Bardock

Bardock (バーダック, Bādakku)[1] est le père de Son Gokū, le héros du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama. Il apparaît pour la première fois dans l’épisode spécial : Dragon Ball Z Special : Le tout dernier combat, seul contre tous ~Le père du guerrier Z Son Gokū, défie Freeza~, sorti en 1990.

C’est un guerrier Saiyan de caste inférieure qui avait une femme nommée Giné et deux fils : Raditz et Kakarotto (alias, Son Gokū). Sa vie personnelle avant son apparition dans le TV Special reste inconnue, mais Bardock apparaît comme étant le chef d’équipe d’un petit groupe de Saiyans qui réussit ses missions pour l’armée de Freeza.[1]

Il reçoit de Tōro, un guerrier Kanassan, le don de voir l’avenir. Lorsqu’il comprend la trahison de Freeza et que le génocide de son peuple est en marche, ce Saiyan dévoué fait face à Freeza et disparaît avec la planète Vegeta.[1]

Ainsi tout va changer… Le destin de la planète Vegeta… Mon propre destin… Le destin de Kakarotto… Et aussi ton destin !!
Bardock (Dragon Ball Z TV Special 1)

 

Vue d’ensemble

Apparence physique

Bardock, dans le TV Special

Bardock, dans le TV Special

Dans le chapitre 196, Raditz révèle que son frère Kakarotto (Son Gokū) ressemble comme deux gouttes d’eau à son père.

En accord avec cette révélation, alors que Bardock n’était pas encore apparu ni dans l’œuvre originale ni dans l’anime, son design fut d’abord réalisé par le Character Designer du TV Special dans lequel il apparaît pour la toute première fois ; Katsuyoshi Nakatsuru.

Bardock a une apparence assez similaire à Son Gokū durant l’Arc Freeza et ce n’est pas un hasard puisque c’est à cette époque (Arc Namek) qu’il a été conçu et également à cette période que le terrible Freeza se souviendra de lui en voyant le visage de son fils, Gokū.

Physiquement, Bardock est en effet très proche de son second fils. Il a la même coupe de cheveux, les mêmes traits du visage et la même carrure.

Cependant, il possède une couleur de peau plus foncée et a les mêmes yeux méchants que ceux qu’il a donné à son fils aîné, Raditz. Bardock a également une cicatrice en forme de croix sur la joue gauche.

Le guerrier est vêtu d’une armure de combat ancien modèle. Il porte un pantalon moulant noir et un tissu rouge aux chevilles, qui recouvre ses bottes noires à bouts verts.

On peut également le voir porter un bandeau rouge autour du front, lorsqu’il fait face à Freeza dans la stratosphère de la planète Vegeta. Il hérite de ce bandeau à la mort de son compagnon d’équipe, Tōma. Ce bandeau était blanc à l’origine, mais le sang dont il est gorgé l’a teinté de cramoisi.[3]

Ébauche de Bardock réalisée par Katsuyoshi Nakatsuru

Ébauche de Bardock réalisée par Katsuyoshi Nakatsuru

Comme la majorité des guerriers Saiyans, Bardock porte un Scouter (vert) à son œil gauche. Celui-ci lui sert à localiser ses cibles, à déterminer leur force de combat ou bien encore à communiquer.[3]

Dans le chapitre Dragon Ball Minus, on peut voir Bardock porter une armure de combat nouveau modèle, noire avec des épaulettes vertes.

Mais avant d’arriver à cette apparence (qui est celle donnée par Akira Toriyama), Katsuyoshi Nakatsuru avait d’abord donné à Bardock la majorité de ses caractéristiques actuelles, à l’exception du fait qu’il avait une coupe de cheveux totalement différente et qu’il ne portait pas de pantalon, mais une sorte de caleçon.[5]

Sur les ébauches de Nakatsuru on peut ainsi voir à quoi ressemblait Bardock avant que Toriyama-sensei n’y apporte ses corrections : Le Saiyan de caste inférieur a des cheveux hérissés un peu à la manière de Vegeta ou de Gokū qui aurait les cheveux dans le vent.[5]

Après avoir réalisé ces ébauches, Nakatsuru les a envoyé à Toriyama qui a alors proposé une version modifiée de ce Chara Design, où l’on peut ainsi voir Bardock tel qu’il fut représenté dans le TV Special ; avec la même coupe de cheveux que son deuxième fils, Gokū, et avec un pantalon.[5]

 

Signification du nom

La bardane qui donna son nom à Bardock

La bardane qui donna son nom à Bardock

Tout comme les autres Saiyans, Bardock porte un nom qui dérive d’une plante.

