Toppo

Toppo (トッポ) est un combattant de l’Univers 11.[1] Il apparaît dans la série TV Dragon Ball Super et le manga du même nom, scénarisé par Akira Toriyama.
Ce guerrier de la justice est le leader des Prides Troopers. Un groupe de puissants combattants de l’Univers 11. Il s’entraîne pour potentiellement succéder à Vermoud, en tant que dieu de la destruction de l’Univers 11.
 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Comme tous les guerriers de l’Univers 11 portent des noms d’ustensiles et d’objets que l’on retrouve dans une cuisine, il était normal que Toppo suive la même logique. Toppo (トッポ) est donc vraisemblablement l’anagramme de Potto (ポット), qui est la prononciation japonaise de « pot ».
 

Apparence physique

Character Design de Toppo

Character Design de Toppo

Toppo est un grand bonhomme rondouillard à la peau couleur citrouille et aux yeux jaunes.
Il a des oreilles pointues et une épaisse moustache blanche. Il porte la combinaison des héros de l’Univers 11 : les Pride Troopers. Il s’agit d’une combinaison moulante rouge et noire.
Cet uniforme se porte avec des gants et des bottes blanches.
Lors de sa première apparition, Toppo est recouvert d’une immense cape noire qui lui donne un air très mystérieux. Seules ses mains recouvertes de ses gants blancs dépassent de cette immense cape qui recouvre l’intégralité de son corps.
 

Personnalité

Toppo, un guerrier extrêmement fier

Toppo, un guerrier extrêmement fier

Toppo apparaît comme un Être extrêmement respectueux des dieux. Lorsqu’il écrase le Kikōha de Basil renvoyé par Majin Boo. Toppo déclare qu’il s’agit-là d’un acte irrespectueux envers les dieux.
Un peu plus tard, le leader des Pride Troopers annonce qu’il va juger le mal et s’avance sur la surface de combat pour combattre Son Gokū, qu’il pense responsable de la création du Tournoi du Pouvoir et de la possible destruction de son Univers.
Profondément zélé, il Toppo aime jouer les justicier et prend des poses de combats en adéquation avec ce caractère. Épris de justice, il ne pardonne pas le mal et pense qu’il se doit de détruire le mal de ses propres mains.
Conformément au nom de son groupe de guerriers, Toppo est aussi quelqu’un de très fier. Lorsque son uniforme fut déchiré après un intense combat, il se montra encore plus énervé après Gokū et ne put renfrogner sa colère. Au final de cet affrontement, Toppo montra aussi qu’il n’avait pas appris de la personnalité de Gokū durant ce combat et campa sur ses positions.

 

Biographie

Arc Survie du l’Univers

Toppo écrase le Kikōha qui vient sur lui

Toppo écrase le Kikōha qui vient sur lui

Il assiste au match d’ouverture du Tournoi du Pouvoir organisé par les deux Zen’ō avec Vermoud, le dieu de la destruction de l’Univers 11, auquel il appartient.
Lors du combat intense entre Majin Boo, de l’Univers 7 et Basil, de l’Univers 9, Toppo est contraint d’intervenir à la demande de Kai, le Kaiōshin de l’Univers 11, pour stopper un Kikōha qui se dirigeait dans leur direction. Avec sa puissance phénoménale, il broie littéralement la puissante boule de Ki.
Pendant le deuxième match, entre Son Gohan et Lavenda, Toppo est intéressé lorsqu’il voit que Gohan fait partie d’une espèce capable de se transformer et de manipuler sa force de combat à sa convenance.
Toppo vient défier Gokū

Toppo vient défier Gokū

Après la victoire de Son Gokū sur Bergamo, lors du troisième combat du match d’exhibition, Toppo se jette sur le ring et défie le Saiyan. Après avoir écouté les élucubrations de Bergamo qui traitait Gokū comme un Être maléfique, responsable de la possible destruction de leurs Univers, la plupart des représentants des Univers éprouvent une colère envers Gokū, c’est pourquoi Toppo s’avance comme un justicier capable de détruire le mal et annonce que si Gokū est justement le mal, alors lui, Toppo, l’enterrera.
Le combat entre les deux guerriers est autorisé par les Zen’ō à la demande expresse de Kai, le Kaiōshin de l’Univers 11. Les deux rois absolus y voient l’occasion de se divertir, tandis que l’Univers 11 y voit une occasion de se débarrasser du puissant Saiyan qu’ils pensent maléfique.
Toppo utilise le Justice Crusher

