Transformation

La Transformation (変身, Henshin), aussi appelée Pouvoir de transformation (変身能力, Henshin Nōryoku)[1][2] est une technique qui apparaît dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama, et ses adaptations animes : Dragon Ball, Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

C’est un pouvoir qui permet de se transformer selon sa volonté. Les transformations permettent en général d’augmenter la force de combat du personnage. Ce sont des particularités qui sont propres à certaines races extraterrestres et qui comprennent autant de variations qu’il y a de races mutantes existantes.[1]

 

Vue d’ensemble

La transformation de Zarbon

La transformation de Zarbon

Il s’agit là d’un pouvoir qui permet à certaines races extraterrestres d’accroître leurs forces de combat.[1]

Zarbon, par exemple, ne se transforme qu’une seule fois. À partir d’une belle apparence, il se change en créature hideuse, certes plus puissante, mais dont la laideur dépasse toute imagination.

Sa force de combat dépasse, sous cette forme, celle de Vegeta à l’époque où il l’affronte. Freeza, quant à lui, peut effectuer jusqu’à quatre mutations. L’ultime mutation lui procure un corps plus petit que les précédentes, mais également une puissance immense qui met Son Gokū et ses amis à rude épreuve.[1]

Les Saiyans sont également capables de se transformer pour gagner en puissance, à travers leur forme de singe géant (Oozaru). Cette transformation particulière ne relève pas de la seule volonté du Saiyan, puisqu’il faut certaines conditions pour pouvoir se transformer. Il faut une intensité lumineuse (Ondes Bruits) supérieure à 17 millions de zénos pour que la queue des Saiyans puisse l’absorber et permettre la transformation en singe géant.

Gokū se transformant en singe géant

Gokū se transformant en singe géant

D’autres personnages sont capables de se transformer, bien qu’ils ne soient pas des extraterrestres. C’est, par exemple, le cas de Kamé Sennin qui peut développer sa masse musculaire et sa puissance jusqu’à son paroxysme. Cette métamorphose se nomme « Max Power » (puissance maximale).

Les Mazoku que sont Garlic Jr et ses hommes sont également capables de se transformer. En changeant de taille ils augmentent leur force et leur vitesse considérablement.

Cell possède aussi la particularité de pouvoir muter. Bien que son évolution lui procure déjà plusieurs mutations, il peut absorber deux formes de vies particulières que sont : L’Humain artificiel N°17 et l’humain artificiel N°18. En les absorbant, Cell se transforme et se rapproche de la forme parfaite prévue par le super ordinateur du Dr. Géro, qui l’a conçu.

Lorsqu’il perd une de ces formes de vie, en la recrachant par exemple, Cell régresse à sa forme précédente. Il peut aussi régresser à une autre forme précédente selon son bon vouloir, comme il le fait lorsqu’il régresse à l’état d’œuf pour pouvoir rentrer dans l’habitacle de la Time Machine, qui était trop petite pour son grand corps.

Freeza possède 4 transformations

Freeza possède 4 transformations

Dans les films, d’autres personnages sont capables de se transformer en plus de ceux apparaissant dans l’œuvre originale et la série TV. Il y a, par exemple, Coola, le frère aîné de Freeza, qui possède la capacité d’accéder à une quatrième mutation, ou encore l’humain artificiel N°13 qui peut fusionner avec les batteries des humains artificiels N°14 et N°15 et ainsi se transformer en un androïde presque invincible.

De même que Bōjack et les membres du clan Hera sont aussi capables de se transformer pour augmenter leur puissance, Janemba, le démon de l’autre monde est aussi capable du même procédé, passant de l’apparence d’un gros bonhomme immense à celui d’un guerrier monstrueux.

Hirudegarn est aussi capable de muter, puisqu’il mue littéralement en plein combat. Lorsqu’il sort de sa mue, le Gen-Majin a alors atteint une puissance et une vitesse encore bien supérieure à celles qu’il avait auparavant. On le remarque très vite, lorsqu’il parvient à mettre Gotenks Super Saiyan 3 K.O. en un seul coup de poing.

