bouillon de culture se répand sur l’île du baron Jaguar Batta mais s’arrête au contacte de l’eau de mer. C’est grâce à ce constat que Son Goten, Trunks et Kuririn parviennent à arrêter le bouillon de culture : En lançant un Kamehameha combiné dans la mer, ce qui provoque une immense vague qui recouvre le château May Queen et même l’île toute entière. Coagulant ainsi la totalité des cultures mutantes.

 

Anecdotes

  • Ironiquement, toutes les victimes du bouillon de culture furent les guerriers bioniques et mutants créés à partir de celui-ci, ainsi que quelques chercheurs qui avaient travaillés à la création des guerriers bioniques. Le méchant principal qui a permit la résurrection de Broly fut, lui aussi, victime du bouillon de culture. Au final, toutes les personnes impliquées de près avec la création de ces vies nouvelles furent éliminées, à l’exception du baron Batta Jaguar, de Men-Men, le Dr. Korī et Naïn, qui furent secourus par Goten, Trunks, Kuririn et N°18, et qui se repentirent.

 

Références