Tao Pai Pai

Tao Pai Pai (桃白白) est un des antagonistes du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des séries animées Dragon Ball et Dragon Ball Z, adaptées de celui-ci.
Tueur à gages employé par l’armée du Red Ribbon pour tuer Son Gokū et récupérer les Dragon Balls qu’il possède.
Tao Pai Pai est le frère cadet de Tsuru Sennin, l’éternel rival de Kamé Sennin. Il fut en quelque sorte le mentor de Ten Shin Han durant ses jeunes années.

Je suis le meilleur tueur à gages du monde, Tao Pai Pai~ !
Tao Pai Pai (Dragon Ball chapitre 085)

 

Signification du nom

Les kanji qui composent son nom signifient “Pêche blanc blanc”. Cependant, son nom n’a en réalité pas de vraie signification particulière.
L’idée de l’auteur était de donner une touche chinoise au nom de ce personnage, c’est la raison pour laquelle son nom original est écrit entièrement en kanji qui se lisent en lecture on (lecture chinoise) au lieu de la lecture kun (lecture traditionnelle japonaise).
 

Apparence physique

Tao Pai Pai (chapitre 086)

Tao Pai Pai (chapitre 086)

Il mesure 178 cm pour 70 kg. D’apparence asiatique, Tao Pai Pai a la peau plutôt jaune, les traits fins, des yeux mauvais et une petite moustache. Il est également très musclé, ce qui est logique pour un expert en arts martiaux spécialisé dans les assassinats.
Il est coiffé d’une tresse à l’arrière (nouée avec un ruban rouge) et est vêtu d’un Chang Pao (robe traditionnelle chinoise pour les hommes) sur lequel on peut observer la marque « Tuer » (殺, Satsu) sur le devant et on peut lire « Kill You » (« Je te tue », en anglais) dans son dos.
Dans le manga et la série TV ce Chang Pao est de couleur rose, mais à plusieurs occasions on retrouve cette tenue de couleur différente.
Pour commencer, dans les Color Editions sa robe est rose mais ses manches et le pantalon sont violets. De plus, les liserés qui ornent sa robe sont blancs.

Tao Pai Pai dans la série TV

Tao Pai Pai dans la série TV

Or, dans la série TV Dragon Ball, son Chang Pao est certes rose, mais les manches et le pantalon sont bleu sombre et les liserés de sa robe sont rouges. Dans les deux cas, qu’il s’agisse du manga ou de l’anime, Tao Pai Pai voit sa robe détruite par un Kame-Hame-Ha de Son Gokū et est obligé d’aller chez un tailleur pour faire refaire son uniforme.
Sur la première affiche officielle du troisième film Dragon Ball : « La grande aventure mystique« , sorti en 1988, on pouvait voir Tao Pai Pai porter une robe blanche avec des ourlets rouges et des motifs impériaux de couleur. Son pantalon était noir et avec ça, il portait des bottes noires et bleues. Au centre de sa robe, on retrouvait le kanji « Satsu » au milieu d’un carré noir avec des motifs rouges.

La robe de Tao Pai Pai dans le 3ème film Dragon Ball

La robe de Tao Pai Pai dans le 3ème film Dragon Ball

Cette tenue n’apparaît pas avec ces couleurs dans le film car Tao Pai Pai apparaît tout d’abord avec une robe violette dans ce long métrage. C’est pourtant cette même robe que l’on peut voir de couleur blanche sur l’affiche du film, mais qui changea finalement de code couleur lors de la réalisation du film.
Elle conserve les mêmes motifs, à savoir les symboles impériaux de couleurs et le carré (blanc cette fois) avec des motifs verts dans lequel on retrouve le kanji « Satsu » au milieu.
Mais cette robe est finalement pulvérisée par un Kame-Hame-Ha de Son Gokū, ce qui l’oblige alors à porter une autre tenue pour la fin du film et son combat avec le jeune Saiyan.

Tao Pai Pai avec un Chang Pao bleu, dans le 3ème film

Tao Pai Pai avec un Chang Pao bleu, dans le 3ème film

En plus de cette tenue qui lui sert de tenue de combat, on le retrouve avec le même type de tenue que dans le manga et la série TV, à savoir un Chang Pao avec le kanji « Satsu » sur le torse et « Kill You » dans le dos. Mais cette fois, sa robe est de couleur bleue claire, les manches et le pantalon sont toujours bleus sombre, mais la marque « Satsu » sur le torse est écrite en rouge sur fond noir.
Cette robe est également détruite, mais parce que Tao Pai Pai finit enterré dans le sol du Village Penguin lorsque Gokū lui assène un puissant coup de pied. Cette fois encore, Pai Pai finit le combat torse nu.

