Auto-destruction

L’auto-destruction (自爆, Jibaku)[1] est une capacité utilisée par de nombreux combattants dans le manga Dragon Ball et ses adaptations animées : Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

 

Vue d’ensemble

Chaozu s'agripe à Nappa avant de se faire exploser

Chaozu s’agripe à Nappa avant de se faire exploser

Cette capacité permet à son utilisateur d’infliger de sérieuses blessures à son adversaire, voire de causer sa mort, tout en se sacrifiant.[1]

À l’instar de Chaozu, cette technique peut être utilisée à l’aide de pouvoirs psychiques qui permettent de faire littéralement exploser son propre corps pour ainsi produire une explosion pouvant entraîner la mort de l’adversaire. Mais malheureusement pour Chaozu, qui utilisa cette technique contre Nappa, le Terrien fut la seule victime de cette technique.[1]

L’Humain Artificiel N°16 pouvait lui aussi utiliser cette technique à l’aide de la très puissante bombe qui était placée dans son corps. Mais le Dr. Brief la retira, et N°16 ne put exécuter son auto-destruction contre Cell, qui en profita pour le détruire.[1]

Cell, justement, peut d’auto-détruire en provoquant une grosse explosion à l’aide de son corps qui a enflé comme un énorme ballon.[1]

L’explosion de Cell pourrait facilement détruire la Terre entière, mais heureusement Gokū téléporta l’Humain Artificiel sur la planète de Kaiō et put ainsi épargner les vies de ses amis.[1]

 

Anecdotes

  • Bien que cette technique soit supposée provoquer la mort de son utilisateur, Cell et Bardock furent les deux seuls à survivre à cette attaque. Dans le cas de Cell, il fut régénéré grâce à ses cellules, mais dans le cas de Bardock, rien ne peut expliquer son retour, après son sacrifice pour tenter de vaincre Mira, dans les cutscenes du jeu vidéo Dragon Ball Online.

 

Références