Ici, en l’occurrence, Bardock provient de burdock qui est l’appellation anglaise de la bardane, une plante bisannuelle souvent de grande taille, reconnaissable ses capitules dont les bractées se terminent par des sortes de crochets. Ceci permet d’ailleurs à ces capitules de s’accrocher aux vêtements et au pelage des animaux, par exemple.

En japonais, ce personnage s’appelle Bādakku (バーダック) ce qui lui profère une sonorité proche du mot « burdock » (バードック, bādokku). Le « do » (ド) de « bādokku » a ainsi été changé en « da » (ダ) pour donner son nom au père de Son Gokū.

Avant que son nom en romaji ne soit officiellement révélé (notamment avec l’Episode of Bardock), il était très difficile de le retranscrire et on pouvait parfois lire « Burdock », « Barduck » ou encore « Badack ».

L'écran titre de la version japonaise de l'OVA Dragon Ball : Episode of Bardock

L’écran titre de la version japonaise de l’OVA Dragon Ball : Episode of Bardock

La version anglaise du manga, publiée par Viz, utilisait par exemple « Burdock » comme nom pour ce guerrier Saiyan, tandis que FUNimation titrait « Bardock – The Father of Goku » pour le TV Special.

Bardock fait également partie des trois membres de son équipe qui n’ont pas changé de nom depuis les ébauches de Katsuyoshi Nakatsuru. Les deux autres sont Tōma et Panbūkin. Les autres membres de son équipe ont changés d’apparence mais aussi de nom entre les ébauches de Nakatsuru et le Chara Design final de Toriyama-sensei.[5]

 

Biographie

Passé

Bardock combat pour le compte de Freeza

Bardock combat pour le compte de Freeza

Bardock est un guerrier Saiyan de caste inférieur qui mène une équipe de quatre autres Saiyans de la même classe que lui : Tōma, Selypa, Panbūkin et Toteppo.[3] Il a une femme nommée Giné, avec qui il a eu deux fils : Raditz et Kakarotto (alias « Son Gokū » sur Terre).[4] Giné faisait aussi partie de son équipe autrefois.[6] Bardock exécutait des missions avec le reste de son équipe. Missions dont le but était de décimer les populations de diverses planètes où ils étaient envoyés sur ordre de Freeza.[1][3]

Ce dernier a conclut un pacte avec le roi Vegeta, qui gouverne les Saiyans, afin d’enrôler l’armée Saiyan au sein de sa propre armée pour qu’ils travaillent pour lui, en échange d’un pacte de non-agression.[1]

Bardock semblait être un Saiyan assez connu parmi les siens, et reconnu pour sa bravoure.[7] Même Paragus le connaît, puisqu’il identifie immédiatement Son Gokū comme étant le fils de Bardock. On peut alors penser que Paragus était l’un des supérieurs de Bardock comme le suppose le guide book Dragon Ball Daizenshū : TV Animation Part 3.[7]

Retrouvailles entre Bardock et Giné

Retrouvailles entre Bardock et Giné

Après avoir combattu aux côtés de Bardock pendant longtemps, Giné développa des sentiments amoureux pour Bardock, une chose assez rare chez les Saiyans. Du fait de sa nature gentille, Giné n’était pas faite pour les combats et se retira pour aller travailler sur la planète Vegeta. Cette même nature gentille transforma d’ailleurs Bardock, qui développa de l’intérêt pour ses enfants, chose assez peu banale chez les Saiyans.[6]

D’après Akira Toriyama, Bardock et Giné font partie des rares Saiyans vivant en couple et qui ne sont pas ensemble simplement pour un but de reproduction. Dans une interview il expliqua aussi que Bardock pouvait avoir de la famille, mais qu’il ignorait peut-être s’il en avait. Dans tous les cas il n’a probablement aucun intérêt pour ceux-ci.[6]

Dragon Ball Minus

Bardock reçoit l'ordre de rentrer sur la planète Vegeta, comme tous les Saiyans

Bardock reçoit l'ordre de rentrer sur la planète Vegeta, comme tous les Saiyans

Bardock et son équipe mènent une mission sur une planète conquise pour le compte de Freeza et y exterminent tous les extraterrestres résistants. Alors qu’ils sont en plein combat, Bardock et les siens reçoivent l’ordre de rentrer sur la planète Vegeta, de même que tous les autres Saiyans.

Sur le chemin du retour Bardock ressent que quelque chose ne tourne pas rond avec cet ordre et il trouve aussi étrange le fait que le vaisseau de Freeza se trouve à proximité de la planète Vegeta.

