Trunks

Trunks (トランクス, Torankusu) est le fils aîné de Vegeta et Bulma et apparaît dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et les animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

Dans le monde présent, Trunks est le premier fils de Bulma et Vegeta et donc le grand-frère de Bra. Trunks est le deuxième enfant métis Saiyan/Terrien à apparaître dans Dragon Ball. Son meilleur ami n’est autre que Son Goten, le fils cadet de Son Gokū et Chichi.

Tss… J’y suis peut-être allé un peu fort… Je suis un gamin moi aussi, après tout…
Trunks (Dragon Ball chapitre 432)

 

Vue d’ensemble

Origine du nom

Le nom de Trunks en version originale japonaise est Torankusu (トランクス). Ce nom signifie littéralement “caleçon” en japonais. Tout comme les autres membres de sa famille maternelle, il porte un nom de sous-vêtement.

 

Apparence physique

Enfant

Trunks à ses 8 ans, dans le manga

Trunks à ses 8 ans, dans le manga

Dans l’œuvre originale il a le même type de cheveux que son grand-père, le Dr. Brief et ses cheveux sont violets comme sa mère, Bulma.

Tandis que, dans l’anime ses cheveux sont plutôt couleur lavande alors que ceux de sa mère sont turquoise.

Il a la même forme des yeux que son père, Vegeta, mais ceux-ci sont bleus comme sa mère (dans l’anime). Bien qu’il tienne beaucoup de celle-ci, sa couleur de peau est en revanche plus bronzée que celle de sa mère.

Durant son enfance, Trunks porte un uniforme vert foncé, avec une ceinture et des protège-poignets oranges.

Aux pieds, il porte des bottes dorées probablement fabriquées par Capsule Corporation, à l’instar de son alter ego du futur.

 

Adolescent

Trunks adulte (âgé de 18 ans)

Trunks adulte (âgé de 18 ans)

À l’approche de l’âge adulte, c’est physiquement la copie conforme de son homologue du futur. Capilairement parlant il a la même raie au milieu et ne la porte plus sur le côté.

Il s’habille cependant différemment, puisque dans le manga et la série Dragon Ball Z on peut le voir vêtu d’une veste dans le plus pur style de Capsule Corporation (non sans rappeler la tenue que porte Bulma pour aller sur Namek), avec un pull-over sombre.

Il a un pantalon gris avec de grosses chaussettes à rayures, qu’il porte avec des chaussures futuristes encore une fois.

Lorsqu’il se présente au 28ème Tenka Ichi Budōkai, il ne porte qu’un T-Shirt noir estampillé de la marque « Capsule Corp. », des protèges poignets oranges (comme durant son enfance) et le même pantalon de Trunks du futur.

 

Adulte

Trunks (23 ans) dans la série DBGT

Trunks (23 ans) dans la série DBGT

Dans la série animée Dragon Ball GT, il reste le même physiquement, malgré les cinq années qui séparent cette histoire de du 28ème Tenka Ichi Budōkai.

Il s’habille cependant légèrement différemment et arbore un look plus « western ». On le retrouve avec une veste marron, un pull-over noir, des gants et un foulard bleu autour du cou (un peu comme l’humain artificiel N°17).

En bas, il porte un bermuda clair, de grosses chaussettes turquoises rayées et des chaussures marrons de chez Capsule Corporation.

Il portera cette tenue durant toute la série, même s’il alternera avec divers costumes locaux trouvés sur les planètes sur lesquelles il se rend en compagnie de Gokū et Pan.

 

Personnalité

Trunks répond à Idāsa

Trunks répond à Idāsa

Enfant, Trunks est d’un caractère plutôt arrogant et avare. Il est également très espiègle et fait beaucoup de bêtises avec son ami Son Goten, qu’il entraîne dans tous les mauvais coups.

Il est par exemple très mécontent de ne pas participer au Tenka Ichi Budōkai dans la catégorie des adultes et d’être relégué aux niveau des enfants. Lorsqu’il est provoqué par Idāsa, un jeune ado de 15 ans (qui a donc 7 ans de plus que lui !), il l’envoi paître en insultant sa coupe de cheveux.

