Kaiōshin (rang)

Les Kaiōshins (界王神, Kaiōshin), ou Dieux de la création (創造神, Sōzō Shin),[1] constituent une espèce de dieux qui appartient à la race des Shin-jins et qui apparaît dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et les animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

Ce sont les protecteurs de l’Univers et ils vivent sur la planète des Kaiōshin au sein du royaume des Kaiōshin.

Dans la hiérarchie ils se situent au dessus des Kaiō qui surveillent uniquement le monde des vivants, tandis qu’eux surveillent à la fois le monde des vivants mais également l’autre monde.

 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Kaiōshin (界王神) signifie littéralement « dieu roi des mondes ». Dans certaines versions ils sont appelés « Dieux Kaiō » car ces traductions prennent le parti de ne pas traduire « Kaiō » qui signifie « roi(s) des mondes » littéralement.

 

Concept

Les Kaiōs et Kaiōshins pourraient s’inspirer des divinités qui surveillent les quatre points cardinaux dans la croyance Hindou et Bouddhiste (Lokapāla), ou encore des dieux des 8 directions dans le Bouddhisme (Dikpāla).

 

Apparences physiques

Les 4 Kaiōshins et le grand Kaiōshin

Les 4 Kaiōshins et le grand Kaiōshin

Les Kaiōshins sont facilement identifiables à leurs nez arrondis, leur coupe de cheveux au style mohican, leurs oreilles pointues (sur lesquelles ils attachent des Potaras) et ainsi qu’à leur uniforme particulier.

Cet uniforme est constitué d’une sorte de veste ne contenant un seul bouton au niveau du torse. Cet habit est de couleur variable selon les supports mais également selon le personnage qui la porte.

Ainsi, dans l’anime, Kaiōshin de l’Est a une tenue bleue marine avec des liserés rouges, tandis que celle de son assistant, Kibito, est rouge bordeaux avec des liserés dorés.

Dans le manga et les Color Editions, cette tenue est plutôt dans un ton turquoise chez Kaiōshin de l’Est, mais également chez tous les autres porteurs qui apparaissent ensuite, puisqu’il n’existe plus aucune différence de couleur d’un personnage à l’autre.

Sur les covers des Kanzenban, tous les Kaiōshins ont également une tenue de la même couleur, mais celle-ci est alors bleue sombre, avec des liserés oranges et le vêtement qu’il porte en dessous est violet au lieu d’être bleu ciel. Généralement orange dans tous les supports, l’espèce de foulard qu’il porte autour de la taille fut teint en bleu ciel sur les covers des Kanzenban de Toriyama.

 

Origine

Les Shin-jins naissent tous du même arbre

Les Shin-jins naissent tous du même arbre

Tous les Kaiōshins sont originaires de la planète Kaishin et sont à la base des Shinjins. Quand l’arbre sacré, Kaiju, fait pousser un fruit doré, qui a la particularité d’être incroyablement rare, cela signifie qu’un Kaiōshin vient de naître. Si l’un des Kaiōshins venait à mourir dans un accident, il serait alors remplacé par un autre Kaiōshin qui se mettrait à grandir au royaume sacré, tel une plante.[2]

Contrairement aux Shin-jins normaux, qui peuvent espérer devenir des Kaiōs, les Shin-jins nés de ce fruit rare et spécial ont beaucoup plus de pouvoir et une plus grande durée de vie.[2]

Les Kaiōshins peuvent ainsi espérer vivre en moyenne plusieurs million d’années au delà des 75 mille années qui composent la durée de vie moyenne des autres Shin-jins.[2]

Les mauvais Shin-jins, eux, ne deviennent pas des Kaiōs ou des Kaiōshins, ils sont envoyés au royaume des Ténèbres, où ils deviennent des Makaiōs ou des Makaiōshins.[2]

 

Histoire

Il y a plus de 5 millions d'années, il y avait 5 Kaiōshins, dans l'Univers 7

Il y a plus de 5 millions d’années, il y avait 5 Kaiōshins, dans l’Univers 7

Les Kaiōshin gouvernent l’Univers tout entier, incluant le monde des vivants et l’autre monde. Le Grand Kaiōshin dirige ainsi les quatre Kaiōshins représentant chacun un des quatre points cardinaux.

