Yamcha

Yamcha (ヤムチャ, Yamucha) est un personnage secondaire du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball, Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

Au début de l’histoire, Yamcha est un bandit du désert toujours accompagné de son fidèle ami, Pu-erh. Il devient ensuite le petit ami de Bulma.

Ami fidèle de Son Gokū, il participe à de nombreux combats à ses côtés. Malgré le fait qu’il soit un des plus grands expert d’arts martiaux Terrien, dans la deuxième partie de l’histoire il est vite dépassé et se retire des combats.

Pour te dire franchement, j’ai toujours admiré l’idée du mariage !!
Yamcha (Dragon Ball chapitre 009)

 

Concept et création

Sha Wujing

Sha Wujing (Sa Gojō)

Avant de créer Dragon Ball, Akira Toriyama avait en tête de créer un nouveau manga dans lequel son personnage principal serait un jeune garçon accompagné d’une belle fille. Il réalisa donc des chara sheets pour sa nouvelle histoire et commença par faire une parodie du voyage en occident (西遊記, Saiyūki), reprenant les personnages phares de ce célèbre roman.

Toriyama-sensei s’inspira des personnages de Sūn Wùkōng (孫悟空, Son Gokū, en japonais), Xuanzang (陈玄奘, Tō Sanzō, en japonais) et Zhu Bajie (豬悟能, Cho Gunō, en japonais) pour créer Son Gokū, Bulma et Oolong.

Yamcha est très probablement inspiré par le personnage de Sha Wujing (沙悟淨, Sa Gojō en japonais), également connu sous le nom de Shā sēng, en Chine. Les deux personnages sont de puissants bandits, et tandis que Yamcha est le bandit d’un désert de sable, Sha Wujing est un ogre des sables (d’une rivière de sable).

Yum Cha

Yum Cha

En plus de ces points communs, les deux individus ont finit par se rallier au héros pour l’aider dans sa quête.

Sur ces premiers dessins, Yamcha s’appelait Yum Cha (ヤム・チャ, Yamu Cha) et ressemblait déjà beaucoup à son design final. Mais avant d’arriver à ce résultat, Toriyama-sensei a réutilisé plusieurs chara design de personnages qu’il avait déjà créé auparavant.

Tsukutsun Tsun

Tsukutsun Tsun dans le manga Dr. Slump

Pour commencer, Yamcha ressemble beaucoup au personnage de Tsukutsun Tsun tel qu’il apparaît vers la fin du manga Dr. Slump. Celui-ci porte un bandeau autour de la tête tout comme lui et pratique les arts martiaux. De plus, ces deux personnages ont tout deux peur d’être en contact physique avec une fille.

Pink's Air Bike

L’air-bike de Pink

Le second personnage qui a inspiré le personnage de Yamcha est très certainement le personnage de Pink, tiré de l’œuvre du même nom. Il s’agit d’un one-shot d’Akira Toriyama publié pour la première fois en octobre 1982 dans les pages du magazine Fresh Jump. Pink n’a pas inspiré Yamcha physiquement, puisque c’est une petite fille. Mais en revanche, plusieurs aspects du personnage seront repris pour créer le personnage du jeune bandit de Dragon Ball.

Mister Ho

Mister Hō

À commencer, justement, par le fait que ce sont tous les deux des bandits vivant dans le désert. Pink était elle aussi accompagnée d’un petit animal de compagnie et se servait d’un air-bike qui a littéralement servit de base pour créer le Jet Momonga de Yamcha.

Pour finir, le troisième personnage de Toriyama-sensei qui est étroitement lié à Yamcha est Mister Hō. Il s’agit du protagoniste principal du one-shot Mister Hō qu’a réalisé Akira Toriyama en 1986. Certes, il n’a pas servit de base à Yamcha (c’est plutôt l’inverse), puisqu’en 1986, lorsque Mister Hō est sorti, la saga de l’armée du Red Ribbon battait son plein dans les pages du Weekly Shōnen Jump.

Mais les deux personnages ont un physique similaire et sont tous deux très maladroits en la présence d’une jeune fille qu’ils apprécient. De plus, lorsque Yamcha se laissera pousser les cheveux (lors de la période du 23ème Tenka Ichi Budōkai) il deviendra littéralement le clone de Mister Hō, à ceci près que l’auteur lui a rajouté des cicatrices sur le visage.

