Bulma du futur

Bulma du futur (未来のブルマ, Mirai no Buruma) est l’alter ego du futur de Bulma, l’héroïne du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama. Elle apparaît d’abord physiquement dans le chapitre extra ~Trunks The Story~, puis dans les séries animées Dragon Ball Z et Dragon Ball Super.

Il s’agit de la mère du Trunks du futur qui débarque dans l’histoire principale à bord de la Time Machine dans le but de remettre un un médicament à Son Gokū et de prévenir ce dernier de l’arrivée des Humains Artificiels.

Bulma vivait toujours à la Capitale de l’Ouest et son adresse est WST 3338926 K. Bien qu’on la voyait assez peu dans l’intrigue, elle avait un rôle majeur puisque c’est elle qui construisit la Time Machine qui permet à Trunks de voyager dans le temps pour sauver Son Gokū d’une mort certaine, et changer le cours de l’Histoire.

 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Comme le reste de sa famille (excepté son compagnon) elle porte un nom qui désigne un sous-vêtement. Ici, en l’occurrence il s’agit de « Buruma » (ブルマ) qui vient de l’anglais « Bloomers » et désigne une culotte que portent les filles pour faire du sport au Japon.

 

Apparence physique

Bulma du futur, dans le manga

Bulma du futur, dans le manga

Cette version de Bulma apparaît avec trois looks radicalement différents dans l’anime Dragon Ball Z, tandis qu’on ne lui voit que deux styles très différents dans l’œuvre originale.

La première fois qu’on la découvre, c’est dans le chapitre extra qui raconte l’histoire de Trunks du futur. On la découvre en tenue de mécanicienne avec une casquette et des cheveux longs attachés en arrière par un nœud rouge. Dans le manga on peut d’ailleurs la voir en train de fumer une cigarette, ce qui n’est pas le cas dans l’anime.

Rien de très féminin, mais c’est normal puisque l’époque apocalyptique ne s’y prête guère. Bulma travaille avant toute chose sur la Time Machine qui permettra à Trunks de remonter le temps. Le look passe après.

Bulma, dans une tenue décontractée

Bulma, dans une tenue décontractée

Ensuite, lorsqu’elle se tient auprès de Trunks qui est alité après avoir affronté les Humains Artificiels, elle ne porte plus sa tenue de mécano mais porte un T-shirt blanc avec un pantacourt rouge.

Par la suite, lorsque Trunks décolle à bord de sa Time Machine pour voyager dans le passé, Bulma, qui vient lui dire au revoir et lui donner le médicament à remettre à Son Gokū, porte une chemise rose à manches courtes, par dessus un pull blanc à manches longues. Avec ça, elle a un pantalon de couleur mauve.

La seconde fois qu’elle apparaît, c’est lorsque Trunks revient de l’histoire principale après avoir été ressuscité (chapitre 420). Il s’apprêter à éliminer les Humains Artificiels N°17 et N°18. Bulma porte alors une tenue décontractée qui se résume à un pull noir à manches longues, un T-shirt bleu et un jean dans les Color Editions. Dans l’anime, son T-shirt est rose, son pull est blanc et son pantalon est rouge. Dans l’œuvre originale, on la voit encore avec une cigarette à la bouche.

Toujours dans le chapitre 420 : Trois ans après sa victoire sur les Humains Artificiels N°17 et N°18, Trunks reçoit la visite de Cell, tandis que la Capitale de l’Ouest est en pleine reconstruction et que la paix était revenue. Bulma se tient devant sa maison, discutant avec son fils qui s’apprêtait à retourner dans le passé.

Bulma du futur, à la fin du chapitre 420

Bulma du futur, à la fin du chapitre 420

Elle arbore une coupe courte, à la garçonne, avec un style qui rappel beaucoup celui qu’elle avait au tout début de la l’Arc Saiyans. Très ‘années 90’. La seule vraie différence notable est qu’elle est beaucoup plus âgée à cette époque et que quelques rides apparaissent sur son visage, dans l’anime.

Dans le TV Special consacré à l’histoire de Trunks, on peut également la voir à l’époque des Humains Artificiels, alors que Trunks était encore bébé, lorsque Son Gokū meurt des suites de sa maladie cardiaque.

À cette époque elle est tout à fait identique à son alter ego de l’histoire principale et a les cheveux mi-longs, coupés au carré, avec une veste orange et un pantacourt. Évidemment, dans l’œuvre originale Bulma a les cheveux violets tandis qu’ils sont bleus turquoise dans l’anime.

