Humain Artificiel N°18

L’Humain Artificiel N°18 (人造人間18号, Jinzōningen Jū-Hachi Gō),[1] ou plus simplement N°18 (18号, Jū-Hachi Gō), est un personnage secondaire du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.
Humain Artificiel crée par le docteur Géro dans le but de tuer Son Gokū. Développée sur la base d’une adolescente, N°18 est un modèle possédant une énergie de type perpétuelle, tout comme son frère jumeau, N°17. Son véritable nom est Lazuli (ラズリ, Razuri) et elle était autrefois humaine, avant d’être enlevée par le Dr. Géro et transformée en cyborg.[2]
De tous les Humains Artificiels mis au point, elle en est l’unique représentante féminine. Après les combats contre Cell, elle épouse Kuririn et donne naissance à une petite fille nommée Marron.[1]
 

Vue d’ensemble

À l’origine

Trunks parle de N°19 et N°20 dans le manga original

Trunks parle de N°19 et N°20 dans le manga original

N°19 et N°20 devaient être les principaux ennemis de l’Arc des Humains Artificiels qui venait de débuter en été 1991, dans les pages du Weekly Shōnen Jump. Mais Akira Toriyama reçu un appel de son ancien éditeur, Kazuhiko Torishima, qui était plutôt insatisfait des apparences des Humains Artificiels N°19 et N°20, qu’il qualifia de « vieillard » et de « gras double ». Afin de corriger le tir, Toriyama-sensei créa N°17 et N°18 (puis N°16). Ils comptait faire d’eux les ennemis principaux de l’Arc, mais une fois encore son éditeur lui fit remarquer que cette fois-ci les redoutables adversaires de nos héros n’étaient finalement que des « gamins ».
Pour finir, Toriyama-sensei eu l’idée de créer Cell, et fit de lui l’ennemi principal de cette période. Finalement les Humains Artificiels disparurent au fur et à mesure de l’histoire pour laisser d’avantage de place à Cell. N°18 fut l’exception, puisqu’elle survécut à la période des Humains Artificiels et réapparue ensuite dans l’œuvre originale, en tant qu’épouse de Kuririn.
Dans la réédition du manga au format Kanzenban, lorsque Trunks apprend à Son Gokū l’existence des Humains Artificiels, les noms de « N°19 et N°20 » furent d’ailleurs changés en « N°17 et N°18 » afin de concorder avec la logique de l’histoire. Le fait que Toriyama-sensei n’avait pas encore inventé ces derniers explique que les premières éditions du manga affichent cette erreur.
 

Apparence physique

N°18, dans l'oeuvre originale

N°18, dans l’œuvre originale

N°18 est une belle jeune femme blonde aux cheveux mi-longs. Elle a des yeux bleus, en forme d’amande, tout comme son frère N°17, et n’est pas très grande. Dans le plus pur style occidental, elle porte des vêtements en jeans, et possède un look très exotique pour le publique Nippon.
À sa première apparition, elle porte un haut noir à manches longues avec une veste en jean qui s’accorde parfaitement avec sa jupe, portée au dessus d’un pantalon (type legging) noir. Après son combat contre Vegeta, elle change de tenue et arbore un look cowboy avec une tenue qu’elle dérobe dans un magasin de vêtement de la campagne.
Elle change ensuite une nouvelle fois de tenue lorsqu’elle débarque chez Son Gokū, et enfile alors un T-Shirt blanc, surmonté d’un petit gilet noir, le tout avec un pantacourt vert. C’est sous ce look, plus chic, qu’elle se fera absorbée par Cell et finira l’Arc. Durant l’Arc Majin Boo, elle apparaît d’abord en tenue d’été, avec des claquettes et une veste en jean déchirée au niveau des manches, puis, dans son style plus habituel ; avec le même haut noir et rayé que lors de sa première apparition.
Dans la série Dragon Ball GT, N°18 hérite d’un look plus fashion et se coupe les cheveux plus courts. Elle arbore désormais une apparence plus mature. Presque une femme d’affaire.
Lorsqu’on la retrouve dans la série Dragon Ball Super, N°18 porte le plus souvent la tenue qu’elle avait dans le film Dragon Ball Z : Battle of Gods. Cette tenue est composée d’un pull violet et noir et d’un pantacourt en jean, bleu.
Ensuite, pour l’Arc Survie de l’Univers, N°18 revêt un jogging rose et des baskets grises.
 

Personnalité

N°18 informe Satan qu'elle viendra chercher son argent

N°18 informe Satan qu’elle viendra chercher son argent

N°18 est une femme plutôt calme, cool et avec beaucoup de confiance en elle. Elle connait ses capacités et son réel pouvoir, ce qui peut être un handicap lorsqu’elle affronte un adversaire dont elle ne sait rien, mais qui lui profère une certaine assurance. Elle sait également se montrer taquine, notamment avec son frère qu’elle charrie souvent et compare à un gamin toujours en recherche d’amusement.
Plutôt froide, elle ne montre presque jamais ses sentiments et c’est elle qui semble porter la culotte dans le couple qu’elle forme avec Kuririn. Malgré son détachement constant, elle montre à plusieurs reprises qu’elle tient à ses proches (notamment dans l’anime), comme lorsque son mari se sacrifie pour affronter des adversaires tels que Majin Boo (maléfique), ou quand il se fait tuer par N°17 dans la série Dragon Ball GT.
Plutôt vénale, elle pousse Kuririn à participer à des Tenka Ichi Budōkai pour empocher l’argent de la récompense. Lorsque celui-ci ne participe pas à la 28ème édition, dans l’anime elle n’hésite pas à le lui reprocher. C’est d’ailleurs elle-même qui parvient en finale de la 25ème édition, qu’elle feint de perdre contre Mister Satan uniquement dans le but d’empocher son argent en plus de celui de la récompense promise au vainqueur.
À mesure que l’histoire avance, N°18 devient de plus en plus démonstrative et attentionnée envers son mari, Kuririn. Sûrement car maintenant qu’elle a une famille elle a réalisée qu’elle était ce qu’il y a de plus important pour elle.

