Humain

Les Humains (人間, Ningen) constituent un type d’espèce apparaissant dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama, et ses adaptations animées : Dragon Ball, Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

Tout comme dans le monde réel, la Terre est peuplée par une espèce Homo sapiens qu’on appelle l’espèce humaine. Dans l’Univers de Dragon Ball, il existe aussi d’autres races à travers les galaxies qui ont une apparence semblable aux humains de la Terre. Ainsi, par extension, les autres races humanoïdes qui peuplent les Univers de Dragon Ball sont également appelés « Humains » dans Dragon Ball Super.

 

Apparences physiques

Kuririn, avec sa femme et sa fille

Kuririn, avec sa femme et sa fille

Les humains, aussi appelés « Hommes », ont des apparences aussi variées que dans le monde réel. Bien que leurs principales caractéristiques restent les mêmes, à savoir la forme dite « humanoïde » (qui se réfère justement à l’espèce humaine) ; avec une tête, deux bras et deux jambes, mais aussi un visage avec deux yeux, une bouche, et des oreilles. Dans Dragon Ball, il existe aussi des humains n’ayant pas de nez, comme Kuririn ou sa fille Marron, lorsqu’elle est encore enfant (le nez de cette dernière lui viendra à l’adolescence).

Parmi les êtres humains, on compte deux genres différents : les hommes et les femmes. Ceux-ci peuvent se reproduire entre eux, mais également avec d’autres races humaines comme les Saiyans.

Gyūmaō et sa fille, Chichi

Gyūmaō et sa fille, Chichi

Les femmes ont généralement une apparence plus frêle, avec moins de muscles, de la poitrine et une anatomie présentant de nombreux caractères sexuels secondaires, comme : des seins proéminents même en dehors des périodes de gestation et d’allaitement, un rapport taille-hanche prononcé, et une tessiture de la voix plus aigüe.

Les hommes, quant à eux, se distinguent par une taille, une masse et un indice de masse corporelle supérieurs. Ils ont aussi une puissance musculaire supérieure à celle des femmes, en général. Leur système pileux est aussi, souvent, plus développé.

Dans le monde de Dragon Ball, il existe des humains de toutes tailles. Certains mesurent même plus de 4 mètres, comme c’est le cas de Gyūmaō, le père de Chichi.

 

Les soldats de l'armée du roi

Les soldats de l’armée du roi

La Terre est peuplée de diverses espèces animales et extraterrestres, parmi lesquelles vivent les humains (75% de la population), les Terriens de type monstrueux (17%), les Terriens de type animal (7%), les autres espèces humanoïdes (1%), et les animaux (ratio inconnu).

Les humains possèdent une grande force armée, dont la plus représentée dans l’œuvre originale est encore celle du roi de la Terre (Kokuō).

Ils défendent la Terre et son royaume lorsqu’ils encourent un grand danger. Comme, par exemple, lors de l’apparition de Piccolo Daimaō au King Castle, ou encore, lorsque Cell menace la paix de la planète.

En dépit de leurs forces armées, l’espèce humaine est sensiblement plus faible que la majorité des autres races peuplant l’Univers de Dragon Ball. Notamment car le Terrien de base n’a aucune notion du Ki et de la maîtrise d’énergie, comme le prouvent Mr. Satan (qui pense que la manipulation du Ki est « un trucage ») et sa fille, Videl.

La force de combat de ce fermier est de 5

La force de combat de ce fermier est de 5

Quelques rares humains, sur-entraînés et pratiquant les arts martiaux, arrivent à s’élever au delà de leur genre et à égaler, voire surpasser, la plupart des espèces vivants dans l’Univers. C’est le cas de Kuririn, Yamcha, Yajirobé, Chaozu, Videl, Chichi, Gyūmaō, Kamé Sennin, Grand-père Son Gohan, Oob et quelques autres, sans oublier les métis Terriens/Saiyans qui sont plus redoutables encore (Son Gohan, Trunks, Son Goten).

La force de combat d’un homme normal (comme le fermier qui apparaît au début de l’Arc Saiyans) n’est que de 5. Alors qu’un Saiyan de caste inférieure comme Gokū montre déjà une force de combat de 10 (soit le double), alors qu’il n’est âgé que de douze ans.[1]

 

Références