Tao Pai Pai avec un Chang Pao doré (Kanzenban vol. 06)

Tao Pai Pai avec un Chang Pao doré (Kanzenban vol. 06)

L’illustration d’Akira Toriyama pour le Tome 06 des Kanzenban ajoute également des couleurs différentes à la robe de Tao Pai Pai. Ainsi, on peut le voir en train de voler sur la poutre qu’il a arraché au QG de l’armée du Red Ribbon, vêtu d’un Chang Pao doré et de manches bleues marines tout comme le pantalon.
Ces couleurs seront reprises pour quelques produits dérivés et deviendront en quelque sorte les couleurs « alternatives » de sa robe. D’avantage que les couleurs qu’il arbore dans le 3ème film Dragon Ball, ce Chang Pao doré semble faire son petit effet auprès des fabricants et concepteurs de produits dérivés.

Cyborg Tao Pai Pai

Cyborg Tao Pai Pai

Après avoir été mis en pièce par une grenade qu’il avait lui-même d’abord lancé à Son Gokū, Tao Pai Pai revient sous l’apparence d’un cyborg lors du 23ème Tenka Ichi Budōkai. Il conserve exactement la même tenue, mais son corps est maintenant à moitié mécanique.
Dans les produits dérivés comme les jeux vidéo ou les cartes, cette apparence nouvelle est appelée Cyborg Tao Pai Pai (サイボーグ桃白白, Saibōgu Tao Pai Pai).
Malgré son crâne et ses mains mécaniques, on le reconnaît malgré tout à sa petite moustache et à ses cheveux tressés qu’il attache toujours avec un ruban rouge.
Dans ses bras mécaniques il cache un katana avec lequel il blesse Ten Shin Han, ainsi que de quoi concentrer de l’énergie et lancer un puissant Super Dodon-Pa sur ses ennemis.
Ses yeux en forme de jumelles lui permettent aussi d’identifier ses ennemis. Ils semblent également avoir les mêmes caractéristiques qu’un objectif d’appareil photo ou de caméra, comme on peut le voir dans l’anime, puisqu’il peut zoomer ou dé-zoomer comme il le veut et ainsi adapter sa vision à ses besoins du moment.
Cela lui permet aussi d’avantage de précision pour viser et lancer ses attaques. Car il acquiert ainsi la capacité de « locker » sa cible.
 

Personnalité

Tao Pai Pai tue sans pitié le tailleur qui lui a confectionné sa robe

Tao Pai Pai tue sans pitié le tailleur qui lui a confectionné sa robe

Connu comme étant le meilleur tueur à gages du monde, il est très cruel et sadique. Aussi, il ne montre aucune pitié pour ses adversaires, quels qu’ils soient.
Il prend plaisir à tuer des gens et c’est ce qu’il semble d’ailleurs le mieux savoir faire. En plus de retirer du plaisir de ses missions, il gagne énormément d’argent grâce à ses services.
À l’évidence, Tao Pai Pai n’a aucune morale et ne voit aucun inconvénient à tuer des enfants puisqu’il accepte la mission de l’armée du Red Ribbon, qui était de tuer Son Gokū.
De plus, lorsque le petit Upa tente de se protéger et de riposter contre son ennemi, Tao Pai Pai tente de le tuer. D’abord avec un cailloux, puis ensuite lorsqu’il le saisit par le cou pour l’étrangler, avant de la balancer de toutes ses forces contre la tour Karin.

Tao Pai Pai tente de gruger Gokū

Tao Pai Pai tente de gruger Gokū

Tao Pai Pai semble être sévère avec les lâches, comme lorsqu’il tue le tailleur qui lui a confectionné un nouvel uniforme, car celui-ci ne souhaitait pas lui donner le nom de quelqu’un qu’il détestait pour qu’il aille le tuer.
Mais malgré cela, il fait lui aussi preuve de lâcheté lorsqu’il est confronté à un adversaire qu’il ne peut battre. C’est d’abord le cas avec Son Gokū. Lorsqu’il réalise que son ennemi est trop fort pour lui, Tao Pai Pai tente de se faire passer pour un repenti pour mieux berner Gokū et lui ravir sa Dragon Ball. Une fois cela fait, il tente de s’échapper tout en balançant une grenade sur son adversaire incrédule.

Tao Pai Pai et son fameux "Aloha"

Tao Pai Pai et son fameux « Aloha »

Même s’il est victime de son propre stratagème, Tao Pai Pai réitère ce genre de comportement lors de la 23ème édition du Tenka Ichi Budōkai, lorsqu’il attaque Ten Shin Han avec une arme cachée, alors qu’il était au bord de la défaite.
Malgré ses comportements impardonnables et sa personnalité hautaine, Tao Pai Pai possède un certain humour que l’on pourrait qualifier de pince-sans-rire.
Il fait par exemple des blagues sur les tarifs qu’il pratique pour exécuter ses missions d’assassinat ou bien encore s’amuse de ses adversaires au bord de la mort. Lorsqu’il se présente pour la première fois devant Son Gokū, le premier mot qu’il s’amuse à dire est « Aloha » qui était l’équivalent de « Hello » en anglais-hawaïen.