 

Biographie

Passé

Autrefois appelée Lazuli, N°18 était une adolescente avant d’être transformée en cyborg par le Dr. Gero.
Elle et son frère jumeau, Lapis (qui deviendra N°17), furent enlevés par le Dr. Gero, qui recherchait alors de nouveaux sujets pour ses expérimentations. Il tomba sur ces deux délinquants et les transforma en Humains Artificiels après les avoir modifiés au niveau cellulaire. Il renomma Lazuli en « Humain Artificiel N°18 » et Lapis devint l’Humain Artificiel N°17.
Avec son frère, N°18 est le deuxième Être humain que le Dr. Gero est parvenu à modifier au niveau cellulaire pour créer un Humain Artificiel. Du fait de leur nature humaine, N°17 et N°18 sont difficile à contrôler pour le Dr. Gero, qui décide alors de les laisser hiberner dans leurs capsules jusqu’à ce qu’il puisse régler le problème.
Mais du fait de cet aspect, N°17 et N°18 sont deux formes de vies particulières qui peuvent fusionner avec Cell au niveau cellulaire, afin de donner naissance à un ultime Humain Artificiel tel que le conçoit le super ordinateur du Dr. Gero.
En dépit de la bombe qui fut implantée dans son corps (puis retirée par la suite), N°18 ne fut pas modifiée au point que cela ait pu altérer sa capacité de reproduction. Ainsi, elle put donner naissance à un enfant, quelques années après avoir été recrachée par Cell. De plus, comme elle et son frère étaient deux humains à la base, ils peuvent devenir plus puissant à mesure qu’ils s’entraînent.
N°18 n’a pas nécessairement besoin de manger, en revanche elle a besoin de s’hydrater. En outre, ses cellules se détériorent plus lentement ce qui lui permet de rester jeune plus longtemps.

Arc Humains Artificiels

N°18 est réveillée par le Dr. Gero

N°18 est réveillée par le Dr. Gero

Lorsque le Dr. Gero fuit face aux guerriers Z, il retourne à son laboratoire pour activer les Humains Artificiels N°17 et N°18 afin d’être certain de vaincre les guerriers Terriens et de parvenir à tuer Son Gokū en toute finalité. Mais bien qu’à leur réveil N°17 et N°18 paraissent être obéissants, ceux-ci n’ont pas changé depuis la dernière fois qu’il les avait activé. N°17 profite alors d’un moment d’inattention de la part du Dr. Gero et s’empare de sa télécommande d’arrêt d’urgence et la détruit. N°18 s’intéressait à la capsule de N°16, un autre Humain Artificiel, quand Gero fut attaqué par surprise par N°17, puis fut décapité.
N°17 achève le Dr. Gero en piétinant son crâne, sous les yeux incrédules des guerriers Z arrivés au laboratoire. Ils découvrent ainsi les Humains Artificiels N°17 et N°18 qui viennent d’être activés et constatent avec effroi qu’il s’agit bien des Humain Artificiels décrits par Trunks du futur, qui est lui aussi présent au laboratoire du Dr. Gero.
Profitant d’une attaque de Trunks, justement, N°17 et N°18 emportent la capsule d’hibernation de l’Humain Artificiel N°16 et l’ouvrent. N°16 sort alors sous les regards impuissants de Kuririn, Ten Shin Han, Piccolo, Trunks du futur et Vegeta… Les Humains Artificiels ignorent totalement les guerriers Z et décident de se mettre en route pour aller tuer Son Gokū, conformément à la mission pour laquelle ils ont été programmés. On découvre rapidement que N°16 n’a que ce but en tête, mais que N°17 et N°18 font davantage ça par amusement, histoire de se donner un but. Car ils détestent le Dr. Gero qui les a transformés en cyborgs.
Après s’être arrêté sur une route peu fréquentée, N°17 suggère de voler une voiture pour se rendre jusque chez Son Gokū. Cela provoque l’incompréhension de N°18, qui trouve que le comportement de son frère jumeau se rapproche de celui d’un gamin qui veut juste s’amuser. Mais les Humains Artificiels sont dérangés par Vegeta, qui arrive juste à ce moment là pour les défier.
N°18 combat Vegeta Super Saiyan

N°18 combat Vegeta Super Saiyan

N°16 refusant de combattre pour N°17, c’est N°18 qui s’avance pour affronter le prince des Saiyans. Vegeta semble confiant et est plutôt agacé de voir que les Humains Artificiels ne le prennent pas au sérieux et décident de l’affronter un par un. Rapidement, N°18 fait une démonstration de force et domine Vegeta en force et en robustesse. Ce qui surprend tout le monde. Vegeta le premier.
Trunks du futur et les autres sont arrivés sur le lieu du combat, mais ils sont sommés par Vegeta de ne pas intervenir. Cela profite à N°18 qui parvient à défaire Vegeta non sans l’avoir énervé. Le Super Saiyan se fait briser le bras, après que N°18 lui a dit qu’elle ne le trouvait pas si fort que ça et que, si Son Gokū était du même niveau ou moins fort encore, aucun d’eux ne valait vraiment la peine.
Trunks du futur s’élance alors pour découper N°18 avec son épée, après avoir vu son père hurler de douleur. Mais son attaque est parée par N°18, qui brise sa lame. Conformément à ce qu’avait annoncé l’Humain Artificiel N°17, ce dernier intervient puisqu’un des guerriers Z est intervenu pour déranger le duel entre N°18 et Vegeta. N°17 met au tapis Piccolo et Ten Shin Han, venus prêter main forte à Trunks, tandis que N°18 se défait de Trunks du futur et Vegeta, tous deux transformés en Super Saiyans, et les envoi au tapis, inconscients.
Après cette victoire écrasante qui paralyse encore Kuririn sur place, n°17, N°18 et N°16 se mettent en route pour rechercher une voiture. Mais ils répondent d’abord aux interrogations de Kuririn, qui leur demande quel est leur but et leurs motivations. Au final, N°17 et N°18 n’achèvent pas les guerriers Z et suggèrent même à Kuririn de se dépêcher de leur donner un Senzu. Le Terrien ne comprend pas. N°18 lui glisse alors un « bye », tout en l’embrassant sur la joue, avant de décoller vers un autre lieu.
N°18 change de tenue

