Son Gohan

Son Gohan (孫悟阪) est le premier fils de Son Gokū, héros du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des animes adaptés du manga, Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

Il est le fils aîné de Son Gokū et Chichi, ainsi que le frère de Son Goten. Marié à Videl, il est père d’une petite fille nommée Pan. Son Gohan est le premier enfant métis Saiyan/Terrien à apparaître dans Dragon Ball. Il reçoit son nom en mémoire au grand-père adoptif de Son Gokū qui s’appelait justement Son Gohan.[3]

En… En vérité, je ne veux pas me battre… Je ne veux pas tuer ! Même quelqu’un d’aussi horrible que toi…
Son Gohan (Dragon Ball chapitre 404)

 

Signification du nom

Son nom, « Gohan » (悟阪) est un homophone de « Gohan » (御飯) qui signifie « riz cuit » ou « repas » en japonais. Akira Toriyama lui a donné ce nom pour le fun en jouant sur la proximité entre les noms Son Gokū et Son Gohan.

À première vue, Gohan aurait dû devenir le personnage principal du manga Dragon Ball et le successeur de son père durant l’Arc Cell, mais Toriyama-sensei s’est finalement ravisé et le manga s’est terminé tout autrement.[4]

 

Apparence physique

Enfant

Première apparition de Son Gohan (4 ans)

Première apparition de Son Gohan (4 ans)

Entre le début et la fin de la série Dragon Ball, l’apparence de Son Gohan change du tout au tout.

Le fait étant qu’il apparaît pour la première fois dans le chapitre 195, alors qu’il n’est âgé que de 4 ans et qu’à la fin du manga il est adulte, marié et père de famille.

Le physique de base de Gohan reste cependant assez similaire tout au long de la série. À l’instar des Saiyans de sang pur, il a les cheveux noirs et les yeux noirs. Il possède également une queue, signe de son appartenance Saiyan. Son visage est également très proche de celui de son père.

Dans l’anime, il a le teint plus clair que son père. Adulte, il est d’ailleurs un tout petit peu plus grand que ce dernier, même s’il demeure un peu plus mince.

D’après les caractéristiques physiques fournies par Akira Toriyama, Son Gohan adulte mesure 176 cm, tandis que son père, Son Gokū, mesure 175 cm.

Son Gohan durant sa jeunesse

Son Gohan durant sa jeunesse

À sa première apparition, Son Gohan est un petit garçon de quatre ans, avec les cheveux longs en bataille et une queue de singe. Il ressemble beaucoup à son père lorsqu’il était enfant, mais son caractère est radicalement différent.

Il porte un chapeau sur lequel est le fixé le Dragon Ball Sū Shinchū (la boule à quatre étoiles), ainsi qu’un uniforme avec le symbole « Son » (孫) ; autrement dit son nom de famille. Par la suite il portera des dōgi aux couleurs de son père ainsi que de Piccolo. C’est d’ailleurs ce dernier qui lui confectionne ces tenues de combat.

Gohan conserve les cheveux en bataille pendant toute l’Arc Saiyans, puis se les fait couper par sa mère, Chichi, avant d’aller sur la planète Namek et apparaît alors avec une coupe au bol digne d’un petit garçon de bonne famille.
 

Pré-adolescent

Par la suite, il retrouve les cheveux longs durant la période des Humains Artificiels, mais se les fera couper par son père dans la Salle de l’Esprit et du Temps, à l’époque où il s’entraîne pour devenir un Super Saiyan.

À sa sortie de la Salle de l’Esprit et du Temps, Gohan paraît plus mature, il est adolescent et a les cheveux plus courts. Pour la première fois, Piccolo ne le reconnaît pas. Gohan conservera cette apparence pendant toute la période du Cell Game. Durant la quasi-totalité de l’Arc des Humains Artificiels/Cell, Gohan porte le dōgi que lui a offert Piccolo.
 

Adulte

Son Gohan âgé de 16 ans

Son Gohan âgé de 16 ans

Sept années passent ensuite et on retrouve Gohan âgé de 16 ans, devenu lycéen. Il a maintenant les cheveux plus courts et hérissés sur la tête, avec une petite mèche sur le front.

Toriyama-sensei révèlera que c’est en le dessinant en Super Saiyan qu’il eut l’idée de cette coupe de cheveux. À cette époque, Gohan change plusieurs fois de tenues.

Il porte ses habits et uniformes de lycéen du lycée Orange Star, son costume de Great Saiyaman (pour cacher son identité), et également son dōgi violet.

Après que le vieux Kaiōshin ait révélé le potentiel latent de Gohan, celui-ci devient encore plus « rude » et son apparence physique devient également plus adulte. Ses cheveux se dressent sur la tête et sa mèche tombante devient plus longue encore. Son visage semble aussi plus adulte.

À la fin de la série, Son Gohan est devenu un savant et porte des lunettes ainsi que des vêtements décontractés.

Son Gohan dans La résurrection de 'F'

Son Gohan dans La résurrection de ‘F’


Dans le film Dragon Ball Z : « La résurrection de F », Son Gohan apparaît avec un jogging vert semblable à celui que porte le Toriyama Robot sur le dos de la couverture du Kanzenban 34.

Ce survêtement qu’il utilise pour combattre, rappelle curieusement la tenue que porte l’acteur Bruce Lee dans le film « Le jeu de la mort », mais il est tout de même assez différent.

Dans « La résurrection de F », lorsque Gohan ne porte pas ce survêtement, il porte ses lunettes, une chemise grise, un pantalon rouge, avec une ceinture et des chaussures noires. Au poignet il a une montre à cadrant arrondi.

Son gohan dans Dragon Ball GT

Son gohan dans Dragon Ball GT

Dans la série animée Dragon Ball GT, qui se passe 5 ans après le 28ème Tenka Ichi Budōkai, Gohan conserve un style plus « sérieux », mais n’a plus de mèche tombante sur le front.

Lorsqu’il part combattre Ī Shinron, Gohan revêt un dōgi orange semblable à celui-ci de son père. Cependant, ce dōgi n’est as le même qu’il porte durant l’Arc Majin Boo, puisque celui-ci est marqué de l’emblème « Han » en référence à son nom, tout comme le gi que porte son alter ego du futur.

