Médicament contre la maladie cardiaque

Le médicament contre la maladie cardiaque (infectieuse) (心臓の病気(伝染病)の薬, Shinzō no Byōki (Densenbyō) no Tsukuri)[1] est un antidote qui apparaît dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et ses adaptations animées : Dragon Ball Z, Dragon Ball Kai, et Dragon Ball Super.

C’est l’antidote que ramène Trunks de son monde futur pour empêcher, 20 ans plus tôt, que Son Gokū ne succombe à la maladie virale qui l’infecte.[1]

 

Vue d’ensemble

Caractéristiques

Gokū est finalement rassuré de savoir qu'il existe un antidote

Gokū est finalement rassuré de savoir qu’il existe un antidote

Il s’agit de l’antidote d’un virus qui ne connaît pas encore de remède dans le présent. Cet antidote guérit cette maladie infectieuse, là où même le pouvoir d’un Senzu est impuissant à l’Age 764, alors qu’il n’y a pas encore de remède provenant du futur.

L’antidote se présente sous la forme d’un liquide contenu dans une petite fiole. Le malade qui en boit plus de la moitié se rétablit complètement dans les dix jours. Son Gokū, de par sa constitution Saiyan, se remet, lui, en trois jours et part aussitôt s’entraîner.[1]

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Dans le jeu vidéo Dragon Ball Z III : Ressen Jinzōningen, le médicament peut être utilisé pour restaurer la santé. Cet antidote est aussi un objet de soin dans le jeu Dragon Ball Z : Densetsu no Chō Senshi-tachi (Dragon Ball Z : Legendary Super Warriors).

Le médicament contre la maladie cardiaque réapparaît en tant qu’Item dans la série des Budokai. Il prend un seul slot dans la liste des objets et apparaît sous le nom de « vaccin » (vaccine). Il neutralise les effets de la maladie cardiaque, qui est aussi un Item, qui permet de faire chuter la santé de l’adversaire (ainsi que la sienne, par la même occasion).

Dans Dragon Ball Z : Sagas, l’antidote peut être trouvé dans l’une des villes visitées dans les missions se passant dans le monde futur de Trunks.

 

Anecdote

    L'antidote prenant la forme de pillules

    L’antidote prenant la forme de pilules

  • L’antidote contre la maladie cardiaque de Son Gokū change de forme au gré des épisodes ; Dans l’épisode 134 de Dragon Ball Z il s’agit de petites pilules jaunes. Tandis que dans l’épisode 136 de la série, il s’agit apparemment d’un liquide. Lorsque Chichi en donne à Gokū dans l’épisode suivant, le 137, elle lui verse directement le flacon dans la bouche. Il faut croire que le staff de l’anime ne s’était pas encore mit d’accord sur la forme que prendrait le médicament.

 

Références