Tour Karin

La Tour Karin (カリン塔, Karin Tō) est une tour sacrée située sur Terre, où réside l’ermite chat, maître Karin.
Cette tour se trouve sur la Terre sainte de Karin et elle est si grande que Son Gokū met une journée entière pour parvenir à son sommet. Les coordonnées exactes de la tour Karin sont FFA 44195 SQ.
 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Le nom original de la tour Karin (カリン塔, Karin Tō) provient de Karintō (かりん糖), des casse-croûte frits, japonais. Le nom de Karin est ensuite basé sur le nom de la tour qu’il habite.
 

Histoire

Bora explique à Gokū ce qu'est la tour

Bora explique à Gokū ce qu’est la tour


Cette tour sacrée fut bâti pour encourager les braves hommes à tenter de l’escalader à main nues, montrant ainsi leur courage et leur bravoure. Ceux qui parviendraient en haut de cette tour auraient alors le droit et le privilège de pouvoir boire l’Eau Sacrée remise par l’ermite qui vit en sommet.
Cette Eau Sacrée aurait le pouvoir de démultiplier les forces de la personne qui la boit.
Cette légende est transmise de générations en générations par les membres de la tribu qui vit sur la terre sacrée de Karin.
C’est l’histoire que raconte Bora à Son Gokū lorsqu’ils se rencontrent pour la première fois, sans savoir si celle-ci est réellement vraie ou non.

Le jeu vidéo Dragon Ball Online explique que la tour Karin ne serait pas une tour à proprement parler, mais un arbre qui est maintenu en vie et continue de grandir.

Au pied de la tour Karin, la tribu Karinga

Au pied de la tour Karin, la tribu Karinga

La tribu Karinga entretient l’arbre, qui grandit environ tous les 10 ans, en y apposant des plaques de pierres, ce qui lui donne l’aspect de la tour Karin que l’on connaît aujourd’hui.
L’ermite qui vit au sommet de la tour, Karin, fait pousser des Senzu qu’il donne à Son Gokū et ses amis dès que ceux-ci en ont besoin.

Dans le film Dragon Ball Z : L’incroyable plus fort contre le plus fort, Karin ne compte remettre ses Senzu à Son Gohan que s’il escalade correctement la tour.

Karin demande à Gohan de recommencer

Karin demande à Gohan de recommencer

C’est à dire ; de sa base, jusqu’à son sommet, sans être aider par un autre moyen que de sa propre force.
Comme il a grimpé la tour depuis son milieu, grâce à Hire Dragon, Karin lui demander de recommencer.

Karin révèle que a mit trois ans pour réussir à attraper Karin et ainsi pouvoir avoir le droit de boire la Super Eau Sacrée. Mais Gokū ne mit que trois jours.

Le Nyoibō permet de monter au palais

Le Nyoibō permet de monter au palais

Finalement, la Super Eau Sacrée n’est qu’une eau banale, qui n’a rien de sacrée.
Karin l’offre en récompense de nombreux efforts, mais ce sont en vérité tous ces efforts qui constituent le véritable entraînement qui amène une force démultipliée.
Au sommet de la tour Karin se trouve un emplacement spécialement dédié au Nyoibō. Cet emplacement permet au Nyoibō, une fois allongé, de relier la tour Karin avec le palais de Dieu.
C’est, pour ainsi dire, le seul moyen physique de parvenir au palais de Dieu.
La tour Karin toute entière est faite dans un matériau très résistant. Pour preuve, dans l’anime, même Tao Paï Paï (aidé de son Dodon-Pa) ne parvient pas à détruire un des piliers qui se trouve au premier étage de la tour.
Durant l’arc Garlic Jr., Karin et Yajirobé, qui se trouvent dans la tour, ne sont pas affectés par l’Aqua Mist. Très certainement car la tour se trouve juste en dessous du palais céleste depuis lequel l’Aqua Mist fut répandue sur Terre.
 

Caractéristiques

Maître Karin de la tour Karin

Maître Karin de la tour Karin


Lieu de résidence du chat ermite Karin. Plus exactement, celui-ci vit dans une grande pièce circulaire soutenue par un pilier aussi long que fin.
Cette pièce est constituée de deux niveaux. Le premier concerne sa vie quotidienne, où l’on peut y trouver une salle de bain entre autres, et le deuxième, d’une construction tout à fait différente, est lui, réservé aux objets sacrés comme la Chōseisui, la Super Eau Sacrée. Ce dernier niveau sert également de salle d’entraînement pour ceux qui parviennent à escalader la tour jusqu’au sommet.
Sur le toit de l’édifice se trouve un emplacement destiné au Nyoibō, qui, une fois ce dernier fixé puis allongé, monte jusqu’au palais de Dieu.
C’est dans cette tour que Karin cultive les Senzus. C’est aussi là que Yajirobé semble avoir élu domicile quand Piccolo Daimaō passe de vie à trépas. Son Gokū, lui, passe souvent voir Karin-sama pour lui demander conseil.