 

Personnalité

Son Gohan rencontre Bulma

Son Gohan rencontre Bulma

Son Gohan est un garçon timide et intelligent. Il aime beaucoup lire et étudier et son rêve était de devenir un grand savant ; ce qu’il est devenu !

Durant son enfance il n’a pas la combativité innée des Saiyans, malgré le fait qu’il ait hérité des gênes de son père.

Il montre cependant un potentiel caché incroyable lorsqu’il est confronté à des menaces qui provoquent chez lui un déchaînement de colère.

Ne sachant pas contrôler son pouvoir, il relâche toute sa puissance seulement quand il traverse une crise.

Son Gohan en Super Saiyajin 2

Son Gohan en Super Saiyajin 2

Lorsqu’il se transforme en Super Saiyan 2 pour la première fois, il devient plus violent et imbu de lui-même.

Il en devient même égoïste et n’achève pas Cell quand il en a l’occasion, ce qui provoque le sacrifice de Gokū.

Après la mort de son père, Gohan réalise sa bêtise et reprend ses esprits. Un peu comme Gokū lorsqu’il se transforme pour la première fois en Super Saiyan, cette transformation lui confère un caractère plus violent.

Comme il n’aime pas se battre, Gohan utilise son pouvoir uniquement dans le but de protéger ceux qu’il aime.

Gohan explique qu'il n'aime pas se battre

Gohan explique qu’il n’aime pas se battre


Étant un c’est un métis Saiyan/Terrien élevé sur Terre, il ne partage pas les valeurs des Saiyans de sang pur.

Aussi puissant soit-il, il rechigne souvent à combattre et ne le fait que pour défendre ses amis et protéger la Terre. Tout comme son père, il a un cœur pur et un intérêt tout particulier pour ses amis et ne pardonne pas à ceux qui leur font du mal.

Enfant, il est d’abord un petit garçon peureux et pleurnichard. Puis, après la mort de son paternel, Gohan noue un fort attachement envers son mentor, Piccolo, qui le prend sous son aile et décide de l’entraîner en vue du combat contre les Saiyans.

Son Gohan se noue d'amitié avec Piccolo

Son Gohan se noue d’amitié avec Piccolo

Depuis cette époque, Gohan voue un profond respect envers Piccolo, qui était, autrefois, le rival de son père. Le Namek n’hésitera d’ailleurs pas à se sacrifier pour sauver Gohan, comme le ferait un père pour son enfant.

Kuririn a également une grande influence sur Gohan. Un peu comme celle d’un oncle sur son neveu. Principalement car il est le meilleur ami de son père, Gokū.

Finalement, même si Gohan n’aime pas se battre, il aime l’aventure et les arts martiaux. Ses aventures en tant que justicier prouvent aussi qu’en dehors d’un grand sens de la justice, il est aime aussi être un héros.

Lorsqu’il n’est pas en train de combattre, Gohan s’adonne à ses hobbies qui sont la lecture, la pêche et la recherche.[2]

 

Le pouvoir de Gohan contre Raditz

Le pouvoir de Gohan contre Raditz

Depuis sa plus tendre enfance, Son Gohan révèle qu’il possède un pouvoir latent apparemment sans limite.

Cette grande puissance se matérialise lorsque Gohan entre dans une colère folle qui lui fait perdre connaissance et fait grimper son potentiel de combat de manière drastique.

Lorsqu’il se calme et/ou retrouve ses esprits, son potentiel de combat chute alors jusqu’à redevenir celui d’un enfant normal.

C’est ainsi que Son Gohan réussit à attaquer Raditz avec un potentiel de combat de 1307, tandis que lorsque sa force chute pour revenir à son état le plus bas, elle affiche seulement 2.

L’anime révèle que la première fois que ce potentiel s’est libéré, Son Gohan n’était encore qu’un bébé et il s’amusait à bord d’une poussette avant d’aller s’écraser contre un arbre.

Grâce à sa puissance cachée il détruit l’arbre en une fraction de seconde et passe à travers sans subir le moindre dégât, alors qu’il courrait à une mort certaine s’il n’était qu’un bébé humain normal.[5]

La première fois qu'il utilise son pouvoir

La première fois qu’il utilise son pouvoir

En grandissant, Gohan accède à une large portion de son pouvoir à force d’entraînements et n’accède à la libération totale de son potentiel qu’à l’adolescence.

Ce n’est qu’à partir de cette période qu’il peut utiliser son potentiel entier par sa propre volonté, sans avoir à sombrer dans une colère incontrôlable.

Dès son plus âge il affiche un potentiel de combat exceptionnel (dépassant même celui de Gokū). À seulement onze ans (dans l’œuvre originale il conserve ses neuf ans, à en juger par son âge indiqué sept ans après : 16 ans) il devient un Super Saiyan 2 avant même que son père ou quiconque n’y parvienne.

 

Biographie

Jeunesse

Gohan, qui venait à peine de naître

Gohan, qui venait à peine de naître

Son Gohan nait à l’Age 757, environ un an après le 23ème Tenka Ichi Budōkai et le mariage de Son Gokū et Chichi. Il est baptisé « Son gohan » en hommage au défunt grand-père adoptif de Gokū, qui portait ce nom. Dans l’anime, on peut voir que Gohan appréciait ce nom lorsqu’il était bébé (car en japonais « Gohan » signifie « repas »). Chichi, quant à elle, avait songé lui donner un nom prédestiné pour un savant en l’appelant « Einsetein ». Mais le petit bébé n’aimait pas les noms proposés par Chichi et Gyūmaō et préféra le mot « Gohan » énnoncé par son père.

