Time Machine

La Time Machine (タイムマシン, Taimu Mashin)[1] est un véhicule qui apparait dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama, et ses adaptations animées : Dragon Ball Z, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

C’est un engin qui permet de voyager librement dans le futur ou dans le passé. Il est conçu par Bulma dans un monde alternatif. Son fils, Trunks du futur, l’utilise pour revenir dans le passé et apporter le médicament qui guérit Son Gokū de sa maladie mortelle. Parce qu’il désire que le futur soit sauvé, Trunks inscrit le mot «Hope» (espoir) sur cet appareil.[1]

 

Vue d’ensemble

Création et concept

La Time Machine, dans le manga couleur

La Time Machine, dans le manga couleur

La Time Machine est équipée des mêmes fonctions qu’un avion.

Au départ, Akira Toriyama, l’auteur de la série, voulait ajouter des éléments propres à un véhicule sur cet appareil, de manière à ce qu’il soit comme un avion. Mais au final, l’appareil fut uniquement utilisé comme une machine spatio-temporelle.[9]

L’idée d’une machine à voyager dans le Temps faisant office d’avion sera finalement utilisée dans le jeu vidéo Chrono Trigger, célèbre RPG dont le Character Design est signé de la main d’Akira Toriyama.

 

Caractéristiques

Le bouton pour la remettre en capsule

Le bouton pour la remettre en capsule

Il s’agit probablement de la plus grande découverte du siècle. Pour voyager dans le Temps, il suffit seulement d’indiquer l’année de destination sur un clavier situé dans le cockpit. De plus cette machine peut se garder dans une capsule Hoï-Poï. Huit mois sont nécessaires pour la recharger en énergie, ce qui signifie que la fréquence des allers et retours reste très limitée. Comme l’approvisionnement en équipements faisait défaut, cette machine spatio-temporelle ne put être construite qu’en un seul exemplaire.[1]

Lorsqu’on utilise cette machine pour voyager dans le Temps et que l’on vient modifier le passé, on créé inévitablement un monde alternatif différent du monde d’où on provient avec la Time Machine.

C’est ce qui se produisit lorsque Trunks du futur et Cell l’utilisèrent pour retourner dans le passé. Il en résulta la création d’au moins 4 mondes alternatifs différents.

Ainsi, il est impossible de changer son propre passé, puisque le changement du passé dans lequel on se rend avec cette Time Machine créé nécessairement un monde différent de celui dont on est originaire.

La Time Machine, dans l'anime

La Time Machine, dans l’anime

En dépit de cela, il est possible de revenir dans le monde d’origine de la Time Machine lorsqu’on effectue un voyage retour.

D’après Trunks du futur, cette machine spatio-temporelle nécessite énormément d’énergie et il lui est seulement possible de réaliser un aller-retour au meilleur des cas. Dans le monde futur de Trunks on peut voir qu’il a fallut une année entière à Bulma du futur pour mettre au point assez d’énergie pour seulement faire un aller (sans retour).[10] Trunks a également déclaré qu’il s’était déjà perdu en voyageant dans le Temps et l’Espace.[11]

Le carburant nécessaire à la Time Machine et la machine elle-même n’ayant pas été produits en dehors du monde futur de Trunks, à la base, il n’était possible d’alimenter la Time Machine que dans le monde futur de Trunks.

 

Utilisations dans la série

Dragon Ball / Z / Kai

Première apparition de la Time Machine

Première apparition de la Time Machine

Trunks du futur utilise la Time Machine pour la première fois lorsqu’il se rend dans le passé pour rencontrer Son Gokū et le lui remettre le médicament qui le sauvera de son virus cardiaque. Il le prévient également de l’arrivée prochaine d’Humains Artificiels qui sèmeront le chaos sur Terre.

En dépit de ce voyage, le monde alternatif de Trunks du futur ne change pas, mais après un second voyage trois ans plus tard, Trunks du futur parvient à trouver la faiblesse des Humains Artificiels et à devenir assez puissant pour les détruire lui-même lors de son retour dans son monde.

Dans l’un des mondes alternatifs (Histoire N°3), Trunks du futur désactive les Humains Artificiels N°17 et N°18 grâce à la télécommande d’arrêt d’urgence fabriquée par Bulma à l’aide des plans de N°17 qu’il a trouvé.
Mais ignorant l’existence de Cell, il est tué par celui-ci alors qu’il allait retourner dans le passé pour prévenir ses amis qu’il avait réussi à stopper N°17 et N°18.

