Senzu

Les Senzus (仙豆, Senzu) sont des haricots étranges cultivé par Karin, qui apparaissent dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama, à ses adaptations animées : Dragon Ball, Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super, et à ses nombreuses adaptations video-ludiques.

Ils remettent sur pied Son Gokū, très affaibli par ses nombreux combats.[1]

 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Le « Sen » (仙) de « Senzu » signifie « ermite », comme dans le mot « Sennin » (仙人). Le kanji « zu » (豆) peut également se lire « mamé » et signifie « haricot » en japonais. Les Senzus sont donc « les haricots de l’ermite ». Notons qu’aux USA les Senzus sont appelés « Senzu Beans » ce qui signifie donc littéralement « les haricots haricots de l’ermite ». Le mot « bean » qui signifie aussi « haricot » est donc de trop.

 

Caractéristiques

Gokū, rétabli après avoir mangé un Senzu

Gokū, rétabli après avoir mangé un Senzu

Un seul de ces Senzus permet de rétablir instantanément une personne sur le point de mourir. Celui qui en mange un voit également sa force revenir à son niveau maximum.[1]

Ces Senzus ne dépassent pas la taille d’un pouce mais ils ont la faculté d’enfler, une fois dans le corps. Un seul de ces haricots équivaut a 10 jours d’alimentation.[1]

Les Senzus sont des médicaments qui guérissent toutes les blessures, mais sont malheureusement inefficaces contre les maladies.[1]

Chaque récolte produit une faible quantité de Senzus, et devant le besoin incessant de Son Gokū et ses compagnons, il arrive à Karin à ne pas pouvoir les approvisionner.[1]

 

Anime

Gohan donne le dernier Senzu à Trunks

Gohan donne le dernier Senzu à Trunks

Le tout dernier Senzu sur Terre sert à rétablir Trunks du futur, gravement blessé par ses combats contre N°17 et N°18, dans son monde alternatif. Le bras de Son Gohan du futur, qui est arraché au cours de ses combats, ne put donc être régénéré.[1]

Dans Dragon Ball Super, Yajirobé du futur explique avoir mangé le tout dernier Senzu qu’il avait en sa possession pour survivre à l’assaut des Humains Artificiels N°17 et N°18, qui l’avaient laissés pour mort. Mais Karin n’étant plus, il ne put plus jamais y avoir de récolte de Senzu dans le monde futur.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Un Senzu dans DBZ : Burst Limit

Un Senzu dans DBZ : Burst Limit

Les Senzus servent à soigner un personnage dans la série des Super Gokū Den et leur plants apparaissent dans Dragon Ball Z III : Ressen Jinzōningen.

Ils restaurent également la santé dans Dragon Ball : Daimaō Fukkatsu, Dragon Ball : Advanced Adventure, Jump Super Stars, Dragon Ball Z : Harukanaru Gokū Densetsu, et Dragon Ball DS 2 : Totsugeki! Reddo Ribon Gun (Origins 2).

Les Senzus apparaissent aussi les cutscenes du jeu interactif Dragon Ball Z : Shin Saiyajin Zetsumetsu Keikaku – Uchū-Hen, et lorsque Gokū ou Gohan sont vaincus dans Dragon Ball Z : Hyper Dimension, il peuvent manger un Senzu pour se rétablir. Dans les jeux de la série The Legacy of Goku, les Senzus restaurent absolument toute la santé et le Ki d’un personnage qui en mange. Dans Dragon Ball Z : The Legacy of Goku II, c’est Yajirobé qui possède les Senzus et vient de temps en temps en apporter au cours de l’aventure.

Kuririn mange un Senzu dans Super DBZ

Kuririn mange un Senzu dans Super DBZ

Dans Dragon Ball Z : Buu’s Fury, on peut obtenir des Senzus facilement en se rendant à la tour Karin pour parler à Karin ou Yajirobé. Mais cette possibilité s’arrête après que Majin Buu (mauvais) se soit échappé de la Salle de l’Esprit et du Temps. Il est aussi possible d’obtenir 255 Senzus lorsque Gohan demande à Gokū d’aller en chercher un pour Videl. Au lieu de donner le Senzu récolté à la tour Karin à Gohan, directement, Gokū doit manger le Senzu puis se rendre ensuite sur l’île Papaya pour donner le Senzu à Gohan. 255 Senzus apparaissent alors dans son inventaire.

Dans Dragon Ball GT : Transformation, les Senzus apparaissent au hasard, après que l’on ait vaincu un ennemi ou un boss.

