Freeza

Freeza (フリーザ, Furīza) ou Frieza est un des antagonistes principaux du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

Cet extraterrestre polymorphe rassemble les meilleurs guerriers des planètes qu’il visite afin de monter une armée pour conquérir l’Univers. Il vend les plus belles planètes qu’il a envahies ou se les réserves pour sa propre collection ou bien encore les extermines tout simplement comme il le fit avec la planète Vegeta.

Il fait partie de la race la plus redoutée de l’Univers dont son père, le grand roi Cold, est le patriarche.

L’anime nous offre l’occasion de découvrir son frère, Coola, tandis que des spin-offs du manga nous dévoilent son fils : Kurīza, ainsi que son ancêtre : Chilled.

Freeza réapparaît dans le film Dragon Ball Z : La résurrection de F, sorti le 18 avril 2015 au Japon, où il est ressuscité par ses soldats, Sorbet et Tagoma.

Je ne vous pardonnai jamais, bande de vermisseaux !!!! Je vais vous tuer lentement dans d’atroces souffrances !!!
Freeza (Dragon Ball chapitre 294)

 

Design et apparence physique

Freeza sur la cover du chapitre 296

Freeza sur la cover du chapitre 296

D’après Akira Toriyama, Freeza est un amalgame de comment il imaginait les monstres dans son enfance. Comme il le révèle dans les Shenron Times, Freeza serait également inspiré du second éditeur en chef d’Akira Toriyama, à savoir Yū Kondo.

Dans le Dragon Ball : Daizenshū 2, l’auteur révèle qu’il fut inspiré pour sa création, à travers les évènements économiques qui ont secoués le Japon à l’époque où il écrivait l’arc Saiyans. Freeza est ainsi basé sur les réels spéculateurs que l’on retrouve en économie et que Toriyama qualifie comme étant « les personnes de la pire espèce ».

Parmi les méchants de la série, Freeza est un de ceux qui possède le plus de formes et de transformations différentes. Il se transforme à plusieurs reprises, changeant d’apparence à chaque fois.

La véritable forme de Freeza

La véritable forme de Freeza

Implicitement, Vegeta révèle que la forme finale de Freeza est en réalité sa véritable apparence et que ses autres formes sont en fait des moyens de réprimer sa véritable puissance, afin d’en garder le contrôle. Ce fait fut par la suite révélé explicitement par l’intéressé lorsqu’il combattait Son Gokū.

Ses différentes formes semblent basées sur les concepts occidentaux et japonais des démons. Comme il le révèle dans une interview accordée à Shōnen Jump, Toriyama-sensei a donné une apparence qui semble inoffensive la forme finale de Freeza car il voulait aller contre l’idée que les personnages puissants deviennent toujours plus gros et plus forts, switchant ainsi d’une histoire facile à comprendre à une histoire moins conventionnelle.

 

Origine du nom

Furīza (フリーザ) est une déformation du mot Furizā (フリザー) ou Furīzā (フリーザー) qui vient de l’anglais « Freezer » et signifie donc « Réfrigérateur ». En enlevant la prolongation du « za » (ザ) et en la gardant sur le « ri » (リ), Toriyama-sensei a volontairement altéré le mot original « Freezer » qui devient donc « Freeza » ou « Frieza » si on le retranscrit maintenant à l’occidental, puisque la prolongation du « za » (zā/ザー), qui équivalait à un « er » occidental, n’existe plus.

Tous les autres membres du clan de Freeza possèdent des noms qui se rapportent également au froid.

 

Introduction

Freeza inspire la crainte dans l'Univers

Freeza inspire la crainte dans l’Univers

Dans la série, Freeza est présenté comme étant un puissant guerrier extraterrestre qui dirige les les Saiyans au sein de son organisation de commerce de planètes. À la tête de cette armée, il règne sur l’Univers.

À sa mort il avait conquit déjà plus de 79 planètes. On voit d’ailleurs la planète Freeza n°79 brièvement dans la série, lorsque Vegeta y rentre se faire soigner. Freeza se servait de cette planète comme base à l’époque, mais on ne l’y voit pas, puisque lorsque Vegeta se rétabli, le tyran a déjà quitté la planète pour aller sur Namek.

Fort de ses conquêtes, Freeza se créer des armées de guerriers recrutés sur les planètes qu’il a conquit ou qu’il protège. Il pactisa d’ailleurs avec les Saiyans qui lui confièrent leurs technologie et leur armée.

Redoutant la légende du Super Saiyan dont il avait entendu parlé, Freeza décida de garder un œil sur cette race de guerriers, avant de finalement choisir de les anéantir pour ne pas prendre le moindre risque, lorsqu’il s’aperçut que de nombreux Saiyans montaient en puissance.

Freeza éliminant Bardock

Freeza éliminant Bardock

C’est ainsi qu’il détruisit la planète Vegeta et extermina tous les Saiyans qui s’y trouvaient, y compris Bardock, le père de Son Gokū, qui combattu jusqu’au bout.

Après avoir écouté la conversation entre les Terriens et les Saiyans, Nappa et Vegeta, Nappa et Vegeta, à travers son scouter, Freeza apprit l’existence des Dragon Balls et décida de se rendre sur la planète Namek pour s’en emparer et ainsi faire exaucer son souhait le plus cher : avoir l’immortalité.

Bien que personne ne pouvait encore rivaliser avec sa puissance à cette époque, les craintes de Freeza furent tout de même confirmées lorsque Son Gokū (un Saiyan qui avait échappé à l’anéantissement de la planète Vegeta) devint un Super Saiyan, ironiquement, à cause des mauvaises actions perpétrées par Freeza.

 

Personnalité

Freeza arrive sur Terre avec son père

Freeza arrive sur Terre avec son père

Dans l’anime, on peut observer un Freeza qui aime la mort et la destruction, comme il le montre lorsqu’il détruit la planète Vegeta dans le premier TV Special Dragon Ball Z. Avec cela, il est connu pour être un des personnage les plus sadique de la série. Dans le manga et l’anime il n’hésite pas à faire savoir à ses ennemis qu’il compte les faire souffrir lentement et atrocement avant de les tuer.