Petit, Gohan n’était pas très confiant en ses capacités et il était facilement apeuré. D’un caractère assez pleurnichard, Gohan vécut moultes péripéties durant sa plus tendre enfance. Son père, Gokū, se rendit compte de son incroyable puissance cachée la fois où il relâcha son attention et perdit la poussette de Gohan qui alla s’écraser contre un arbre. Gohan transperça le tronc d’arbre et ressorti indemne. Malgré cela, Gokū continua de garder le secret au sujet du pouvoir de son fils, pensant qu’il ne vallait mieux pas inquéter Chichi qui voulait en faire en érudi et que ça pouvait attendre que Gohan grandisse un peu.

Arc Saiyans

Gokū présente son fils à ses amis

Gokū présente son fils à ses amis

Un jour, alors que Gokū était parti présenter son fils à ses amis à Kamé House, un mystérieux guerrier extraterrestre fit son apparition sur Terre. Il s’agissait de Raditz, le frère aîné de Gokū. Celui-ci interrompu les retrouvailles entre Gokū et ses amis à Kamé House et expliqua qu’il était un Saiyan et qu’il venait chercher son frère, Kakarotto (le nom Saiyan de Gokū) pour l’emmener avec lui à la conquête d’une planète récalcitrante. Face au refus du père de Gohan, Raditz décida d’employer des moyens vils pour se faire entendre. Il kidnappa Gohan, qui n’avait que quatre ans, et l’emmena avec lui après avoir cloué Gokū au sol à l’aide d’une seule attaque portée en plein ventre.

Gokū n’eut d’autre choix que de s’allier avec son rival, Piccolo, pour sauver son fils et se débarrasser de son frère, Raditz. Pendant ce temps, le Saiyan avait enfermé Gohan au sein du pod spatial avec lequel il était arrivé sur Terre, afin de ne plus l’entendre gémir. Mais il fut troublé lorsque son Scouter détécta une puissante force de combat à proximité. Celle-ci émanait du pod spatial. Mais peu après il détecta deux nouvelles forces de combat en approche. C’était Gokū et Piccolo.

Raditz comprit que son appareil n’était peut-être pas endomagé… Mais il ne réalisa que trop tard la véritable puissance de Gohan et fut victime de l’assaut du fils de Gokū après avoir sérieusement blessé son père.

Gohan attaque furieusement Raditz

Gohan attaque furieusement Raditz

Après une attaque furieuse, la force de combat du petit Gohan retomba à 1 après s’être envolée à 1307. Raditz assomma Gohan et ensuite Gokū se sacrifia pour sauver la Terre et son rejeton. Piccolo élimina Raditz à l’aide de son Makankōsappō, puis il décida d’emmener le fils de Gokū avec lui pour l’entraîner, après avoir apprit de la bouche de Raditz que deux autres Saiyans allaient arriver sur Terre d’ici un an. Mais également après avoir compris que Dieu venait d’emporter le corps de Gokū, très certainement en vue d’une résurrection prochaine pour le combat contre les Saiyans.

Lorsque Gohan se réveilla, il était au milieu d’une plaine et apprit la mort de son père de la bouche du Namek. Après avoir pleuré toutes les larmes de son corps, Gohan fut forcé d’enlever son uniforme et de survivre parmi la faune peut accueillante de cette région, pendant 6 mois. Piccolo expliqua qu’il reviendrait d’ici six mois, si Gohan était parvenu à survivre jusqu’ici. Après quoi, il l’entraînera pour qu’il puisse combattre les Saiyans.

Piccolo lance Gohan contre une montagne

Piccolo lance Gohan contre une montagne

Piccolo profita de l’occasion pour dévoiler à Gohan son potentiel latent, après l’avoir rudement balancé contre une montagne. Le petit garçon de quatre ans explosa littéralement la montagne et réalisa que c’était bien lui qui avait fait ça.

Piccolo abandonna ensuite Gohan à son propre sort dans cette région hostile où Gohan dut apprendre à survivre au milieu des dinosaures et des animaux sauvages.

Au début ce ne fut pas simple et Gohan échappa de peu à la mort en se réfugiant sur une montagne après avoir fuit un dinosaure. Mais alors qu’il ne pouvait plus descendre, Piccolo alla lui porter une pomme quand la nuit fut tombée. Remarquant la pleine lune, Gohan se souvint que son père lui demandait de ne pas la regarder. Malgré tout, il la regarda malencontreusement et se transforma en singe géant. Cette transformation surprit Piccolo, qui n’avait jamais assisté à ça, et le mit en difficulté. Finalement, le Namek comprit que c’était la lune qui était la cause de cette brutale transformation et il la détruit alors. Gohan retrouva une apparence humaine et tomba inconscient. Piccolo lui arracha la queue afin de se mettre à l’abri du danger et lui offrit de nouveaux vêtements : un dōgi similaire à celui de Gokū mais avec la marque du démon dessus, ainsi qu’une épée pour se défendre.

 

Transformations et Power-Ups

Singe géant (Oozaru)

Gohan se transforme en singe géant

Gohan se transforme en singe géant

Son Gohan a hérité de la capacité de se transformer en Singe géant (大猿, Ōzaru) grâce à son héritage Saiyan. Tout comme son père, il a la capacité de se transformer ainsi lorsqu’il regarde la pleine lune ou qu’il est soumit à une très forte intensité lumineuse (17 millions de zénos) et que sa queue réagit à l’absorption de cette énergie. La réaction en chaine se produit qu’il s’agisse d’une véritable lune pleine ou bien d’une technique comme la Power Ball de Vegeta, qui reproduit les effets de la pleine lune.

Cette transformation étant un héritage génétique, elle a de sérieux effets sur l’état physique et mental de Gohan. Le jeune garçon perd totalement la raison et, sous cette apparence d’immense singe, se soumet à la violence et au déchainement pur et simple. À tel point qu’il pourrait détruire la Terre à lui tout seul, d’après les dires de Piccolo.

Contrairement au Saiyan de l’élite, Vegeta, Gohan et Gokū sont totalement incapables de contrôler leur forme de singe géant. En revanche, grâce à la moitié de sang Terrien que possède Gohan, il fut capable de s’arrêter lorsque son père le stoppa durant le combat contre Vegeta et même d’attaquer suivant la directive de Kuririn, lui demanda de frapper le prince des Saiyans.