N°18 change de tenue

Un peu plus tard, les Humains Artificiels trouvent une camionnette stationnée sur une route et ils la dérobent. Lorsqu’ils sont rattrapés par la police, N°18 s’occupe de se débarrasser d’eux, tandis que N°17 continu de conduire. Durant leur voyage, N°18 tente d’interroger N°16 sur sa condition d’Humain Artificiel, mais celui-ci demeure peu loquace. N°17 et N°18 apprennent seulement que N°16 n’était pas un humain avant de devenir Humain Artificiel, et qu’il s’agit donc d’un androïde.
N°18 demande aussi à son frère de s’arrêter pour faire du shopping car ses vêtements sont en piteux état depuis son combat contre Vegeta. Ils s’arrêtent dans une ville du Nord pour faire quelques emplettes, mais N°18 ne trouve rien à son goût et repart avec une tenue qui ne lui plaît pas vraiment.
Il lui faudra attendre d’arriver au mont Paozu pour à nouveau changer de tenue. Mais là-bas, les Humains Artificiels ne trouvent pas Son Gokū, puisque celui-ci a été transporté à Kamé House (ce qu’ils ignorent) durant le laps de temps qui sépara le début de leur voyage et leur arrivée chez Son Gokū. Heureusement pour eux, N°16 possède une base de donnée qui lui permet de suggérer que les amis de Son Gokū l’ont soit déplacé à Kamé House, sur une île du Sud, soit à Capsule Corporation, dans la Capitale de l’Ouest. Kamé House étant l’endroit le plus proche de la maison de Son Gokū, les Humains Artificiels se mettent en route vers cette destination, sans se douter qu’une nouvelle menace à pris le pas sur eux.

Arc Cell

N°17, N°18 et N°16 arrivent à Kamé House

N°17, N°18 et N°16 arrivent à Kamé House

Arrivés à Kamé House, les Humains Artificiels demandent à Piccolo si Son Gokū est là. Car ils sont venus pour le tuer. Mais ils ignorent que Son Gokū s’est réveillé de sa maladie cardiaque et est allé au palais de Dieu en vue de s’entraîner dans la Salle de l’Esprit et du Temps. Piccolo ne compte pas parler, ce qui implique donc que N°17 va tenter de lui faire cracher le morceau.

Mettant ses compagnons à l’abri, Piccolo quitte Kamé House pour partir combattre N°17 sur une autre île du Sud. N°16 et N°18 se contentent d’observer, ce qui irrite Piccolo… Mais celui-ci se dit que finalement cela lui permettra peut-être de se débarrasser de N°17 en premier et lui donnera la possibilité de contrecarrer les plans de Cell, un autre Humain Artificiel qui s’est dévoilé il y a quelques jours à peine. N°18 est stupéfaite d’apprendre par N°16 que le guerrier qu’est en train d’affronter son frère n’est pas Piccolo. Effectivement, le démon ayant assimilé Dieu, ils sont maintenant redevenus l’Être qu’ils étaient auparavant. Mais ça, les Humains Artificiels l’ignorent totalement. Ils ignorent même l’existence de Cell, qui arrive soudainement sur l’île où N°17 et Piccolo mènent un violent combat. Cell vient absorber N°17 et N°18, les deux formes de vies particulières qui vont lui permettre d’obtenir sa forme parfaite.
Piccolo tente de s’opposer à Cell, mais maintenant que ce dernier a absorbé des milliers d’humains, le Namek n’est plus en mesure de s’opposer à lui. N°17 est ainsi vaincu et absorbé, sous les yeux incrédules de N°18. L’Humain Artificiel N°16 tenta d’intervenir, tout en demandant à N°18 de fuir tant qu’il en est encore temps, mais celle-ci n’écouta pas les conseil de l’androïde qui combattu vaillamment avant se faire détruire une partie du visage par Cell, qui a obtenu sa deuxième forme après avoir absorbé N°17.

N°18 menace de s'auto-détruire

N°18 menace de s’auto-détruire

N°18 est à deux doigts d’être absorbée lorsqu’elle menace Cell de s’auto-détruire si jamais il venait à s’approcher d’elle. Le monstre sait bien que N°18 possède une bombe implantée en elle par le Dr. Gero, mais désirant l’absorber plus que tout, il imite la voix de N°17 pour inciter N°18 à se laisser absorber. Mais la jeune femme ne se laisse pas berner et remarque le stratagème de Cell, qui utilise le suffixe honorifique « -sama » pour parler du Dr. Gero, alors même que N°17 et N°18 le haïssent. N°17 n’aurait donc jamais pu prononcer ces mots !
C’est alors qu’intervient Ten Shin Han, qui était venu voir comment évoluait le combat, utilisant son Shin Kikōhō sur Cell pour permettre à N°18 de s’échapper et de ne pas se faire absorber. N°18 emmène alors N°16, qui peut à peine tenir debout, avec elle et fuit en direction d’une île voisine, tandis que Ten Shin Han fait de son mieux pour retenir Cell.
Un peu plus tard, N°18 assiste à la destruction de l’archipel tout entier, lorsque Cell arrive à sa recherche. Vegeta arrive aussi à ce moment-là et engage le combat contre Cell, sans même savoir que N°18 et N°16 se trouvent sur l’île où ils s’affrontent. N°18 peine à comprendre comment Vegeta peut avoir dépassé son niveau en aussi peu de temps. Et elle n’est pas au bout de ses surprises, puisque Trunks du futur est, lui aussi, capable de se transformer au dessus du niveau du simple Super Saiyan.
Cependant, cette avec ce nouveau pouvoir acquis, Vegeta redevient arrogant et il se laisse volontairement prendre au piège de Cell, qui lui suggère de le laisser absorber N°18 pour avoir un adversaire à sa taille. Désirant plus que tout combattre quelqu’un de puissant, Vegeta laisse Cell s’échapper et retrouver N°18. Trunks du futur remarque N°18 et N°16 au même moment, mais il est déjà bien tard.
Entre temps, Kuririn (qui a obtenu la télécommande d’arrêt d’urgence pour stopper les Humains Artificiels de la part de Bulma) devait tenter de détruire N°18 pour que Cell ne puisse pas l’absorber, mais il s’est finalement résigné lorsqu’il s’est souvenu du baiser de cette dernière. Il lui a alors demandé de partir, tout en détruisant la télécommande sous ses yeux. Mais c’est à ce moment précis que Cell l’a retrouvé.
N°18 se fait absorber par Cell