Comme la plupart des autres méchants de Dragon Ball, Freeza possède un immense égo qui n’a d’égal que sa puissance. Mais malgré son incapacité à éprouver le moindre sentiment envers ses adversaires et son égocentrisme inhérent à son statut, il respecte malgré tout son père, le Grand roi Cold, qui est l’un des rare à avoir réussi à le couvrir de poussière.

Le jeu Dragon Ball Z : Sparking! Meteor (Budokai Tenkaichi 3) nous apprend d’ailleurs que le Grand roi Cold serait plus fort que son fils, puisqu’il était capable de lui infliger des blessures alors qu’il était sous sa forme finale.

Freeza décide de se battre sans les mains

Freeza décide de se battre sans les mains

Cependant, ce respect n’est pas absolu pour autant, puisque Freeza continue de considérer comme l’être le plus puissant de l’Univers même lorsqu’il débarque sur Terre accompagné sur son père, pour se venger de Son Gokū, le Super Saiyan.

Lorsqu’il est surprit, Freeza réagit aux situations de manière tout à fait uniforme. Il n’y a que lorsque Gokū devient un Super Saiyan qu’on le découvre alors dépassé et que son adversaire prend alors l’ascendant psychologique.

Il nourrit son égo à travers ses propres capacités et sa puissance. Il fait même preuve de zèle comme lorsqu’il explique qu’il veut bien rendre service à Gokū en ne combattant pas avec les mains. Signe de son infinie supériorité.

Mais lorsqu’il est confronté à plus fort que lui, comme se fut le cas sur la planète Namek, il devient fou de rage et ne comprend pas comment un « simple » Saiyan a pu devenir plus puissant.

Paradoxalement, même s’il est très confiant en sa force, Freeza affiche parfois une attitude paranoïaque, comme avec sa peur irréfrénable du Super Saiyan qui le pousse a exterminer tout un peuple et sa planète avec.

Freeza perd le contrôle de lui-même

Freeza perd le contrôle de lui-même

Même s’il détruit la planète Vegeta par peur que la légende ne se révèle vraie, il nie tout à fait croire en ce mythe et préfère parler de la crainte d’une révolte Saiyan (Une idée suggérée par Zarbon dans le TV Special).

Il convient également de préciser qu’en version originale japonaise (ainsi que dans de très rares doublages), Freeza parle de façon très polie sous sa première forme, avec une sorte d’éloquence ironique qui cache son véritable visage, qu’il ne laisse apparaître qu’à partir du moment où il devient fou de rage de n’avoir pas pu faire exaucer son vœu.

Sous sa deuxième forme, Freeza adopte un phrasé plus violent, en adéquation avec son apparence. Il parle alors comme un méchant arrogant, tandis qu’il retrouve une manière de parler plus soutenue sous sa troisième forme.

Finalement, sous sa forme finale Freeza retrouve le ton sarcastique et ironique qui le caractérisait au début, mais il alterne maintenant son phrasé au gré de ses émotions et parle un peu plus comme le ferait un enfant gâté.

 

Formes et transformations

Première forme

Freeza, sous sa première forme

Freeza, sous sa première forme

Sa première forme (第1形態, Dai Ichi Keitai) est celle d’un petit extraterrestre humanoïde à la peau rosée et couverte de stries. Il a deux cornes de chaque côtés de son crâne rond, une queue rose avec des stries et un bout pointu de couleur violet, puis des pattes avec seulement trois orteils de chaque et les lèvres d’une teinte noire. Bien qu’il porte une armure de combat, il semble porter une sorte de slip noir pour seul autre vêtement.

Dans l’anime les parties striés recouvrant ses avant-bras et ses tibias sont ocres, tandis qu’elles sont simplement de la même couleur que le reste de ces membres dans l’œuvre originale, à savoir blanches.

Freeza a aussi une zone rosée parsemée de stries sous les yeux. Il conserve cette caractéristique jusqu’à sa troisième forme.

Ses yeux sont rouges et la peau de son visage, de son cou et de ses pattes est pâle et légèrement violacée. Elle contraste avec la peau rose qu’il a sur les bras, les jambes, et la queue.

La première forme de Freeza, dans l'anime

La première forme de Freeza, dans l’anime

Sous cette forme, Freeza n’est pas très effrayant mais son charisme et sa puissance sont inversement proportionnel. Généralement, il se déplace à l’aide d’un pod conçu spécialement pour lui. Ce véhicule lui permet de se déplacer assez rapidement sans avoir à faire beaucoup d’efforts.

Il ne sort que très rarement de son pod lorsqu’il est sous cette forme. Il faut dire que Freeza est relativement petit et se déplacer dans ce pod lui permet d’être à la hauteur, si ce n’est au-dessus, de ses subalternes.

Sa force de combat est de 530 000 comme il l’annonce lui-même dans l’œuvre originale, lorsqu’il est sous sa première forme, sur la planète Namek.

Dans le film Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F’, c’est sous cette forme que Freeza est régénéré après avoir été ressuscité par Shenron sous sa forme de Mecha Freeza, et après avoir été placé dans une cuve de régénération par Sorbet et Tagoma.

Freeza revient également sur Terre sous cette première forme, bien qu’il retrouve ensuite sa forme finale lorsqu’il s’apprête à combattre les guerriers Z. Du fait de son entraînement de quatre mois, le potentiel de combat de Freeza sous sa première forme dépasse maintenant le niveau d’un Gohan Super Saiyan.

Deuxième forme

Freeza, sous sa deuxième forme

Freeza, sous sa deuxième forme

Cette deuxième forme (第2形態, Dai Ni Keitai) est sensiblement similaire à la première en apparence. La différence notable se situe au niveau de la taille qui est incroyablement plus grande.

Sous cette forme, Freeza est immensément grand (plus encore que Piccolo. Soit plus de 2 mètres) et a de longues cornes qui pointent vers le ciel.

Sa masse musculaire est également beaucoup plus importante. Afin d’évoluer vers cette forme, Freeza fait exploser son armure de combat bien que celle-ci soit connue pour s’adapter à l’échelle de son porteur.