La transformation de Gohan dans l'anime

La transformation de Gohan dans l’anime

Dans l’œuvre originale, cette transformation n’est achevée que deux fois par Gohan. La première fois, lorsqu’il s’entraîne avec Piccolo. Il détruit totalement le rocher sur lequel il se trouvait et commence à se déchainer. Piccolo fut contraint de détruire la lune pour l’arrêter. Ensuite, il lui arracha la queue pour qu’il ne puisse plus jamais se transformer. Mais, en proie à un grand danger durant son combat contre Vegeta, la queue de Gohan repoussa et, soumit à la forte intensité lumineuse de la Power Ball du Saiyan, il se transforma de nouveau. C’est finalement un Kienzan de Vegeta qui lui fit retrouver son apparence normale.

Dans la série TV et les films on peut le voir se transformer à deux autres reprises. D’abord, dans la série TV il se transforme en singe géant lorsqu’il observe la fausse pleine lune projetée par le pod spatial avec lequel Gokū est arrivé sur Terre. Ces évènements se passent environ 6 mois après sa première transformation. Piccolo est obligé de détruire le pod spatial d’un Makankōsappō pour que Gohan retrouve son apparence humaine. Ensuite, il lui ôtera de nouveau sa queue, qui, comme on le sait, repoussera durant le combat contre Vegeta.

Gohan transformé, dans le 3ème film DBZ

Gohan transformé, dans le 3ème film DBZ

Dans le troisième film Dragon Ball Z : La grande bataille décisive autour de la Terre, Gohan se transforme encore en singe géant, lorsque Tullece le force à regarder la Power Ball qu’il vient de créer, pour se servir du petit métis comme outil pour se débarrasser de Gokū et des siens. Mais son plan échouera grâce à l’intervention de Hire Dragon qui redonnera un semblant d’humanité à Gohan transformé.

On remarque aussi que Gohan fut le seul métis Terrien/Saiyan a s’être transformé ainsi dans la série, car il est aussi le seul de ses semblables à posséder une queue. Goten, Trunks et Bra n’en n’ayant pas.

 

Potentiel latent révélé

Le potentiel latent est révélé

Le potentiel latent est révélé

Il ne s’agit en vérité ni d’une forme, ni d’une transformation physique de Gohan. Mais simplement d’un changement qui s’opère chez Gohan lorsque le Grand Doyen de la planète Namek utilise son pouvoir pour libérer le potentiel latent du petit métis.

Pour ce faire, le Grand Doyen place sa main sur la tête du jeune garçon et par une simple apposition, il libère sa force cachée jusqu’alors. Gohan ayant un très grand potentiel enfouit, cette technique fut plus qu’utile et permit au Terrien de multiplier considérablement sa force de combat.

Malgré tout, le Grand Doyen ne libéra pas entièrement le potentiel caché de Gohan, puisque le jeune garçon était encore capable de faire jaillir d’avantage de puissance lorsqu’il était soumit à une intense émotion.

Tout comme un effet secondaire, la libération de son potentiel caché lui permit de continuer de développer sa force de combat au fil des batailles menées avec Kuririn, comme le remarqua Vegeta, sur la planète Namek.

Gohan combat Reacum, sur la planète Namek, avec son potentiel latent libéré

Gohan combat Reacum, sur la planète Namek, avec son potentiel latent libéré

Lors de son combat contre Reacum, dans l’anime, sa force de combat est réévaluée à 10 000, soit environ 3,5 fois celle qu’il avait sur Terre contre les Saiyans, Vegeta et Nappa. Par la suite, sa force de combat augmentera encore considérablement au gré de ses combats menés face à Freeza et ses multiples transformations.

À tel point que le doublage anglais de FUNimation suggéra même que la force de combat de Gohan était équivalente à celle de Vegeta lorsque les deux guerriers rentrèrent sur Terre. Mais pour le coup, cela n’a rien de véridique.

 

Super Saiyan

Son Gohan en Super Saiyan

Son Gohan en Super Saiyan

Son Gohan acquit la capacité de se transformer en Super Saiyan (超サイヤ人, Sūpā Saiya-jin) à l’âge de neuf ans (voire de dix ans, en incluant le temps passé dans la Salle de l’Esprit et du Temps). Autrement dit, plein Arc Cell.

Pour achever cet état, Gohan subit un entraînement intensif dans la Salle de l’Esprit et du Temps, en compagnie de son père, Gokū. Il passa presque une année entière dans cette salle pour peaufiner et maîtriser sa forme de Super Saiyan.

Jusqu’à l’apparition de Goten et Trunks du présent, Gohan était le plus jeune a avoir atteint cette forme de Super Saiyan. Il fut capable de se transformer bien plus jeune que son père, en raison de son grand potentiel caché et de son métissage qui semble lui conférer un plus grand potentiel de combat que les Saiyans de sang purs, ainsi qu’une précocité incomparable.

Dans la version originale, Gohan se fait appeler le « Guerrier doré » (金色の戦士, Kin’iro no Senshi) lorsqu’il se transforme en Super Saiyan pour faire régner la justice à Satan City, jusqu’à l’apparition de Great Saiyaman.

 

Super Saiyan Full Power

Gohan a maîtrisé le stade de Super Saiyan

Gohan a maîtrisé le stade de Super Saiyan

Comme indiqué précédemment, Gohan fut l’un des premiers guerriers à maîtriser le stade de Super Saiyan. Après avoir passé près d’une année en compagnie de son père, dans la Salle de l’Esprit et du Temps, Gohan réapparut métamorphosé à tel point que Piccolo peina à le reconnaître au premier coup d’œil.

Le fait d’avoir passé des mois sous sa forme de Super Saiyan, même lorsqu’il mangeait ou dormait, lui permit de s’habituer parfaitement à cette forme et à en effacer toute la gêne ressenti lors du passage à cette transformation. L’endurance en fut accrue (en réduisant la consommation de Ki) et toutes les tensions du corps purent disparaître grâce à cet entraînement. Cette forme maîtrisée fut baptisée Super Saiyan Full Power (超サイヤ人フルパワー, Sūpā Saiya-jin Furu Pawā).