 

Personnalité

Bulma du futur est une mère forte, sage et combative

Bulma du futur est une mère forte, sage et combative

Du fait qu’elle évolue dans un monde apocalyptique, cette Bulma est beaucoup plus responsable que son alter ego de l’histoire principale, qui alloue beaucoup de temps pour des choses plus frivoles.

Bulma du futur est aussi très aimante et très protectrice envers son fils, Trunks, car il est tout ce qu’il lui reste dans ce monde.

Elle est la plus sage des alliés des guerriers Z ayant survécu, puisqu’à plusieurs reprises elle tente de retenir son fils et de le convaincre de ne pas affronter les Humains Artificiels et de plutôt compter sur la Time Machine pour changer le passé, car de toute façon, même Son Gohan qui était devenu un Super Saiyan n’a pas pu battre les Humains Artificiels.

 

Histoire

Apparition des Humains Artificiels

Bulma devant la maison de Son Gokū

Bulma, devant la maison de Son Gokū

Jusqu’à l’arrivée de Freeza et du grand roi Cold sur Terre, à l’Age 764, la vie de Bulma du futur fut strictement identique à celle de la Bulma du présent, que l’on connaît. Le changement survient cette année-là, lorsque Son Gokū du futur utilise son déplacement instantané pour arriver sur Terre plus tôt et défait Freeza et son père.

Deux ans plus tard, Son Gokū contracte un virus cardiaque et meurt dans son lit, tandis que ses amis se sont réunis près de lui. Puis, six mois après ce terrible décès, le 12 mai de l’Age 767, deux Humains Artificiels créés par le Dr. Géro débarquent dans une ville située sur une île à 9 km au sud de la Capitale du Sud. Les guerriers Z partent combattre ces Humains Artificiels, mais ils sont vaincus les uns après les autres.

Pendant que Bulma recherchait les Dragon Balls, elle fut rejoint par Son Gohan qui dut fuir les combats. Mais Piccolo fut tué par N°17 et N°18 et les Dragon Balls disparurent à jamais. Gohan eut juste le temps de voir que Shenron venait d’être invoqué par Pilaf et sa bande, qui avaient demandés à rajeunir. Comprenant le sens de la disparition de Shenron, Gohan hurla de tristesse.[6] Ce fut le début d’une terrible tragédie.

Bulma et Trunks survécurent

Bulma et Trunks survécurent

Tous les guerriers Z à l’exception de Son Gohan et Yajirobé furent tués par les Humains Artificiels N°17 et N°18. Piccolo et Dieu étant décédés, les Dragon Balls sont redevenus de vulgaires pierres et il fut alors impossible de les ressusciter.[6] Sans Son Gokū pour utiliser le déplacement instantané et sans vaisseau spatial à disposition, il fut impossible d’envisager un départ pour la nouvelle planète Namek dont les survivants Terriens ignoraient totalement sa localisation.

Bien que la Capitale de l’Ouest ne fut pas épargnée par les Humains Artificiels, Bulma et son fils, Trunks sont parvenus à survivre en se cachant. Ils continuèrent à vivre dans les sous-sols de Capsule Corporation.

Bulma envoie son fils vers le passé

Bulma envoie son fils vers le passé

Treize ans plus tard, Son Gohan du futur fut tué, à son tour, par les cyborgs et Bulma s’attela à la construction de la Time Machine. Cette machine à voyager dans le Temps devait permettre à Trunks de retourner dans le passé pour tenter de sauver Son Gokū de son virus cardiaque, en lui donnant un médicament. Tout en le prévenant de l’arrivée des Humains Artificiels.

Quatre ans plus tard, à l’Age 784, la Time Machine et enfin prête et Trunks du futur s’envole à son bord avec en main le médicament qui sauvera Son Gokū et changera l’avenir de son monde et d’un autre monde.

Fin des Humains Artificiels

Trunks raconte son histoire à sa mère

Trunks raconte son histoire à sa mère

Après le retour de son fils, Trunks, Bulma du futur apprend ce qu’il s’est passé dans le monde passé. Elle est étonnée d’apprendre que Gokū s’est sacrifié pour sauver la Terre et que c’est finalement Gohan qui a rétabli la paix. Mais elle est encore plus stupéfaite d’apprendre que Vegeta est devenu fou de rage après la mort de Trunks du futur et qu’il s’est rué sur Cell de toutes ses forces.

