Son Gokū du futur

Son Gokū du futur (未来の孫悟空, Mirai no Son Gokū) est l’alter ego du futur de Son Gokū, le héros du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama. Il apparaît dans l’épisode spécial : Dragon Ball Z Special – Opposition au désespoir !! Les super guerriers restant : Gohan et Trunks.

C’est le père de Son Gohan du futur. Il vécut dans l’époque du Trunks du futur qui débarque dans l’histoire principale. Malheureusement, il succombe à une maladie cardiaque durant l’Age 766 et ne put combattre les Humains artificiels qui apparurent l’année suivante.

 

Signification du nom

Son nom, « Son Gokū » (孫悟空) est le nom japonais du Roi des singes qui apparaît dans « La Pérégrination vers L’Ouest », appelée « Saiyūki » au Japon.

Quant à son vrai nom Saiyan, « Kakarotto » (カカロット), il provient du mot « Kyarotto » (キャロット) qui est la prononciation japonaise du mot anglais « Carot » qui désigne bien sûr une « Carotte ».

 

Apparence physique

Son Gokū du futur, dans le TV Special

Son Gokū du futur, dans le TV Special

Dans ce futur, Son Gokū meurt à l’âge de 30 ans. On sait qu’à l’âge adulte il mesure 175 cm et pèse 62 kg.[1]

Durant cette période, il est très musclé et porte en permanence son propre dōgi qui ne possède aucun emblème ostensible.

Il s’agit d’un gi orange avec un T-Shirt bleu en dessous, qu’il porte avec un turban bleu marine en guise de ceinture, des protèges poignets bleus et des bottes bleues à liserés rouges.

Dans le deuxième TV Special Dragon Ball Z, on peut voir Son Gokū du futur dans son lit, alors qu’il vient de rendre son dernier souffle, vêtu de son dōgi.

Dans l’œuvre originale, ce personnage est uniquement mentionné par Trunks du futur et Son Gohan du futur. Il n’apparaît pas physiquement en dehors de l’anime et des jeux vidéo.

 

Biographie

Son Gokū s'en est allé...

Son Gokū s’en est allé…

Son Gokū du futur mena exactement la même vie que son alter ego du monde présent (Histoire principale), jusqu’à ce jour du mois d’août de l’Age 764, où Freeza et son père, le Grand roi Cold, se dirigent sur Terre pour se venger du Super Saiyan, Son Gokū, et éliminer tous les Terriens.

Conscient qu’il n’arriverait pas à temps car son pod spatial est plus lent que le vaisseau du Grand roi Cold, Gokū utilise son déplacement instantané pour se rendre auprès des deux tyrans et les élimine.

Malheureusement, deux ans plus tard, durant l’Age 766, Gokū tombe gravement malade à cause d’un virus cardiaque et meurt des suites de cette maladie, alors incurable à cette époque.

Six mois plus tard, le 12 mai de l’Age 767, deux Humains Artificiels apparaissent sur une île du Sud, au Sud-Ouest de la Capitale du Sud. Il s’agit des Humains Artificiels N°17 et N°18 (du futur). Ceux-ci commencent leur carnage et rapidement de nombreux innocents sont tués.

Gohan du futur repense à son père

Gohan du futur repense à son père

Les guerriers Z tenteront de s’opposer à eux, en vain. Piccolo, Vegeta, Kuririn, Ten Shin Han, Yamcha, Yajirobé et Chaozu seront éliminés par ces deux cyborgs et seul Son Gohan parviendra à s’échapper.

Pendant treize années il vouera une profonde rancœur envers les deux Humain Artificiels et tentera de venger ses amis tombés au combat, à bien des reprises.

Gohan deviendra ensuite le mentor de Trunks et il lui apprendra comment devenir un Super Saiyan. Finalement, Gohan sera tué à son tour et Trunks sera le seul survivant. Le fils de Bulma retournera dans le passé à l’aide de la Time Machine construite par sa mère pour remettre un médicament au Son Gokū du présent et le prévenir de l’arrivée prochaine des Humains Artificiels.

 

Après sa mort

Dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Shin Budokai – Another Road, il est dit que Gokū du futur est retourné dans le monde des vivants grâce à une permission d’une journée (sûrement pour affronter Broly du futur). Gohan du futur explique d’ailleurs que son père avait autrefois affronté Broly et qu’il avait eut du mal à se débarrasser de lui.