Durant l’Arc Majin Boo et tout particulièrement durant son entraînement avec Goten, Gohan utilise cette forme maîtrisée du Super Saiyan. Il en va de même lors de son combat contre Dābura.

 

Super Saiyan 2

Gohan devient un Super Saiyan 2

Gohan devient un Super Saiyan 2

Son Gohan fut le tout premier Saiyan a accéder à cette forme. Il se transforma en Super Saiyan 2 (超サイヤ人 ツー, Sūpā Saiya-jin Tsū) pour la première fois à l’âge de neuf ans (onze ans, dans l’anime, en tenant compte du temps passé dans la Salle de l’Esprit et du Temps).

Cette transformation survint lorsque Gohan laissa éclater sa colère à l’instant où Cell écrasa le crâne de l’Humain artificiel N°16. Le garçon libéra ainsi toute sa puissance cachée d’un seul coup et put atteindre le stade de Super Saiyan 2. L’anime prit de le parti de suggérer le fait que Gohan avait partiellement atteint ce stade dans la Salle de l’Esprit et du Temps, pour expliquer l’attitude confiante de Gokū envers le potentiel de son fils.

Lorsque Gohan se transforme ainsi, ses cheveux se hérissent et grandissent. Une seule mèche vient retomber sur son front, tandis que les autres se tiennent séparément hérissés verticalement sur son crâne. Son regard est également bien plus froid et son aura est différente. Dans le manga, les auras des Super Saiyans sont blanches et opaques, tandis que celle du Super Saiyan 2 est plus vive, moins dessinée, et est régulièrement parcourue d’éclairs.

Une autre particularité de cette transformation est la monté en puissance du caractère violent du Saiyan. Sous cette forme, Gohan en devient même arrogant et sadique. Lui, d’ordinaire si pur et innocent. L’exemple le plus marquant de ce changement soudain est son désire de voir Cell souffrir avant d’être tué, tandis que Gohan évoquait justement l’idée d’arrêter de combat et de ne vouloir tuer quiconque, un peu plus tôt, lorsqu’il était encore en Super Saiyan.

Son Gohan SSJ2, dans l'anime

Son Gohan SSJ2, dans l’anime

Outre son combat contre Cell forme parfaite, Gohan se transforma en Super Saiyan 2 lors de son combat contre Bōjack dans le neuvième film Dragon Ball Z : La galaxie au bord du chaos !! L’extraordinaire destructeur et contrairement aux idées reçues, il n’est pas précisé dans les ouvrages si Gohan se battait en Super Saiyan 2 lors de son affrontement face à Broly dans le dixième film Dragon Ball Z : Le duo dangereux ! Le super guerrier n’a pas de repos.

Gohan se transforma à nouveau en Super Saiyan 2 lorsqu’il fit face à Kibito durant le 25ème Tenka Ichi Budōkai, répondant ainsi à la demande de l’assistant de Kaiōshin, qui souhaitait le voir se transformer. En dépit de ça, il fut immobilisé par Kaiōshin et son énergie fut absorbée par Yamū et Spopovich, venus lui la dérober pour alimenter le cocon de Majin Boo en énergie. Par la suite, Gohan tente de combattre Majin Boo sous cet état, après avoir reçu les encouragements de son père. Mais son potentiel de combat est largement inférieur à celui qu’il avait auparavant et il est donc défait.

Adulte, sa forme de Super Saiyan 2 peut aussi facilement être différenciée de sa forme de Super Saiyan, grâce à la mèche qui lui retombe sur le front. Lorsque Gohan est en Super Saiyan ses cheveux se hérissent et deviennent dorés, avec une double mèche retombant sur le front. Lorsqu’il est en Super Saiyan 2, les mèches se rejoignent et deviennent une seule et même mèche, bien plus longue. En outre, dans l’œuvre originale, l’aura permet aussi de différencier les deux formes de Gohan adulte. C’est moins le cas dans l’anime, où seule la présence d’éclairs parcourant l’aura donne des indications sur l’état. Mais ces éclairs sont loin d’être systématiques dans l’anime.

 

Ultimate Gohan

Ultimate Gohan, dans l’œuvre originale

Ultimate Gohan, dans l’œuvre originale

Il s’agit là de Gohan ayant déployé sa puissance ultime, après avoir eu son potentiel latent entièrement libéré par le vieux Kaiōshin, durant l’Arc Majin Boo.

Cette forme est baptisée officiellement Ultimate Gohan (アルティメット悟飯, Arutimetto Gohan) dans presque tous les médias japonais, ou Guerrier Ultime (最強の戦士, Saikyō no Senshi) par Gohan dans l’œuvre orginale et dans le Daizenshū 2, ou encore Super Gohan dans le Daizenshū 7. Le jeu vidéo Dragon Ball Z : Legendary Super Warriors traduit l’appellation de « Guerrier Ultime » par « Strongest Warrior », tandis que les jeux Dragon Ball Z : Budokai 2 et 3 évoquent avec sûreté La libération du potentiel caché par le vieux Kaiōshin (Elder Kai’s Unlock Ability). En outre, dans le doublage américain de FUNimation il est appelé « Mystic Gohan », comme le mentionne le livret du DVD Dragon Ball Z Season 9.

Pour atteindre cette puissance incommensurable, Gohan doit avoir recours à un rituel bien particulier. Le vieux Kaiōshin a besoin de 24 heures pour pouvoir libérer totalement le potentiel caché d’une personne. Ce rituel n’est donc pas propre à Gohan, mais du fait de l’incroyable mesure du potentiel enfouit du jeune Terrien, le vieux Kaiōshin dut avoir recours à cette technique assez inhabituelle.

Gohan active la libération de son potentiel de la même manière que s’il devait se transformer en Super Saiyan. Par ailleurs, lorsqu’il s’impatiente envers le vieux Kaiōshin, les yeux de Gohan deviennent verts. Les quelques subtiles différences qui permettent de le différencier de son apparence normale sont ses cheveux complètement hérissés sur la tête, ses yeux dont les contours sont clairement définis (similaires au Super Saiyan Full Power) et l’apparition d’une seule mèche tombante sur le front, comme s’il était en Super Saiyan 2, mais avec des cheveux noirs. Son aura, quant à elle, est blanche dans l’anime et la seule fois où elle est dessinée dans le manga elle est semblable à celle d’un Super Saiyan 2, à l’exception de l’absence d’éclairs.