N°18 se fait absorber par Cell

Cell se dirige alors vers le petit groupe, tandis que Trunks du futur intervient pour lui barrer la route. Mais Vegeta vient en aide à Cell et lui permet d’absorber N°18 sans trop de problème. Malgré l’aide de Trunks, N°16 et Kuririn, N°18 est absorbée par Cell, qui atteint alors sa forme parfaite. L’ultime Humain Artificiel construit par l’ordinateur du Dr. Gero défait alors Vegeta et Trunks du futur et annonce qu’il va organiser un tournoi qu’il baptise « Cell Game ».

Durant le Cell Game, Son Gohan, transformé en Super Saiyan 2, parvient à acculer Cell et à lui infliger des blessures qui l’obligent à recracher N°18. Cell regresse alors à sa deuxième forme et menace de s’auto-détruire. Son Gokū se sacrifie en emportant Cell sur la planète de Kaiō et, tandis que tout le monde pleure la mort de Gokū, Kuririn sauve N°18 en la prenant avec lui.
Mais Cell réapparaît à l’aide d’un déplacement instantané, après s’être régénéré, et tue Trunks sous les yeux de Vegeta. Son Gohan parvient à achever Cell à l’aide d’un puissant Kamehameha et les victimes du monstre sont ramenées à la vie grâce aux Dragon Balls et au pouvoir de Shenron.

N°18 réalisant qu'elle a été sauvée plusieurs fois par Kuririn

N°18 réalisant qu’elle a été sauvée plusieurs fois par Kuririn

Lorsqu’elle reprend connaissance, N°18 se trouve au palais de Dieu. Elle découvre que Kuririn est amoureux d’elle à cause d’une gaffe de Gohan et part sans remercier le petit chauve, qui l’a pourtant sauvée.
Lorsque Shenron apparaît, N°18 n’en revient pas. Elle retourne au palais de Dieu, tout en se cachant, et découvre que Kuririn fait le souhait de retirer les bombes implantées dans les corps de N°17 et N°18, afin de leur permettre d’avoir une vie normale. Kuririn dit qu’il pense que N°18 sera mieux avec N°17, mais N°18 se montre alors pour l’insulter et lui révéler que N°17 n’est autre que son frère jumeau (ce qu’on ignorait jusqu’alors). La jeune femme fait preuve de dureté envers son sauveur, mais, l’au-revoir qu’elle lui lance avant de partir permet à Yamcha de noter qu’il reste peut-être encore un espoir à son ami, Kuririn.

Arc 25ème Tenka Ichi Budokai

N°18 se renseigne sur la récompense

N°18 se renseigne sur la récompense

N°18, qui était autrefois une délinquante, est parvenue à trouver quelqu’un de sérieux et simple à la fois en la personne de Kuririn. Et a fini par tomber amoureuse de lui.
Sept ans après la mort de Cell, ils sont maintenant mariés, ont maintenant une petite fille prénommée Marron et ils vivent à Kamé House, en compagnie de Kamé Sennin et de la tortue de mer.
La petite famille de N°18 est assez ordinaire, mais la jeune femme étant assez effrayante quand elle se fâche, Kuririn fait de son mieux pour elle.
On découvre pour la première fois cette petite famille lorsque Gohan se rend à Kamé House pour parler à Kuririn du Tenka Ichi Budōkai durant lequel Gokū sera autorisé à revenir pour une journée. Attirée par l’argent de la récompense N°18 pousse son mari à accepter et décide également d’y participer.
Quelques jours après, lorsqu’a lieu la compétition et que Gokū fait son grand retour, N°18 reste à l’écart, toujours détachée. Gokū ne remarque sa présence que sur le chemin pour se rendre au temple des arts martiaux. Il s’étonne alors de voir N°18 et celle-ci le traite d’imbécile. Kuririn explique alors à son meilleur ami qu’ils ont une enfant et qu’ils vivent désormais ensemble. Gokū n’en revient pas et demande à son meilleur ami comment a-t-il pu faire pour avoir un enfant avec un « robot ». Mais Kuririn explique que sa femme n’est pas un robot, puisqu’elle était humaine avant d’être transformée en cyborg.
N°18 traite Gokū d'imbécile

N°18 traite Gokū d’imbécile

Pendant les tirages au sort, N°18 tire le numéro 9, qui la voit être opposée à Mr. Satan. Mais la compétition est interrompu suite aux agissements de Yamū et Spopovitch qui s’emparent de l’énergie de Son Gohan. Les guerriers Z décident alors de suivre Shin et Kibito jusqu’au repaire de Babidi, tandis que N°18 reste au stade pour s’assurer de la victoire au Tenka Ichi Budōkai et ainsi remporter la récompense promise au vainqueur.
Elle participe à la Battle Royale mise en place par les moines du temple des arts martiaux à la demande de de Mr. Satan et affronte Mighty Mask (qui est en réalité Trunks et Son Goten déguisés), Mr. Satan, Killa et Jewel. Rapidement, la jeune femme repousse les avances de Jewel et jette l’agitateur hors du ring. Mighty Mask éjecte lui aussi Killa et il ne reste plus que trois personnes sur la surface de combat.
Alors que tout le monde s’attend à ce que Satan soit pris pour cible, N°18 et Mighty Mask débutent un combat inattendu et aérien. N°18 réalise qu’elle a affaire à quelqu’un à la force étonnante. Elle rivalise avec ce guerrier désarticulé et comprend ensuite qu’il s’agit de Trunks et Son Goten, lorsqu’elle assiste à sa transformation en Super Saiyan. Elle manque d’être touchée par un puissant Kikōha et comprend alors qu’elle doit passer aux choses sérieuses. Elle découpe le costume de Mighty Mask avec un Kienzan et expose ainsi Goten et Trunks, qui sont éliminés par l’annonceur du Tenka Ichi Budōkai, car il est interdit de combattre à deux dans un déguisement.
N°18 propose un marché à Satan