Toppo utilise le Justice Crusher

Toppo engage le combat contre Gokū, qui se transforme rapidement en Super Saiyan. Ce dernier est dominé par les assaut répétés de Toppo, qui ne lui laisse aucun répit.
En dépit des poses de combat ridicules qu’il prend pour rendre sa justice, Toppo se montre effroyablement puissant. Beerus et Whis se moquent de Toppo et de son caractère zélé, typique de quelqu’un qui veut jouer au justicier, mais ils reconnaissent son incroyable agilité malgré son imposant gabarit.
C’est d’ailleurs avec ses attaques acrobatiques que Toppo met à mal Gokū. Puisqu’il saute sur ses épaules (Justice On), avant d’exécuter une Justice Tornado qui envoie son adversaire dans les airs. Lors de la contre-attaque de Gokū, Toppo esquive d’un saut périlleux et lui agrippe le bras (Justice Crusher) avant de le lui démettre. Gokū remet son épaule sous le regard inquiet de Beerus mais confiant de Gohan, puis reprend le combat contre Toppo.
Toppo parvient à étreindre Gokū

Toppo parvient à étreindre Gokū

S’en suit une bataille de Kikōhas, avec les Justice Flashs de Toppo qui viennent confronter les Kikōhas bleus lancés par Gokū. Profitant de l’explosion provoquée par le choc des attaques, Toppo se glisse derrière Gokū et commence à l’étreindre violemment. Kai explique qu’il s’agit là de l’attaque finale de Toppo ; l’étranglement par derrière. Marcarita, l’ange de l’Univers 11, suggère même à l’Univers 7 d’abandonner, mais Whis remarque surtout sa manière de parler absurde, davantage que le faux conseil qu’elle distille.
Au bord de la défaite, alors qu’il avait retrouvé sa forme normale, Gokū se transforme en Super Saiyan Blue et se défait de l’étreinte de Toppo. Surpris, Toppo est rapidement dominé par la vitesse et les coups du Super Saiyan God Super Saiyan. Cependant, il se reprend assez rapidement et donne un combat équilibré contre le dieu Saiyan.
Toppo, stupéfait devant le SSGSS

Toppo, stupéfait devant le SSGSS

Gokū parvient à surprendre Toppo une nouvelle fois en esquivant son Justice Flash et en exécutant un Kamehameha après un déplacement instantané. Blessé physiquement et dans sa fierté, après avoir vu sa combinaison être déchirée, Toppo décide de donner son maximum. Gokū fait de même et augmente son Ki en utilisant le Kaiōken. Mais le combat est finalement interrompu par le Grand Prêtre.
Ce dernier annonce aux deux Zen’ō, déçus, que si le combat devait continuer l’un des deux combattant pourrait mourir et que ce serait regrettable pour le Tournoi du Pouvoir. C’est pourquoi il a stoppé leur affrontement, qui pourra de toute façon reprendre lors du véritable tournoi.
Toppo, blessé dans sa fierté

Toppo, blessé dans sa fierté

Après avoir refusé de serrer la main de Gokū, campant sur ses positions, Toppo annonce qu’il n’est pas le plus puissant des Pride Troopers en dépit de son statut de leader. Il déclare que Jiren le gris est le N°1 de son Univers et que Gokū sera détruit par lui.
Toppo repart ensuite avec les personnalités de son Univers et s’excuse de n’avoir pu « détruire » le mal que représente Gokū, selon lui.
De retour dans l’Univers 11, Toppo, le leader des Pride Tropers, apprend que la planète Daldon est attaquée par des Dorakiyans. Il se rend sur la planète Daldon en compagnie de Cahsserale et vient en aide à Dyspo qui était en difficulté contre Aragné, un monstre Dorakiyan.
Troublé par l’arrivée des renforts, le Dorakian qui menait la conquête de la planète Daldon trouva la défaite lorsque sa créature, Aragney, fut vaincue par les trois Pride Troopers. Toppo usa de son Justice Flash pour attaquer Aragné, tandis que Dyspo et Cahsseral eurent recours à leur Double Cannon Maximum.
Après la défaite du monstre, Toppo agrippa le Dorakiyan et l’envoya s’écraser sur sa créature, provoquant ainsi une grosse explosion de flammes. Après leur victoire, les Pride Troopers réaffirmèrent qu’ils ne pardonneraient pas au Dorakiyan qui avait commit l’erreur de menacer la liberté.

