Giné

Giné (ギネ, Gine)[1] est un personnage qui n’est apparu que dans le chapitre Dragon Ball Minus, écrit et dessiné par Akira Toriyama et quelques jeux vidéo. Cette Saiyan de caste inférieure est la mère de Son Gokū (Kakarotto, de son vrai nom) et de Raditz, ainsi que la femme de Bardock.

 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Giné (ギネ, Gine) est l’anagramme de « Negi » (葱) qui signifie « oignon » en japonais. Comme tous les Saiyans, elle porte un nom qui se rapporte à un légume ou à une plante.

 

Apparence physique

Première apparition de Giné dans DB Minus

Première apparition de Giné dans DB Minus

C’est une petite femme Saiyan aux cheveux et aux yeux noirs. Ses cheveux mi-longs sont coiffés en bataille et ses yeux sont en amande.

Bien qu’elle ne combatte pas et mène une vie de famille rythmée par ses enfants, Giné porte une armure de combat d’un modèle qu’on n’avait pas vu jusqu’alors dans Dragon Ball. Ce modèle est assez semblable à une robe, mais en fait cette armure de combat se décompose en deux parties : la partie supérieure avec les bretelles (dorées ou vertes, selon le média) et le plastron, puis la partie inférieure qui est en fait une jupe.

Giné porte aussi des protège-poignets aux avant-bras, un pantalon noir et des bottes blanches. Comme tous les Saiyans de l’Univers 7, elle possède une queue. Son armure de combat est rose et verte dans le jeu vidéo Dragon Ball : Extreme Butōden (le premier jeu à lui affubler des couleurs), mais elle est bleue sarcelle et dorée dans le jeu vidéo Dragon Ball Fusions. Ces deux adaptations vidéo-ludiques adoptèrent des couleurs différentes, puisque dans le manga Giné n’apparaît qu’en noir et blanc.

 

Personnalité

Giné retrouve Bardock

Giné retrouve Bardock

C’est une jeune femme douce et attentionnée possédant un caractère sensiblement similaire à celui de son second fils, Kakarotto, mais aussi comparables à ses petits-fils ; Son Gohan et Son Goten. De ce fait, elle ne fut pas en mesure de mener une vie de combattante.[1]

Tandis que la plupart des Saiyans ne développent pas de sentiments et d’affection au point de mener des vies de couple (ne se rapprochant que pour la reproduction), Giné et Bardock développèrent des sentiments et une relation très rare pour leur espèce.[1]

 

Biographie

Passé

Giné était autrefois un membre à part entière de l’équipe de Bardock. Au cours d’une mission, Bardock la sauva sur un champ de bataille et ce fut le point de départ de l’évolution des sentiments de Giné envers celui-ci.

Ils commencèrent à entretenir une relation, tandis que Giné débuta son travail au centre de distribution de la viande sur la planète Vegeta, se retirant ainsi des combats pour lesquels elle n’était pas faite.

Avec Bardock, elle eut deux enfants : Raditz, puis Kakarotto, que l’on connaît tous sous le nom de « Son Gokū. »

Dragon Ball Minus

Giné refuse d'abord d'envoyer son enfant dans l'espace

Giné refuse d’abord d’envoyer son enfant dans l’espace

Après le retour de mission de Bardock, Giné accueille son mari qu’elle n’a pas vue depuis un moment. Elle explique à Bardock que Raditz est d’ores et déjà parti en mission pour combattre pour le prince Vegeta, alors que Kakarotto est toujours dans son incubateur depuis environ 3 ans. Bardock trouve que son dernier fils a grandi et Giné souligne alors la ressemblance entre son fils et lui.

Bardock dit alors à Giné qu’ils vont voler une Attack Ball à la tombée de la nuit, puis envoyer Kakarotto sur une autre planète. Giné n’est pas d’accord, car elle ne veut pas que son fils soit un enfant envoyé loin de chez lui. Mais Bardock argumente que c’est pour le bien de leur fils, car il ressent que Freeza est en train de comploter quelque chose qui pourrait bien changer le destin des Saiyans et de la planète Vegeta.

En pleine nuit, Giné et Bardock font donc décoller l’Attack Ball contenant leur deuxième enfant, Kakarotto, juste après lui avoir dit adieu. Le tout, en évitant absolument que l’armée de Freeza ne s’aperçoive de ce décollage clandestin à l’aide de leurs Scouters.

Les adieux de Giné à son fils, Kakarotto

Les adieux de Giné à son fils, Kakarotto

Giné et Bardock informèrent ensuite Raditz du fait que Kakarotto avait été envoyé sur Terre, et ils demandèrent aussi à Kakarotto de ne pas regarder la pleine lune trop longtemps, afin de lui éviter une transformation en singe géant et l’anéantissement total de la planète sur laquelle il fut envoyé : la Terre.