Sa force de combat est maintenant doublée, puisqu’il arbore plus d’un million selon ses dires, lorsqu’il vient de se transformer face à Vegeta, Gohan, Kuririn et Dendé.

Freeza a des parties violettes sur le crâne, les épaules et sur l’abdomen. Les parties ocres sur les avant-bras et les tibias restent inchangées et sont toujours incolores dans l’œuvre originale.

Sous cette deuxième forme, Freeza ressemble sensiblement à son père, le Grand roi Cold. D’ailleurs dans la version anglaise de l’anime, cette forme est qualifié comme étant « la véritable première forme de Freeza ». Probablement à cause de l’apparence de son père…

Freeza sous sa 2ème forme, dans l'anime

Freeza sous sa 2ème forme, dans l’anime

En version originale japonaise, Ryūsei Nakao donne une voix beaucoup plus basse et rauque à Freeza lorsqu’il est sous cette forme. Comme il parle également de manière plus brutale et beaucoup moins poliment que sous sa première forme, cela tranche parfaitement.

Dans la version anglaise de Dragon Ball Z doublée par FUNimation, Freeza était doublé par une femme ; Linda Young. Ainsi, sous cette deuxième forme (et sur la suivante) la voix de celle-ci a subie un effet qui permet de baisser sa hauteur et de la rendre plus virile. On a alors l’impression que c’est un homme qui parle, alors qu’il s’agit encore de Linda Young dont on a trafiqué la voix.

Troisième forme

Freeza, sous sa troisième forme

Freeza, sous sa troisième forme

Cette troisième forme (第3形態, Dai San Keitai) arbore également un look assez ridicule, puisque Freeza a maintenant le faciès d’un alien avec son crâne extrêmement allongé.

Son visage s’allonge et sa bouche devient proéminente, avec maintenant une absence de nez. Ses cornes originales reculent à l’arrière du crâne et deviennent blanches, tandis que deux autres, plus petites, lui poussent sur le devant du crâne, puis encore d’autres dans le dos.

Les objets qu’il avait sur les épaules, et qui retombaient légèrement sous sa deuxième forme, pointent maintenant vers les extrémités, un peu comme les épaulettes d’une armure de combat.

Sous cette troisième forme, Freeza se tient légèrement courbé vers l’avant du fait de son crâne très imposant qui l’empêche probablement de se tenir droit.

Bien qu’il soit maintenant devenu plus puissant que Piccolo qui a fusionné avec Nail, Freeza reste bien moins longtemps sous cette forme que sous toutes les autres. Lorsqu’il annonce qu’il va passer à sa troisième forme, Freeza déclare que c’est la première fois qu’il a recours à cette transformation. Cela laisse donc entendre qu’il n’avait, jusqu’alors, pas eu recours à d’autres formes que sa deuxième pour écraser tous les ennemis qu’il a pu rencontrer à travers l’Univers.

Freeza sous sa 3ème forme, dans l'anime

Freeza sous sa 3ème forme, dans l’anime

Dans la version originale japonaise, Ryūsei Nakao donne une voix plus étrange à son personnage, en parfaite adéquation avec son visage longiligne et sa gueule sans nez. Dans la version américaine de FUNimation, Freeza a exactement la voix que sous sa deuxième forme, cependant, un effet a été ajouté sur la voix pour la rendre d’avantage « extraterrestre ». Ainsi, on dirait que sa voix de la deuxième forme et de la première ont été superposées. Malgré tout, dans le Box Set de la Season 3, l’effet a été retiré sur la voix, ce qui fait qu’elle est exactement la même que sous sa forme précédente.

Dans Dragon Ball Z Kai en version américaine, Chris Ayres lui donne une voix beaucoup plus profonde que sous ses autres formes. Cela sonne légèrement comme la voix de Coola (Andrew Chandler) sous sa quatrième forme.

Forme finale

Freeza, sous sa forme finale

Freeza, sous sa forme finale

Cette forme finale (最終形態, Saishū Keitai) est également appelée « Super Freeza » (超フリーザ, Sūpā Furīza) au sein du titre du chapitre 304, dans lequel cette forme apparaît pour la première fois.

Cette forme est très probablement la plus identifiable de Freeza. Il faut dire qu’il s’agit là de sa véritable apparence ; autrement dit, celle dans laquelle il est né. Toutes les autres formes avant celle-ci sont en réalité des formes de régression. Elles lui servent à contenir son énorme puissance.

Par ailleurs, lorsqu’il évolue vers cette forme depuis sa troisième forme, Freeza se fissure et craque comme une coquille avant de laisser apparaître cette forme beaucoup plus chétive et plus sobre que les précédentes.

Sous sa forme finale, Freeza est presque aussi petit que sous sa première forme. Son corps est entièrement blanc et il est recouvert de quelques objets violets, toujours situés sur les épaules, l’abdomen et le crâne. Les parties striés qui étaient situées sur les avant-bras et les tibias deviennent elles aussi des objets violets.

La quasi totalité des stries qu’il avait dans ses précédentes formes ont disparues. Il ne lui en reste guère que deux sous les yeux. Ses yeux sont maintenant en forme d’amandes et lui donnent un air plus malicieux.

Freeza a une longue queue blanche, totalement dénuée de décoration. D’ailleurs, lorsqu’il évolua sous cette forme, Freeza fit disparaître absolument toutes les blessures qu’il a pu recevoir dans ses précédentes formes. Même sa queue se régénéra.

Freeza forme finale, dans l'anime

Freeza forme finale, dans l’anime

Sous cette forme finale, Freeza est capable d’utiliser pleinement son potentiel. Malgré cela, il n’utilise même pas moitié de sa véritable force de combat lorsqu’il combat Son Gokū. Il révèle même que le Saiyan est le premier à l’avoir traîné dans la poussière en dehors de son père.

Il lui faudra relâcher sa pleine puissance pour pouvoir lutter ensuite contre Son Gokū devenu Super Saiyan. Mais malgré cela il sera dépassé et vaincu.