De retour sur la planète Vegeta, Bardock retrouve Giné et son fils, Kakarotto, qui est dans un incubateur depuis maintenant 3 ans. Giné se dit qu’il va bientôt être temps de le sortir de cet incubateur. Bardock, quant à lui, décide d’aller voler un pod spatial en pleine nuit et d’y placer Kakarotto dedans, afin de l’envoyer sur une autre planète. Ceci, car il pressent que quelque chose de grave va arriver à cause de Freeza. La nuit tombée Bardock et Giné emmènent le pod de transport dans lequel se trouve leur fils jusque dans une zone déserte où ils le font décoller en direction de la planète Terre, tout en veillant à ce que la capsule spatiale ne soit pas repérée par les Scouters de l’armée de Freeza. Bardock fait alors ses adieux à son fils, peu de temps avant que la planète Vegeta ne soit détruite.

Dragon Ball Z Special

Bardock et les siens, sur la planète Kanassa

Bardock et les siens, sur la planète Kanassa

Cette histoire fut la première à raconter l’histoire du père de Son Gokū, Bardock. Dans cet épisode spécial de la série animée Dragon Ball Z, on découvre Bardock et son équipe en train de décimer toute la population de la planète Kanassa, alors qu’ils sont transformés en singe géants.

Au matin, après avoir quasi totalement éradiqués les Kanassans, le groupe de Saiyans discute du fils cadet de Bardock, Kakarotto, qui vient de naître. Selypa tente d’inciter Bardock à aller voir son fils, mais il ne semble éprouver aucune espèce d’intérêt pour son rejeton, qui sera de toute façon un guerrier Saiyan de la plus basse classe. Au détour de la conversation, Tōma explique à ses compères qu’elle pourrait être la raison qui a poussée Freeza à désirer la planète Kanassa, sur laquelle ils se trouvent.

Bardock, frappé par Tōro

Bardock, frappé par Tōro

C’est alors qu’un Kanassan survivant, Tōro, sort des décombres et attaque Bardock. Il le frappe à la nuque et Bardock s’écroule au sol. Rapidement, les amis de Bardock lui viennent en aide et Tōro a juste le temps d’expliquer à Bardock, qui s’est relevé, qu’il vient de lui transmettre la capacité de lire l’avenir. Il pourra ainsi voir l’avenir funeste qui l’attend, lui et son peuple. Agacé par ces paroles, Bardock achève Tōro d’un Kikōha, avant de s’écrouler sous les regards inquiets de ses camarades.

Transporté sur la planète Vegeta, Bardock se fait soigner dans une Medical Machine. Les médecins notent alors que le Saiyan de caste inférieur revient toujours blessé de ses combats et doit maintenant avoir une force de combat qui approche les 10 000, car il frôle régulièrement la mort.

Bardock dans la Medical Machine

Bardock dans la Medical Machine

Pendant son sommeil, Bardock commence à faire un rêve étrange. Il voit l’avenir et plus particulièrement l’avenir de son dernier fils, Kakarotto, et la destruction d’une planète, qui semble être la planète Vegeta. À son réveil, Bardock explique qu’il a fait un mauvais rêve aux médecins, puis il part rejoindre Tōma et les autres qui sont partis en mission sur la planète Meat, sans l’attendre. En chemin pour la piste de décollage, Bardock voit une dernière fois son fils avant que le destin ne le rattrape… Il l’insulte de « déchet » lorsqu’il voit que sa force de combat n’est que de 2, puis continue sa route.

Arrivé sur la planète Meat, Bardock découvre que Tōma et les autres ont été vaincus par quelqu’un. Bardock questionne alors Tōma, sur le point de mourir, et apprend que ses partenaires ont vaincu facilement les habitants de la planète Meat, mais que Freeza a envoyé ses troupes pour exterminer les Saiyans. Bardock apprend alors la trahison de Freeza et la vérité sur ce qui est arrivé à Tōma, Selypa, Panbūkin et Toteppo.

Bardock enfile le bandeau ensanglanté

Bardock enfile le bandeau ensanglanté

Fou de rage, Bardock engage le combat contre les soldats de Freeza qui sont responsables de la mort de ses partenaires et il les défait sans problème… Bien qu’il soit constamment perturbé par des flashs de visions du futur.

