Pu-erh

Pu-erh (プーアル, Pūaru), ou Pu’er, est un personnage secondaire du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball, Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

Il va à la même école qu’Oolong, mais contrairement à son camarade de classe, lui en sort avec d’excellents résultats. Il rencontre Yamcha et devient son complice en lui servant de sentinelle. C’est à ce moment qu’il fait la connaissance de Son Gokū et de Bulma.

 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Son nom provient de “Pūarucha” (プーアル茶/普洱茶), une sorte de thé. Le nom de ce thé chinois vient de la région de Pu-erh.

 

À l’origine

Black

Black dans Pink

À la base, le personnage de Yamcha devait s’inspirer du personnage de Sha Wujing (沙悟淨, Sa Gojō en japonais), du roman le voyage en occident. Et celui-ci était donc un des trois compagnons de Xuanzang (陈玄奘, Tō Sanzō, en japonais), à savoir Bulma dans l’idée d’Akira Toriyama. Le personnage de Pu-erh n’était pas initialement prévu.

Mais en 1982, l’auteur réalisa Pink, un manga qui raconte l’histoire d’une jeune fille bandit vivant dans le désert. Celle-ci volait à l’aide d’un air-bike ressemblant étrangement au Jet Momonga de Yamcha. Elle était accompagnée d’un petit animal de compagnie ; un dinosaure nommé Black.

Binyao

Binyao dans Dragon Boy

Par la suite, en août et octobre 1983, Akira Toriyama dessina Dragon Boy, qui signa les prémices de Dragon Ball. Dans cette histoire apparaît un petit animal polymorphe du nom de Binyao. Celui-ci est très semblable au personnage de Pu-erh que l’on connaît, à la différence qu’il est dessiné plutôt sommairement et qu’il a plutôt la personnalité d’Oolong, car c’est un obsédé sexuel.

Pu-erh

Pu-erh, sur la 3ème ébauche

En 1984, Toriyama met finalement fin a Dr. Slump et décide de créer un nouveau manga qu’il nomme Dragon Ball. Ce n’est seulement qu’à partir des troisièmes ébauches de personnages que le personnage de Pu-erh apparaît. Il a de grandes oreilles et ressemble à la fois à un chat et à un lapin. Bien qu’il n’ait pas d’espèce défini, dans le manga il est dit que Pu-erh ressemble à un chat (dans le chapitre 020, Pilaf appelle Pu-erh, « celui qui ressemble à un chat »). Très inspiré par le personnage de Binyao de Dragon Boy et par la fonction de Black dans Pink, Pu-erh est un petit animal polymorphe et bandit qui accompagne Yamcha dans le désert où il détrousse des voyageurs.

 

Précision sur le genre

Étant toujours incarné par des femmes dans la version originale, comme dans la plupart des adaptations, Pu-erh est souvent prit pour une fille dans la version anglaise de Dragon Ball et Dragon Ball Z éditée par Saban, bien que Toriyama-sensei ait révélé qu’il avait considéré Pu-erh comme un mâle à l’écriture du manga. Dans la version originale japonaise, Pu-erh utilise d’ailleurs le pronom « boku » (ぼく) pour se référer à lui-même, et est parfois appelé « Pūaru-kun » (プーアル君). Il s’agit là de deux indications du fait que c’est un garçon.

Malgré cela, dans la version anglaise de l’épisode 011, Bulma dit à Oolong « Go help her ! » (Aide-la !) en parlant de Pu-erh. Puis, dans l’épisode 024 de Dragon Ball Z, Kamé Sennin rassure Oolong en disant « She’ll be okay » (Elle va bien), toujours en parlant du petit animal.

Le site officiel Dragon Ball de FUNimation commet également l’erreur de considérer Pu-erh comme une fille, puisque sur sa fiche il est désigné comme étant une femelle.

 

Apparence physique

C’est un Terrien de type animal, mi-chat, mi-lapin. Outre les pouvoirs qu’il possède déjà, il peut se transformer en n’importe quoi, sans limitation de temps. Il a le pelage bleu et beige, de grandes oreilles, une queue de chat et de longues moustaches.

 

Personnalité

puar-revenge

Pu-erh se venge d’Oolong

Il va à la même école qu’Oolong, mais contrairement à son camarade de classe, lui en sort avec d’excellents résultats. Pu-erh est intelligent et malin. Il maîtrise complètement la technique de transformation, contrairement à son camarade de classe, et n’est donc pas limité par le temps. La première fois qu’il apparaît dans la série, il se venge de Oolong qui l’a maltraité à l’école en lui rendant la monnaie de sa pièce.

Pu-erh

Pu-erh se transforme en tapis pour aider Yamcha

Pu-erh rencontre Yamcha et devient son complice en lui servant de sentinelle. C’est à ce moment qu’il fait la connaissance de Son Gokū et de Bulma. Lui et Yamcha, qui avait alors appris l’existence des Dragon Balls, se proposèrent de les aider dans leur recherche. Quand Gokū se transforma en singe géant (Oozaru), il se changea en paire de ciseaux et lui coupa la queue, le rendant humain à nouveau.

Il adore Yamcha et ne manque jamais de le soutenir quand celui-ci participe aux Tenka Ichi Budōkai. Il se porte même aussitôt à son secours quand son ami est blessé dans le combat qui l’oppose à Ten Shin Han.

Bien qu’étant un bandit du désert au début du manga, Pu-erh n’est pas sans crainte et il se montre parfois craintif comme par exemple lorsque Shenron apparaît pour la première fois, ou bien lorsqu’il fait face à de puissants adversaires.

 

Biographie

Arc Survie de l’Univers

Alors que Yamcha désespère de ne pas avoir encore été convié à rejoindre la Team de l’Univers 7 pour participer au Tournoi du Pouvoir, lui et Pu-erh sont rejoints par Kamé Sennin et Oolong. Ceux-ci expliquent à Yamcha et Pu-erh que le vieil homme a besoin d’un entraînement pour vaincre son ultime point faible : son obsession de la gente féminine. Oolong ayant refusé de se métamorphoser pour aider le vieil homme, c’est donc Pu-erh qui va devoir s’y coller.

À contrecœur, Pu-erh accepte donc d’aider Kamé Sennin dans son entraînement et se transforme en une belle et jolie jeune femme qui ne laisse pas de marbre Muten Rōshi, même ligoté. Mais au bout de quelques heures, Kamé Sennin parvient à vaincre son point faible et réussi à se contrôler. Il conserve une ultime goutte de sang dans la narine gauche et parvient à ne pas se jeter sur le pauvre Pu-erh qui, à bout de forces, s’évanouit.

 

Références

[1] Weekly Shōnen Jump Issue : 1986 #37 (12 Août 1986)