En plus d’avoir du répondant, il a aussi l’art de la provocation. Mais ceci est dû au fait qu’il a une plutôt bonne connaissance de son niveau comparativement aux jeunes de la catégorie junior du tournoi.

Après avoir remporté le tournoi dans la catégorie junior, il entraîne Son Goten à participer avec lui à la catégorie adulte en prenant l’identité de Mighty Mask.

Il assomme alors le Mighty Mask original et grimpe sur le dos de Goten avant de revêtir le costume du participant du Tenka Ichi Budōkai.

Trunks se réjouit d'apprendre que son père va affronter celui de Gohan et Goten

Trunks se réjouit d’apprendre que son père va affronter celui de Gohan et Goten

Le subterfuge tiendra longtemps avant que les deux garçons ne soient découverts par N°18.

Trunks du présent doit très probablement ce caractère au fait qu’il ait grandit avec son père Vegeta et sa mère Bulma, dans un monde de paix de luxe.

À l’inverse, Trunks du futur à, lui, grandit dans un monde apocalyptique ce qui explique son tempérament plus sérieux et prudent.

Quelque part, Trunks combine les mauvais traits de ses deux parents ; il est fier et suffisant comme son père et égoïste et gâté comme sa mère.

Trunks rapporte le Dragon Radar à Gokū

Trunks rapporte le Dragon Radar à Gokū

Il refuse de respecter quelqu’un qu’il n’aime pas. Encore un autre trait qu’il partage avec son père…

La première fois qu’il entend parler de Son Gokū il le croit plus faible que son père, Vegeta, et ne semble pas montrer le moindre respect envers le père de son meilleur ami.

Mais plus tard, lorsque Gokū révèle sa véritable puissance et qu’il apparaît en Super Saiyan 3 face à Majin Boo, Trunks n’en revient pas et change subitement son point de vue et son attitude envers Gokū.

Trunks est malgré tout très intelligent et connait de nombreuses choses inconnues des enfants de son âge, comme par exemple le concept de bio-technologie. Il doit cela au fait qu’il a grandit au siège de Capsule Corporation, auprès de sa mère de son grand-père maternel.

Il est justement très aimé par ses grands-parents et Trunks les affectionne aussi beaucoup. Il n’hésite pas à foncer pour protéger sa famille lorsqu’elle est en danger, parfois même sans réfléchir.

En grandissant, Trunks devient plus mature et adopte une personnalité proche de son alter ego du futur. Il change même sa façon de parler dans la série Dragon Ball GT pour se rapprocher du caractère de son homologue du futur. Il apprécie les Yakiniku et les air-cars de sport.

 

Pouvoir

Trunks est plus fort que Son Goten

Trunks est plus fort que Son Goten

Il s’entraîne souvent à se battre avec Son Goten durant son enfance. Par la suite, il participe au Tenka Ichi Budōkai catégorie junior en dépit de son potentiel de combat qui dépasse largement celui de tout homme adulte.

Il gagne en finale contre Son Goten, au terme d’un combat acharné. À cette époque, Trunks est alors un peu plus fort que son jeune ami, ce qui est plutôt normal puisqu’il a tout de même un an de plus.

Lors de la Battle Royale qui l’oppose à N°18, Trunks combat en compagnie de Son Goten sous l’apparence de Mighty Mask. À eux-deux, les deux petits métis sont capables de tenir tête N°18 et même de la mener à mal.

Trunks envoi valser Boo dans le décor

Trunks envoi valser Boo dans le décor

Si celle-ci n’avait pas abrégé le combat elle aurait pu se retrouver dans de plus grosses difficultés encore, comme elle le révèle d’elle-même, peu avant de lancer son Kienzan qui découpe le déguisement de Mighty Mask en deux.

Par la suite, Trunks se transforme en Super Saiyan pour venir en aide à son père qui est en proie aux violents coups de Majin Boo.

On remarque que le petit garçon est assez fort pour envoyer valser Majin Boo dans le décor à l’aide d’un coup de pied surpuissant, lancé avec élan.