Alors qu’il pensait en avoir terminé avec les soldats de Freeza, Bardock est laissé pour mort par Dodoria, qui vient d’apparaître près de lui et de l’attaquer soudainement en lui balançant un Kikōha par la bouche. Pensant avoir tué tous les Saiyans présents sur la planète Meat, Dodoria repart en direction du vaisseau de Freeza. Bardock se relève ensuite, grièvement blessé, et repart vers la planète Vegeta à bord de son pod spatial.

Bardock croise le pod spatial de Kakarotto

Bardock croise le pod spatial de Kakarotto

En chemin, il croise le vaisseau spatial de Freeza et remarque que celui-ci se dirige aussi vers la planète Vegeta. Il comprend alors que ses visions sont en fait bien des visions du futur. Ceci est conforté par le fait qu’il vient aussi de croiser le pod spatial de Kakarotto, qui vient d’être envoyé par les Saiyans en direction de la Terre, pour la conquérir. Comme il l’avait vu dans ses rêves. Bardock décide d’aller exhorter ses compagnons Saiyans, conformément à la demande de Tōma, afin de leur demander de s’allier avec lui pour aller combattre Freeza. Mais tous les Saiyans qu’il croise lui rient au nez et le croient fou de penser que Freeza puisse les trahir et vouloir les éliminer, alors qu’ils travaillent si dur pour lui.

Bardock reçoit l'attaque de Freeza

Bardock reçoit l’attaque de Freeza

Bardock se retrouve alors seul et part combattre l’armée de Freeza qui est envoyée en direction de la planète Vegeta. Durant cet assaut final, Bardock se débarrasse de nombreux soldats et force Freeza à se montrer. Pensant pouvoir changer l’avenir, Bardock lance un puissant Kikōha en direction de Freeza, mais l’Empereur de l’Univers annihile son attaque en créant une gigantesque Supernova qu’il dirige ensuite vers la planète Vegeta. Bardock disparaît dans l’immense boule de Ki, après avoir vu que Kakarotto allait le venger. Puis la planète Vegeta toute entière est engloutie dans l’attaque, et explose. Bardock livre ensuite sa dernière volonté à Kakarotto, qui se dirige en direction de la Terre, où il fut envoyé par les Saiyans :

Kakarotto ! Hérite de ma volonté : Venge tous les Saiyans et la planète Vegeta !
Bardock (Dragon Ball Z TV Special 1)

 

Apparition dans les films

Dragon Ball Z : L’incroyable plus fort contre le plus fort

La fin de Bardock, dans le 5ème film DBZ

La fin de Bardock, dans le 5ème film DBZ

Dès l’introduction du cinquième film Dragon Ball Z, on retrouve la scène de duel final que se livrent Bardock et Freeza dans le TV Special.

Bardock envoie son Final Spirit Cannon en direction de Freeza, et de la même manière, Freeza annihile l’attaque avec sa Supernova. Coola et son escadron blindé, composé de Sauzer, Neizu et Dōré, assistent à la destruction de la planète Vegeta, depuis le vaisseau spatial de Coola.

Ils remarquent même le pod spatial lancé en direction de la Terre et qui contient Kakarotto, mais Coola décide de ne pas le détruire, car cette responsabilité incombe à Freeza. Une erreur qu’il regrettera plus tard.

 

Autres histoires de Dragon Ball

Dragon Ball : Episode of Bardock

Bardock dans l'Episode of Bardock

Bardock dans l’Episode of Bardock

Dans cette histoire, qui fut d’abord publiée en manga (écrit et dessiné par Naho Ooishi), puis sorti sous forme d’OVA, Bardock survit à la destruction de la planète Vegeta en étant transporté dans le passé.

Il se réveille sur une planète inconnue, peuplée par des êtres étranges et rapidement il apprend qu’il est sur la planète Plant (l’ancien nom de la planète Vegeta) et qu’il a donc été soigné par les habitants de cette planète… Qui ne sont ni des Saiyans, ni des Tsufurs. Bardock comprend par la suite qu’il vient de se réveiller dans le passé après avoir fait la connaissance de son sauveur, Ipana, et de son fils, Berry. Mais le réveil de Bardock et sa rencontre avec Ipana et Berry sont interrompus par l’arrivée d’un vaisseau spatial. Bardock pense reconnaître le vaisseau spatial de Freeza, mais il s’agit en fait d’un tout autre vaisseau spatial, qui transporte deux pirates de l’espace : Tōbi et Cavira. Ces deux dernier arrivent dans un village de la planète Plant et commencent à tout saccager, en déclarant que cette planète appartient désormais à un dénommé « Chilled ».