Ultimate Gohan dans l'anime

Ultimate Gohan dans l’anime

Avec cette puissance nouvellement acquise, Son Gohan surpasse totalement Majin Boo (mauvais), si bien qu’il le ridiculise et le pousse, sans le savoir, à vouloir absorber Gotenks et Piccolo pour mener un combat plus équitable. Après avoir absorbé Gotenks Super Saiyan 3 et Piccolo, Majin Boo retourne la situation à son avantage et finit par dominer Ultimate Gohan, puis par l’absorber.

Le Daizenshū 2 précise que même sans avoir besoin de devenir Super Saiyan, Gohan surpasse déjà Gotenks. D’ailleurs, lorsqu’il se transforme en Super Saiyan après cette libération du potentiel, Gohan n’arbore plus qu’une seule mèche tombante sur le front. On peut le voir ainsi dans le film Dragon Ball Z : Battle of Gods, dans Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F’ et dans la série TV Dragon Ball Super.

Son Gohan Super Saiyan dans le film "La résurrection de F"

Son Gohan Super Saiyan dans le film « Dragon Ball Z : La résurrection de F »

Dans « Battle of Gods » Gohan se transforme en Super Saiyan uniquement pour contribuer à la transformation en Super Saiyan God de Gokū. Il en va de même dans la série TV Dragon Ball Super. Autrement, le fils de notre héros utilise principalement sa forme basique avec son potentiel latent révélé.

Malgré tout, dans le film Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F’, Gohan déclare avoir abandonné son entraînement et se transforme à nouveau en Super Saiyan pour combattre, comme il ne l’avait pas fait depuis longtemps. Après s’être transformé, il bat Shisami d’un seul coup de poing. D’après Freeza, la transformation en Super Saiyan est plus puissante que tout ce qu’on peut imaginer et c’est certainement la raison qui fait que Gohan avait besoin de se transformer dans ce film. Car même sans ce transformer, Freeza admet que Gohan aurait été largement capable d’éliminer ses 1000 soldats à lui tout seul.

Gohan SSJ2 dans Dragon Ball Z : Dokkan Battle

Gohan SSJ2 dans DBZ : Dokkan Battle

Dans le jeu pour smartphone Dragon Ball Z : Dokkan Battle, Gohan (Résurrection de ‘F’) est aussi toujours capable de se transformer en Super Saiyan 2.

Fait notable, dans le film « Dragon Ball Z : Ryūken explose !! Si Gokū ne le fait pas, qui le fera ? » de 1995, Gohan relâche lui-même son potentiel latent avant de combattre Hirudegarn, tandis qu’au quotidien il semble avoir retrouvé l’apparence qu’il avait au début de l’Arc Majin Boo. Lorsqu’il relâche son potentiel, il est entouré d’une puissante aura blanche et son changement physique survient.

D’après le Daizenshū : TV Animation Part 3, sa forme d’Ultimate Gohan serait plus puissante encore que sa forme de Super Saiyan 2. En complément, le guide book Dragon Ball : Kyokugen Battle Collection ajoute même qu’Ultimate Gohan possède un formidable pouvoir qui dépasse même un Super Saiyan 3. Toutefois, le Ryūken explosif de Gokū dans le 13ème film Dragon Ball Z fut plus efficace qu’Ultimate Gohan contre l’ennemi principal de ce film, Hirudegarn.

 

Super Saiyan 3

Gohan Super Saiyan 3 dans Dragon Ball Heroes

Gohan SSJ3 dans Dragon Ball Heroes

Bien que Gohan n’a jamais atteint ce stade dans l’œuvre originale ou l’anime, il apparaît ainsi dans le jeu Dragon Ball Heroes. Il est introduit sous cette forme de Super Saiyan 3 (超サイヤ人 スリー, Sūpā Saiya-jin Surī) à partir de la God Mission 4 (GDM4) sortie le 17 septembre 2015, au Japon.

À l’instar de son homologue du futur, Gohan possède deux mèches tombantes sous sa forme de Super Saiyan 3, contre une seule sous sa forme de Super Saiyan 2. Ceci permet de le différencier d’avantage de son père et des autres Super Saiyans 3.

Dans Dragon Ball Heroes, Gohan apparaît vêtu du dōgi de Piccolo lorsqu’il se transforme ainsi. Il porte la tenue complète, avec la cape, comme à l’époque du Cell Game.

Sous cette forme adulte, Gohan Super Saiyan 3 possède aussi une nouvelle technique appelée « Hyper Masenkō ». Il s’agit bien sûr d’une dérive plus puissante de la technique du Masenkō que lui a enseigné Piccolo.

Cette transformation serait le résultat de l’entraînement intensif de Gohan auprès de Piccolo, après les évènements du Cell Game.[6]

 

Super Saiyan 4

Gohan SSJ4 dans Dragon Ball Heroes

Gohan SSJ4 dans Dragon Ball Heroes

Encore une fois, il s’agit d’une technique acquise par Son Gohan dans le jeu Dragon Ball Heroes. Il n’apparaît pas en Super Saiyan 4 (超サイヤ人フォー, Sūpā Saiya-jin Fō) dans l’oeuvre originale ou ni même dans l’anime. Le jeune homme inaugure cette forme dans la God Mission 5 (GDM5) introduite fin 2015 au Japon.

Tout comme Gokū et Vegeta, dans la série TV Dragon Ball GT, Gohan a de longs cheveux noirs qui lui retombent sur les épaules, un pelage rouge et des contours des yeux de la même couleur. Ses pupilles deviennent dorées lorsqu’il se transforme en Super Saiyan 4, tout comme son paternel.

Cette version de Gohan étant celle qui a continué son entraînement sous la direction de Piccolo, il porte le même dōgi violet que celui-ci, avec des chaussures Nameks, un turban et des protège-poignets bleus.