Cell s'empare de la Time Machine

Cell s’empare de la Time Machine

Le monstre, qui n’avait pu mettre la main sur N°17 et N°18 dans ce monde, emprunte ensuite la Time Machine et arrive dans le passé du monde de l’histoire principale afin de trouver les deux formes de vie particulières qu’il lui manque pour obtenir sa forme parfaite.

Ces voyages donnèrent naissance à au moins quatre mondes différents, dont un qui ne fut jamais aperçu.

Cell emprunte la Time Machine en appuyant sur un des boutons alors qu’elle était déjà programmée et arrive à l’Age 763 de l’histoire principale après avoir régressé à l’état d’œuf. Il sort ensuite de sa coquille et s’en va hiberner sous terre sous sa forme larvaire.

Quelques années plus tard, durant l’Age 767, la Time Machine est découverte et photographiée. Cell a déjà évolué et est parti absorber des humains pour gagner en puissance. De son côté, Bulma reçoit un courrier adressé à Capsule Corporation pour lui signaler la présence d’un vieil appareil recouvert de mousse dont le propriétaire des lieux n’arrive pas à identifier le modèle. Il précise qu’il s’agit d’un engin conçu par Capsule Corporation.

Les deux Time Machines identiques

Les deux Time Machines identiques

Bulma se rend sur place en air-plane et y retrouve Trunks du futur et Son Gohan. Le trio parvient à la conclusion qu’il s’agit bien de la même Time Machine que celle que possède Trunks et avec laquelle il est venu, mais celle-ci semble être là depuis longtemps. Ils découvrent l’œuf de Cell au sein de l’habitacle de la Time Machine et une mue monstrueuse non loin de la machine. Peu de temps après, Bulma apprend par les journaux télévisés que la ville de Ginger Town est attaquée par un monstre qui fait disparaître sa population.

Après les combats du Cell Game, Trunks du futur est ressuscité par Shenron et il repart dans son monde futur à bord de la Time Machine. Il défait les Humains Artificiels N°17 et N°18 grâce à sa puissance nouvellement acquise dans la Salle de l’Esprit et du Temps, puis détruit Cell, trois ans plus tard, alors que celui-ci venait à sa rencontre faute de n’avoir pu mettre la main sur N°17 et N°18. Trunks restaure ainsi la paix dans son monde pendant quelque temps.

Dragon Ball Super

Trunks alimente la Time Machine

Trunks alimente la Time Machine

Trunks emprunte la Time Machine une nouvelle fois, pour quitter son monde futur qui est ravagé par Gokū Black.

Après une année sans voir sa mère, Trunks du futur la retrouve alors qu’elle vient de créer juste assez d’énergie pour faire un aller simple vers le passé à l’aide de cette machine spatio-temporelle.

Mais alors qu’elle avait remit le carburant à son fils, elle fut tuée par Black, qui venait de localiser Trunks et de détruire le laboratoire secret de Bulma du futur.

Trunks du futur parvient à s’enfuir en courant et rejoint Maï du futur. Pensant se rendre dans le passé où vivent ses amis avec elle, il se rend à Capsule Corporation pour emprunter la Time Machine. Mais arrivé là-bas, il est localisé par Black qui engage le combat. Maï du futur est grièvement blessée par Black, alors qu’elle tentait de faire diversion pour que Trunks du futur puisse s’échapper.

Trunks se rend dans le monde passé

Trunks se rend dans le monde passé

Après avoir combattu Black, Trunks du futur parvient à s’échapper à bord de la Time Machine et à voyager dans le Temps. Il arrive dans le monde de l’histoire principale1, à l’Age 779, à Capsule Corporation, et sa machine est découverte par Trunks du présent et Pilaf et sa bande. Après avoir reconnu son fils venu du futur, Bulma contact immédiatement Vegeta et Gokū, qui se trouvent sur la planète Beerus, afin de les ramener sur Terre.

Une fois revenus sur Terre, Gokū et Vegeta apprennent ce qu’ils se passe dans le monde de Trunks. Peu de temps après, Gokū Black débarque grâce à une faille spatio-temporelle créée par une réaction entre son anneau du Temps et la distorsion créée par le voyage de Trunks et il engage le combat contre Son Gokū, venu le jauger.