N°18 propose un marché à Satan

N°18 se retrouve alors seule face au champion du monde en titre, Mr. Satan. Ce dernier pense que tout est perdu, car il a pu voir que N°18 était bien plus forte que lui. Cependant, N°18 profite qu’il baisse sa garde pour se glisser jusqu’à lui et lui faire du chantage. Elle le laisse gagner en échange de 20 millions de zénis. Soit les 10 millions de la récompense promise au vainqueur du Tenka Ichi Budōkai, plus 10 millions supplémentaires. Au pied du mur et à deux doigts d’être défait et trainé dans la boue, Satan décide d’accepter l’offre de la jeune femme. N°18 se jette alors au loin pour faire croire à une contre-attaque de Mr. Satan, puis encaisse le faible coup de poing du champion du monde. Malgré le manque d’efficacité de Satan sur cette attaque, N°18 se jette hors du ring pour faire croire que l’attaque l’a touchée et propulsée hors du ring. Mr. Satan est alors déclaré vainqueur sous les regards hagards des spectateurs et des proches de N°18.

Arc Majin Boo

N°18 découvre Majin Boo

N°18 découvre Majin Boo

Après l’apparition de Majin Boo, N°18 part avec sa fille, en compagnie de Bulma, Chichi, Videl, Kamé Sennin, Yamcha et Gyūmaō, à la recherche des Dragon Balls pour ressusciter les victimes de Babidi et de ses hommes. Notamment les victimes de Vegeta, qui a détruit deux tribunes du stade où se déroulait le Tenka Ichi Budōkai, après être passé dans le camp de l’ennemi.
Une fois les Dragon Balls localisées, Bulma emmène tout le monde à Capsule Corporation et invoque Shenron. Gokū, qui a repris connaissance après avoir été assommé par Vegeta, décide de téléporter tout le monde au palais de Dieu pour les mettre en sécurité. N°18 et Marron retrouvent Kuririn, qu’elles n’avaient pas revu depuis plusieurs heures.
Par la suite, Gokū quitte le palais de Dieu en laissant à Piccolo le soin d’enseigner la fusion à Goten et Trunks. N°18 assiste alors avec les autres à la naissance difficile de Gotenks.
Plus tard, Majin Boo (maléfique), qui résulte de l’absorption de Majin Boo (innocent) par Majin Boo (purement maléfique), monte au palais de Dieu et finit par tuer tout le monde après les avoir transformé en chocolat. N°18 et sa famille sont alors envoyés au royaume des morts.
Les Terriens et leur planète sont par la suite ramenés à la vie grâce au pouvoir de Porunga, le dragon sacré de la planète Namek. N°18 et les autres participent ensuite à l’élaboration du Super Genkidama qui anéanti Majin Boo (pur), en levant les mains au ciel et en prêtant leurs énergies.
Après la mort de Majin Boo, la paix revient sur Terre et N°18 et sa famille retrouvent des jours paisibles.

Arc du dieu de la destruction, Beerus

N°18 et Kuririn se disputent

N°18 et Kuririn se disputent

Quatre ans après la mort de Majin Boo (pur), on retrouve N°18 et sa famille coincées dans les embouteillages, alors qu’ils se tendent à la fête d’anniversaire organisée par Bulma. Kuririn et N°18 réalisent qu’ils auraient pu y aller en volant et c’est ce qu’ils font, après que Kuririn a remis la voiture en capsule et qu’il a fait gentiment remarquer à sa femme qu’ils sont en retard car elle passait trop de temps dans la salle de bain, à se maquiller.
En chemin, ils croisent la route de Yamcha, Pu-erh, Ten Shin Han et Chaozu, eux aussi invités à la fête d’anniversaire. Une fois sur place, N°18 ne manque pas de se réjouir lorsqu’elle apprend que Bulma organise une grande loterie « Bingo » où sont en jeu de fabuleux prix comme, par exemple, un château.
N°18 tente alors de pousser son mari à participer pour remporter au moins le deuxième prix.
Peu de temps avant que Beerus et Whis n’arrivent sur Terre, N°18 discute avec Chichi et Bulma. Ensuite, elle découvre Beerus, qui se présente comme une connaissance de Vegeta. Et rapidement la fête vient à être troublée lorsque Beerus se révèle être un dieu de la destruction extrêmement succeptible.
N°18 et Piccolo face à Beerus

N°18 et Piccolo face à Beerus

Après que Majin Boo a été envoyé au tapis par Beerus à cause d’une histoire pudding, N°18 entre en scène et affronte Beerus, accompagnée par Piccolo et Ten Shin Han. Mais le trio est facilement neutralisé par l’aura destructrice du dieu de la destruction.
Lorsque Chichi demande à Kuririn pourquoi il ne participe pas aux combats, celui-ci rétorque qu’il a arrêté les arts martiaux et ne combat plus. Aussi, il protège Marron, tandis que N°18 affronte l’ennemi.
Finalement, ce seront tour à tour, Vegeta transformé en Super Saiyan 2, puis Gokū devenu un Super Saiya God, qui affronteront Beerus. Durant ces intenses combats, N°18 et sa famille observeront les évènements en compagnie des amis de Gokū et de sa famille.