Dans l’Arc de la porte de l’Enfer qui se déroule dans Dragon Ball Heroes, Gohan se dirige dans le désert où se trouve Towa et Super N°17. Il conduit Gokū et Vegeta à enquêter sur la brèche inter-dimensionnelle.

Après s’être fait battre par Super N°17 qui vient d’absorber N°18, Gohan se relève et se transforme en Super Saiyan 4. En compagnie de son père et de Vegeta, il repart au combat.

 

Possédé par Janemba

Gohan, sous l'influence de Janemba

Gohan, sous l’influence de Janemba

Dans le jeu PSP Dragon Ball Z : Shin Budokai, Son Gohan ado, qui a voyagé dans le futur se transforme en Super Saiyan 2 grâce à l’influence de Janemba, lorsque Perfect Cell se moque de lui à cause des erreurs qu’il a commis dans le passé.

Avec l’influence de Janemba, Gohan Super Saiyan 2 bat Perfect Cell (qui a vaincu Gotenks Super Saiyan 3 grâce à un coup de pouce de son pouvoir Zenkai) sans trop de mal.

Comme la plupart des guerriers dépassés par l’énergie maléfique de Janemba, Gohan commence à se transformer en Janemba et oublie petit à petit ses amis et sa famille… Mais il parvient à être libéré de l’influence de Janemba grâce à l’intervention de Gokū, qui arrive à lui faire réprimer sa colère aveugle.

 

Sous l’emprise de la magie noire de Towa

Gohan, possédé par la magie noire de Towa

Gohan, possédé par la magie noire de Towa

Dans le jeu vidéo Dragon Ball : XenoVerse, Towa utilise sa magie noire pour contrôler Gohan et le transformer en pantin maléfique.

Cette métamorphose permet à Gohan de voir sa puissance accrue significativement, tandis qu’il est déjà en Super Saiyan 2 et combat Cell, lors du Cell Game. Towa utilise cette même technique sur Cell forme parfaite, avant de rendre à Gohan son état normal, après lui avoir retiré de son énergie.

Dans les derniers combats de Dragon Ball : XenoVerse, Démigra utilise sa magie noire pour prendre le contrôle d’Ultimate Gohan et le diriger vers Son Gokū et le guerrier du futur.

Accompagné par Vegeta et Gotenks, Ultimate Gohan apparaît possédé, entouré d’une épaisse aura violette, avec des yeux rouges et des marques noires sous ceux-ci.

 

Baby Gohan

Gohan-Baby s'attaque à Vegeta

Baby Gohan s’attaque à Vegeta

Durant l’Arc Baby de la série TV Dragon Ball GT, Gohan est contraint d’affronter son petit frère, Goten, car celui-ci le provoque en duel, tandis qu’il est possédé par Baby.

Gohan affronte Baby Goten, et bien qu’il domine le combat, Baby profite d’une faille pour pénétrer le corps de Gohan et en prendre possession.

Baby Gohan (悟阪ベビー, Gohan Bebī) part ensuite à la rencontre de Vegeta et le provoque, à son tour, en duel. Bien aidé par Goten, qui est toujours sous l’influence de Baby, Baby Gohan parvient à blesser Vegeta et rend possible l’échange de corps. Baby passe donc du corps de Gohan à celui de Vegeta, tout en veillant à garder un œuf dans le corps de Gohan pour continuer d’exercer son influence sur lui. Baby fera de même avec tous les Terriens.

Lorsqu’il est dans le corps et l’esprit de son hôte, Baby a accès à la pleine puissance du guerrier et à tout ses souvenirs. Il peut même exécuter leurs techniques spéciales, comme par exemple le Kamehameha ou la transformation en Super Saiyan.

 

Fusion hypothétique

Dans le jeu de carte américain Dragon Ball Z Collectible Card Game, il existe des cartes appelées « Fusion Frenzy » qui proposent d’hypothétiques fusions entre des guerriers de l’Univers de Dragon Ball Z. L’une d’elle se nomme « Buuhan » et est décrite comme la fusion entre Majin Boo et Gohan. La carte ne représente pas le résultat de la fusion, mais met simplement côte à côte les images des deux personnages.

 

Apparitions dans d’autres médias

Gohan dans un spot pour des gouttes

Gohan dans un spot pour des gouttes

Gohan apparaît également dans des spots de publicité pour la télévision japonaise. On peut, par exemple, le voir dans les spots de pub pour des gouttes pour les yeux, ceux pour les bureaux « Hyper Koizumi Desk », ou encore en voix-off dans un spot pour le jeu vidéo Dragon Ball Z : Ultimate Battle 22. Son phrasé doux et son langage courtois est aussi très utile pour donner le bon exemple aux enfants.

Son image est aussi utilisée pour la plupart des jeux vidéo Dragon Ball, ou encore des produits dérivés de la chaine de Fast-Food Burger King.[7]

Gohan apparaît aussi dans l’évènement Dragon Ball Kai : Battle Stage qui s’est tenu en 2010 au Japon et reprenait les personnages du film 8 : « Dragon Ball Z : Brûle !! Combat ardent, combat sanglant, combat violent ». Dans cette histoire il est opposé à Paragus et Broly, en compagnie de Gokū, Vegeta et Bulma.