Étrangement, dans l’anime, quelques épisodes plus tard, Trunks et Goten ont besoin de se transformer en Super Saiyan pour échapper à Mr. Popo, mais aussi pour le combattre. Et bien que ceux-ci sont transformés et qu’ils mettent l’assistant de Dieu à terre sans problème, celui-ci s’en sort sans dommages.

Trunks et Goten vont détruire N°19

Trunks et Goten vont détruire N°19

Durant la série TV Dragon Ball GT, on peut voir que Trunks adulte est assez puissant pour détruire Yakon d’un seul Kikōha.

De plus, avec Son Goten ils détruisent tout aussi facilement l’humain artificiel N°19 en lançant simultanément un rayon d’énergie dans la direction de leur adversaire.

Avec cette attaque, le pauvre humain artificiel n’est plus qu’une tête qui roule sur le sol, de la même manière que lors de sa première mort face au Big Bang Attack de Vegeta.

Par la suite, Trunks tentera d’affronter Super N°17 mais il ne parviendra pas à rivaliser avec l’ultime humain artificiel et sera facilement battu.

 

Transfomations

Super Saiyan

Trunks se transforme en Super Super comme si de rien n'était

Trunks se transforme en Super Super comme si de rien n’était

Alors qu’il est encore très jeune (8 ans), on peut voir Trunks se transformer en Super Saiyan (超サイヤ人, Sūpā Saiya-jin) sans aucun problème, pendant qu’il s’entraîne avec son père, dans la salle de gravité.

Cette transformation provoque l’étonnement de son père qui peine à comprendre comment son fils peut se transformer en Super Saiyan aussi facilement et simplement que ça.

Avant de se transformer Trunks est en train de subir le même entraînement que son père, sous une gravité 450 fois supérieure à celle de la Terre.

Comme il peut à peine se mouvoir sous cette imposante gravité, Trunks décide de passer à l’état de Super Saiyan pour gagner en force et en résistance, lui permettant ainsi de se déplacer sans aucun problème sous cette lourde pesanteur.[6]

Durant le 25ème Tenka Ichi Budōkai, auquel il participe après ça, il utilise brièvement la transformation en Super Saiyan, pour remporter son combat contre Son Goten, esquivant ainsi son attaque piquée et lui envoyant un Kikōha qui le propulse dans les gradins du stade.

Il se transforme à nouveau en Super Saiyan, lors du Battle Royale contre N°18, en compagnie de Son Goten. Les deux enfants sont alors déguisés en Mighty Mask et affrontent la femme de Kuririn pour tenter de remporter le tournoi.

Tandis qu’il est transformé, Trunks lance un immense Kikōha en direction de N°18. Fort heureusement celle-ci esquive, puisque le rayon d’énergie part s’écraser à quelques kilomètres du stade de la compétition et créé un immense champignon de fumée, visible à des kilomètres à la ronde.

Trunks attaque Boo, en Super Saiyan

Trunks attaque Boo, en Super Saiyan

Lorsque Trunks et Son Goten partent en direction des combats contre Majin Boo, ils sont aussi transformés en Super Saiyans. Ils quittent cette transformation lorsqu’ils arrivent sur le lieu du combat, mais le petit Trunks se transforme à nouveau lorsqu’il part à l’assaut de Majin Boo pour sauver son père, en danger.

À plusieurs reprises, ensuite, on peut le voir se transformer en Super Saiyan. Dans l’anime, toujours avec Son Goten, il se transforme en Super Saiyan pour échapper à Mr. Popo au palais céleste, puis le combat.

Par la suite, Trunks à recours à cette transformation moins souvent dans le manga et la série TV Dragon Ball Z, hormis lorsqu’il a besoin de voler à grande vitesse.

Dans la série TV Dragon Ball GT, Trunks se transforme en Super Saiyan uniquement pour combattre. Il affronte ainsi Muchī et Super N°17 sous cette forme.

Il est à noter que dans le jeu vidéo Dragon Ball : Final Bout (Dragon Ball GT : Final Bout), Trunks Super Saiyan est baptisé « Super Trunks ».