Arc de la résurrection de Freeza

N°18 rasant la tête de Kuririn

N°18 rasant la tête de Kuririn

Quelques temps après le combat contre Beerus, N°18 se rend chez Son Gokū pour récupérer son mari, Kuririn, qui a demandé à Gokū de le frapper bien fort en plein visage histoire de jauger le fossé qui le sépare de lui. Tout en soignant son mari avec beaucoup d’attention, N°18 n’oublie pas de lui faire des remontrances pour avoir suggérer un acte aussi stupide.
Quatre mois plus tard, lorsque Kuririn apprend l’arrivée de Freeza sur Terre, ainsi donc que sa résurrection, il prévient sa femme et lui demande de rester avec Marron à Satan City, où ils vivent désormais depuis que Kuririn est devenu agent de police, tandis que lui part combattre. Il demande aussi à N°18 de bien vouloir lui raser le crâne. N°18 rase ainsi la tête de son mari et retombe en admiration pour ce courageux guerrier.
Seulement, durant la bataille contre Freeza, la Terre est détruite et il faudra que Whis utilise son pouvoir de remonter dans le temps pour réécrire les évènements et ainsi permettre l’annulation de la mort de tous ses habitants. N°18 échappe ainsi à la mort grâce à une histoire réécrite, où Gokū achève Freeza avant qu’il ne puisse détruire la Terre.

Arc du dieu de la destruction, Champa

N°18 informe Kuririn de la rumeur d'un pique-nique dans l'espace

N°18 informe Kuririn de la rumeur d’un pique-nique dans l’espace

De nombreux mois après la bataille contre Freeza, N°18 apprend par Chichi que Gokū et ses amis vont organiser un pique-nique dans l’espace. N°18 en informe son mari, qui vient alors voir Gokū pour lui annoncer qu’il participerait à ce pique-nique géant. Mais Kuririn constate qu’il y a méprise lorsque Vegeta réagit bizarrement à cette nouvelle.
Finalement, tout le monde comprend qu’il s’agit en fait d’un tournoi organisé entre l’Univers 6 et l’Univers 7 et qui aura lieu sur une planète sans nom, en bordure des deux Univers jumeaux. N°18 et sa famille, ainsi que tous les amis de Gokū, se joignent à l’invitation et se rendent sur la planète sans nom pour assister au tournoi entre les guerriers représentant chacun des deux Univers. Du coté de l’Univers 7 on retrouve Gokū, Vegeta, Piccolo, Majin Boo et Monaka, tandis que du côté de l’Univers 6 les guerriers sont ; Hit, Cabbé, Frost, Magetta et Botamo.
Durant le voyage qui les mènent jusque sur la planète sans nom, N°18 et les autres jouent au Shiritori, un jeu qui consiste à énoncer un mot qui commence par la fin du mot énoncé précédemment. Puis, une fois sur place, elle et ses amis assistent aux combats contre l’Univers 6 et à la victoire de l’Univers 7 grâce à Monaka.

N°18 remarque la dernière Super Dragon Ball

N°18 remarque la dernière Super Dragon Ball

Alors que les récompenses, les Super Dragon Balls de Champa, sont remises à Beerus et à son Univers, N°18 constate que la dernière Super Dragon Ball apparaît sur le Super Dragon Radar de Bulma. Whis comprend alors que la planète sans nom est en réalité la dernière Super Dragon Ball.
Grâce à cela, les 7 Super Dragon Balls sont aussitôt réunies et Beerus prononce son souhait ; qui est de restaurer la planète Terre de l’Univers 6 de Champa.

Arc Trunks « du futur »

N°18 recroise le chemin de Trunks

N°18 recroise le chemin de Trunks

Alors qu’elle se rend à Capsule Corporation pour emmener sa fille retrouver son père, N°18 croise de nouveau la route de Trunks du futur. Celui-ci est alors étonné d’apprendre que la femme de Kuririn n’est autre que N°18, son ancienne ennemie. Trunks fut si surpris qu’il s’apprêtait à dégainer son épée et obligea Kuririn à intervenir pour des explications.
N°18 s’avance alors vers Trunks tout en lui disant qu’elle a apprise qu’il avait tué son alter ego dans son monde futur et qu’elle attend maintenant qu’il paie pour ça. Puis elle révèle que c’est une blague, avant de retourner auprès de sa famille. Trunks du futur réalise alors que Kuririn a maintenant une famille et que lui aussi aimerait vivre une vie aussi heureuse et paisible.

N°18 vient taquiner Trunks du futur

N°18 vient taquiner Trunks du futur

Quelques jours après le départ de Trunks vers son monde futur, N°18 revient à Capsule Corporation lorsqu’elle s’aperçoit que Gokū a invoqué Shenron. Après avoir fait ses courses avec Chichi et Marron, elle laisse sa fille en compagnie de l’épouse de Gokū et tente de convaincre ce dernier de lui laisser demander à Shenron de lui donner un cadeau qui rendra heureux son mari, Kuririn.
Cette idée lui est venue en tête après avoir discutée avec Chichi, qui la questionna sur ce que voulait Kuririn. N°18 se met alors en tête de lui offrir la chose qu’il désire le plus. Mais elle est en concurrence avec Kamé Sennin, Oolong, Pilaf et même Gohan, venus se disputer le seul et unique souhait restant à exaucer.
Bulma parvient finalement à convaincre N°18 que ce que souhaite réellement Kuririn c’est son bonheur. Elle confie ensuite une mallette d’argent à N°18 pour qu’elle envoie valser Oolong au loin, l’empêchant de faire un souhait débile.
Quelque temps plus tard, N°18 gronde son mari qui a été blessé par une balle en service.

N°18 félicite son mari

N°18 félicite son mari

Elle lui fait remarquer qu’il s’est ramolli et qu’il a besoin d’entraînement. Blessé par les paroles de N°18 et de sa fille, Kuririn profite de l’invitation à s’entraîner lancée par Gokū pour aller se remettre en forme. N°18 se rend alors à Kamé House avec Marron et découvre que son mari est parti dans la forêt de la terreur pour se confronter à ses peurs.
Au travers de la boule de cristal de Baba la voyante, venue à Kamé House à la demande de son petit frère, N°18 assiste aux exploits de Kuririn et au retour de sa combativité. Une fois Kuririn revenu à Kamé House, il est félicité par Marron et N°18. Après ça, il demande une fois de plus à sa femme de lui raser le crâne, signe de sa combativité revenue.