 

Dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Shin Budokai, Freeza contrôle parfaitement sa forme finale et n’a donc plus besoin d’utiliser de formes de régression pour contenir son immense pouvoir.

Dans le scénario du jeu vidéo Dragon Ball Z : Bukū Tōgeki (Supersonic Warriors), Freeza invoque Shenron et fait le souhait d’être immortel. Il retrouve alors sa forme finale, alors qu’il était devenu Mecha Freeza.

Grâce à son corps d’immortel, il gagne assez de puissance pour vaincre le Cell du présent en le désintégrant à l’aide d’une puissante Death Ball. Freeza immortel sous sa forme finale arbore le Level 3 (LV 3) dans le jeu, tandis qu’il était de Level 1 sous sa forme finale de base et de Level 2 sous sa forme de Mecha Freeza.

50% de sa puissance

Freeza à 50% de sa puissance

Freeza à 50% de sa puissance

Freeza se bat ensuite à 50% de sa puissance réelle lorsqu’il est dans sa forme finale, contre Son Gokū. Malgré tout, il surpasse largement Gokū car sa force de combat atteint tout de même les 60 000 000.

Freeza révèle qu’il n’a jamais eu l’occasion de se battre à la moitié de son potentiel réel auparavant. Ce qui est logique, puisqu’il n’a apparemment jamais eu recours à une transformation au delà de la deuxième forme.

Lorsqu’il comprend qu’il lui sera tout de même facile de battre Gokū à seulement 50% de sa force, Freeza augmente légèrement sa puissance pour mettre à mal Gokū.

Freeza augmentera par la suite sa force à 70%, avant de révéler son véritable potentiel en montant à 100% de sa puissance, contre Son Gokū devenu Super Saiyan, après la mort de Kuririn.

Dans l’anime, Freeza régresse ensuite vers cette forme mince après être passé par sa forme à pleine puissance, lorsqu’il combat Son Gohan venu au secours de son père. Il reprendra ensuite sa pleine puissance et son corps musclé pour continuer son combat contre Gokū.

100% Full Power (pleine puissance)

Freeza à 100% de sa puissance

Freeza à 100% de sa puissance

À 100%, Freeza est maintenant à pleine puissance. Dans l’anime, cette apparence considérablement musclée est atteinte dès les 85%. Ensuite, ses muscles ne cessent de croître de même que son énorme pouvoir qui électrise totalement l’air ambiant.

Cette forme à 100% permet à Freeza de se battre avec son potentiel véritable, sans perdre une once de vitesse, malgré son imposante masse musculaire.

Sa force de combat s’élève maintenant à 120 000 000, mais elle n’est pas suffisante pour rivaliser avec le Super Saiyan Son Gokū dont la force de combat s’élève à 150 000 000.

Malgré sa puissance qui dépasse l’imagination, Freeza encaisse énormément de coups de la part de Gokū et rapidement les blessures se voient nombreuses sur son corps. Il perd également beaucoup d’énergie et s’épuise rapidement, ce qui le conduit vers une défaite inévitable.

 

Dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Bukū Tōgeki (Supersonic Warriors), la pleine puissance représente un Power-Up (une augmentation de puissance) temporaire. Elle peut être utilisée par Freeza quelque soit sa forme : Qu’il s’agisse de sa forme finale (Level 1), sa forme de Mecha Freeza (Level 2), ou sa forme finale immortelle (Level 3). Par ailleurs, contrairement à l’œuvre originale et à l’anime, Freeza peut passer directement à 100% sans avoir à augmenter sa masse musculaire.

Dans Dragon Ball Z : Bukū Ressen (Supersonic Warriors 2), Freeza peut utiliser sa pleine puissance à travers une technique appelée « 100% Activation », qui lui permet de passer à pleine puissance sans augmenter sa masse musculaire, comme dans le précédent opus. Cette activation lui donne, à la place, une aura de couleur violette.

Dans le mode histoire du jeu PSP Dragon Ball Z : Shin Budokai, Freeza révèle qu’il a réussit à maîtriser parfaitement sa pleine puissance depuis longtemps, lorsqu’il est en Enfer. Il peut ainsi rester sous cette forme aussi longtemps qu’il le veut, et y accéder très rapidement, sans jamais avoir peur de perdre la moindre parcelle de force. Plus tard dans l’histoire, Freeza absorbe une grande quantité d’énergie maléfique et devient plus fort que n’importe quel être sur Terre.

Pleine puissance maîtrisée

Freeza ayant maîtrisé sa pleine puissance

Freeza ayant maîtrisé sa pleine puissance

Lorsqu’il se rend sur Terre pour se venger de Son Gokū, dans le film Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F’, Freeza passe directement à sa forme finale lorsqu’il se transforme devant les guerriers Z.

Il se bat ensuite à 100% contre Son Gokū, sans avoir besoin d’augmenter sa masse musculaire. Ceci, parce qu’à force d’entraînement il a parfaitement réussi à maîtriser sa pleine puissance et n’a plus besoin d’avoir recours à cette forme musclée.

On remarquera qu’il est aussi capable de passer à pleine puissance sans passer par ses formes intermédiaires. Ceci est aussi dû à son entraînement intensif.

Ce stade de maîtrise est baptisé Pleine Puissance (Full Power), ou encore Forme Ultime (Ultimate Forme).

Mecha Freeza

Mecha Freeza, dans le manga

Mecha Freeza, dans le manga

Mecha Freeza (メカフリーザ, Meka Furīza) est le nom donné à cette forme cybernétique de Freeza. Après avoir été laisse pour mort sur la planète Namek qui a explosée, Freeza fut retrouvé, errant dans l’espace, par son père.

Le Grand roi Cold l’a ramené et l’a confié à ses meilleurs scientifiques pour qu’ils puissent régénérer le corps de son fils. Mais le corps de Freeza était déjà coupé en trois et les parties manquantes ne pouvant être régénérées il fallut les reconstruire à l’aide de pièces mécaniques.

Freeza devint un cyborg et put revenir encore plus fort qu’il ne l’était auparavant, tout en conservant sa forme finale. C’est sous cette forme cybernétique qu’il se rend sur Terre, accompagné de son père.