Après avoir été maintes fois aspiré vers la brèche spatio-temporelle, Gokū Black détruit la Time Machine de Trunks du futur pour l’empêcher de retourner dans son monde2. Puis, il finit définitivement aspiré vers la brèche et retourne dans le monde futur de Trunks2, duquel il était arrivé.

Bulma ressort la Time Machine utilisée par Cell pour arriver dans le monde présent

Bulma ressort la Time Machine utilisée par Cell pour arriver dans le monde présent

Désespéré de ne pouvoir retourner dans son monde avec l’aide de Gokū et ses amis, Trunks du futur pense que tout est perdu et que les gens de son futur son condamnés. Cependant, Bulma se souvient qu’elle a conservée la Time Machine utilisée par Cell pour arriver dans cette époque1 et décide de la réparer et de la préparer pour permettre à Trunks de retourner dans son monde2, accompagné par Son Gokū et Vegeta.

Plusieurs jours après avoir redonner espoir à son fils venu du futur, Bulma termine la réparation de la Time Machine et son alimentation en énergie (qui a prit un seul jour au lieu d’une année, dans le monde futur de Trunks).

Trunks du futur, Son Gokū et Vegeta embarquent alors pour le monde futur de Trunks, mais là-bas ils sont défaits par l’alliance de Black et de Zamasu du futur. Ils échappent à la mort in-extremis, grâce à l’aide de Maï du futur (qui n’était pas morte), de Yajirobé du futur, et de la résistance.

Après que le dieu de la destruction, Beerus a éliminé le Zamasu du monde présent au royaume des Kaiōshins de l’Univers 10, Gokū et les autres retournent une nouvelle fois dans le monde futur de Trunks pour vérifier si Zamasu s’y trouve encore. Ils constatent alors que Zamasu du futur n’a pas disparu et apprennent de la bouche de Gokū Black, que lui aussi est en réalité Zamasu.

 

Autres apparitions

Dragon Ball Z : Réunissez-vous ! Le monde de Gokū

La Time Machine dans le jeu interactif

La Time Machine dans le jeu interactif

Dans le jeu interactif Dragon Ball Z : Réunissez-vous ! Le monde de Gokū qui se passe à l’époque de l’Arc des Humains Artificiels, Trunks du futur, Kuririn, Gokū, Gohan et Bulma utilisent la Time Machine pour voyager dans le Temps et retourner à des époques marquantes de leur passé.

Il retournent à l’époque de l’entraînement de Gokū et Kuririn par Kamé Sennin, puis lors du 21ème Tenka Ichi Budōkai, lors de l’affrontement entre Muten Rōshi et Piccolo Daimaō, lors de l’arrivée de Gokū au palais de dieu, lors du premier combat contre Vegeta, lors de l’apparition de Porunga sur la planète Namek et des combats contre Freeza, puis lors de l’arrivée de Trunks du futur à l’Age 764.

De retour de leurs voyages, les guerriers Z et Bulma apprennent par Muten Rōshi qu’un monstre a fait son apparition à la Capitale de l’Ouest. Ils se rendent alors à l’endroit où est apparut un puissant Ki et découvrent Cell sous sa forme parfaite.

Dragon Ball Z : Ryūken explose ! Si Gokū ne le fait pas, qui le fera ?

Tapion embarque à bord de la machine

Tapion embarque à bord de la machine

Dans ce film, Bulma a créée une Time Machine dans le monde présent et la met à disposition de Tapion, afin que celui-ci puisse retourner sur sa planète, dans le passé où il vivait en compagnie de son frère, Minoshia.

Au passage, Tapion cède son épée à Trunks et Bulma ajoute qu’elle créera une autre Time Machine afin de permettre à Trunks d’aller rendre visite à Tapion quand il le souhaite.

 

Dans les jeux vidéo

La Time Machine dans une arène

La Time Machine dans une arène

La Time Machine apparaît dans les cinématiques de nombreux jeux vidéo. On la découvre tout d’abord dans l’arène de combat du monde alternatif de Trunks qui est représentée dans le jeu d’arcade Dragon Ball Z 2 : Super Battle.