Super Saiyan 3

Trunks Super Saiyan 3 dans DB Heroes

Trunks Super Saiyan 3 dans DB Heroes

Trunks et Son Goten sont tout à fait capables de se transformer en Super Saiyan 3 (超サイヤ人 スリー, Sūpā Saiya-jin Surī) lorsqu’ils fusionnent pour former Gotenks, grâce à l’immense pouvoir dont joui cette fusion. Seulement, dans le manga et l’anime, ils sont incapables d’acquérir cette transformation sans fusionner.

Hormis, dans le jeu vidéo Dragon Ball Heroes, où l’on peut voir Trunks du futur et Trunks du présent, se transformer en Super Saiyan 3.

Cette transformation inédite apparaît pour la première fois dans la première Galaxy Mission (GM1).

Trunks apparaît également sous cette forme dans le manga Dragon Ball Heroes : Victory Mission.

Dans le doublage anglais de FUNimation de l’épisode 60 de Dragon Ball GT, Goten dit qu’autrefois lui et Trunks étaient parvenus à se transformer en Super Saiyan 3 avant de fusionner ensuite.[7] Une belle hérésie.

Baby Trunks

Trunks Baby dans Dragon Ball GT

Baby Trunks dans Dragon Ball GT

Dans l’arc Baby de la série Dragon Ball GT, Trunks est infecté par Baby, le parasite Tsufur qui prend alors possession de de son corps et de son esprit.

Ce Trunks, alors contrôlé mentalement par Baby, est appelé  » Baby Trunks » (トランクスベビー, Torankusu Bebī) dans les jeux de cartes et les jeux vidéo. Lorsque Baby contrôle la Terre après avoir fait des Terriens ses sujets, Trunks, qui avait expulsé le démon hors de lui, se retrouve de nouveau sous le contrôle de celui-ci car Baby a eu la présence d’esprit de laisser un œuf dans son cerveau.

Cette forme de Trunks est également jouable dans le jeu vidéo Dragon Ball Heroes, mais il est aussi sous sa forme de Super Sayan, en dépit du fait qu’il n’est jamais apparu transformé en Super Saiyan dans l’anime, pendant qu’il était infecté sur Terre.

La seule fois où on peut le voir ainsi, c’est lorsque Trunks reprend ses esprits et se transforme en Super Saiyan pour expulser le Tsufur, sur la planète Pital.

Super Baby Trunks

Super Baby Trunks dans DB Heroes

Super Baby Trunks dans DB Heroes

Super Baby Trunks (スーパーベビートランクス, Bebī Torankusu) est une forme de Baby Trunks qui n’apparaît que dans le jeu d’arcade Dragon Ball Heroes, à compter de la God Mission 6 (GDM6).

Si ce personnage ressemble beaucoup à Super Baby Vegeta c’est parce qu’il s’agit de la forme qu’aurait eu Baby Trunks si Baby avait gardé le corps de Trunks comme hôte principal et ne s’était pas contenté d’y déposer un œuf.

Cette forme totalement contrôlée par Baby montre l’évolution et la transformation du corps de Trunks, tandis que Baby s’accapare son pouvoir et fusionne avec celui-ci.

Sous cette forme, Super Baby Trunks a des cheveux argentés hérissés sur la tête, des stries rouges sur le front, le menton et les pectoraux et ses yeux sont entièrement bleus.

Deux ailerons dorés viennent également lui pousser sur les épaules et le haut de sa tenue est déchiré.

 

Fusions et combinaisons

Mighty Mask

Trunks et Goten déguisés en Mighty Mask

Trunks et Goten déguisés en Mighty Mask

Il ne s’agit pas d’une fusion à proprement parler, mais d’une union des forces de Trunks et Son Goten qui prennent l’apparence de Mighy Mask (マイティマスク, Maiti Masuku) pour combattre lors du Tenka Ichi Budōkai.

Car bien que Mighty Mask soit une seule entité, l’adversaire de celui-ci, N°18 en l’occurence, doit bien affronter deux personnes au total.

