Kikōha

Le Kikōha (気功波, Kikōha)[1] ou Vague d’énergie (エネルギー波, Enerugī-Ha) est une technique à base de Ki couramment utilisée dans Dragon Ball.

 

Vue d’ensemble

Le Kamehameha utilisé par Son Gokū

Le Kamehameha utilisé par Son Gokū

C’est une technique permettant de faire sortir l’énergie vitale (Ki) du corps, et de la matérialiser en un rayon d’énergie destiné à l’attaque. Son Gokū maîtrise cette technique bien sûr, mais aussi de nombreux combattants qui apparaissent dans l’histoire de Dragon Ball.

Il arrive souvent à cette technique de changer de nom selon les personnages qui l’utilisent. Ainsi, certains parleront de « rayon d’énergie », d’autres de « canon énergétique », mais il s’agit bien de la même technique.

Possédant de nombreuses variantes, il lui arrive d’évoluer selon des facteurs de vitesse et de puissance. Elle se décline sous deux formes, l’une ressemblant au Kamehameha, et l’autre au Genkidama.

Piccolo lançant un Kikōha par la bouche

Piccolo lançant un Kikōha par la bouche

Cette technique peut être lancée par les mains bien sûr, mais également par les yeux, par la bouche ou par les pieds.

Dans la série, cette technique est introduite à travers le Kamehameha dans le chapitre 014 de Dragon Ball et l’épisode 008 de la série TV du même nom.

Depuis, cette technique a faite son apparition dans presque tous les jeux vidéo de la licence.

La couleur des Kikōha varie en fonction des utilisateurs dans l’anime et les jeux vidéo, tout comme leur aura (par exemple, le Kamehameha peut être bleu, jaune ou même rouge etc.).

La forme basique du Kikōha

La forme basique du Kikōha

En version originale japonaise, les Kikōha lancés par Piccolo et Son Gohan sont appelés « Makōhō » (魔 光 砲 ; Canon de lumière maléfique).

Cette différenciation est dû au style de combat de Piccolo, qui appartient à celui des Mazoku, tandis que d’autres guerriers utilisent d’autres terminologies, également en fonction de leur famille de combattants.

Les Kikōha les plus communs dans la série sont très certainement les Kamehameha et les vagues d’énergies continues. Certaines de ces vagues d’énergie peuvent également poursuivre leur cible.

Son Goten détruit unr partie du toit du stade

Goten détruit unr partie du toit du stade

Avec assez d’énergie et de puissance leur taille peut aussi augmenter considérablement. Tout dépendra de l’utilisation que son utilisateur souhaite en faire.

Ce type d’attaque est capable d’être amélioré et peaufiné à mesure que l’utilisateur progresse et se concentre.

La plus puissante version connue des Kikōha basiques et appelée « Full Power Energy Wave » (フルパワーエネルギー波, Furu Pawā Enerugī Ha).

L’utilisateur doit maîtriser complètement cette attaque, autrement il pourrait en perdre le contrôle, comme ce fut le cas, par exemple, avec Son Goten et son Kamekameha lors du 25ème Tenka Ichi Budōkai, catégorie junior.

 

Anecdotes

  • Dans certaines adaptations, les Kikōha sont appelés « boules de feu ». C’est notamment le cas en version française, ou dans la version anglaise du manga (« fireball »).

 

Références