Les parties manquantes ou abîmées de son corps qui ont été remplacées concernent ; toute la partie inférieure de son corps, ainsi que sa queue, son bras gauche, l’aine et sa poitrine droite, et toute la moitié droite de son visage et une partie du haut du crâne.

Dans la version anglaise de FUNimation que l’on peut entendre dans les FUNimation Remastered Box Sets, ainsi que dans Dragon Ball Z Kai en version anglaise, un léger filtre a été ajouté à la voix de Freeza ce qui la rend plus « robotique », en adéquation avec sa forme de cyborg.

Mecha Freeza dans l'anime

Mecha Freeza dans l’anime

Bien qu’il avait perdu son enveloppe corporelle, Freeza était enfermé dans cette apparence de Mecha pendant qu’il était en Enfer. Dans Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F’, Freeza ressuscite sous cette forme, puisque c’est sous celle-ci qu’il a été tué après avoir été mis en pièces par Trunks du futur. Bien qu’il fut ressuscité sous cette forme, Freeza retrouve sa première forme après avoir été régénéré par la cuve régénératrice de Sorbet.

Dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Bukū Tōgeki (Supersonic Warriors), Freeza obtient une armure cybernétique qu’il place au dessus de ses blessures après avoir battu Gokū. Son apparence est strictement identique à celle de Mecha Freeza, mais il devient assez fort pour battre les Super Saiyans et les Humains Artificiels de l’armée du Red Ribbon.

Dans Dragon Ball Z 2V, lorsqu’on utilise le deuxième costume de Freeza, on se retrouve à jouer avec Coola. Mecha Freeza est ainsi remplacé par Métal Coola.

Notons que, bien qu’il soit cybernétisé, Freeza est toujours capable d’être repéré grâce à son Ki, contrairement aux autres cyborgs comme N°17 ou N°18, que l’on ne peut détecter.

Cela est mis en évidence lorsqu’il se rend sur Terre en compagnie de son père et que tous les guerriers Z, sans exception, parviennent à ressentir sa force de combat approchant. Ils ont ainsi pu former une résistance de dernière minute à l’approche du danger.

Golden Freeza

Concept Art de Golden Freeza

Concept Art de Golden Freeza

Il s’agit d’une étape qu’a atteint Freeza après avoir ressuscité et s’être entraîné pendant quatre mois, dans le film Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F’, sous laquelle Freeza est appelé Golden Freeza (ゴールデンフリーザ, Gōruden Furīza).

Cette transformation est, quant à elle, baptisée évolution ultime (究極進化, Kyūkyoku Shinka). Freeza atteint cette forme après un entraînement qu’il réalise après avoir quitté la Terre, suite à sa resurrection, et après avoir été régénéré entièrement par la cuve de régénération de Sorbet.

Tandis que cette forme offre à Freeza une puissance incommensurable (surpassant même les pouvoirs des Super Saiyan God Super Saiyans, Gokū et Vegeta), elle ne dure pas très longtemps car elle consomme énormément de Ki et l’endurance de Freeza n’est pas suffisante pour la maintenir assez longtemps.

Golden Freeza dans le film "Dragon Ball Z : La résurrection de F" (2015)

Golden Freeza dans le film « Dragon Ball Z : La résurrection de F » (2015)

Gokū et Vegeta purent tirer avantage de cette faiblesse pour parvenir à battre le monstre dans ce film. Après avoir eu recours à cette forme pendant de longues minutes, Freeza perdit tellement de force et d’endurance durant son combat contre Gokū, que son adversaire put le dépasser.

Ceci démontra l’énorme inexpérience de Freeza à maîtriser cette forme. Vegeta suposa que Freeza avait dû se diriger vers la Terre aussitôt qu’il avait découvert qu’il pouvait se transformer ainsi, expliquant l’absolue ingérence dont a fait preuve le tyran sous cette forme.

Dans cette évolution ultime, Freeza a un corps entièrement doré. Ses épaules et ses jambes sont dans un ton plus foncé, tandis que son visage, ses mains et ses pattes sont violettes. Il conserve les objets sur le crâne, les avant-bras et les tibias, mais n’a plus ceux qu’il avait sur les épaules dans ses précédentes formes. En outre, son aura devient étincelante comme celle d’un Super Saiyan God et brûle telle une flamme jaune et rouge.

Dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Dokkan Battle, cette forme est appelée « La terrible évolution ultime » (恐怖の究極進化, Kyōfu no Kyūkyoku Shinka).

Autres formes et power-ups

Full Armor Mecha Freeza

Full Amor Mecha Freeza dans Super DBZ

Full Amor Mecha Freeza dans Super DBZ

Full Armor Mecha Freeza (フルアーマーメカフリーザ, Furu Āmā Meka Furīza) est l’apparence qu’a Mecha Freeza dans le jeu Super Dragon Ball Z, sorti sur PlayStation 2.

Freeza revient donc équipé de multiples armes dans son corps mécanique et d’un bazooka accroché sur ses épaules.

Il porte aussi une ceinture d’explosifs autour de la taille et sa queue a été modifiée pour être, elle aussi, plus agressive.

Notons que Mecha Freeza se nomme Cyborg Frieza dans la version anglaise du jeu.

Majin Freeza

Majin Freeza dans Budokai 2

Majin Freeza dans Budokai 2

Freeza réapparaît sous cette forme dans le jeu vidéo Dragon Ball Z 2 (Budokai 2), après avoir été ressuscité en compagnie de Cell et être tombé sous l’emprise de Babidi.

Sa puissance augmente alors considérablement, à tel point qu’il peut combattre Gokū transformé en Super Saiyan 2.

Malgré ce retour, Freeza et Cell sont vaincus par Gokū et les autres guerriers Z. Puis, lorsque Majin Buu tue Babidi, Freeza et Cell retrouvent leurs esprits et leur apparence normale, en ayant oubliés absolument tout ce qui s’était passé après leur lavage de cerveau.

Suite à leur défaite, ils sont absorbés par Super Buu et sont ensuite envoyés en Enfer lorsque Super Buu est vaincu.