Gokū mangeant un Senzu dans Burst Limit

Gokū mangeant un Senzu dans Burst Limit

Dans la série des Budokai, et dans Dragon Ball Z : Burst Limit, les Senzus peuvent être utilisés pour soigner un personnage. Bien que dans les Budokai cela permet au personnage de restaurer sa jauge de vie et sa jauge de Ki entièrement, dans Burst Limit cela ne soigne généralement qu’une barre de santé. Et dans ce jeu, l’utilisation d’un Senzu est mise en évidence via une petite animation.

Dans la série des Sparking! (Budokai Tenkaichi), Yajirobé possède la capacité de manger un Senzu en tant que Blast 1, autrement dit en tant que capacité de base dans le jeu. Cette technique lui permet de regagner entièrement sa vie.

Les Senzus sont aussi utilisés dans le jeu d’arcade Dragon Ball : Zenkai Battle Royale et dans Super Dragon Ball Z ils restaurent la santé d’un personnage qui vient d’être mit K.O. En revanche, un seul Senzu peut être utilisé par partie.

Dans un mini-jeu du jeu vidéo Dragon Ball Z : Battle Taikan Kamehameha – Omee to Fusion, le joueur doit attraper des Senzus que Karin lui lance et éviter les bombes que Karin lui balance également à la figure.

Les Senzus sont cachés dans un trésor, dans le quatrième niveau du jeu Nintendo Wii Dragon Ball : Tenka Ichi Dai Bōken (Revenge of King Piccolo).

Karin lançant des Senzus dans Battle Taikan Kamehameha - Omee to Fusion

Karin lançant des Senzus dans Battle Taikan Kamehameha – Omee to Fusion

Dans Dragon Ball Kai : Saiya-jin Raishū (Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans), les Senzus sont utilisés pour réanimer un personnage battu ou bien pour restaurer entièrement quelqu’un. Ce sont des aliments de soin, mais aussi des moteurs pour le Ki. Il existe de petits haricots, des moyens, et des gros, mais ils ne permettent pas de restaurer l’intégralité de la jauge de vie. Un petit haricot restaure un peu de vie, un moyen n’en restaure qu’un peu plus et enfin un gros en restaure beaucoup plus. De plus, durant l’une des ultimates de Kuririn, Yajirobé saute à l’écran avec un sac de Senzus et les distribue à son équipe, pour les soigner, tranche ses adversaires (sans pour autant les blesser. Bien qu’ils peuvent mourir instantanément) et se sauve de manière burlesque.

Dans Dragon Ball Z : Battle of Z, les demi-Senzus permettent de restaurer la moitié d’une barre de vie après un K.O., tandis que les Senzus normaux permettent de régénérer entièrement les HP (Heal Points : la barre de vie) après un K.O. Les nouveaux Senzus, eux, permettent non seulement de régénérer entièrement les HP, mais aussi la barre d’énergie.

En outre, bien que les Senzus n’apparaissent pas à proprement parler dans Dragon Ball : Xenoverse, des pousses de Senzus (Senzu Beansprouts) peuvent être collectées comme matériaux mixtes et être scellés dans des capsules. Les capsules sont connues sous le nom de Capsules d’Essence de Senzu (Senzu Essence Capsules) et peuvent être utilisées pour réanimer un personnage K.O, durant un combat, lorsqu’il est équipé de cet item.

 

Anecotes

    Jarre à Senzu vendue au Japon

    Jarre à Senzu vendue au Japon

  • Les Senzus ayant une apparence semblable aux haricots de Lima, le doublage américain de Harmony Gold baptisa les Senzus « Lima Beans », autrement dit « haricots de Lima ».
  • Dans le manga Kajika, d’Akira Toriyama, réalisé après Dragon Ball, la pilule que reçoit Kajika de son village d’origine, Kawa, a les mêmes propriétés régénératrices que les Senzus.
  • Au Japon, il existe un aliment réalisé à partir de cellules d’Euglènes, une cellule mi-plante, mi-animale. Ces créatures contiennent tous les nutriments absorbés des plantes et matières animales. Mitsuru Izumo, le créateur de cet aliment, révéla qu’il eu l’idée de l’inventer en voulant créer de vrais « Senzus » après avoir lu Dragon Ball.
  • Toujours au Japon, il existe des produits dérivés des Senzus. On y trouve le pot à Senzus de Karin, mais également des sacs de Senzus et de « vrais » Senzus que l’on peut manger. Bien entendu, ils sont loin d’avoir des propriétés régénératrices.
  • Aux États-Unis il existe aussi des bonbons de gelée verte ayant une forme de Senzu, qui se nomment « Senzu Beans » et sont fabriqués par Boston American Corp.

 

Références