Mira

Mira (ミラ) est un antagoniste qui apparaît dans les jeux vidéo Dragon Ball Online et les opus de Dragon Ball : Xenoverse. C’est un être artificiel créé par la scientifique Towa, et qui possède du sang démon[2] et Terrien.[1]

Mira est aussi le compagnon de Towa au sein de l’armée du royaume des Ténèbres. Ensemble ils ont eu un fils nommé Fu, qui a une énorme influence sur le monde une fois devenu grand.[2]

« Ne me déçoit pas ! »
Mira (Dragon Ball : Xenoverse)

 

Vue d’ensemble

Origine du nom

Mira (ミラ) provient du mot « Mirai » (未来) qui signifie « futur » en japonais. Tout comme sa compère Towa, il porte un nom qui se réfère à une notion de temps, ce qui est normal pour un démon dont l’activité principale est de tenté de changer les évènements de l’histoire.

 

Apparence physique

Mira dans Dragon Ball Online

Mira dans Dragon Ball Online

Mira est un homme à la peau bleue et aux oreilles pointues. Il a également des yeux rouges et des cheveux blancs. En celà il ressemble beaucoup à Towa.

Ses cheveux sont assez courts et sont coiffés de manière ébouriffés. Il ne possède pas de sourcils. Ce qui lui donne un regard plutôt « méchant » comme dirait Gotenks.

Contrairement à Towa ou à Demigra, Mira ne porte pas de boucle d’oreilles ou de bijoux. Il a en revanche une tenue rouge très près du corps, tout comme Towa.

Le haut se résume à un collant rouge avec une sorte d’armure de protection blanche et dorée. En on centre on reconnaît la marque de l’armée du royaume des Ténèbres, inscrite en blanche sur ce qui semble être une zone sensible de son armure. Mira porte aussi des protections de couleur noires sur les avant-bras, ainsi qu’une sorte de longue jupe noire fendue sur le côté, qui cache des bottes rouges et noires et son pantalon rouge, de la même matière que son haut moulant. Il possède également des tempes saillantes et des stries qui vont de ses yeux jusqu’à son menton, tout comme Freeza.

 

Personnalité

Mira énervé par le guerrier du futur

Mira énervé par le guerrier du futur

Créé artificiellement par Towa, Mira est ce qu’elle appelle son « chef d’œuvre ». Il est puissant et froid et ne semble pas dégager une seule émotion en dehors de la colère et de son désir insaisissable de puissance.

Mira est quelqu’un d’extrêmement imbu de lui-même, qui pense être dessus de n’importe quel guerrier. L’une de ses phrases favorite est ; « Ne me déçoit pas ».

Mira passe son temps à absorber l’énergie des meilleurs combattants qu’il affronte pour ainsi devenir plus fort. Même lorsqu’il est mal en point, il continue de désirer plus d’énergie pour acquérir d’avantage de puissance qu’il n’en a déjà.

Il se montre protecteur envers Towa à travers sa manière de se dresser entre son ennemi et elle. Mais il ne dégage pas une once de sentiment sur son visage.

 

Histoire

Towa et Mira dans DB Xenoverse

Towa et Mira dans DB Xenoverse

Mira est un Démon Terrien[1] du futur créé par un condensé des ADN de nombreux maîtres.

Lui et la brillante scientifique du royaume des démons, Towa, ont un fils nommé Fu, qui aura une grande influence sur le monde en grandissant.[2]

Towa et Mira sont les commandants de l’armée du royaume des Ténèbres. Il agit également malgré lui pour le compte du Dieu Démon Demigra.

Le but de Mira est de devenir l’être le plus puissant de l’Univers. Pour ce faire, il intègre en lui l’ADN de nombreux maîtres. C’est pour cette raison que lui et l’armée du royaume des Ténèbres sont à la recherche de l’ADN de Son Gokū. Il semblerait également que Mira possède l’ADN de Freeza et qu’il ait volé le « Time Passeport », un dispositif permettant d’effectuer des sauts dans le temps.

Les bonds dans le temps répétés des forces de Mira ont commencées à créer des paradoxes et menacent la stabilité de la réalité.[1]

 

Biographie

Dragon Ball Online

Mira dans Dragon Ball Online

Mira dans Dragon Ball Online

Durant l’Age 853, Mira et son armée d’androïdes attaquent la nouvelle planète Namek dans le but de trouver les Dragon Balls.

Mais les Nameks ne sont pas enclins à leur donner gentiment les Dragon Balls, Mira utilise donc le Genkidama en réunissant l’énergie de tous ses soldats et il détruit totalement la nouvelle planète Namek.

