Kaiōshin de l’Ouest

Kaiōshin de l’Ouest (西の界王神, Nishi no Kaiōshin)[1] est un personnage tertiaire du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z et Dragon Ball Kai.

C’est la seule déesse parmi les quatre Kaiōshins tués par Majin Boo.[1]

 

Signification du nom

Kaiōshin (界王神) signifie littéralement « dieu roi des mondes ». Dans certaines adaptations il est appelé « Dieu Kaiō » car ces traductions prennent le parti de ne pas traduire « Kaiō » qui signifie « roi des mondes » littéralement.

 

Apparence physique

La Kaiōshin de l'Ouest dans la série TV

La Kaiōshin de l’Ouest dans la série TV

C’est une déesse à la peau pâle et aux cheveux gris/blancs. Elle possède des oreilles pointues comme tous les Shin-jins et porte des Potaras à chaque oreille. Celles-ci témoignent de son statut de Kaiōshins et, pour son cas, elles sont couleur rubis.

Elle porte bien sûr l’uniforme des Kaiōshins et celui-ci est rouge avec des liserés jaunes. Elle porte aussi une chemise rose, un paréo orange et des bottes jaunes. En apparence, la Kaiōshin de l’Ouest est une jeune femme possédant des yeux en amande de couleur noirs.

 

Biographie

Les Kaiōshins vivaient paisiblement

Les Kaiōshins vivaient paisiblement

Autrefois, elle vivait paisiblement au royaume des Kaiōshins de l’Univers 7, en compagnie des autres Kaiōshins. Elle vivait des moments paisibles et s’amusait à taquiner le Kaiōshin du Sud, par exemple.

Mais après avoir appris qu’un monstre nommé Majin Boo semait le chaos et la destruction dans l’Univers, les Kaiōshins entreprirent de faire quelque chose. La Kaiōshin de l’Ouest fut la première à intervenir et fut tuée lors de son affrontement contre Majin Boo (pur) sur ce qui semblait être une planète du bas-monde.

Elle combattu vaillamment le démon, mais celui-ci était beaucoup trop puissant pour elle et ses attaques, comme le Shinsei Kōdan, n’y changeaient rien. Elle fut tuée par un Kikōha de Majin Boo, lancé à bout portant.

La Kaiōshin de l'Ouest, affrontant Majin Boo

La Kaiōshin de l’Ouest, affrontant Majin Boo

Après elle, ce fut au tour du Kaiōshin du Nord de périr au combat contre Boo, puis le Kaiōshin du Sud fut absorbé après un rude combat et enfin le Grand Kaiōshin le fut également, alors qu’il essayait de protéger le Kaiōshin de l’Est, Shin.

Ainsi périrent tous les Kaiōshins de l’Univers 7 de cette génération, à l’exception de Shin. Celui-ci survécu et élimina Bibidi, le sorcier qui avait libéré Majin Boo et qui s’en servait pour tenter de prendre le contrôle de l’Univers.

 

Pouvoir

Comme tous ses confrères Kaiōshins de l’Univers 7, elle demeurait plus forte que que Shin, le Kaiōshin de l’Est, et assez puissante pour vaincre Freeza (avant sa résurrection et son entraînement) en un seul coup. Cependant, elle fut tuée par Majin Boo (pur).

 

Techniques

    Le Shinsei Kōdan de la Kaiōshin de l'Ouest

    Le Shinsei Kōdan de la Kaiōshin de l’Ouest

  • Bukūjutsu : Il s’agit de la capacité à se déplacer dans les airs, en utilisant le Ki contenu dans le corps.
  • Kikōha : La forme la plus basique des attaques énergétique. Elle l’utilise dans Dragon Ball Heroes.
  • Shinsei Kōdan : Une puissante sphère énergétique qu’elle utilise contre Majin Boo (pur) et qui est baptisée dans Dragon Ball Heroes.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

 

Doublage

  • Version originale : Hiromi Tsuru
  • Doublage anglais de FUNimation : Denise Logan (DBZ)
  • Doublage anglais d’Ocean : Kelly Sheridan (DBZ)
  • Doublage français : Brigitte Lecordier (DBZ)
  • Doublage hébreux : Orna Katz

 

Anecdotes

    Kaiōshin de l'Ouest dans Dragon Ball AF

    Kaiōshin de l’Ouest dans Dragon Ball AF

  • En reprenant la chronologie de Dragon Ball, la Kaiōshin de l’Ouest est le premier personnage connu à mourir dans la série.
  • Le fan manga (Dōjinshi) « Dragon Ball AF » de Toyotarō, qu’il réalisa alors qu’il œuvrait en tant qu’amateur sous le nom de plume de Toyble, prend le parti de faire de la Kaiōshin de l’Ouest une survivante du déchaînement de Boo et également une antagoniste. Cette œuvre n’est pas officielle puisqu’il s’agit d’un fan-manga.

 

Références

[1] Dragon Ball Chōzenshu 4 : Chō Jiten (La super encyclopédie) (2013)