 

Pouvoir

Toppo, s'apprêtant à donner son maximum

Toppo, s’apprêtant à donner son maximum

Toppo est un des plus puissants guerriers de l’Univers 11.[2] Il serait même pressenti pour être candidat pour devenir un prochain dieu de la destruction.[1]
Cependant, de son propre aveu Toppo révèle qu’il n’est pas le plus puissant des Pride Troopers, en dépit de son statut de leader. Il n’est que le deuxième, après Jiren le gris.[2]
Durant son combat contre Son Gokū, Toppo montra ô combien il était redoutable et résistant. Du fait de son incroyable gabarit il possède de puissantes techniques corporelles, mais pas seulement. Il peut aussi utiliser de puissantes techniques de Kikōha, et est extrêmement agile en dépit de son imposante stature.
Toppo reconnait Jiren comme quelqu'un de plus puissant que lui

Toppo reconnait Jiren comme quelqu’un de plus puissant que lui

Toppo est si puissant, qu’il fut recruté par Kai, le Kaiōshin de l’Univers 11, pour lui servir de garde du corps lorsqu’il se rendit au match d’exhibition entre l’Univers 7 et l’Univers 9.[2] À cette occasion, Toppo apparut masqué sous une épaisse cape noire et écrasa littéralement l’une des plus puissante attaque de Basil, qui avait été détourné par Majin Boo en direction des personnalités de l’Univers 11. Ce fut d’ailleurs la première intervention de Toppo dans la série TV.
Par la suite, Toppo força Gokū à se transformer en Super Saiyan Blue pour échapper à la défaite, alors qu’il avait pris l’avantage sur le Super Saiyan à l’aide de ses techniques corporelles redoutables. Même dominé par la puissance et la rapidité du Super Saiyan Blue Gokū, Toppo parvint à encaisser les attaques et fut même prêt à donner son maximum, avant d’être interrompu par le Grand Prêtre.

 

Techniques

    Le Justice Flash de Toppo

    Le Justice Flash de Toppo

  • Bukūjutsu : Il peut utiliser du Ki pour se déplacer dans les airs.
  • Kikōha : Il s’agit des techniques énergétiques de base.
  • Fighting Pose : Avant ou pendant les combats, Toppo prend des poses de présentation. La plupart des représentants de l’Univers 7 qui assistent à ça trouvent ces poses ridicules, en dehors de Gohan qui les trouve cool.[2]
  • Justice On : Toppo saute sur les épaules de son adversaire et enchaine avec une Justice Tornado.[2]
    • Justice Tornado : Cette technique s’exécute après avoir réalisé le Justice On. Toppo tournoie et produit une tornade, tandis qu’il agrippe son adversaire avec les pieds.[2]
  • Justice Crusher : En attrapant le bras de son opposant, Toppo peut lui démettre l’épaule sans aucun mal.[2]
  • Justice Flash : Il s’agit d’une technique de Kikōha lancée avec les doigts.[2]
  • L’étranglement arrière de la Justice : C’est la technique finale de Toppo. Elle consiste à attraper l’adversaire par derrière et à l’écraser de toutes ses forces entre ses bras, jusqu’à ce que ses os se brisent.[2]
  • Justice Punch : Il s’agit d’un puissant coup de poing utilisé par Toppo contre Cabbé, durant le Tournoi du Pouvoir. Cette technique est si puissante que même en encaissant l’attaque l’adversaire est projeté dans le décor.

 

Combats

  • Toppo VS Son Gokū (Super Saiyan, Super Saiyan Blue)
  • Toppo, Cahsserale & Dyspo VS Dorakiyan & Aragné (anime uniquement)
  • Toppo VS Basil
  • Toppo VS Magetta
  • Toppo VS Son Gokū
  • Toppo VS Jīmizu & Zirloin
  • Toppo VS Cabbé

 

Doublages et voix

 

Anecdotes

    Le mystérieux guerrier dans le trailer et dans les épisodes

    Le mystérieux guerrier dans le trailer et dans les épisodes

  • Lors du 2ème teaser de l’Arc Survie de l’Univers, composé d’images de la série TV, le mystérieux guerrier de l’Univers 11 vêtu d’une cape arborait une carrure moins imposante et une peau violacée. De plus, on pouvait voir sa bouche. Il n’avait donc pas de moustache. Mais dès l’épisode 078 de Dragon Ball Super, ce guerrier fut changé par Toppo.
  • Son nom original, Toppo (トッポ) pourrait provenir de « Topokki », la désignation nipponne du plat coréen Tteokbokki (떡볶이). Il s’agit de sortes de quenelles à base de tteok. Il pourrait, sinon, être une anagramme du mot « Potto » (ポット) qui signifie « pot ». Ceci marcherait dans l’optique où le nom de Jiren serait l’anagramme de Renji (レンジ), donc « range », qui signifierait « rangement ».

 

Références