Sous ce déguisement, Trunks et Goten utilisent leurs propres techniques ce qui donne l’impression que Mighty Mask a un style de combat totalement imprévisible et dénué de sens.

N°18 en fait d’ailleurs le constat lorsqu’elle le combat, puisqu’elle ne parvient pas à prévoir les coups de pieds et coups de poing de ce combattant qui sort de l’ordinaire, tant par son apparence que par ses aptitudes.

Dans le jeu vidéo Dragon Ball Heroes, cette version de Mighty Mask est un personnage jouable, aussi bien dans sa forme « normale » qu’en Super Saiyan.

Gotenks

Gotenks, la fusion de Goten et Trunks

Gotenks, la fusion de Goten et Trunks

Lorsqu’il exécute la fusion Metamol en compagnie de Son Goten, Trunks est capable de former Gotenks (ゴテンクス, Gotenkusu). Ce nouveau combattant né directement de la fusion des deux guerriers que sont Trunks et Son Goten.

Le pouvoir et les capacités de Gotenks surpassent largement les aptitudes individuelles des deux guerriers qui le forment.

Gotenks est d’ailleurs capable de dépasser le stade de Super Saiyan pour atteindre celui de Super Saiyan 3.

Il est dit que Trunks et Son Goten sont capables de fusionner en Gotenks en l’espace de 0.05 seconde.[8]

Durant leur enfance, ils utilisent cette technique contre Majin Boo bon et Majin Boo mauvais dans l’œuvre originale, et d’avantage encore dans l’anime.

Lorsqu’ils sont adultes, dans Dragon Ball GT, Trunks et Goten tentent de fusionner pour venir en secours à leurs pères, mais ils sont retenus par Gohan qui leur préconise de renoncer.

Gotenks adulte dans Dragon Ball Heroes

Gotenks adulte dans Dragon Ball Heroes

Cette frustration de ne pas voir Gotenks adulte dans cette série fut compensée par la création de celui-ci pour le jeu vidéo Dragon Ball Heroes. Son Character Design fut signé par Tadayoshi Yamamuro.

Sous son apparence adulte, Gotenks n’est plus torse-nu sous son gilet et arbore maintenant des gants et des bottes de Capsule Corporation. Ceci contredit tout à fait la logique inscrite dans le Daizenshū 7, qui veut que lorsque deux combattants fusionnent à l’aide de cette technique Metamol, des vêtements d’origine Metamol apparaissent sur le nouveau guerrier.

Gotenks possède l’esprit farceur et arrogant de Trunks, ainsi que le côté puéril des deux garçons. Mais il possède également tout une panoplie de techniques que Goten et Trunks ne possèdent pas.

Comme par exemple ; le Super Ghost Kamikaze Attack, le Galactic Donut, ou le Charging Ultra Boo Boo Volleyball. Dans Dragon Ball Heroes, sa version adulte possède une nouvelle attaque appelée « Burning Kamehameha ».

 

Apparitions diverses

La pub pour les goutes Rōto Kodomo Soft

La pub pour les goutes Rōto Kodomo Soft

Trunks du présent apparaît dans les spots publicitaires (CM) dédiés aux goûtes pour les yeux, Rōto Kodomo Soft, en compagnie de Son Gokū, Son Gohan et Son Goten, tout d’abord, puis avec Son Gokū et Pan, dans le second spot publicitaire qui le concerne, en pleine période GT.

Il apparaît également dans le spot publicitaire pour le Koizumi Super Desk, un bureau de travail pour les enfants, vendu au Japon au milieu des années 90.

Dans ce spot publicitaire, Trunks est enfant et apparaît en compagnie de Son Gohan et Son Goten, puis il se transforme en Super Saiyan pour affronter des Majin qui viennent l’attaquer.

Trunks dans l'ending du 11ème film DBZ

Trunks dans l’ending du 11ème film DBZ

Comme le onzième film Dragon Ball Z (« Le Super guerrier défait !! Celui qui gagnera, ce sera Moi ») est en partie dédié à Trunks et Son Goten, on retrouve des images des deux personnages au sein de l’ending : « Dragon Power Mugendai ».