Cependant, tout ne se passa pas comme prévu puisque la patrouille galactique repéra le pod spatial Saiyan qui venait d’être lancé depuis la planète Vegeta et la mission de sauver la Terre de « la menace » que représentait ce bébé fut confiée à Jaco. Le patrouilleur galactique se rendit alors sur Terre pour éliminer Kakarotto mais il échoua dans sa mission. L’enfant fut recueilli par le vieux Son Gohan, qui l’éleva comme son petit-fils et un jour Kakarotto fut victime d’un accident et fut frappé d’amnésie. Il oublia ses instincts Saiyan et vécut comme un Terrien.

Bardock et Giné, eux, furent éliminés par Freeza en même temps que la planète Vegeta et que la majorité des Saiyans. Dans l’œuvre originale, Vegeta, Nappa, Raditz et Son Gokū furent les seuls survivants.

 

Pouvoir

Giné est une Saiyan de caste inférieur qui faisait partie de l’équipe de Bardock. Mais elle n’était pas faite pour les combats et fut même sauvée des dangers d’un champ de bataille par Bardock. Elle devint sa femme et une mère de deux enfants.

Son statut de Saiyan, membre de la race des combattants, et le fait qu’elle était autrefois dans l’équipe de Bardock témoignent de certaines capacités au combat, malgré le fait qu’elle n’était pas faite pour ça. Après s’être retirée des missions, elle alla travailler au centre de distribution de la viande, en tant que simple employée.

 

Techniques

    Giné dans DBZ : Extreme Butōden

    Giné dans DBZ : Extreme Butōden

  • Bukūjutsu : Il s’agit de la capacité de se déplacer dans les airs en utilisant du Ki.
  • Kikōha : Il s’agit de la forme la plus basique des attaques énergétiques.
  • Singe géant (Oozaru) : Comme tous les Saiyans de sang pur, elle porte une queue et peut donc se transformer en singe géant lorsqu’elle observe la pleine lune. Bien qu’on ne l’ait jamais vu se transformer ainsi.
  • Soin (Viande) : Dans le jeu vidéo Dragon Ball : Extreme Butōden, Giné peut soigner ses alliés en leur donnant un morceau de viande.

 

Fusions

Dans le jeu vidéo Dragon Ball Fusions, Giné peut fusionner avec d’autres personnages grâce au Metamo-Ring, un bracelet de fusion qui permet d’exécuter des EX-Fusions.

Towané

Towané dans Dragon Ball Fusions

Towané dans Dragon Ball Fusions

Towané (トワネ, Towane) est la fusion de Towa et Giné.

En apparence, Towané ressemble davantage à Towa qu’à Giné, mais elle possède des cheveux noirs comme la femme Saiyan et également une armure de combat.

Towané a, cependant, la peau bleue comme Towa, des yeux violets et son rouge à lèvres et ses boucles d’oreilles sont assortis à ses yeux. Son armure de combat a aussi l’allure d’une robe et arbore des motifs similaires à l’habit que porte Towa. Cependant, les couleurs sont très différentes. Notons que Towané semble surtout posséder des techniques de soutien, puisque Giné est justement un personnage de soutien dans le jeu Dragon Ball Fusions.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Giné dans Dragon Ball Fusions

Giné dans Dragon Ball Fusions

Giné apparaît en tant que personnage de soutien (Z-Assist) dans le jeu Nintendo 3DS Dragon Ball Z : Extreme Butōden, faisant ainsi sa toute première apprition dans un jeu vidéo et dans un média autre que le manga Jaco, The galactic patrolman. Dans ce jeu, elle a la capacité de redonner des points de vie à un personnage en lui donnant un morceau de viande. Ceci, car elle est une employée du centre de distribution de la viande, sur la planète Vegeta.

Dans le jeu vidéo Dragon Ball : Xenoverse, Trunks du futur fait allusion à Giné (sans la mentionner directement), lorsqu’il apprend à la Kaiōshin du Temps que Bardock a une femme. Notons aussi que le style capillaire de Giné est disponible pour les personnages customisés féminins du jeu, qui appartiennent à la race des Terriennes ou des Saiyans. Cette même coupe de cheveux est disponible en tant que « Coupe de cheveux de Type 3 » dans l’opus suivant : Dragon Ball : Xenoverse 2.

 

Doublages et voix

 

Anecdotes

  • Le personnage de Giné fut introduit par Akira Toriyama dans une interview en février 2014, dans le magazine japonais Saikyō Jump (dans le numéro daté de mars). Puis, Giné fut enfin présentée dans l’intrigue du chapitre Dragon Ball Minus, qui conclut le manga Jaco, The galactic patrolman, publié le 04 avril 2014 au Japon.

 

Références

[1] Interview d’Akira Toriyama dans le Saikyō Jump daté de mars 2014.
[2] D’après les révélations de Raditz – Dragon Ball chapitre 197
[3] D’après les révélations de Vegeta – Dragon Ball chapitre 307