 

Signification du nom

Yamcha (ヤムチャ, Yamucha) provient de Yum Cha (chinois simplifié : 饮茶 ; chinois traditionnel : 飲茶). Ce sont des petites bouchées (nems, beignets de crevettes, wontons, toasts crevettes/sésame…) prises à l’heure du thé.

 

Apparence physique

Yamcha

Yamcha (chapitre 005)

Tout au long de la série, l’apparence de Yamcha évolue. Ce sont principalement ces vêtements et ses coiffures qui changent. Au tout début, Yamcha apparaît avec des cheveux longs en bataille, avec une sorte de frange (chapitre 007). Il porte une tenue de bandit, avec le kanji « agréable/plaisant » (楽, Gaku/Raku) sur le torse et une cimeterre à la ceinture.

Après s’être installé en ville, Yamcha se coupe les cheveux et apparaît alors avec la même tenue à ceci près qu’il a donc maintenant les cheveux courts et un bandeau autour de la tête (chapitre 034). À cette période, il ressemble beaucoup à Tsukutsun Tsun, vers la fin du manga Dr. Slump. Par la suite, Yamcha se laisse de nouveau pousser les cheveux et apparaît alors avec de mystérieuses cicatrices lors de la période du 23ème Tenka Ichi Budōkai. Il a acquit ces cicatrices durant son entraînement de trois années en vue du Tenka Ichi Budōkai, mais nul ne sait de quelle manière.

Yamcha

Yamcha avec les cheveux courts

Côté vêtements, Yamcha enfile pour la première fois le dōgi de l’école de la tortue lors du 22ème Tenka Ichi Budōkai. À l’instar de Son Gokū et Kuririn, il porte donc un uniforme orange (rouge dans l’anime) avec la marque « tortue » (亀, Kame) cousue sur le torse et dans le dos. Après sa formation chez Kaiō, il revient avec un dōgi similaire, mais qui porte la marque de Kaiō (界王) sur le torse et la marque Kame dans le dos. Dans le film Dragon Ball Z – La super bataille décisive autour de la Terre, les deux marques sont inversées et la marque de Kaiō se retrouve dans le dos, tandis que celle de Kame apparaît sur la poitrine.

Dans le film Dragon Ball Z – Battle of Gods, Yamcha est vu avec un uniforme de kung-fu gris, assez similaire à la tenue traditionnelle que porte Tsukutsun Tsun dans le manga Dr. Slump ou au chara design du personnage dans la série animée remake Dr. Slump.

Selon les informations recueillies dans le scanner de l’humain artificiel N°19, Yamcha fait 183 cm et pèse 68 kg durant la période des humains artificiels. Avec Son Gohan, il a partagé à peu près les mêmes coupes de cheveux, puisque les deux personnages ont eus : les cheveux longs en bataille, les cheveux coupés avec le bandeau autour de la tête, la coupe au bol, puis la coupe courte avec les cheveux hérissés sur la tête.

 

Personnalité

Yamcha

Yamcha paralysé lors de sa rencontre avec Bulma

Yamcha apparaît tout d’abord comme un guerrier qui n’a peur de rien, excepté parler aux filles… Rien que le fait de leur adresser la parole ou d’être en contact avec elle le bloque et le raidit littéralement. Après s’être lié d’amitié avec Son Gokū et les siens, sa personnalité reste essentiellement la même, à la différence qu’il est maintenant devenu très prévenant et attentionné envers les personnes qu’il protège.

Après sa rencontre avec Bulma, Yamcha surpasse sa peur des femmes et entame une relation avec elle. Il ira même jusqu’à déménager à la Capitale de l’Ouest pour être avec sa nouvelle copine. Yamcha est alors présenté comme un guerrier courageux qui s’efforce de faire de son mieux pour être le meilleur. Cependant, il est incapable d’atteindre ce but, ce qui semble parfois le tourmenter.

Dès le début du manga Yamcha a de grandes connaissances dans le monde des arts martiaux. Il connaît par exemple le grand-père adoptif de Son Gokū : Son Gohan, ainsi que son maître Muten Rōshi, dit Kamé Sennin. Il connaît également l’existence du Nyoibō de Son Gokū.

Yamcha est justement un grand fan du Tenka Ichi Budōkai, qu’il a toujours rêvé de remporter un jour. Il est fort probable que c’est une des raisons qui fait qu’il connaisse autant de combattants ayant participés à ce tournoi : Son Gohan, Muten Rōshi, le roi Chapa ou encore Anton The Great dans l’anime. En vue de remporter le Tenka Ichi Budōkai, Yamcha suit des entraînements très rigoureux et développe à chaque fois de nouvelles techniques, comme : le nouveau Rōga Fū Fū Ken ou le Sōkidan.