Arc Survie de l’Univers

N°18 interroge Gokū au sujet de la récompense prévue pour le tournoi

N°18 interroge Gokū au sujet de la récompense prévue pour le tournoi

N°18 et Kuririn reçoivent un jour la visite de Gokū et Gohan, venus demander à Kuririn de bien vouloir participer au Tournoi du Pouvoir, un tournoi d’arts martiaux entre les meilleurs combattants des différents Univers.
N°18 tente de savoir quel est le but de ce tournoi, lorsque Gokū décide de mentir en lui disant que la récompense sera de 10 millions de zénis. Motivée par la forte récompense proposée, N°18 accepte de participer, tandis que Kuririn hésite encore. Il accepte ensuite, voyant que sa femme va participer et que Gokū était de toute façon venu le recruter pour participer au tournoi.

Mais Gohan oppose une condition à sa venue : il doit d’abord l’affronter en combat singulier pour jauger son niveau. Pendant ce combat entre Gohan et Kuririn, N°18 fait preuve de curiosité et interroge Gokū à propos du tournoi. Rapidement, elle discerner quelques dissonances entre le discours de Gokū et son attitude.
Gokū décide ensuite de défier Kuririn, à son tour, après avoir vu ses exploits face à Gohan. N°18 et Marron les accompagnent alors à Satan City, en haut du building prêté par Satan pour que ce petit duel amical se fasse. N°18 et Marron encouragent Kuririn, mais le combat ne tourne pas en son avantage, surtout après que Gokū se soit transformé en Super Saiyan Blue pour pousser son ami dans ses retranchements et le forcer à donner le meilleur de lui-même.

N°18 intervient pour épargner Kuririn

N°18 intervient pour épargner Kuririn

Au bout du compte, N°18 intervient en repoussant le Kamehameha relâché par Gokū et qui allait s’abattre sur Kuririn. Elle propose alors à son mari de se joindre à lui pour combattre Gokū, mais ce dernier met fin au combat après avoir réalisé que les combats se faisaient de toute manière par équipe et que Kuririn et N°18 pourraient aussi proposer un beau duo.
Gokū demande ensuite à N°18 si elle n’aurait pas une idée de l’endroit où se trouve son frère jumeau, N°17, car il cherche à le recruter pour le Tournoi du Pouvoir. N°18 annonce qu’elle a eu des nouvelles de lui il y a un certain temps, mais qu’elle ne sait pas où il vit. Sur les conseils de Kuririn, Gokū se rend alors au palais de Dieu pour que Dendé l’aide à localiser N°17.

Plus tard, N°18 et Kuririn se rendent à Capsule Corporation, avec leur fille Marron, tandis que le Tournoi du Pouvoir approche. Tous les guerriers (à l’exception de N°17, Kamé Sennin et Majin Boo) se réunissent pour établir une stratégie pour le tournoi. C’est alors qu’ils apprennent par Bulma que Majin Boo s’est endormi et qu’il ne se réveil pas. Gokū se dépêche alors de se rendre chez Mr. Satan pour voir l’état de Boo, et il comprend que celui-ci ne se réveillera pas avant au moins 2 mois, puisqu’il est plongé dans un profond sommeil duquel rien ne semble pouvoir l’en sortir.
Pendant ce temps, à Capsule Corporation, Kuririn, N°18 et les autres réalisent que Gokū leur a menti au sujet de la récompense et du réel but du Tournoi du Pouvoir. Kuririn et N°18 refusent alors de participer et Gokū est profondément confus durant son retour. Malgré cela, Kuririn change de nouveau d’avis, après avoir réalisé que Gokū comptait sur lui et après que le dieu de la destruction, Beerus, lui a mis un petit coup de pression.

Les retrouvailles entre N°18 et son frère

Les retrouvailles entre N°18 et son frère

N°18, quant à elle, semble camper sur ses positions. Mais Bulma accepte de bien vouloir remettre une somme d’argent à Kuririn et N°18 en cas de victoire de l’Univers 7. L’équipe est donc presque complète, il ne manque plus que Majin Boo. C’est alors que Gokū pense à recruter Freeza, lorsque Beerus évoque son armée qui a été décimée.
Après s’être rendu en Enfer pour recruter le tyran, Gokū revient à Capsule Corporation et demande à Kuririn s’il peut aller chercher N°17 durant son absence, car lui doit aller accueillir Freeza chez Baba la voyante. Kuririn est un peu gêné, car il n’est pas très à l’aise avec son beau-frère, mais il se résout à y aller après avoir réalisé qu’il avait peut-être aussi changé, tout comme N°18.
C’est l’heure des retrouvailles entre N°18 et son frère, sur l’île où il exerce son métier de Ranger. Rapidement, N°17 retrouve sa nièce, Marron, mais il fait erreur en l’appelant « Maron » (qui s’orthographie différemment). N°18 s’empresse alors de le menacer au cas où il viendrait à se tromper à nouveau. Après que Trunks et Son Goten aient fait le tour de la réserve naturelle, il est décidé que Marron resterait sur l’île, pendant l’absence de ses parents. Kuririn ne cache pas son inquiétude, mais N°18 lui révèle que leur fille est bien plus résistante qu’il ne le pense.
De retour à Capsule Corporation, elle assiste à l’arrivée de Freeza au sein de la Team de l’Univers 7. Puis, tout le monde se met en route pour le monde du vide, afin de participer au Tournoi du Pouvoir.
N°18 remarque immédiatement qu’on ne peut voir ce qui se trouve sous l’arène du Tournoi du Pouvoir, tant le monde du vide s’apparente au néant. Le Grand Prêtre laisse un temps planer le doute sur ce qui arrive aux combattants éliminés qui chutent de l’arène, mais on découvre rapidement que ceux-ci réapparaissent automatiquement sur les bancs dédiés aux spectateurs.
N°18 part combattre de son côté

N°18 part combattre de son côté

N°18 débute son premier combat contre la Pride Troopers, Cocotte, après le coup d’envoi du tournoi. Elle brise alors la formation établie par Gohan, de même que Gokū (parti à la recherche de Toppo), Vegeta, N°17 et Freeza. Mais N°18 s’occupe ensuite de jeter Sorrel hors du ring, sans que personne ne la remarque, permettant ainsi à l’Univers 7 de se débarrasser d’un adversaire supplémentaire.