Bardock arrive au village et interrompt les deux guerriers qui se livraient à la destruction en les apostrophant. Il défait ensuite Cavira, qui était venu l’attaquer, en une seule attaque, puis se charge d’éliminer Tōbi, à son tour. Les villageois viennent remercier Bardock de les avoir sauvé, mais le Saiyan les calme immédiatement en déclarant qu’il se fiche de savoir qu’ils sont vivants ou mort, puis repart de son côté.

Bardock partage son repas avec Berry

Bardock partage son repas avec Berry

Plus tard, le petit Berry vient le trouver dans une grotte où il a établi son repaire et lui apporte à manger. Tandis que Bardock entretient sa condition physique, Berry continue de venir lui livrer de la nourriture, jour après jour. Le dixième jour, Chilled décide de se rendre lui-même sur la planète Plant, puisque ses hommes n’en sont pas revenus. Il découvre que les habitants de la planète Plant possèdent un remède très pratique pour soigner les blessures et pense s’en emparer. Il se fait passer pour quelqu’un de la police de l’espace et dit être à la recherche de deux criminels. Les habitants le renseignent alors sur Bardock, qui les a sauvé des deux terreurs.

Berry assiste à l’arrivée de Chilled et ses hommes et part prévenir Bardock qu’ils le recherchent. Au même moment, le village est attaqué par Chilled et ses sbires. Le petit Berry supplie Bardock de venir en aide aux habitants du village, mais le Saiyan tente, quant à lui, de réfréner ses mauvais souvenirs et ne semble pas avoir l’intention d’aider les habitants de cette planète. Finalement, Bardock intervient tout de même et sauve Ipana d’une mort certaine, en éliminant les soldats de Chilled.

Bardock, mis au sol par Chilled

Bardock, mis au sol par Chilled

Confronté au leader des pirates de l’espace, Bardock confond son adversaire avec Freeza. Il se rue sur lui à toute vitesse pour lui décocher un puissant coup de poing. Mais, blessé dans son orgueil, d’avoir été frappé de la sorte, Chilled contre-attaque et écrase Bardock contre le sol. Il se présente ensuite et le père de Gokū comprend qu’il n’a donc pas affaire à Freeza, mais à « Chilled ».

Ipana tente de venir en aide à Bardock, qui est cloué au sol, mais il est envoyé au tapis. C’est ensuite au tour de Berry de frôler la mort, après que Chilled lui lance une attaque qu’il destinait au départ à Bardock.

Bardock se transforme en Super Saiyan

Bardock se transforme en Super Saiyan

Furieux, Bardock enrage de ne pas avoir assez puissance pour venir à bout de son adversaire. Soudainement, il se transforme en Super Saiyan, sous une pluie d’éclairs. Chilled ne comprend pas se qu’il se passe. Il tente d’attaquer Bardock, mais ses attaques répétées ne lui font plus rien. Bardock surpasse désormais le pouvoir de Chilled et parvient à l’acculer au point de le forcer à relâcher toute sa puissance.

Au terme de cet affrontement, Bardock lui envoie son Final Spirit Cannon et le laisse pour mort. Chilled est récupéré par ses soldats et ramené dans un caisson de survie. Juste avant de mourir, il demande à ses hommes d’avertir son clan du fait qu’il faut se méfier des Saiyans dont les cheveux deviennent dorés. Ainsi naquit la transmission de la crainte du Légendaire Super Saiyan parmi le clan de Freeza.

Sur la planète Plant, Berry et Ipana reprirent connaissance, tandis que Bardock s’éloignait en direction du coucher de soleil, après avoir donné naissance à la légende du Super Saiyan.

 

Formes et transformations

Singe géant (Oozaru)

Bardock en singe géant (Oozaru)

Bardock en singe géant (Oozaru)

Comme tous les Saiyans de sang pur, Bardock est capable de se transformer un singe géant (大猿, Oozaru), lorsque sa queue absorbe une forte intensité lumineuse équivalente à 17 millions de zénos. Comme en observant la pleine lune, par exemple. Ceci est rendu possible grâce à sa queue de Saiyan, qui agit comme un réceptacle pour les ondes bruits qui absorbent l’énergie lumineuse lorsque Bardock regarde la pleine lune.[3]

Contrairement aux jeunes Saiyans comme Gokū ou Gohan, Bardock est capable de garder le contrôle de lui même lorsqu’il se transforme en singe géant. Un peu comme Vegeta, lorsqu’il se transforme sur Terre. Ainsi, même après avoir retrouvé forme humaine, Bardock se souvient de tout. Il se rappelle, ainsi, avoir anéanti tous les habitants de la planète Kanassa.[3] Cependant, contrairement aux guerriers d’élite comme Vegeta, il ne semble pas capable de communiquer clairement avec un langage humain, sous cette forme. Il en va de même pour ses camarades, d’après ce que l’on peut voir dans le TV Special.