Ce Majin Freeza réapparaît également dans Dragon Ball Z 2 V, et son apparence est différente puisqu’il porte un « M » au milieu du front, comme la plupart des soldats de Babidi.

Freeza ayant absorbé de l’énergie maléfique

Freeza ayant absorbé l'énergie maléfique

Freeza ayant absorbé l’énergie maléfique

Dans le jeu vidéo PSP, Dragon Ball Z : Shin Budokai, Freeza absorbe de l’énergie maléfique et commence à prendre de la puissance. La présence d’énergie maléfique au sein de son corps, commence à le transformer en Janemba.

Il développe alors ses muscles jusqu’à ce qu’ils atteignent la taille qu’ils avaient sous sa forme finale à pleine puissance, sur la planète Namek.

Freeza tente alors de détruire la planète, mais il est stoppé et défait par Kuririn et N°18, après que leur énergie positive l’ait affaibli. Il est alors envoyé en Enfer.

Pendant ce temps, en Enfer, Freeza semble s’être totalement transformé en Janemba, après avoir généré autant d’énergie maléfique.

Hypothétique quatrième forme

L'hypothétique 4ème forme de Freeza

L’hypothétique 4ème forme de Freeza

Cette hypothétique quatrième forme est ce qui qu’a imaginé Kuririn après que Freeza ait annoncé qu’il allait passer à sa dernière transformation, qui est en réalité sa véritable apparence.

En fait, Kuririn imagine simplement que cette dernière forme sera encore plus laide et effrayante que sa troisième forme. Il imagine Freeza avec deux cornes supplémentaires sur le crâne, des cornes sur les avant-bras et les épaules, de longues canines pointues, un regarde plus vicieux et une longue langue.

Dans les jeux de cartes Dragon Ball Z Collectible Card Game/em>, cette forme est une technique pour Freeza et d’autres personnages.

Quatrième forme

Durant le tournoi qui se déroule dans l’ending de Coola, dans le jeu Dragon Ball Z: Shin Budokai – Another Road, Freeza parvient à atteindre sa quatrième forme, durant son combat contre son frère. Bien que cela ne soit pas montré à l’écran.

Après que Freeza ait félicité son frère pour sa victoire lors du tournoi, Coola décide d’aller éliminer les Saiyans en compagnie de Freeza. Il désire également refaire un nouveau combat contre son frère, pour montrer à l’Univers le vrai pouvoir de leur famille. Les deux frères se transforment alors (mais seul Coola est montré) et attaquent Gokū et Vegeta.

Power Up grâce à l’énergie maléfique

Freeza, dans Dragon Ball : XenoVerse

Freeza, dans Dragon Ball : XenoVerse

Dans le mode histoire du jeu vidéo Dragon Ball : XenoVerse, Towa donne à Freeza (première forme) la possibilité d’acquérir plus de puissance grâce à son énergie maléfique.

Freeza utilise cette énergie pour affronter Vegeta, Gohan et Kuririn.

Ce pouvoir lui permet également d’atteindre sa forme finale directement, sans avoir à passer par ses formes précédentes.

Villainous mode

Freeza, sous sa Villainous Form

Freeza, sous sa Villainous Form

Toujours dans Dragon Ball : XenoVerse, Freeza reçoit la magie noire de l’armée du royaume des ténèbres et se change en Villainous Mode.

Dans cet état, Freeza est bien plus puissant qu’il ne l’était auparavant et son apparence change quelque peu.

Ses yeux deviennent entièrement rouges et il est maintenant entouré d’une épaisse aura violette et malfaisante.

Freeza peut être aperçu sous cet état, alors qu’il est sous sa forme finale et qu’il combat à 50% de sa puissance, puis lorsqu’il est à pleine puissance.

Par la suite, Démigra ressuscite Freeza et prend possession de lui, tandis qu’il est sous sa forme finale, à pleine puissance.

Son corps se teinte alors de violet, ses yeux restent totalement rouges et des marques noires apparaissent alors sous ses yeux. Il déploie aussi une violente aura violette, extrêmement puissante et malfaisante.

Lorsqu’on le combat au sein du jeu, Freeza garde cette forme, mais il perd ces caractéristiques en tant que personnage jouable.

Forme Power-Up

La forme Power-Up de Freeza

La forme Power-Up de Freeza

Il s’agit là d’une forme créée pour un évènement ayant eu lieu en 1997 au Japon : le Dragon Ball GT Show.

C’est un live avec des comédiens déguisés en personnages de la série et qui fait suite au début de la diffusion de la série TV Dragon Ball GT. Celle-ci était donc encore en cours à l’époque de cet évènement et Freeza et Cell n’étaient pas encore réapparus au sein de l’Arc Super N°17.

Dans l’histoire contée dans cet évènement, Freeza et Cell réapparaissent et battent facilement Trunks.

Les deux méchants sont uniquement intéressés par l’idée de retrouver Gokū et grâce à cela, Pan et Trunks purent les duper en leur faisant croire que Gokū allait arriver. Ils en profitèrent alors pour s’envoler.

Après ça, Freeza, qui a acquit une nouvelle forme encore plus puissante, et Cell, continuèrent leur recherche.

Xeno Freeza

Character Design de Xeno Freeza

Character Design de Xeno Freeza

Xeno Freeza (フリーザ:ゼノ, Furīza Zeno) apparaît dans le jeu d’arcade Super Dragon Ball Heroes et son adaptation en manga. Il s’agit de Freeza (forme finale) dont la puissance a été renforcée suite à une fusion avec une Dragon Ball sombre.

La Dragon Ball sombre (à une étoile) apparaît comme greffée au milieu de son thorax et vient envahir une large zone qui recouvre son ventre et ses pectoraux.

Freeza a alors les yeux entièrement blancs, mais il ne semble pas avoir perdu connaissance pour autant puisqu’il est capable de parler et aussi de diriger ses sbires dans les vidéos promotionnelles sorties autour de Super Dragon Ball Heroes.