Mais cette victoire aura pour effet de provoquer la destruction de l’Univers 9 de Sorrel, puisque tous ses combattants ont été éliminés du Tournoi du Pouvoir. N°18 prend alors pleinement conscience de l’enjeu et de ce qui pourrait arriver à son Univers. Mais elle est rassurée par N°17, qui la remotive et la remet dans le bain des combats.
Suite à ça, N°18 affronte Shōsa, de l’Univers 4. Mais alors qu’elle pense avoir gagnée, Shōsa lui joue un mauvais tour en faisant le mort. Tout le monde du côté des dieux de l’Univers 7 imaginaient déjà N°18 être disqualifiée, mais finalement Shōsa se releva et profita de l’effet de surprise pour faire chuter N°18 puis pour attaquer avec une pluie de Kikōhas. Heureusement, Kuririn arrive pour sauver sa femme avant qu’elle ne chute dans le vide.

Le travail d'équipe de N°18 et Kuririn

Le travail d’équipe de N°18 et Kuririn

N°18 et Kuririn décident alors d’unir leurs forces et d’utiliser une combinaison pour vaincre Shōsa. Pris des deux côtés, Shōsa ne peut esquiver le Kikōha que s’échangent Kuririn et N°18 et il finit hors de l’arène. C’est alors qu’arrive Majora, un autre combattant de l’Univers 4. Celui-ci met au sol Kuririn, mais il est repoussé par N°18 juste ensuite.
Kuririn remet les lunettes de soleil de Kamé Sennin à sa femme, et exécute un Taiyōken x100. Mais c’était sans compter sur la cécité de son adversaire sur qui cela n’a aucun effet. Majora frappe Kuririn et N°18 et prend l’avantage. Mais Kuririn utilise sa botte secrète, après avoir compris que Majora était aveugle et qu’il se servait de son odorat, grâce à la déduction de N°18. Il lance alors sa chaussure sur Majora pour perturber son odorat et le met hors du ring avec un puissant Kamehameha.

Le couple se réjouit de cette deuxième victoire, mais Frost en profite pour se glisser derrière Kuririn et le jeter hors du ring avec un coup de queue. N°18 tente d’attaquer Frost, mais le monstre a déjà fuit après avoir lancé un Kikōha telle une boule fumigène.

 

Combats

Dragon Ball (Z/Kai)

  • N°18 VS Vegeta (Super Saiyan)
  • N°18 VS Vegeta (Super Saiyan) & Trunks du futur (Super Saiyan)
  • N°18, N°16 & Kuririn VS Cell (deuxième forme)
  • N°18 VS Jewel VS Mighty Mask (Goten & Trunks) VS Mr. Satan

Dragon Ball Z : Battle of Gods

  • N°18, Ten Shin Han & Piccolo VS Beerus

Dragon Ball Super

  • N°18, Ten Shin Han & Piccolo VS Beerus (anime uniquement)
  • N°18 VS Kuririn (entraînement)
  • N°18 VS Cocotte
  • N°18 VS Shōsa
  • N°18 & Kuririn VS Shōsa

Dragon Ball GT

  • N°18 VS N°17
  • N°18 & Son Gokū VS Super N°17

Films

  • N°18, Goten & Trunks VS Guerriers bioniques
  • N°18 VS Bio Broly
  • N°18, Goten, Trunks & Kuririn VS Bio Broly

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Miki Itō
  • Doublage français : Brigitte Lecordier (DBZ, DBZ Kai, Battle of Gods, La résurrection de ‘F’, DB Super), Céline Monsarrat (DBZ 147, 214), Jackie Berger (DBZ 150-151), Annabelle Roux (DBZ 205-209), Francine Lainé (DBZ 224-227)
  • Doublages anglais :
    • Ocean Group : Enuka Okuma
    • FUNimation : Meredith McCoy (DBZ, DBGT, jeux vidéo avant 2010, Battle of Gods, Resurrection ‘F’, DB Super, jeux vidéo après 2014), Colleen Clinkenbeard (DBZ Kai, Shin Budokai, Tenkaichi Tag Team, et autres jeux depuis Raging Blast 2 jusqu’à Battle of Z)
    • Blue Water : Jennifer Bain
    • AB Groupe : Sharon Mann
    • Bang Zoom! : Tamara Ryan
  • Doublage latino américain : Cristina Camargo (DBZ, DBS), Mónica Villaseñor (DBZ Film 11, DBZ Kai TFC), Lourdes Morán (DBGT), Jocelyn Robles (DBZ Kai jusqu’à l’Arc Cell)
  • Doublage italien : Debora Magnaghi
  • Doublage allemand : Diana Borgwardt
  • Doublage portugais : Cristina Cavalinhos
  • Doublage espagnol (castillan) : Ana Fernandez
  • Doublage catalan : Pilar Morales
  • Doublage brésilien : Eleonora Prado (DBZ, Films DBZ), Angélica Santos (DBGT)
  • Doublage hongrois : Claudia Liptai (DBZ), Erika F. Nagy (DBGT)
  • Doublage tagalog : Klariz Magboo (DBZ : nouveau doublage), Charmaine Cordoviz (DBZ Kai)

 

Anecdotes

  • Dans l’épisode 139 de la série TV Dragon Ball Z, Gokū fait un cauchemar dans lequel il voit Chichi, Gohan, Kuririn et Trunks du futur se faire tuer par N°17 et N°18. Cependant, Gokū ne devrait pas être en mesure de faire un mauvais rêve aussi précis, car n’a encore jamais vu à quoi ressemblait N°17 et N°18, puisqu’il est tombé malade durant son combat contre N°19 et est resté alité tout ce temps.

 

Références

[1] Dragon Ball Daizenshū 7 : Dai Jiten (la grande encyclopédie) (1996)
[2] Dragon Ball Full Color : Arc Humains Artificiels vol. 6 (2014)