Dans le manga Neko Majin Z d’Akira Toriyama, Kurīza, le fils de Freeza, montre aussi sa capacité à sa transformer. Son apparence ressemble à celle de Freeza sous sa forme finale, si ce n’est qu’il a une tête de châtaigne.

Neko Majin Z tenta de l’imiter et se transforma à son tour. Mais le seul changement remarquable, pour son cas, c’est qu’il avait maintenant deux cils au lieu d’un seul.[2]

Il semblerait que bien des espèces soient capables de se transformer, comme on peut le voir dans Dragon Ball Super, avec un Moginian qui fait face à Whis et Beerus. Whis appelle ce procédé « Le mode combat » (戦闘モード, Sentō Mōdo).

 

Liste des transformations

Saiyans

Les Saiyans possèdent tout une liste de transformations toutes plus redoutables les unes que les autres. Voici une liste rapide des transformations connues des Saiyans :

Singe géant

La transformation primaire des Saiyans

La transformation primaire des Saiyans

C’est un pouvoir spécifique aux peuples de guerriers qu’est la race Saiyan. Quand des Saiyans regardent la pleine lune, ils se transforment en singes géants.

Leur force de combat s’en trouve alors décuplé. Cette transformation s’opère très précisément au moment où la lune réfléchit le mieux la lumière solaire et la renvoie sur terre sous la forme d’ondes bruits.

Les yeux absorbent donc ces ondes et les transmettent à leur queue qui provoque la transformation. Cependant, elle ne peut s’accomplir que si la puissance de ces ondes atteint les dix-sept millions de zénos, ce qui n’est possible qu’en cas de pleine lune.[1]

En résumé, les Saiyans ne se transforme en singes géants que s’ils observent la pleine lune ou un objet qui émet la même intensité lumineuse.

Super Saiyan

Le Super Saiyan de la légende

Le Super Saiyan de la légende

Guerrier Saiyan surpuissant qui a dépassé ses limites. Autrefois, parmi les Saiyans, il existait une légende à propos d’un super guerrier, mais cette légende ne fur jamais vérifiée.

En réalité, tout Saiyans qui dépasse la puissance de sa force de combat d’origine a le pouvoir de devenir Super Saiyan.

Il faut pour cela avoir l’esprit serein tout en faisant exploser sa colère. Si ces conditions sont réunies, apparaît alors le Super Saiyan dont parle la légende, les cheveux blonds hérissés sur la tête, le corps enveloppé d’une aura étincelante, les yeux vert émeraude aussi acérés que ceux d’un faucon, et possédant une force de combat 50 fois supérieure sa forme basique de Saiyan.[1]

Il existe ensuite plusieurs variantes du stade de Super Saiyan, comme par exemple le Faux Super Saiyan, la 2ème étape du Super Saiyan, la 3ème étape du Super Saiyan, le Full Power Super Saiyan, ou encore le Légendaire Super Saiyan.

Super Saiyan 2

Son Gohan Super Saiyan 2

Son Gohan Super Saiyan 2

Super Saiyan devenu deux fois plus puissant. Son Gohan parvient à cet état naturellement, en faisant exploserr sa colère provoquée par la cruanté de Cell envers les siens.

Pour Vegeta et Son Gokū, il faut un sévère entraînement pour accéder à cet état.[1] C’est en s’entraînant dans l’autre monde que Gokū parvient à devenir un Super Saiyan 2. Quant à Vegeta, il se laissera contrôler par Babidi afin d’atteindre ce stade.

Dans les jeux vidéo, plusieurs autres personnages atteignent ce stade, bien que seuls trois personnages ne l’aient jamais atteint dans l’œuvre originale. C’est, par exemple, le cas de Son Gohan du futur, Trunks du futur, Bardock, Broly, Vegetto, Gogeta, Gotenks adulte etc.