Ces images nous permettent de découvrir l’époque où les deux garçons étaient encore bébés, avant l’arc Majin Boo.

En adéquation avec ce film et son désir de mettre avant Trunks et Goten, une chanson appelée « Chiisa na Senshi ~Goten to Trunks no Theme~ » et chantée par Susumu Ōya, est sorti dans le CD Single du film, baptisé également « Dragon power Mugendai ».

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Trunks enfant dans Budokai 2

Trunks enfant dans Budokai 2

Le jeu vidéo Dragon Ball Online, révèle que Trunks et Son Goten ont ouverts leur propre école d’arts martiaux, baptisée la Kikōkenjutsu Sword School (l’école d’épéiste Kikōkenjutsu), durant l’Age 805.

Cette école enseigne le principe de la circulation du Ki, ainsi que la manipulation d’une épée, dans le but d’accroître la puissance d’attaque.

Cette discipline devint l’une des plus populaire sur Terre aux alentours de l’Age 1000. Trunks montra un intérêt tout particulier pour les épées depuis son plus jeune âge, puisqu’en 774 il reçoit une épée de la part de Tapion (dans le film « Dragon Ball Z : Ryūken Explose !! Si Gokū ne le fait pas qui le fera ? »).

L’école d’épéiste Kikōkenjutsu de Trunks et Goten aida à défaire les survivants de l’armée de Freeza qui attaquèrent la planète Terre en 820.

Trunks du présent apparaît dans les jeux vidéo suivants :

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Hiromi Tsuru (bébé), Takeshi Kusao (enfant, adulte)
  • Doublages anglais :
    • Animaze : Skip Stellrecht
    • Ocean : Cathy Weseluck (enfant), Alistair Abell (adulte)
    • FUNimation : Stephanie Nadolny (bébé, DBZ); Laura Bailey (enfant), Eric Vale (adulte), Colleen Clinkenbeard (bébé, DBZ Kai)
    • Blue Water : Matthew Erickson
  • Doublage français : Brigitte Lecordier (enfant, DBZ), Mark Lesser (ado, DBZ), Anouck Hautbois (enfant, DBZ Kai), Antoine Nouel (ado, DBZ Kai, adulte DBGT)
  • Doublage latino américain espagnol : Gabriella Willert (enfant), Sergio Bonilla (adulte)
  • Doublage espagnol (Castilian) : Pilar Valdés (enfant), Rafa Torres (adulte, DBZ), José Manuel Seda (adulte, DBGT)
  • Doublage portugais (Portugal) : Henrique Feist
  • Doublage brésilien portugais : Rita Almeida (bébé), Diogo Marques (enfant), Marcelo Campos (adulte), Vinny Takahashi (enfant, Battle of Gods et Résurrection de ‘F’)
  • Doublage Philippin : Bernie Malejana
  • Doublage italien : Monica Bonetto (enfant), Simone D’Andrea (ado, adulte)
  • Doublage polonais : Jonasz Tołopiło (enfant)
  • Doublage thai : Chantana Tarajan
  • Doublage cantonais : Lu Sujuan
  • Doublage grec : Renata Kalderari

 

Combats

Dragon Ball Z

  • Trunks VS Vegeta (à l’entraînement)
  • Trunks VS Son Goten
  • Trunks VS Mr. Satan
  • Trunks & Son Goten (déguisés en Mighty Mask) VS N°18
  • Trunks, Son Goten & Majin Vegeta VS Majin Boo

Dragon Ball Super

  • Trunks & Son Goten VS Serpent géant
  • Trunks & Son Goten VS Gryll et ses sbires
  • Trunks (Super Saiyan) VS Trunks du futur