Sous cette forme, Xeno Freeza combat Son Gokū sur la planète Namek, mais il perd sa Dragon Ball sombre et est finalement vaincu.

 

Personnages tués par Freeza

  • Le roi Vegeta : Freeza tua le roi Vegeta d’un simple coup de poing.
  • Les soldats du roi Vegeta : Freeza les élimine avec un rayon oculaire.
  • Bardock : Bardock fut apparemment tué par Freeza, lors de la destruction de la planète Vegeta. Quelques années plus tard, dans Episode of Bardock, on découvre qu’il a été envoyé dans le passé.
  • Les soldats de Freeza : En détruisant la planète Vegeta, Freeza élimine bon nombre de ses soldats, lancés à l’assaut de la planète.
  • Les Saiyans : Freeza détruit totalement la planète Vegeta à l’aide d’une Death Ball, et élimine tous les Saiyans qui s’y trouvaient.
  • Les Nameks : Tués par Freeza et ses hommes sur la planète Namek, ils sont ensuite ressuscités par Shenron.
  • Cargo : Il fut tué par un Kikōha lancé avec le doigt de Freeza, dans l’œuvre originale. Il fut ensuite ressuscité par Shenron. Dans l’anime, c’est Dodoria qui tue Cargo et non pas Freeza.
  • Ōren : Il se fait tuer par Freeza lorsqu’il lui rapporte qu’il a éliminé le seul survivant du village Tsūno, un village qui a été attaqué par Vegeta.
  • Soldat : Ce soldat venait donner des nouvelles à propos de l’arrivée prochaine de l’Escadron Spécial Ginyū à son maître, mais il fut tué par celui-ci, qui en avait marre de le voir trembler à ses côtés.
  • Dendé : Après avoir achevé sa forme finale, Freeza élimine Dendé à l’aide de son Death Beam.
  • Vegeta : Freeza le bat à mort avant de l’achever avec un Death Beam en plein cœur, après l’arrivée de Gokū. Dans Dragon Ball : XenoVerse, lorsque la chronologie est altérée, Vegeta se fait tuer avant l’arrivée de Gokū.
  • Kuririn : Alors que Freeza a survécu au Genkidama lancé par Gokū, il s’attaque à Kuririn à l’aide de ses pouvoirs psychokinétiques et le fait exploser, provoquant la colère de Gokū et sa transformation en Super Saiyan. Dans Dragon Ball : XenoVerse, lorsque la chronologie est altérée, Freeza tue Kuririn avant même l’arrivée de Gokū.
  • Soldat sans nom : Ce soldat moustachu fut tué par Mecha Freeza, alors qu’il tentait de fuir Trunks du futur.
  • Tagoma : Il fut tué par Freeza dans le film Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F’, après lui avoir suggéré d’oublier les Saiyans et de se concentrer sur la reconstruction de son armée.
  • Habitants de la Capitale du Nord : Afin de bien débuter son invasion de la planète Terre, Freeza décide de détruire la Capitale du Nord, en guise de salutation.
  • Piccolo : Il fut tué par Freeza alors qu’il tentait de protéger Gohan d’un Kikōha du tyran.
  • Soldats de Freeza : Dans le film Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F’, Freeza tue tous ses soldats, après qu’ils aient perdus contre les guerriers Z. Dans la série TV, il les tue indirectement, lorsqu’il se transforme vers sa forme finale.
  • Tout le monde sur Terre : Freeza détruit la Terre et absolument tous ses habitants en dehors des guerriers présents aux côtés de Whis lors de l’affrontement. Grâce à l’attendant de Beerus, ils purent remonter le temps de 3 minutes en arrière et vaincre Freeza avant qu’il ne détruise la Terre.

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Ryūsei Nakao
  • Doublages anglais :
    • Dragon Ball GT : Final Bout : Kevin Seymour
    • Ocean Group : Pauline Newstone (DBZ), Lee Tockar (DBZ Kai)
    • FUNimation : Linda Young (DBZ, jeux jusqu’à Raging Blast 2, DBZ Kai ep. 1), Chris Ayres (Depuis DBZ Kai ep. 19, jeux vidéo depuis Raging Blast 2)
    • Blue Water : Maureen Jones (DBGT)
    • AB Groupe : Ed Marcus
  • Doublage hébreux : Simcha Barbiro
  • Doublage espagnol (Latin Américain) : Gerardo Reyero (DBZ, DBGT), Ricardo Brust (DBZ ep. 44), Dafnis Fernández (DBZ Kai), Enrique Cervantes (TV Special)
  • Doublage espagnol castillan : Ángel Corpa
  • Doublage brésilien portugais : Carlos Campanile
  • Doublage portugais (Portugal) : Ricardo Spínola
  • Doublage danois : Peter Secher Schmidt
  • Doublage français : Philippe Ariotti
  • Doublage allemand : Thomas-Nero Wolff
  • Doublage italien : Gianfranco Gamba
  • Doublage polonais : Wojciech Paszkowski
  • Doublage croate : Sven Jakir
  • Doublage serbe : Dragan Vujic (ancien doublage)
  • Doublage hongrois : Cs.Németh Lajos
  • Doublage catalan : Jordi Vilaseca (DBZ, DBGT), Domènech Farell (DBZ Kai)
  • Doublage galicien : Gonzalo Failde
  • Doublage valancien : Jose Luis Valero
  • Doublage grec : Matina Karra, Themis Psihogios (quelques épisodes)
  • Doublage thai : Thanakrit Janklongtham
  • Doublage coréen : Lee Jaemyeong (Série originale)
  • Doublage mandarin : Fu Shuang
  • Doublage arabe : Mohamed Khair Abu Hassoun

 