Yamcha

Yamcha décide d’affronter les Saïbaïmen

Au cours de Dragon Ball, c’est le second combattant à apprendre le Kamé-Hamé-Ha, après Son Gokū. Son visage marqué lors du 23ème Tenka Ichi Budōkai indique qu’il a subit un entraînement très difficile et risqué en vue de cette compétition.

Lors de l’arrivée des Saiyajins sur Terre, Yamcha montre une grande fierté à se battre en tant que Terrien pour protéger la Terre de l’envahisseur. Il est prêt à risquer sa vie (ce qu’il fait d’ailleurs) pour les arrêter, même si son niveau est loin de rivaliser avec celui de Nappa ou Vegeta.

Durant son entraînement en vue du combat contre les humains artificiels, lui et Bulma rompent pour de bon (ils restent amis cependant). Elle finit avec Vegeta et ensemble ils ont un enfant : Trunks. Cette rupture semble frustrer le pauvre Yamcha. Après avoir vu la réaction de Vegeta à la mort de Trunks du futur, Yamcha change son point de vue envers le prince des Saiyajin et raconte à son fils, Trunks, ce qu’a fait son père (preuve qu’il tenait à lui).

Yamcha

Yamcha mortellement blessé par N°20

Après avoir été presque tué par le Dr. Géro (N°20) lors de la saga des humains artificiels, il est mis à l’écart des combats au sein du scénario, en raison de l’incessante montée en puissance des autres guerriers Z. Il semble qu’il perde aussi de sa passion pour les combats et qu’il accepte finalement le fait d’avoir été surclassé par ses camarades et les nouveaux ennemis qui apparaissent les uns après les autres. Déjà lors de l’arrivée de Freeza sur Terre, Yamcha a un premier constat violent de l’immense fossé qui le sépare des guerriers extraterrestres.

Malgré tout, Yamcha reste un allié précieux et un combattant de confiance sur qui on peut toujours compter. Vers la seconde moitié du manga, il se retire totalement des combats mais il continue son entraînement de son côté.

Au tout début de l’histoire, Yamcha exprime un fort désir de se marier. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle il souhaitait guérir de sa phobie des femmes. Il a également exprimé l’envie de fonder une famille à l’époque de l’arrivée de Trunks du futur, en 764. Dans l’ouvrage Dragon Ball : Bōken Special, Toriyama-sensei révèle que Yamcha déteste toutes les filles à l’exception de Bulma. Trunks révèlera dans le manga, l’anime et même les jeux vidéo, que sa mère, Bulma a rompu avec Yamcha car il était du genre à être infidèle.

Yamcha

Yamcha parle de sa petite-amie

Même si elle n’est jamais apparue dans aucun média, la petite amie de Yamcha est mentionnée dans le chapitre 418, lorsque Shenron demande quel est leur souhait : Yamcha répond que sa copine veut un collier très couteux et il demande, sur le ton de la plaisanterie, s’il peut en faire le souhait auprès du dragon. En dépit du fait qu’il disait vouloir fonder une famille et que Trunks mentionne le fait qu’il avait peut-être quelqu’un d’autre, Yamcha apparaît seul à la fin du manga et dans la série Dragon Ball GT.

Autrement, Yamcha aime le sport par dessus-tout et son passe-temps est le base-ball (qu’il pratique pour se faire de l’argent). C’est d’ailleurs Akira Toriyama qui a suggéré au staff de l’anime ce choix de carrière pour le personnage. Yamcha aime manger les Soba cuit durs et ce n’est pas bien étonnant puisque lors d’une interview Toriyama-sensei a révélé que les meilleurs cuisiniers de l’Univers de Dragon Ball sont Gyūmaō et Yamcha.

 

Références

[1] Weekly Shōnen Jump Issue : 1986 #37 (12 Août 1986)
[2] Dragon Ball: Super Exciting Guide (2009).
[3] Profile de Yamcha dans le Daizenshū 7 (1996).
[4] Interview d’Akira Toriyama dans Mandō Kobayashi (24 mars 2013).
[5] Dragon Ball Z épisode 126 : Les meurtriers dont on ne peut sentir la présence. Lesquels sont les humains artificiels ?! (1992).