Puis, dans Dragon Ball Z 3 (Budokai 3), la Time Machine peut être aperçue et visitée au sein du Dragon Universe, lorsque l’on joue avec Gokū, qui vient de revenir de la planète Namek. Gokū trouve alors Metal Coola près de la machine et engage le combat contre lui.

Dans Dragon Ball Z : Sagas, il faut collecter six turbines pour la Time Machine avant que Trunks ne puisse l’utiliser pour voyager dans le passé.

Dans Dragon Ball Z : Sparking! Meteor (Budokai Tenkaichi 3), dans le scénario « Affectionate Android », le Dr. Géro envoie l’Humain Artificiel N°16 dans le passé afin qu’il tue Gokū lorsqu’il n’était encore qu’un enfant.

Les Time Machines numérotées de DBH

Les Time Machines numérotées de DBH

Dans Dragon Ball Z : Shin Budokai – Another Road, Trunks du futur utilise une Time Machine qui peut transporter de nombreux passagers, pour ainsi les sauver des attaques de Dābura du futur sur la Capitale de l’Ouest. Il l’utilise ensuite pour voyager dans le passé et ramener les guerriers Z avec lui pour combattre Babidi du futur, puis Majin Boo du futur.

Dans le troisième Special Movie de Dragon Ball Heroes, consacré à la troisième Mission du jeu d’arcade, le Hero Avatar Saiyan et l’héroïne Saiyan utilisent des Time Machines numérotées (1 et 2) pour arriver à l’époque des combats contre Freeza, sur la planète Namek.

Ils débutent alors le combat contre les soldats de Freeza, tandis que Gokū affronte le tyran, sous sa forme finale, alors qu’il est transformé en Super Saiyan. Freeza viendra attaquer le héros et l’héroïne Saiyan, mais il sera interrompu par Gokū alors qu’il tentait de leur porter le coup de grâce.

Une Time Machine dans Dragon Ball Online

Une Time Machine dans Dragon Ball Online

Des Time Machines re-designées apparaissent également dans le jeu Dragon Ball Online, sorti sur PC, arborant un style assez similaire au vaisseau spatial de Freeza. Le jeu met aussi en scène des missions à bord de la Time Machine, qui permettent au joueur de voyager dans le Temps pour se rendre à des époques passées ou futurs, afin de combattre l’armée du royaume des Ténèbres qui tente de modifier le cours de l’Histoire. L’un des antagonistes du jeu, Mira, tentera même de s’emparer d’une Time Machine pour retourner dans le passé et ainsi dérober l’ADN de Son Gokū.

Dans le jeu vidéo Dragon Ball: Xenoverse, de nouvelles Time Machines furent créées par Capsule Corporation (qui a été restaurée dans le monde futur de Trunks) et celles-ci sont entreposées à Toki Toki City, dans la station des Time Machines.

Une Time Machine dans DB Xenoverse

Une Time Machine dans DB Xenoverse

La Time Patrol peut ainsi utiliser les machines temporelles, bien aidés par les rouleaux de l’éternité, pour voyager dans le Temps. Ces Time Machines semblent juste assez grandes pour accueillir une seule personne, mais disposent d’assez d’énergie pour plusieurs voyages. Elles peuvent aussi être utilisées pour transporter des objets à travers les époques, comme par exemple les Dragon Balls.

En outre, ces Time Machines ne créaient pas de mondes alternatifs lorsqu’elles sont utilisées par la Time Patrol puisqu’elles sont régies par la Kaiōshin du Temps, qui dirige le Temps et l’Espace et a droit de punir toute modification temporelle et usage de procédé pour voyager dans le Temps.

 

Anecotes

    L'illustration couleur d'Akira Toriyama

    L’illustration couleur d’Akira Toriyama

  • La Time Machine représentée par Akira Toriyama sur ses illustrations couleurs est jaune et rouge, contrairement à celle de l’anime qui est jaune et bleue turquoise. On peut notamment la voir ainsi sur l’illustration couleur qu’il a réalisé pour le Weekly Shonen Jump N°25, en 1992. Cette couleur jaune et rouge sera reprise pour le design des Time Machines dans le jeu Dragon Ball Online, qui se calque essentiellement sur l’oeuvre originale, puis dans la Color Edition, et les Full Color Comics, qui sont des versions couleur du manga Dragon Ball.

 

Références