Réception

    Freeza, s'en prenant à Gohan dans la série

    Freeza, s’en prenant à Gohan dans la série

  • Sa voix anglaise interprétée par Linda Young est très critiquée du fait de la confusion des genres qu’elle amène. Cette voix de femme, mêlée à l’aspect efféminé de Freeza, qui possède des lèvres noires comme s’il avait du rouge à lèvres, induit de nombreux téléspectateurs en erreur.
  • Freeza fut mentionné comme « l’un des personnages les plus apprécié » par un article du magazine GamePro. Sur les pages D1 et D3 du magazine The Ledger’s December 8, de 1999, il fut pointé du doigt comme l’une des raisons faisant que Dragon Ball Z était trop violent pour les enfants. Dans l’article il était alors écrit : « In one recent episode, beads of sweat form on the brow of a character named Vegeta, as he is nearly strangled to death by an evil foe named Frieza. In another, Frieza uses the horns on his head to impale a good guy named Krillin through the chest. » (« Dans un épisode récent, des goutes de sueur perlent sur le front du personnage nommé Vegeta, car il est presque étranglé à mort par un ennemi maléfique nommé Frieza. À une autre reprise, une corne de Frieza empale un bon gars nommé Krillin, en plein poitrine. »). On a aussi droit à une critique de son son apparence : « Little Gohan is abruptly in the icy metallic grip of one of his arch-nemeses, Frieza, a silvery androgynous giant who looks like a cross between the monster in Alien and Batman’s Mr. Freeze. » (« Le petit Gohan est brusquement empoigné, de manière froide et métallique, par son ennemi juré, Frieza, un androgyne argenté géant qui ressemble à un mélange entre un monstre sorti d’Alien et Mr. Freeze de Batman ».).
  • Freeza fut N°1 du top 10 des méchants d’animes du site watchmojo.com.
  • Il apparaît aussi dans la liste des 11 méchants d’animes de That Dude, dans The Suede (en partenariat avec That Guy with the Glasses). Dans ce top, Freeza est classé sixième.
  • Un groupe de métal trash espagnol nommé Crisix a fait une chanson sur Freeza, nommée « Frieza The Tyrant », pour leur album Rise…Then Rest. Cette chanson est un hommage au « plus grand méchant de Dragon Ball », comme le dit le groupe, et les paroles traitent de la nature sombre de Freeza et du déclin de son empire. L’introduction de la chanson est d’ailleurs une remix de la BGM du Genkidama, composée par Shunsuke Kikuchi.
  • Le groupe de métal japonais Maximum the Hormone a composé une chanson sur Freeza, baptisée « F ». Cette chanson inspira ensuite Toriyama pour scénariser le retour de Freeza au sein du film, Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F’ et inspira même le titre de ce film, dans lequel on entend d’ailleurs la chanson « F » à deux reprises. La chanson apparaît également dans le jeu d’arcade Dragon Ball Heroes, pour accompagner des combats de l’Arc de la résurrection de ‘F’.

 

Anecdotes

  • Dans une interview, Akira Toriyama révèle qu’il s’inspira des spéculateurs dans l’immobilier pour créer Freeza. Il déclara aussi que son apparence était une combinaison de ses pires peurs et de ses cauchemars durant son enfance.
  • Freeza est le dernier méchant apparaissant dans l’œuvre originale qui recherche les Dragon Balls.
  • La figurine purement dorée de Freeza

    La figurine purement dorée de Freeza

  • Une figurine nommée « Golden Freeza purement doré » et basée sur Golden Freeza fut commercialisée. Entièrement dorée, cette figurine est décrite par Freeza comme étant le résultat d’un « entraînement trop intensif »… lui, qui avait acquit sa forme de Golden Freeza après un entraînement de quatre mois.
  • Une erreur dans l’adaptation de Dragon Ball Z par FUNimation mentionne le fait que Freeza serait 530 000 fois plus puissant que Nail. Alors qu’il s’agit en réalité du nombre auquel s’élève sa force de combat. Cette erreur placerait la force de combat de Freeza à 22 260 000 000… Ce qui est beaucoup trop, même pour quelqu’un comme Freeza. Cette erreur fut corrigée dans l’adaptation de Dragon Ball Z Kai par FUNimation.
  • La troisième forme de Freeza ressemble et s’inspire sans nul doute des Xenomorphs des films Alien. Ils ont la même forme de crâne et des pics dans le dos. Il est marrant de noter que la quatrième forme de Coola, elle, ressemble vaguement à un Predator.
  • Avec 19 épisodes au total, dans Dragon Ball Z, le combat entre Gokū et Freeza est le plus long de toute la série.
  • Freeza parvint à survivre aux blessures les plus horribles de la série, puisqu’il perdit la partie inférieure de son corps, son œil droit, une partie de son crâne et son bras gauche.
  • La queue de Freeza fut coupée à trois reprises ! La première fois elle est coupée par un Kienzan de Kuririn, tandis que Freeza est sous sa deuxième forme. La deuxième fois, elle est coupée lorsque Freeza reçoit le Genkidama de plein fouet. Et la troisième fois elle est tranchée, comme le reste de son corps, par le Kienzan à tête chercheuse qu’il avait destiné à Gokū.
  • Freeza, tranché par son propre Kienzan

    Freeza, tranché par son propre Kienzan

  • En outre, Freeza fut tranché en deux par deux fois durant son existence, dans l’œuvre originale. La première fois par son propre Kienzan, sur la planète Namek, puis la seconde fois lorsque Trunks du futur le tranche de la lame de son épée. Dans Dragon Ball GT, Freeza est même tranché une troisième fois, puisqu’il se fait encore découper par un de ses Kienzan, que Gokū lui retourne.
  • Freeza est le second méchant défait par Gokū qui revient sous la forme d’un cyborg. Le premier étant Tao Pai Pai, qui survécut à l’explosion de sa grenade, retournée par Gokū, et qui réapparut avec un corps en partie mécanique. Notons qu’ils sont tous deux vaincus par quelqu’un d’autre que Gokū, à peine furent-ils réapparus.
  • Freeza inspira de nombreux autres méchants de mangas et d’animes, comme par exemple Orochimaru dans Naruto. L’auteur de ce manga, Masashi Kishimoto, avait fait part de sa volonté d’entendre une voix similaire à celle de Freeza sur son personnage d’Orochimaru, lorsque la série animée a débutée.
  • Freeza fut le seul méchant ressuscité par les Dragon Balls, en dehors de Ginyū, qui a ressuscité dans le corps d’une grenouille.