Bulma et Son Gokū

Bulma et Son Gokū (ブルマと孫悟空, Buruma to Son Gokū), est le premier chapitre du manga Dragon Ball écrit et dessiné par Akira Toriyama et publié pour la première fois au Japon, le lundi 03 décembre 1984 dans les pages du Weekly Shōnen Jump #51. Les faits relatés dans ce chapitre ont par la suite été transposés en anime, dans l’épisode 001 de la série TV Dragon Ball : « Bulma et Son Gokū ».

Dans ce premier chapitre de Dragon Ball, Son Gokū, un jeune garçon vivant au mont Paozu, rencontre Bulma, une jeune fille de la ville. Celle-ci lui apprendra l’existence des Dragon Balls, des boules magiques permettant d’exaucer n’importe quel souhait. Nos deux héros commenceront alors leur voyage en quête de ces Dragon Balls.

 

Résumé

Son Gokū au début du chapitre

Son Gokū au début du chapitre

Il était une fois, à des milliers de kilomètre de la ville, au fin fond des montagnes, un jeune garçon pratiquant le kung-fu. On le découvre en train de couper du bois, démontrant ses capacités.

Au même moment, une jeune fille semble rechercher quelque chose à l’aide d’un étrange radar.

Alors que celle-ci se dirige vers l’ouest à l’aide de sa voiture, le jeune garçon part se chercher à manger. Il pêche un énorme poisson après l’avoir appâter à l’aide sa queue de singe et fini avec un coup de pied.

Alors qu’il rentre tranquillement chez lui, la voiture conduit par la jeune fille manque de le renverser. Son Gokū, le jeune paysan, n’étant pas habitué à voir ce genre d’engin du fin fond de ses montagnes, pense qu’il s’agit d’un monstre et s’énerve contre la voiture.

Son Gokū rencontre Bulma

Son Gokū rencontre Bulma

Il la soulève puis la balance contre terre. De la carcasse défoncée de la voiture sort la jeune fille, armée, elle tire sur le jeune garçon plusieurs balles qui ricochent sur son corps surentraîné. Elle est stupéfaite de le voir encore en vie. Mais le garçon explique que son corps est plus dur que de l’acier, grâce à son entraînement. Alors qu’il s’apprête à finir la jeune fille qu’il prend pour un démon, celle-ci explique qu’elle est humaine.

Le garçon s’arrête dans son élan… Il a du mal à la croire… Le fait est qu’il n’a encore jamais vu d’autre humain en dehors de son grand-père ! Et cette personne qu’il vient de rencontrer est une fille qui puis et ! Il n’en a jamais vu de sa vie !

Il se calme après cette révélation et nous apprend même que son défunt grand-père lui a dit d’être gentil avec les filles. Gokū observe cette jeune fille avec attention et constate qu’elle est quelque peu différente de lui, car elle ne possède pas de queue… Au même moment la jeune fille tilte sur la queue de Gokū et se moque de lui pensant qu’il s’agit d’un accessoire qu’il a accroché à ses fesses.

Gokū découvre ensuite ce qu’est une voiture grâce aux explications de la jeune fille. Prenant au mot son regretté grand-père, Gokū décide d’inviter la fille, dont il vient de bousiller la voiture, à venir manger chez lui.

Bulma montre ses Dragon Balls

Bulma montre ses Dragon Balls

Sur le chemin la jeune inconnue se dit que le pouvoir de ce garçon pourrait bien lui être utile dans sa quête. Arrivé chez lui, Gokū salut son grand-père représenté à travers une boule étoilée, qu’il lui a laissé comme souvenir.

En la voyant, la fille se rue littéralement sur la boule en criant « La voilà ! La Dragon Ball ! ». Gokū l’empêche de toucher à son « grand-père », mais la fille ne se démonte pas et sort deux boules similaires de sa sacoche tout en révélant qu’il s’agit de boules magiques appelées « Dragon Balls ».

Il en existerait sept, et chacune a un nombre d’étoile qui lui est propre. Lorsqu’on réunit ces 7 boules, un dieu dragon (Shenron) apparaît et réalise n’importe quel souhait.

La Dragon Ball de Gokū porte 4 étoiles et se nomme donc « Sū Shinchū ». Elle explique alors qu’elle a trouvé « Aru Shinchū », la Dragon Ball à deux étoiles dans le grenier de sa maison, puis après de longues recherches elle a fini par mettre la main sur « Ū Shinchū », la Dragon Ball à 5 étoiles, trouvé dans une vallée du Nord, il y a environ 10 jours. On apprend ensuite qu’une fois le souhait exaucé, les Dragon Balls se dispersent à travers le monde, expliquant ainsi le fait qu’il faille les chercher.

Gokū et Bulma se mettent en route

Gokū et Bulma se mettent en route

Lorsque Gokū demande à la jeune fille quel souhait voudrait-elle prononcer auprès du dragon, celle-ci répond qu’elle voudrait un magnifique petit ami… Drôle de souhait… Mais malgré toutes ces révélations, le jeune garçon n’est pas enclin à donner le précieux souvenir de son grand-père.

En revanche il accepte de le prêter juste à la fin, quand toutes les boules seront réunies. Prétextant un voyage initiatique qui lui permettrait de découvrir le monde et de devenir plus fort, la jeune fille réussit à convaincre le petit garçon de l’accompagner dans sa quête des Dragon Balls.