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Masako Nozawa
  • Doublages anglais :
    • Ocean Group : Saffron Henderson (Enfant et ado, épisodes 01-067 [001-053 edited]; 123-165 [108-150 edited]), Jillian Michaels (ado : 166-194 [151-179 edited]), Brad Swaile (fin de l’adolescence, adulte)
    • Dragon Ball GT: Final Bout : Lex Lang (Adulte)
    • FUNimation : Stephanie Nadolny (Enfant et ado dans DBZ et la plupart des médias jusqu’à 2010), Kyle Hebert (fin de l’adolescence, adulte), Colleen Clinkenbeard (Enfant et ado dans DBZ Kai et la plupart des dérivés, depuis 2010)
    • Blue Water : Scott Roberts (DBGT)
  • Doublage français : Brigitte Lecordier (Enfant) et Jackie Berger (Enfant, en remplacement), Mark Lesser (Adulte), Sébastien DesJours (DBGT, 2ème voix)
  • Doublage espagnol (Latino Américain) : Laura Torres (Enfant et ado dans DBZ), Luis Alfonso Mendoza (Adulte), Karina Altamirano (Enfant dans Dragon Ball Z Kai)
  • Doublage espagnol (castillan) : Ana Cremades (Enfant), Ana Fernández (Ado, Arc Cell Game), Alejandro Albaiceta (Adulte)
  • Doublage catalan : Joël Mulachs (Enfant), Marta Calvó (Ado), Enric Hernández (Adulte)
  • Doublage allemand : Sandro Blümel (Enfant et Ado), Robin Kahnmeyer (Adulte)
  • Doublage brésilien portugais : Fátima Noya (Enfant), Yuri Chesman (Ado), Vagner Fagundes (Adulte)
  • Doublage portugais (Portugal) : Henrique Feist
  • Doublage italien : Patrizia Scianca (Enfant), Davide Garbolino (Ado et Adulte), Alessio De Filippis (Enfant dans le doublage Dynit), Daniele Raffaeli (Ado et adulte dans le doublage Dynit)
  • Doublage hongrois : Judit Koltai (Enfant), Gábor Csőre (Ado et adulte)
  • Doublage croate : Lucija Barišić
  • Doublage serbe : Nikola Bulatović (Ancien doublage), Andrijana Tasić (Nouveau)
  • Doublage polonais : Krzysztof Szczerbiński (Adulte, dans les films 12 & 13)
  • Doublage arabe : Samar Kukes (Enfant)
  • Doublage Tagalog : Robert Brillantes, Hazel Hernan (Enfant, DBZ Kai)
  • Doublage Thaï : Chantana Tarajan (Enfant), Nirun Boonyarattaphan (Adulte)
  • Doublage mandarin : Li Wan Fung (Enfant), Guan Zhi-Hong (Adulte, dans DBZ), Yu Zheng Sheng (Adulte, dans « Battle of Gods »)
  • Doublage cantonais : Lin Yuanchun (Enfant), He Guoxiong (Adulte, et ado dans le film 9), Ciao Chi-Chang (Enfant, dans les re-doublages des films remasterisés, DBZ Kai et les nouveaux films)
  • Doublage hébreux : Matan Bello (ép. 001 – 105), Uri Har-Lev (ép. 106 – 263), Tomer Geller (Ultimate Gohan), Ido Mosseri (Adulte, films et DBGT), Tuval Shafir (Enfant et ado dans les films)

 

Anecdotes

    Gohan élimant Vinegar et Gasshu

    Gohan élimant Vinegar et Gasshu

  • Gohan est celui qui a éliminé tous les quatre rois célestes dans l’anime.
  • Dans le doublage américain de FUNimation il est aussi dit que Gohan devait à la base s’appeler Einstein ou Archimedes d’après Chichi. Gyūmaō, qui est nommé Ox-King dans ce doublage, avait plutôt proposé d’autres noms comme : Ox-King Jr., Ox-Monkey, Big Ox, Oxford, Ox in the Box, Ox-Man ou encore Johnny Oxseed.
  • Dans l’anime, la queue de Gohan est coupée à quatre reprises. Deux fois par Piccolo, une fois par Vegeta et une fois par Gokū. Piccolo lui coupa la queue pour la première fois, dans l’œuvre originale et l’anime, après avoir assisté à sa transformation en singe géant dans le désert où il l’avait abandonné. Ensuite, la queue de Gohan repoussa durant son entraînement avec Piccolo, dans l’anime. Piccolo arracha une nouvelle fois la queue du jeune garçon après avoir détruit le pod spatial de Gokū, qui projetait une image de la lune. Ensuite, Vegeta coupa la queue de Gohan durant le combat qu’ils menèrent contre le Saiyan, puis Gokū la coupa à son tour dans le 3ème film Dragon Ball Z pour son sauver son fils de l’attaque meurtrière de Tullece.
  • Gohan est le personnage qui est resté sous une forme de Super Saiyan le plus longtemps dans la série TV, puisqu’on peut le voir soit en Super Saiyan, soit en Super Saiyan 2, durant un total de 29 épisodes d’affilé dans Dragon Ball Z. Gohan fait aussi partie des personnages qui ont le plus changés de looks et de tenues au cours de la série.
  • Dans la série TV Gohan fait un rêve où il voit Cell (forme parfaite) en train de tuer sa mère et Piccolo. Pourtant, il avait bien dit à son père (lorsqu’il essayait de devenir un Super Saiyan) qu’il ne pouvait pas imaginer Cell tuant ses proches car il ne l’avait jamais vu.
  • "Saiyaman VS Tigerman"

    « Saiyaman VS Tigerman »

  • Dans la version anglaise de Dr. Slump, il y a une référence à l’alter ego de Gohan : Great Saiyaman. Cette référence apparaît dans le deuxième chapitre de Dr. Slump, lorsque Senbei et Aoï remarquent le film Nekotoraman VS Nekotora-7. Celui-ci a été renommé « Tigerman versus Saiyaman » dans la version anglaise de Viz.
  • Dans le tome 1 du manga anglais « Dragon Ball Z », Piccolo fait référence à Raditz en l’appelant « Raggedy Saiyaman ». Alors que « Saiyaman » est justement le nom d’emprunt de Gohan pour son costume de super héro.
  • Gohan est le seul et unique métis Terrien/Saiyan portant une queue dans la série. Tous les autres enfants nés de ce métissage n’eurent pas de queue. Toriyama avoua que c’est simplement dû au fait qu’il avait oublié que les Saiyans avaient une queue à l’époque où il fit naître un autre enfant métis.
  • Dans le chapitre 426 de Dragon Ball et l’épisode 205 de Dragon Ball Z, Gohan brise le quatrième mur et s’adresse directement aux lecteurs/téléspectateurs en commentant le changement de coiffure de Kuririn.

 

Références