Les Nameks fuient ainsi vers la Terre grâce au pouvoir de Porunga, qu’ils ont invoqués juste avant la destruction de leur planète.[1]

Mira commence l’invasion de la Terre durant l’Age 1000 et termine de la conquérir avec succès en 2000. Il recrute les survivants de l’armée de l’organisation de commerce de planètes de Freeza, ainsi que de puissants guerriers Terriens et l’armée des Red Pants.

Par la suite, il projette de recueillir de l’énergie vitale en utilisant sa magie et ses pouvoirs. Cependant, il apprend finalement l’existence de Son Gokū et décide d’utiliser une machine à voyager dans le temps pour voyager à travers les ages et voler l’ADN de Son Gokū.

L'attaque suicide de Bardock contre Mira

L’attaque suicide de Bardock contre Mira

Durant ses voyages, Mira est découvert par Dendé, qui enrôle alors Trunks du futur pour régler ce problème. C’est ainsi qu’est créée la Time Patrol (patrouille du temps).

Lors de sa quatrième quête dans le temps, Mira utilise une attaque surprise pour mettre K.O. Trunks.

Bardock, que Mira a recueilli et pris sous son contrôle, retrouve finalement la pleine possession de ses esprits et décide de détruire le démon en utilisant une attaque suicide, pour ainsi l’emporter dans la mort avec lui.

Après que Trunks ait réussir à fuir à bord de sa Time Machine, on découvre que Mira s’en est sorti sain et sauf. Cet ennemi ne sera pas aussi simple à battre que ce qu’il semblerait…

 

Dragon Ball : Xenoverse

Mira sur la planète Namek

Mira sur la planète Namek

Mira continue sa quête pour devenir le plus puissant. Il voyage dans le temps en compagnie de Towa, sous les ordres de Demigra, afin de modifier le court de l’histoire et rendre les évènements plus sombres encore que ce qu’ils étaient.

L’armée du royaume des Ténèbres transforme les méchants et les héros en êtres maléfiques sous leur commandement. Ces alterations du cours de l’histoire ont pour but de créer une brèche dans la prison du temps dans laquelle est enfermé Demigra, afin de pouvoir le libérer et ainsi faire renaître le royaume des ténèbres.

Mira apparaît pour la première fois sur la planète Namek, en compagnie de Towa, alors qu’ils prennent possession de l’escadron spécial Ginyū, de Vegeta et de Freeza.

Mira se déchaîne sur la planète Namek

Mira se déchaîne sur la planète Namek

Découverts par le guerrier du futur venu rétablir le cours de l’histoire, Mira et Towa décident de se montrer.

Énervé par le gêneur, Mira décide d’attaquer le jeune guerrier sans attendre. Le combat est difficile et Mira subit quelques égratignures au cours de celui-ci.

Towa décide alors de ne pas donner suite à ce combat et part pour un autre évènement, en compagnie de Mira qu’elle transporte.

Towa et Mira réapparaissent ensuite durant l’Age 767, où ils prennent le contrôle de Cell, Mr. Satan, les Cell Jrs et Son Gohan, durant le Cell Game.

Mira perçoit la force du guerrier du futur

Mira perçoit la force du guerrier du futur

Lorsque le guerrier du futur apparaît face aux deux démons, en compagnie de Trunks, Mira n’hésites pas une seconde à engager une nouvelle fois le combat.

Après un combat acharné, Towa et Mira disparaissent pour se rendre en 783, dans la chronologie alternative de Trunks du futur. Là-bas, de l’armée du royaume des Ténèbres prent le contrôle des humains artificiels N°17 et N°18 du futur pour tenter de tuer Trunks et ainsi l’effacer définitivement de l’histoire.

Mira vient protéger Towa contre l'ennemi

Mira vient protéger Towa contre l’ennemi

Le guerrier du futur arrive juste à temps pour sauver son mentor et se retrouve face à Towa. Alors qu’il tente de l’attaquer, Mira apparaît aussitôt entre le poing du jeune combattant et la sœur du roi du royaume des ténèbres.

Towa décide d’épargner le patrouilleur galactique et repart vers une autre époque en compagnie de Mira.

Les deux démons réapparaissent durant l’Age 774 de la chronologie principale, où ils viennent prendre possession de l’énergie de Majin Buu et de Son Gokū qui mènent un combat.

Mira détruit par le guerrier du futur

Mira détruit par le guerrier du futur

Alors que Mira décide d’aller anéantir définitivement Buu et Gokū, le guerrier du futur se met encore en travers de son chemin.

Agacé par la gêne permanente occasionnée par ce guerrier, Mira se rue sur lui et débute alors le combat final malgré les réticences apparentes de Towa.

Au terme d’un combat dantesque, Mira tente d’éliminer le guerrier du futur à l’aide d’une puissante rafale d’énergie, mais il est finalement détruit dans la contre-attaque menée par le patrouilleur.

Sous le choc de la destruction de sa « pièce maîtresse », Towa fuit cette époque et ne réapparaît pas avant la fin du jeu.