Mais comment va-t-elle s’y prendre pour les trouver ? Heureusement, elle possède un « Dragon Radar » : Radar spécial qu’elle a construit pour détecter les Dragon Balls !

Alors qu’elle demande au petit garçon comment il s’appelle, on découvre (naturellement), ici, qu’il se nomme Son Gokū. Celui-ci lui demande à son tour comment elle s’appelle et c’est non sans hésitation qu’elle révèle qu’elle s’appelle « Bulma ».

Bulma sort une moto de sa capsule

Bulma sort une moto de sa capsule

Ce nom très étrange étant celui des shorts de gym pour filles au Japon, Gokū ne peut s’empêcher d’éclater de rire. Et ce n’est pas tout, sa voiture est peut être détruite, mais ça ne semble pas l’inquiéter, puisqu’elle possède une boite à capsule quelque peu étrange : Elle en jette une à terre et une moto apparaît !

Gokū croît alors qu’il s’agit de pouvoirs magiques. Mais il n’en est rien. Les capsules Hoï-Poï, très utilisées en ville, permettent de miniaturiser n’importe quoi. C’est très pratique pour transporter des véhicules par exemple.

C’est donc sur cette moto que nos deux jeunes héros partent à l’aventure !

Vingt minutes plus tard, après avoir effectué une cascade périlleuse à cause d’une colline, Bulma décide d’aller se soulager. Son Gokū ne comprend pas pourquoi elle s’éloigne, comme il n’a jamais été confronté à d’autres humains que son grand-père et encore moins à une fille.

Le Ptéranodon enlève Bulma

Le Ptéranodon enlève Bulma

Soudain, un cri retentit depuis les buissons ! Gokū accourt et constate que Bulma est entre les mains d’un gigantesque Ptéranodon.

Gokū demande alors s’il elle le connaît, mais c’est le Ptéranodon opportuniste qui répond à la place de Bulma ; « Oui, oui ! Je dois lui parler un instant. Toi tu attends ici ! », tout en attachant Gokū à un arbre à l’aide d’une corde !

Gokū ne comprend pas, et ce n’est qu’après avoir entendu Bulma l’insulter d’abruti, au loin, qu’il découvre qu’elle se fait enlever. Il court alors jusqu’à la moto et réussit à la démarrer.

Profitant d’une grande vitesse et d’une colline en pente, il parvient à sauter avec la moto pour atteindre le Ptéranodon dans les airs. C’est à ce moment qu’il sort son Nyoibō, bâton dont il est très fier, avec lequel il fracasse la tête du Ptéranodon en plein ciel.

Bulma dégringole alors dans le vide, mais avant de retomber, Gokū jette son bâton en direction de Bulma. Le bâton s’est planté dans un rocher agrippant Bulma au passage. Elle est donc saine est sauve ! Mais… elle s’est fait pipi dessus…

 

Détails des pages

Le manga commence avec une pleine page, où l’on découvre le héros de l’histoire : Son Gokū, un garçon avec une queue, qui roule sur un tronçon de bois. La seconde page est la cover du chapitre, avec Bulma sur sa moto en compagnie de Gokū. Au total ce chapitre compte 30 pages.

Les 8 premières pages (incluant la cover) sont entièrement colorées à l’encre colorée. Toutes les pages qui suivent sont toujours en couleur, mais sont de types bichromiques. C’est à dire qu’il n’y a que deux couleurs majeures. Ici en l’occurrence, le rouge et le gris dominent ces planches. On a donc un chapitre 100% couleur pour introduire l’histoire, bien que fort logiquement celui-ci fut publié en noir et blanc dans l’édition Tankōbon (car les volumes reliés sont toujours publiés en noir et blanc).

 

Pages couleurs : 8 Pages bichromiques : 22 Pages noir et blanc : 0
Color page Bichromic page White page

 

 

Citations

Gokū : Allez ! Si tu veux ma proie, amène-toi ! Je s’rais ton adversaire !
Bulma :
Comment as-tu pu oser… Espèce de sale monstre !
Gokū :
Hein ?! Un démon bizarre est sorti du monstre… !

Mon Papy m’a dit : « Si un jour tu rencontres une fille, sois gentil avec elle »…
– Son Gokū

 

Commentaires

  • Première apparition des personnages de Son Gokū et Bulma, mais également du Ptéranodon, qui n’apparaît que dans ce chapitre. Shenron est aussi montré dans ce chapitre, lorsque Bulma raconte la légende des Dragon Balls. Mais il faudra attendre le chapitre 019 : « Le vœu à Shenron !! » pour voir enfin le dragon apparaître physiquement dans l’intrigue.
  • L’action se situe uniquement au mont Paozu.
  • C’est également la première fois que l’on découvre la Renault 5 Turbo de Bulma (qui est détruite dans ce chapitre), le Nyoibō de Gokū, le Dragon Radar, la boite à capsules, les Capsules Hoï-Poï, la Capsule Moto N° 9 et bien sûr les légendaires Dragon Balls qui ont donnés leur noms à cette série.

 

Anecdotes

  • Finalement, Son Gokū ne mangera pas le gros poisson qu’il a pêché. Dès lors que le sujet de discussion entre Bulma et Gokū devient les Dragon Balls, le poisson disparaît littéralement de l’intrigue.
  • Les évènements se déroulant dans ce chapitre se passent tous le même jour. Il s’agit du 1er septembre 749.