Dragon Ball GT

  • Trunks, Son Gokū & Pan VS L’armée de la planète Imegga
  • Trunks VS Redjic
  • Trunks, Son Gokū & Pan VS Muuma
  • Trunks, Son Gokū & Pan VS Para Para Brothers
  • Trunks (Normal, Super Saiyan) & Son Gokū (Normal, Super Saiyan) VS Muchī
  • Trunks (Normal, Super Saiyan) & Son Gokū (Normal, Super Saiyan) VS Lood
  • Trunks, Son Gokū & Pan VS Mega Cannon Sigma
  • Trunks VS Baby
  • Trunks, Son Gokū & Pan VS Général Rilld
  • Trunks (Baby Trunks) VS Son Gokū
  • Trunks (Normal, Super Saiyan) VS Baby Vegeta (singe géant doré)
  • Trunks & Son Goten VS Yakon, Puipui, et l’Humain Artificiel N°19
  • Trunks, Vegeta, Son Gohan, Son Goten & Super Oob VS Super N°17
  • Trunks, Son Goten, Son Gohan & Super Oob VS Ī Shinron (Yī Xīng Lóng)
  • Trunks, Vegeta, Son Gohan & Son Goten VS Ī Shinron (Yī Xīng Lóng)

Combats des films et animes spéciaux

  • Trunks, Son Goten, Videl & Son Gohan VS Broly
  • Trunks, Son Goten, N°18, Kuririn & Mr. Satan VS Bio Broly
  • Trunks & Son Goten VS Le dictateur
  • Trunks, Son Goten, Vegeta, Tapion, Goku & Gohan VS Hirudegarn
  • Trunks & Son Goten VS. Abo & Cado

 

Anecdotes

    Trunks, lorsque Gokū revient sur Terre

    Trunks, lorsque Gokū revient sur Terre

  • Son grand-père maternel, le Dr. Brief, lui a construit un jouet qui ressemble légèrement à la Time Machine avec laquelle Trunks du futur est arrivé. Trunks possède également une petite poupée de Gokū.
  • Comme ce fut mentionné dans la partie « #personnalité », Trunks hérite de l’attitude et du manque de considération envers Gokū de son père. Lorsque Gokū obtient sa permission d’une journée sur Terre, grâce à Baba la voyante, Vegeta et Trunks sont les deux seuls à rester sans broncher tandis que tous les amis du héros sont heureux de le retrouver. Au début, Trunks n’a aucune considération pour Son Gokū, mais après avoir assisté à sa transformation en Super Saiyan 3, il lui voue un profond respect.
  • Dans le film « Dragon Ball Z : Le Super guerrier défait !! Celui qui gagnera, ce sera Moi », on apprend que Trunks semble avoir peur des gros chiens.
  • Dans l’Histoire principale, Trunks est ressuscité deux fois à l’aide des Dragon Balls. La première fois, c’est son alter ego, Trunks du futur, qui est tué par Perfect Cell, et la seconde fois c’est lui-même qui est victime de la destruction de la Terre causée par Majin Boo.
  • Les cheveux de Trunks sont plus foncés dans la série TV Dragon Ball GT. Plus foncés encore que ceux du Trunks du futur.
  • Une des coiffures alternatives de Trunks

    Une des coiffures alternatives de Trunks

  • La coiffure de Trunks en Super Saiyan, varie souvent dans l’anime, les produits dérivés et jeux vidéo sortis autour de la série.
  • Dans Dragon Ball GT et dans les jeux vidéo, Trunks connaît de nombreuses techniques utilisées à la base par son alter ego du futur. Parmi ses techniques on peut citer le Burning Attack ou encore le God Breaker.
  • Contrairement à Son Gohan (qui est le premier métis Saiyan/Terrien à apparaître dans la série), Trunks n’a jamais été observé avec une queue dans la série. D’après le Daizenshū 7, Trunks n’en possède pas, tout comme Goten, bien que cela soit un trait récessif.
  • Dans la version anglaise, Trunks est parfois appelé « Trunk » ce qui peut désigner un « tronc d’arbre » en anglais. Dans le doublage anglais de Dragon Ball Z on fait aussi référence à lui sous le nom de « Trunks Brief ». De plus, dans la série Dragon Ball GT, il est présenté comme « Mr. Brief » tandis qu’il est devenu le président de Capsule Corporation.
  • Le héros du jeu vidéo Dragon Quest Monsters : Joker, dont le Character Design fut signé par Akira Toriyama, ressemble beaucoup à Trunks enfant.

 

Références