Même mit en pièces, Mira a survécu

Même mit en pièces, Mira a survécu

À la fin du jeu, après la mort de Demigra, Towa retrouve un morceau de chair de Mira. Il s’avère que celui-ci est encore vivant et possède une conscience.

Mira désire absorber de l’énergie – qu’il nomme « Kiri » – pour retrouver une forme puissante. Towa s’envole alors dans une autre époque en compagnie de ce qu’il reste de Mira avec l’ambition de le faire renaître plus fort encore qu’avant.

Même sous l’apparence d’un vulgaire morceau de chair, Mira subsiste et souhaite devenir encore toujours fort.

 

Pouvoir

Piccolo évalue que sa puissance n’est pas suffisante pour pouvoir rivaliser avec Mira.[1] Ce dernier est d’ailleurs capable de combattre d’égal à égal avec Trunks du futur et les autres membres de la Time Patrol.

Dans Dragon Ball Online, on a également découvert que Mira était capable de survivre à l’attaque suicide de Bardock (une technique d’auto-destruction), sans recevoir le moindre dommage.

Dans le jeu vidéo Dragon Ball : Xenoverse, Mira est tout à fait sûr de pouvoir battre Majin Buu et Son Gokū Super Saiyan 3, à lui tout seul, lorsqu’il débarque durant l’Age 774.

En dépit de cela, il est mis en pièces par le guerrier du futur, qui le désintègre presque entièrement à l’aide d’un puissant Kikōha.

 

Techniques

    Mira enveloppé d'une aura verte

    Mira enveloppé d’une aura verte

  • Bukūjutsu : Mira est capable de voler.
  • Full Power Energy-Ha : Mira utilise une énorme vague d’énergie contre Trunks dans Dragon Ball Online. Il est aussi capable d’utiliser des Full Power Energy-Ha de couleur jaunes dans Dragon Ball : Xenoverse.
  • Genkidama : Mira utilise le Genkidama en réunissant l’énergie de ses soldats et détruit la nouvelle planète Namek.[1] Il peut aussi utiliser cette technique dans Dragon Ball Heroes.
  • Kikōha : Une forme basique de vague d’énergie. Utilisée dans Dragon Ball Heroes.
  • Power Up : Technique utilisée dans Dragon Ball Online. Une aura verte l’entour quand il augmente son pouvoir.
  • Voyage dans le temps : En utilisant le « Time Passport », Mira peut voyager dans le temps.[1]

 

Formes et transformations

Mira, l’Humain Artificiel non contrôlé

Mira, perd le contrôle et devient furieux

Mira, perd le contrôle et devient furieux

Cette forme est baptisée « Mira, l’Humain Artificiel non contrôlé » (制御不能の人造人間ミラ, Seigyo funō no Jinzōningen Mira) dans le jeu vidéo Dragon Ball Heroes.

Il s’agit de Mira sans son armure de combat et dont le front est recouvert de veines. Cette forme est introduite dans l’Arc du royaume des ténèbres de la God Mission 2 (GDM2).

Ce Mira incontrôlé est aussi une étape intermédiaire avant qu’il ne devienne Super Mira. Il s’éveille ainsi lorsqu’il perd le contrôle de lui-même et s’énerve durant son combat face au Saiyan masqué. Il devient ainsi fou furieux, comme on peut le voir dans le trailer de la God Mission 3 (GDM3).

 

Super Mira

La carte de Super Mira

La carte de Super Mira

Durant l’Arc du royaume des ténèbres, Mira atteint sa propre transformation équivalente à celle d’un Super Saiyan. C’est après avoir perdu le contrôle de lui-même qu’il s’éveille sous cette forme.

Du fait de son apparence unique et de son code génétique qui comporte de l’ADN Saiyan[4], cette forme Super Saiyan de Mira est baptisée « Super Mira » (超ミラ, Sūpā Mira).

Sous cette apparence, les cheveux blancs de Mira sont dressés sur sa tête, mais ne changent pas de couleur. Ses yeux, quant à eux, deviennent totalement rouges, tandis que ses pupilles virent au blanc.

De plus, dans le jeu vidéo, Mira a une aura noire parcourue par des éclairs violets. Cette transformation apparaît pour la première fois dans la God Mission 3 (GDM3) de Dragon Ball Heroes.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Mira fait ses débuts dans la Jaaku Ryū Mission 8 (JM8) de Dragon Ball Heroes en 2015, et ses débuts en tant que personnage jouable à partir de la God Mission 2 (GDM2).

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Hiroki Takahashi
  • Doublage anglais : John Michael Tatum

 

Principaux combats

  • Mira VS Patrouilleurs du Temps et Xeno Bardock
  • Mira VS Guerrier du futur
  • Mira VS Guerrier du futur (Normal, Super Saiyan, Super Saiyan 2)

 

Références