Le pilier

La base de la tour Karin

La base de la tour Karin


Cette immense fondation qu’est le pilier de la tour semble très large lorsqu’on se trouve au sol, sur la terre sacrée de Karin. Cela ne permet pas de grimper facilement car il est totalement impossible d’en faire le tour avec ses bras.
Cependant, au vu de la structure de la tour qui se trouve en son sommet, ce pilier paraît finalement bien fin.
Mais il n’en reste pas moins très long et c’est à se demander comment une telle structure peut tenir debout.
Cet édifice est recouvert de gravures représentant des symboles dans le style amérindien, sûrement en référence au fait que les habitants de la terre sacrée de Karin sont d’inspiration amérindienne.
Ainsi, on peut y voir des crânes d’animaux et des crânes humains, des frises, ainsi que des visages indiens etc.
La fameuse tour de la planète Outer

La fameuse tour de la planète Outer


Dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Shin Saiyajin Zetsumetsu Keikaku -Uchū Hen- sorti sur Playdia en 1994, un pilier similaire apparaît sur la planète Outer sur laquelle Gokū se rend pour aller chercher l’anneau de la plage.
De ce pilier apparaît l’effigie de la divinité gardienne qui le met en garde contre le monstre marin et lui indique où trouver l’anneau dont il a besoin.
Contrairement à la tour Karin qui est encrée dans le sol de la terre sainte, on ne voit pas la base de cette tour qui s’enfonce dans les profondeurs de la mer.

Premier étage

Le premier étage de la tour, dans le manga

Le premier étage de la tour, dans le manga


Une fois arrivé au sommet, le premier étage est l’étage par lequel on rentre dans la tour. Pour ce faire, il faut réussir à rentrer par l’un des orifices en forme de cercle qui entour le pilier. Ces orifices sont les entrées de la tour, et celles-ci sont au nombre de quatre.
Y pénétrer n’est pas simple, surtout après avoir fait l’effort de gravir une si haute tour. Mais une fois qu’on y est entré on arrive dans une salle en pierre avec plusieurs baies et une porte qui mène au deuxième étage.

Ce premier étage est décoré par quelques antiquités, un paravent, une baignoire, un lit et quelques jarres. Le tout, dans le plus pur style traditionnel chinois.

Le premier étage de la tour, dans l'épisode 061 de la série TV Dragon Ball

Le premier étage de la tour, dans l’épisode 061 de la série TV Dragon Ball

Dans le manga, Gokū n’a pas le temps d’ouvrir une des jarres qu’il est interpellé par Karin. Mais dans l’anime, Gokū observe trois jarres posées à cet étage et qui correspondent aux mondes du passé, du présent et du futur.
Lorsqu’il regarde dans la jarre du présent il aperçoit son amie Bulma en train de faire la cuisine en compagnie de Kuririn, à Kamé House. Dans la jarre du passé, il revoit ses retrouvailles avec Chichi, au tout début de l’arc de l’armée du Red Ribbon. Puis, lorsqu’il tente d’observer ce qui se trouve dans la jarre du futur, il voit furtivement les silhouettes de Baba la voyante et de l’homme masqué avant d’être attaqué par le monstre de la jarre.
Il est à noter que dans le manga, cet étage, ainsi que le reste de l’intérieur de la tour, ne semble pas avoir de couleur définie. Dans les Color Editions ont peut voir que l’intérieur est d’un gris clair immaculé, comme les couleurs des pierres qui composent la tour. Ce choix de couleur donne une impression de lieu céleste.
Le premier étage de la tour, dans l'épisode 064 de la série TV Dragon Ball

Le premier étage de la tour, dans l’épisode 064 de la série TV Dragon Ball


Dans la série TV, les pierres au sol sont bleutées, tandis que les murs sont jaunes et les ouvertures sont décorées par des liserés rouges. Le paravent, la baignoire et le lit, eux, conservent les même couleurs sur les deux supports.
Dans l’épisode 064 de la série TV Dragon Ball : « La fin de Tao Paï Paï », deux piliers ont été rajoutés à l’intérieur de la tour, à cet étage, près du lit de Karin et près du paravent. Il s’agit de piliers éternels fait à partir de pierre céleste.
Afin de tester sa force, Tao Paï Paï lance un Dodon-Pa sur l’un de ces piliers blancs et ne le détruit pas. Il réitère après avoir bu l’eau trouble que lui a donné Karin et ne le détruit qu’avec l’aide du chat ermite qui veut lui faire croire qu’il a bu la Super Eau Sacrée et qu’il est devenu plus fort.

Deuxième étage

Le 2ème étage de la tour, dans le manga

Le 2ème étage de la tour, dans le manga


Le deuxième étage de la tour Karin est une sorte de grand balcon circulaire, avec pour seul décoration une statue en son centre.
Cette statue représente plusieurs éléphants suspendus à un socle orné des mêmes motifs que le pilier de la tour Karin et sur lequel est posé la Super Eau Sacrée.
Cet étage est entouré d’innombrables petits piliers qui maintiennent le toit de la structure. Et pour accéder à cet étage il faut emprunter un petit escalier qui se trouve juste derrière la porte du premier étage.
Les pierres qui recouvrent le sol du deuxième étage sont exactement les mêmes que celles qui jonchent le sol du premier étage.