C’est après avoir apprise ces informations de la bouche de son fils, que les Humains Artificiels font une nouvelle fois parler d’eux. Bulma tente de retenir Trunks, mais celui-ci la rassure : il va en finir avec eux. C’est sur ces paroles que Trunks du futur se rend à Parsley City et se débarrasse définitivement des Humains Artificiels N°17 et N°18, après avoir acquit la force de protéger son monde, après son vouage dans le passé.

Bulma du futur découvre Cell

Bulma du futur découvre Cell

Trois ans plus tard, la Time Machine est à nouveau rechargée en énergie et Trunks du futur s’apprête à retourner dans le passé pour prévenir ses amis de sa victoire sur N°17 et N°18. C’est à ce moment que Cell apparaît sournoisement, prêt à tuer Trunks pour s’emparer de la machine temporelle.

Bulma du futur est mise à l’abri par le jeune homme, qui s’occupe ensuite de ce Cell du futur et le détruit totalement au terme d’un combat assez déséquilibré. Ainsi, la paix revint dans le monde futur de Trunks, pendant quelque temps…

Arc Trunks « du futur »

Bulma, remettant le carburant à Trunks

Bulma, remettant le carburant à Trunks

Aux alentours de l’Age 796, un ennemi ayant l’apparence de Son Gokū arriva sur Terre et commença à tuer tous les humains, semant chaos et destruction. Causant l’extinction de la majeure partie de la population de la Terre, cet ennemi fut baptisé « Gokū Black » par Bulma du futur.[7]

Trunks du futur tenta de le combattre à plusieurs reprises, mais il n’était pas de taille contre lui. Bulma du futur tenta alors de recréer le carburant nécessaire à un voyage dans le Temps à l’aide de la Time Machine, afin que son fils puisse se rendre dans le passé pour fuir et demander de l’aide à ses amis. Trunks fit la connaissance de Maï du futur durant cette année de lute contre Gokū Black, et Bulma du futur la rencontra également.[7][8]

Bulma du futur, avant de mourir

Bulma du futur, avant de mourir

Au bout d’un an, Bulma du futur parvint à créer assez de carburant pour faire un seul voyage avec la Time Machine. Elle remit le carburant à Trunks, afin qu’il parte dans le passé, mais son laboratoire fut attaqué par Black. Bulma du futur fut tuée sous les yeux impuissants de Trunks, qui ne put que s’enfuir avec le carburant… à la demande de sa mère.[8]

Trunks et Maï n’eurent pas le temps de pleurer la mort de Bulma bien longtemps, puisque Black les retrouva et les attaqua. Heureusement, Trunks du futur parvint à s’enfuir à bord de la Time Machine et voyagea vers le monde passé où vivent ses amis, dix sept années en arrière.[8]

Bulma du futur prit le soin de laisser un carnet de note avec toutes les informations relatives à la création de la Time Machine et de son carburant, à bord de la Time Machine de Trunks, de sorte à ce que son alter du passé puisse tomber dessus.[7]

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Hiromi Tsuru
  • Doublages anglais :
    • FUNimation : Tiffany Vollmer, Monica Rial (DBZ Kai)
    • AB Groupe : Sharon Mann
  • Doublage français : Céline Monsarrat
  • Doublage latino américain espagnol : Rocío Garcel (DBZ & DBZ Kai), Mónica Manjarrez (DBZ 194 & TV SP)
  • Doublage portugais : Cristina Cavalinhos
  • Doublage italien : Francesca Guadagno (1er doublage), Emanuela Pacotto (2ème doublage)
  • Doublage allemand : Claudia Urbschat Mingues

 

Anecdotes

    Bulma travaillant sur la Time Machine

    Bulma travaillant sur la Time Machine

  • La Time Machine inventée par Bulma du futur est la deuxième invention de Bulma qui bouleversa totalement le destin de la Terre et de l’Univers, au point de violer les plus hautes lois connues dans toutes les galaxies. Techniquement, sa première invention « controversée » était le Dragon Radar. Car il permit à qui le possédait de réunir les Dragon Balls assez facilement et ceci engendra la propagation d’énergie négative au sein des Dragon Balls et l’apparition du dragon de la fumée noire, dans la série TV Dragon Ball GT. Dans Dragon Ball Super, c’est sa Time Machine qui posa problème et attira le jugement des dieux comme Zamasu.
  • Le jeu vidéo Dragon Ball Xenoverse explique que Bulma du futur travaille encore à Capsule Corporation et fournit la ville de Tokitoki avec ses nombreuses inventions.

 

Références