Marcarita

Marcarita (マルカリータ, Marukarīta), ou L’ange Marcarita (天使マルカリータ Tenshi Marukarīta),[1] est l’assistante de Vermoud, le dieu de la destruction de l’Univers 11.[1][2] Elle apparaît dans la série TV Dragon Ball Super et le manga du même nom, scénarisé par Akira Toriyama.

 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Comme tous les assistants des dieux de la destruction, son nom se réfère à celui d’un alcool. Ainsi, Marcarita (マルカリータ, Marukarīta) dérive de « Margarita » (マルガリータ, Marugarīta).

 

Apparence physique

Character Design de Marcarita dans l'anime

Character Design de Marcarita dans l’anime

C’est une jeune femme à la peau bleue et aux cheveux blancs. Ce sont des caractéristiques propres à tous les anges assistants les dieux de la destruction.

Elle a deux grandes couettes et deux petites mèches tombantes sur le front et a une auréole bleue autour du cou.

Comme tous les anges guidant les dieux de la destruction, Marcarita porte un uniforme composé d’un manteau noir et d’une robe (bleue nuit).

Elle porte un sceptre identique à celui de Whis et Vados entre les mains. Celui-ci lui sert, probablement, à localiser des endroits et matérialiser des objets, entre autre.

 

Personnalité

Elle se plaint constamment du manque de sévérité de Kai, le Kaiōshin de l’Univers 11, et de Vermoud. Sa manière de parler fait d’elle une ange singulière.[1]

 

Biographie

Marcarita, aux côtés de Vermoud

Marcarita, aux côtés de Vermoud

C’est l’ange assistant Vermoud, le dieu de a destruction de l’Univers 11.[1][2] Elle est convoquée par le Grand Prêtre pour assister au match d’ouverture du Tournoi du Pouvoir, en compagnie de Vermoud et de Kai, le Kaiōshin de l’Univers 11.

Avec les 11 autres dieux de la destructions et leurs assistants et Kaiōshins associés, Marcarita assiste au match d’exhibition entre les combattants de l’Univers 7 et ceux de l’Univers 9.

Contrairement à Kai et Toppo qui ne peuvent rester stoïque face aux évènements qui se déroulent lors de ce ce match d’ouverture, Marcarita reste calme et impassible.

 

Doublages et voix

 

Références