Ils sont les dieux de la création et les catalyseurs de la vie et des planètes à naître, par opposition aux dieux de la destruction (comme Beerus) qui détruisent les vies et les planètes pour maintenir l’équilibre de l’Univers. Les deux entités opposées sont d’ailleurs liées, puisque lorsque le Kaiōshin qui surveille la création vient à mourir ou à être tué, le dieu de la destruction disparaît également.[3][4]

Les Kaiōshins sont capables de donner l’impulsion nécessaire aux planètes pour naître et il leur arrive également d’en diviser certaines pour augmenter le nombre de planètes.[5]

Il leur est également arrivé de créer des formes de vies ou de les transplanter sur d’autres planètes, mais ce n’est pas leur travail principal. Celui-ci consiste à surveiller les nombreuses planètes qui composent les galaxies. Comme le nombre de planètes est formidablement élevé, les Kaiōshins sont aidés dans leurs tâches, par les Kaiōs.[5]

La Kaiōshin de l'Ouest s'amuse avec le Kaiōshin du Sud

La Kaiōshin de l’Ouest s’amuse avec le Kaiōshin du Sud

Les Kaiōshins interviennent si l’équilibre du monde est en péril, mais généralement ils se contentent d’agir en tant que conseillés pour les nouvelles formes de vies et ne s’impliquent pas.

Tous les 1000 ans, une réunion de coordination est organisée entre les dieux de la création et les dieux de la destruction. Ces réunions se font dans leurs royaumes respectifs.[5]

Au cours d’une de ces réunions, qui s’est tenue il y a environ 75 millions d’années, ils se sont disputés pour des futilités et le colérique dieu de la destruction, Beerus, a scellé le vieux Kaiōshin dans la Z Sword, car il n’aurait pas été bon pour lui de détruire le royaume des Kaiōshins.[5]

Dans le chapitre 445, Kaiōshin de l’Est précise que les Kaiōshins étaient au nombre de 5 et que chacun d’entre eux aurait été capable de vaincre Freeza d’une seule attaque.

Le Kaiōshin du Sud affrontant Majin Boo

Le Kaiōshin du Sud affrontant Majin Boo

Mais en dehors de lui, tous les autres Kaiōshins furent tués ou absorbés par Majin Boo (pur), 5 millions d’années avant l’Age.

Les deux premières formes de Boo étaient incontrôlables pour son maître, Bibidi, mais suite à l’absorption du Grand Kaiōshin, le sorcier parvint à « apprivoiser » le démon et à exercer d’avantage de contrôle sur lui.

Bien qu’ils ne résident pas dans l’autre monde, contrairement aux Kaiōs, les Kaiōshins n’ont pas besoin de passer devant le grand roi Enma s’ils viennent à mourir. Ils conservent leur corps et une auréole apparaît alors au dessus de leur tête, comme ce fut par exemple le cas avec le doyen des Kaiōshins lorsqu’il se sacrifia pour Son Gokū dans le chapitre 500. Cela est très probablement dû à leur suprématie qui les place au dessus de tous les êtres vivants de l’autre monde.[2]

 

Arc Survie de l’Univers

Rō, le Kaiōshin de l'Univers 9 et Sidra, le dieu de la destruction

Rō, le Kaiōshin de l’Univers 9 et Sidra, le dieu de la destruction

Dans Dragon Ball Super, les Kaiōshins représentant chaque Univers se présentent pour assister au match d’exhibition entre l’Univers 7 et l’Univers 9, en compagnie des dieux de la destruction et de leurs assistants.

C’est alors l’occasion de découvrir qu’il existe des Kaiōshins très différents dans chaque Univers, avec des apparences diverses et des personnalités très variées. Certains Kaiōshins peuvent même être mesquins. C’est d’ailleurs le cas du Kaiōshins de l’Univers 9, , considéré comme quelqu’un de sournois. Dans le duo qu’il forme avec le dieu de la destruction de son Univers, Sidra, c’est même lui qui a l’ascendant.

Après le match d’exhibition remporté par l’Univers 7, les Kaiōshins dont les Univers participent au Tournoi du Pouvoir se réunissent à la demande de Kai, le Kaiōshin de l’Univers 11, qui a une idée à proposer.

La réunion secrète des Kaiōshins

La réunion secrète des Kaiōshins

Ce dernier demande aux autres Kaiōshins s’ils sont d’accord pour demander à Zen’ō, le roi absolu, de bien vouloir reconsidérer sa décision de détruire tous les Univers perdants lors du Tournoi du Pouvoir.

On découvre alors les personnalités de certains Kaiōshins comme Peru, le Kaiōshin de l’Univers 2, qui considère que la force brute fait tout. Tandis qu’Ea, le Kaiōshin de l’Univers 3 considère que c’est l’intelligence qui prime.

Mais au final, la majorité des Kaiōshins présents à cette réunion par écrans interposés décide de ne pas contrarier Zen’ō et d’en rester là. Kai se retrouve alors seul avec son idée jetée aux oubliettes et en conclu que de toute façon c’est son Univers qui remportera le tournoi, car ce sont les meilleurs guerriers d’après lui.

 

Liste des Kaiōshins connus

Univers 1

Univers 2

Univers 3

Univers 4

Univers 5

Univers 6

Univers 7

Univers 8

Univers 9

Univers 10

Univers 11

Univers 12

 

Références