Même sous cette forme, Bardock conserve sa cicatrice sur la joue gauche, comme on peut le voir dans l’épisode spécial, ainsi que sur plusieurs cartes Dragon Ball Heroes.

Bardock apparaît aussi sous cette forme dans les jeux vidéo suivants : Dragon Ball Z : Sparking! Neo (Budokai Tenkaichi 2), Dragon Ball Z : Sparking! Meteor (Budokai Tenkaichi 3), Dragon Ball Heroes, Dragon Ball Z : Battle of Z et Dragon Ball : Xenoverse.

Super Saiyan

Bardock en Super Saiyan

Bardock en Super Saiyan

Bardock parvient à devenir un Super Saiyan (超サイヤ人, Sūpā Saiya-jin) dans le spin-off Dragon Ball : Episode of Bardock, en version manga et en version anime.

Il s’éveil sous cette forme lorsqu’il affronte Chilled sur la planète Plant, après avoir été projeté dans le passé lorsque Freeza a détruit la planète Vegeta.[2]

Sous cette forme, Bardock ressemble beaucoup à son fils, Gokū, en Super Saiyan. Ses cheveux se dressent sur la tête et deviennent jaunes dorés. Ses yeux virent au vert et il est maintenant entouré d’une aura jaune ardente.[2]

Lorsque Bardock se transforme en Super Saiyan dans l’anime, l’environnement de la planète Plant change subitement autour de lui. Le ciel devient noir et nuageux et des éclairs tombent.

Artwork de Bardock SSJ pour Battle of Z

Artwork de Bardock SSJ pour Battle of Z

Comme pour les autres Super Saiyans, cette forme accroît considérablement sa puissance et sa vitesse. Ainsi, Bardock est aussi capable d’utiliser des variantes de ses techniques initiales, comme par exemple le Rebellion Trigger qui est une variante de son Final Spirit Cannon.

Comme il retourne dans le passé, à une époque où les Saiyans sont inconnus des êtres les plus puissants de l’Univers, la transformation en Super Saiyan de Bardock devant Chilled, un ancêtre de Freeza, induit qu’il serait le premier Super Saiyan.[2]

Bardock se transforme en Super Saiyan dans les jeux vidéo suivants :

Dragon Ball Heroes, Dragon Ball Z For Kinect, Dragon Ball : Zenkai Battle Royale, Dragon Ball Z : Battle of Z, Dragon Ball: Xenoverse, les IC Carddass Dragon Ball et Dragon Ball Z : Dokkan Battle.

Super Saiyan 2

Bardock Super Saiyan 2

Bardock Super Saiyan 2

Bardock atteint ce stade dans la Jaaku Ryū Mission 2 de Dragon Ball Heroes. On peut le voir transformé en Super Saiyan 2 (超サイヤ人2, Sūpā Saiya-jin Tsū) sur les cartes Dragon Ball Heroes et bien sûr dans le jeu vidéo.

Sous cette forme Bardock ressemble encore beaucoup à Gokū en Super Saiyan 2. Ses cheveux sont dressés sur la tête et il arbore une aura dorée, très concentrée, et parsemée d’éclairs dorés (et non pas bleus comme dans l’anime).

Bardock apparaît aussi sous cette forme dans le manga Dragon Ball Heroes : Victory Mission, dans lequel il prête mains fortes à Beat, Gokū Super Saiyan 4, Gotenks adulte et Gohan GT Super Saiyan.

Par la suite, Bardock Super Saiyan 2 affronte Cell deuxième forme, en compagnie de Beat. Ensemble, ils parviennent facilement à maîtriser quelques combos.

Tout comme sous sa forme précédente, Bardock gagne de nouvelles techniques après avoir maîtrisé le stade de Super Saiyan 2, dont notamment une version plus puissante de son Heat Phalanx, qui se nomme « Final Heat Phalanx ».

Super Saiyan 3

Bardock Super Saiyan 3

Bardock Super Saiyan 3

Il s’agit la du stade de Super Saiyan 3 (超サイヤ人3, Sūpā Saiya-jin Surī) qu’atteint Xeno Bardock dans Dragon Ball Heroes. Il est disponible sous cette forme à partir de la God Mission 3, sortie le 16 juillet 2015 au Japon.