Encore une fois, la couleur dominante est le gris clair dans le manga couleur, tandis que l’anime optait plutôt pour un gris/bleu qui donne une sensation d’altitude.

Le 2ème étage de la tour, dans l'anime

Le 2ème étage de la tour, dans l’anime

Dans les Color Edition, cet étage est donc entièrement recouvert de pierre grise, très pure et donnant son cachet « divin » ou « sacré » à ce lieu. Dans l’anime, la tour Karin est marron aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, mais cet étage est le seul qui est recouvert de pierres bleutées.
Les barreaux entourant cet étage, à la manière d’un balcon, permettent de ne pas tomber lorsqu’on s’approche trop près des bords.
Mais la taille minuscule de ces barreaux ne peuvent empêcher quelqu’un de tomber s’il se penche trop.
Ce fut le cas de Yajirobé qui faillit dégringoler après s’être penché pour observer ce qu’il se passait sur le toit.

Le toit

Le toit de la tour Karin, dans le manga

Le toit de la tour Karin, dans le manga


Seuls les experts en arts martiaux entraînés peuvent accéder au toit puisqu’il n’existe pas d’entrée pour y parvenir. Il faut donc impérativement passer par les ouvertures entre les piliers du deuxième étage et escalader ce toit arrondi et glissant.
Dans le manga le toit est gris comme le reste de la tour, mais possède quelques dorures, tandis que dans l’anime la tour est entièrement marron et seul l’emplacement destiné au Nyoibō est doré.
Cet emplacement en forme de poire est justement situé au sommet de la tour. Il fut conçu spécialement pour qu’on y dépose le Nyoibō et qu’il s’allonge, reliant ainsi la tour Karin au palais de Dieu.

Monter sur le toit de la tour Karin et grimper jusqu’au royaume céleste est donc l’unique moyen de parvenir à rencontrer Dieu (Kami-sama).

Le réceptacle sur le toit de la tour Karin

Le réceptacle sur le toit de la tour Karin

Pour que ce dernier sache que l’homme qui monte au royaume céleste est envoyé par Karin, le chat lui donne une clochette pour qu’il la présente à Dieu ou à son assistant, Mister Popo.
Précisons tout de même que la partie inférieur du palais de Dieu possède exactement le même réceptacle doré en forme de poire que le sommet de la tour Karin.
Ceci permet au Nyoibō de se fixer et de ne plus bouger. Après avoir relié la tour Karin et le palais céleste avec son Nyoibō, Gokū ne le récupéra pas.
Mais dans les premiers films Dragon Ball Z, on peut cependant le voir porter son Nyoibō comme au bon vieux temps.
 

Résidents connus

karin
young-muten-roshi
yajirobee
maron

 
Karin est l’ermite de la tour, tandis que Yajirobé s’installe au sommet de celle-ci après l’avoir gravit durant l’arc Piccolo Daimaō.
Plusieurs personnages ont ensuite momentanément résidés à la tour Karin. Ce fut le cas de Kamé Sennin qui s’y entraîna pendant trois années, afin de tenter d’attraper la Super Eau Sacrée, mais également de Son Gokū qui ne resta que trois jours.
Dans la série animée Dragon Ball Z, Maron, la petite amie de Kuririn, était restée à la tour Karin pendant une nuit entière, en compagnie de Karin et de Yajirobé qu’elle avait réussit à amadouer pour qu’ils cuisinent pour elle.
 

Personnes ayant grimpées la tour

Image Nom du personnage Chapitre Épisode/Film
kame-sennin-climbed-the-tower Kamé Sennin Cité dans le chapitre 088 Dragon Ball épisode 068
son-goku-climbed-the-tower Son Gokū Dragon Ball chapitres 087-088 Dragon Ball épisodes 060-061
taopaipai-climbed-the-tower Tao Paï Paï Aucun Dragon Ball épisodes 063-064
yajirobe-climbed-the-tower-with-goku Yajirobé Dragon Ball chapitres 149-150 Dragon Ball épisodes 113-114
tenshinhan-climbed-the-tower Ten Shin Han Aucun Dragon Ball Z épisode 013
chaozu-climbed-the-tower Chaozu Aucun Dragon Ball Z épisode 013
no_pic Yamcha Aucun Aucun
no_pic Kuririn Aucun Aucun
son-gohan-climbed-the-tower Son Gohan Aucun Dragon Ball Z Film 05

 

Anecdotes

    La citée des nuages dans Star Wars

    La citée des nuages dans Star Wars

  • La tour Karin semble être inspirée de la citée des Nuages (Cloud City) issue de l’Univers de Star Wars. Akira Toriyama étant un grand fan de Stars Wars, la confirmation d’une telle inspiration ne serait guère surprenante. Comme la citée des nuages, la tour Karin se trouve au dessus des nuages, a une forme composée de deux lentilles et d’un étage supplémentaire au milieu, et possède une sorte de pilier en guise de base. Même si la tour Karin ne vole pas, contrairement à la citée des nuages, sa forme y fait fortement penser.