 

Techniques

 

Formes et transformation

Singe géant (Oozaru)

Comme son passé est identique au Son Gokū du présent, jusqu’à l’Age 764, Gokū du futur était aussi doté d’une queue qui lui permettait de se transformer en singe géant (Oozaru) les nuits de pleine lune, durant son enfance.

 

Super Saiyan

Gokū du futur en Super Saiyan

Gokū du futur en Super Saiyan

Comme son alter ego du présent, Son Gokū du futur était capable de se transformer en Super Saiyan. C’est d’ailleurs pour cela qu’il pu vaincre Freeza du futur sur la planète Namek et que celui-ci revint se venger, accompagné de son père. Mais dans ce monde là, Gokū utilisa son déplacement instantané et tua Freeza et son père avant qu’ils ne commettent l’irréparable.

Dans l’anime, Gokū du futur n’apparaît pas en Super Saiyan, puisqu’il meurt d’un virus cardiaque et ne combat pas les Humains Artificiels lorsqu’ils apparaissent, six mois après son décès.

Cependant, il apparaît transformé en Super Saiyan, dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Shin Budokai – Another Road, sorti sur PSP. Dans ce jeu vidéo, Son Gokū du futur affronte Bardock du futur et Gohan du futur, sous cette forme.

 

Singe géant (Oozaru) doré

Bien que cela n’apparaisse nullement dans l’anime ou encore l’œuvre originale, le jeu vidéo Dragon Ball Z : Sparking! (Budokai Tenkaichi) a droit à un scénario exclusif où Gokū du futur et Vegeta du futur fusionnent pour former Super Gogeta.

Dans ce scénario, Gokū du futur doit d’abord devenir un Super Saiyan 4, et pour cela il doit passer par l’étape intermédiaire qu’est la forme de singe géant doré.

 

Super Saiyan 4

Tout comme l’étape de singe géant doré, qui n’est pas montrée et reste seulement évoquée dans le jeu vidéo Sparking! (Budokai Tenkaichi), ici Gokū du futur atteint le stade de Super Saiyan 4, dans l’autre monde, sans pour autant que ça apparaisse à l’écran. Par la suite, il fusionne avec Vegeta du futur sur Terre.

 

Fusion

Le Super Gogeta du futur

Le Super Gogeta du futur

Son Gokū du futur et Vegeta du futur, fusionnent après être devenus des Super Saiyan 4, dans l’autre monde. Ils reviennent alors sur Terre pendant une journée, grâce à une permission, et affrontent Trunks du futur au cours d’un Tenka Ichi Budōkai.

Dans le jeu vidéo Sparking! (Budokai Tenkaichi), dans lequel cette forme de Super Gogeta apparaît, le personnage né de la fusion des deux rivaux est totalement identique à son alter ego du monde présent, qui, lui, est vivant et n’appartient pas au monde des morts.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Dragon Ball Z : Sparking! (Budokai Tenkaichi)

Dans ce jeu vidéo sorti sur PlayStation 2, Son Gokū du futur et Vegeta du futur fusionnent forment Super Gogeta, durant leur permission d’une journée sur Terre, dans le monde futur de Trunks.

Après avoir acquis la capacité de se transformer en Super Saiyan 4, les deux rivaux exécutent la fusion et affrontent Trunks du futur. Mais celui-ci parvient à les battre, car Super Gogeta retenait sa puissance afin de ne pas détruire la Terre.

 

Dragon Ball Z : Shin Budokai – Another Road

Son Gokū du futur apparaît physiquement dans le jeu vidéo Shin Budokai – Another Road, lorsque Kaiōshin du futur et Son Gohan partent à la recherche de Son Gohan du futur, dans l’autre monde.

Son Gokū du futur affronte Bardock du futur dans un combat, puis aide son fils Gohan, à rechercher son alter ego. Après avoir calmé Gohan, Gokū du futur part avec lui et Kaiōshin du futur en direction du royaume des Kaiōshins, pour libérer la Z-Sword. Après que Gohan ait brisé l’épée, il libère le vieux Kaiōshin du futur, qui lui libèrera ensuite son potentiel latent, bien au delà de ses limites.

Gokū du futur reste dans l’autre monde, tout en souhaitant bonne chance aux autres qui repartent combattre dans le bas-monde.

 

Références