Avec cette transformation supplémentaire, Bardock acquiert une nouvelle technique nommée Rebellion Edge. Celle-ci lui permet de créer une épée de Ki avec ses deux mains, puis de frapper son adversaire avec un double coup.

Contrairement à Gokū Super Saiyan 3 dans la série TV Dragon Ball GT, sa queue ne devient pas dorée lorsqu’il se transforme en Super Saiyan 3. Elle reste continuellement brune.

Dans le Movie Special d’une minute qui sert de trailer à la God Mission 3, on peut voir les Avatars Kaiōshins attaquer Xeno Bardock et lui briser son masque. Après que son masque se soit brisé, Bardock est libéré de l’emprise de Mira et retrouve ses esprits. Il se transforme alors en Super Saiyan 3 pour combattre son ennemi.

Saiyan masqué

Le Saiyan masqué dans DB Heroes

Le Saiyan masqué dans DB Heroes

Le Saiyan masqué (仮面のサイヤ人, Kamen no Saiya-jin) est le nom donné à Bardock lorsqu’il porte un masque et une combinaison donnée par l’armée du royaume des Ténèbres et qu’il est sous l’emprise de Towa et Mira dans Dragon Ball Online, Dragon Ball Heroes et Dragon Ball : Xenoverse 2.

Sous cette forme, Bardock voit sa force de combat augmenter considérablement. Il est ainsi capable de rivaliser avec les membres de la Time Patrol. Son apparence physique ne change pas énormément. Mais il porte un masque blanc et noir unique, qui laisse entrevoir des yeux rouges et bloque les ondes bruits. De plus, son armure de combat est remplacée par une tenue de combat qui arbore une teinte noire avec des parties dorées.

Bardock (singe géant) sous l'emprise de l'armée du royaume des démons

Bardock (singe géant) sous l'emprise de l’armée du royaume des démons

Ce Saiyan masqué est aussi capable de se transformer en un singe géant contrôlé par Mira. Bardock apparaît ainsi masqué à partir de la Dragon Ball Heroes God Mission 1, puis est rebaptisé Xeno Bardock (バーダック:ゼノ, Bādakku : Zeno) à partir de la God Mission 3, lorsque son masque tombe et qu’il retrouve ses esprits, tout en conservant cette tenue. À partir de cette God Mission, Bardock sera même capable de se transformer en Super Saiyan 3.

Finalement, le Saiyan refait son apparition dans Dragon Ball : Xenoverse 2, et le scénario de ce jeu est assez smilaire à celui de Dragon Ball Heroes, puisque là encore Bardock retrouve ses esprits après que son masque se soit brisé et se retourne contre Mira.

Possédé par la magie noire

Bardock Villainous Mode

Bardock Villainous Mode

Cette apparence est celle qu’ont les guerriers qui tombent sous l’emprise de Demigra dans le jeu vidéo Dragon Ball : Xenoverse.

Demigra utilise sa magie noire pour prendre possession des esprits des combattants et augmenter leur puissance.

Bardock est possédé par ce pouvoir lors de la Quête parallèle #55 (Parallel Quest) : « Power Berserkers », dans le jeu Dragon Ball : Xenoverse, sorti en 2015.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Bardock apparaît dans de très nombreux jeux vidéo de la licence, à commencer par Dragon Ball Z 3 (Budokai 3), où il signa sa toute première apparition dans un jeu vidéo (14 ans après sa première apparition dans le TV Special).

Bardock fut aussi mentionné dans Dragon Ball Z II : Gekishin Freeza (1991, Famicom) par un Kanassan que rencontre Gokū, lorsqu’il visite la planète Kanassa. Celui-ci remarque alors la ressemblance qu’il a avec Bardock, qui avait attaqué leur planète.

Bardock, dans Dragon Ball Z : Burst Limit

Bardock, dans Dragon Ball Z : Burst Limit

Dans Dragon Ball Z : Burst Limit, Bardock rencontre Kuririn, puis Gokū, et Kuririn confond Gokū avec son père… Ensuite Bardock les combat et est choqué de voir que Gokū est finalement devenu un Super Saiyan. Il part ensuite en laissant entendre qu’ils se combattront de nouveau, un jour.

Gokū peut aussi devenir le partenaire de Bardock en combat, dans ce jeu. Il lui viendra alors en aide, en lui donnant un Senzu, ou en frappant l’adversaire à sa place. S’il se distingue en combat, Gokū en devient alors impressionné et reconnaît Bardock comme son père.

 

Combats

Dragon Ball Minus

  • Bardock et son équipe VS Extraterrestres

TV Special

  • Bardock (singe géant) VS Kanassans
  • Bardock VS Soldats de Freeza
  • Bardock VS Dodoria
  • Bardock VS Soldats de Freeza
  • Bardock VS Freeza

Episode of Bardock

  • Bardock VS Tōbi & Cavira
  • Bardock VS Soldats de Chilled
  • Bardock (Normal, Super Saiyan) VS Chilled

Dragon Ball Online

  • Saiyan masqué VS Patrouilleurs du Temps
  • (Xeno) Bardock VS Mira

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Masako Nozawa
  • Doublages anglais :
  • Doublage latino américain : Mario Castañeda (DBZ), Octavio Rojas (DBZ Kai)
  • Doublage allemand : Tommy Morgenstern (DBZ : Arc Freeza), Björn Schalla (TV Special)
  • Doublage français : Patrick Borg
  • Doublage grec : Zaharias Rohas
  • Doublage hébreux : Avi Vaanunu-Maor
  • Doublage italien : Marco Balzarotti (TV Special), Simone D’Andrea (DBZ : Arc Freeza)
  • Doublages portugais :
    • Version brésilienne : Wellington Lima
    • Version portugaise : Henrique Feist
  • Doublage catalan : Josep Maria Mas

 

Anecdotes

    La case qui introduit Bardock dans le manga, inspirée de l'anime

    La case qui introduit Bardock dans le manga, inspirée de l’anime

  • Bardock fut le premier personnage issu de l’anime inclut par la suite dans l’œuvre originale. Toriyama apprécia tellement l’idée de la lutte acharnée de Bardock contre Freeza, introduite avec le TV Special (octobre 1990), qu’il l’intégra ensuite au manga (janvier 1991).[8] Comme il avait réalisé le Character Design final de Bardock, ce fut une continuité.[5]
  • Dans le flashback qui montre Bardock faire face à Freeza, on peut voir de nombreux soldats derrière Bardock. Ce sont en fait tous les soldats de Freeza que l’on découvre dans le TV Special et qui allaient se ruer sur la planète Vegeta, avant de s’en prendre à Bardock.[3][8]
    • Dans la version américaine, Bardock déclare les mots suivants durant cette scène : « I would rather be a free man in my grave than living as a puppet or a slave » (« Je préfère être un homme libre dans ma tombe que de vivre comme une marionnette ou un esclave »). Ces paroles sont empruntées à Jimmy Cliff, dans sa chanson « The Harder They Come » (1972).
  • Dans la vidéo promotionnelle de la série Dragon Ball Z Kai proposée par la chaine Nicktoons, on peut voir Bardock attaquer Freeza, dans une version extrêmement censurée. Le sang a totalement disparu du visage de Bardock, de même que sa cicatrice…
  • Dans le TV Special, on peut dire que la manière qu’a Bardock de vouloir prévenir les siens de la trahison de Freeza est assez similaire à la façon dont Jor-El, le père de Superman, tente de prévenir les siens de la destruction de la planète Krypton. Le chapitre Dragon Ball Minus renforcera encore les similitudes entre Bardock et Jor-El, avec le départ de Kakarotto pour la Terre.
  • En version originale japonaise, Bardock est incarné par Masako Nozawa, qui est aussi la voix de Son Gokū. Elle double Bardock sur un ton beaucoup plus bas et avec une manière de parler beaucoup plus sèche et agressive que pour Gokū.
    • Lorsqu’il parle, Bardock utilise le pronom « Ore » (オレ) pour dire « Je/Moi » et non « Ora » (オラ), comme Gokū. Bien qu’il a, lui aussi, une manière de parler extrêmement familière, il parle plutôt correctement contrairement à son fils cadet, qui a grandi dans le milieu rural.
  • Le sang et la cicatrice de Bardock disparaissent sur Nicktoons

    Le sang et la cicatrice de Bardock disparaissent sur Nicktoons

  • Étrangement, dans le doublage américain de FUNimation, Bardock dit ne pas se souvenir de ses actions lorsqu’il est transformé en singe géant. Peut-être, pour dédouaner Bardock des atrocités qu’il a commit en tant que Saiyan.
  • Toujours en version américaine, Sonny Strait donna 3 voix différentes à Bardock : La première (dans le premier doublage de FUNimation, alias « l’original »), où il parle avec une voix assez haute comme lorsqu’il double Kuririn (Krillin, en VA), la deuxième est plus classique et davantage celle d’un bariton (utilisée dans les jeux vidéo jusque 2009), puis une troisième version, beaucoup plus agressive, que l’on a découvert avec la série TV Dragon Ball Kai.

 

Références