Super Saiyan 3

Son Gokū Super Saiyan 3

Son Gokū Super Saiyan 3

En libérant sa puissance cachée jusqu’à en faire exploser ses limites, le Super Saiyan atteint le stade ultime, le « Super Saiyajin à la puissance 3 ».

La dépense d’énergie en est conséquente, et, excepté dans l’autre monde, la transformation en Super Saiyan 3 est limitée dans le temps.[1]

Son Gokū et Gotenks atteignent ce stade dans l’œuvre originale, ainsi que d’autres personnages mais exclusivement dans les jeux vidéo, pour leur cas. Il s’agit de Vegeta, qui obtient ce stade dans Dragon Ball Z : Dragon Battlers, en 2009, puis, que l’on retrouve dans Dragon Ball : Raging Blast en compagnie de Broly Super Saiyan 3.

Dragon Ball Heroes permettra l’émancipation d’autres Super Saiyan 3, comme Trunks du futur, Trunks GT, Gogeta, Vegetto, Bardock ou Son Gohan du futur, par exemple.

Super Saiyan God

Son Gokū Super Saiyan God

Son Gokū Super Saiyan God

Il faut 6 bons Saiyans de sang pur pour former le Super Saiyan God. L’un des six Saiyans devra servir d’hôte et accueillir le Ki envoyé par les 5 autres.

Dans le film Dragon Ball Z : Battle of Gods, sorti en 2013, Gokū, Gohan, Goten, Vegeta, Trunks et Pan, qui se trouve encore dans le ventre de Videl, participent à cette cérémonie. Gokū récolta le Ki des 5 autres Saiyans et devin un Super Saiyan God.

Cette forme surpasse le Super Saiyan 3 en puissance, colore les cheveux en rouges et amaigrit la silhouette du Super Saiyan.[2]

Super Saiyan God Super Saiyan

Gokū Super Saiyan God Super Saiyan

Gokū Super Saiyan God Super Saiyan

Il s’agit là d’une transformation rendu possible pour un Super Saiyan God qui a maîtrisé le stade de Super Saiyan sous sa forme divine.

Cette transformation accroît encore considérablement la puissance, si bien qu’il est en mesure de pouvoir combattre Golden Freeza, qui fait son apparition dans le film Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F’.

Son Gokū et Vegeta atteignent ce stade et combattent Golden Freeza sous cette forme. En apparence, le Super Saiyan God Super Saiyan (SSGSS) ressemble au Super Saiyan, si ce n’est qu’il a des cheveux, des yeux, des sourcils et une aura bleu.

Super Saiyan Rosé

Gokū Black Super Saiyan Rosé

Gokū Black Super Saiyan Rosé

Le Super Saiyan Rosé est la forme de Super Saiyan utilisé par Gokū Black dans la série TV Dragon Ball Super. Il se transforme ainsi, après avoir combattu brièvement Vegeta et déclare qu’il baptise cette forme selon les dénominations utilisées par les Saiyans.

Dans le manga Dragon Ball Super, Black n’atteint cette forme qu’après avoir été soigné par Zamasu du futur. Il combat ensuite Vegeta, contre qui il avait perdu, et prend sa revanche sur le prince des Saiyans. Contrairement à l’anime, où Gokū Black n’apparaît pas en Super Saiyan, ici, Gokū Black démontre que cette forme est son équivalent de la forme de Super Saiyan Blue que possèdent Son Gokū et Vegeta.

Mais au lieu d’avoir les cheveux et les yeux bleus, Gokū Black a les cheveux rosés et conserve ses yeux gris. Il s’enveloppe aussi d’une intense aura mauve.

Furieux Super Saiyan

Trunks, le Furieux Super Saiyan

Trunks, le Furieux Super Saiyan

Le Furieux Super Saiyan ou Super Saiyan Enragé, est la transformation acquise par Trunks du futur, après avoir laissé explosé sa colère, face à Gokū Black.

Lorsqu’il se transforme ainsi, Trunks a les yeux révulsés au départ, puis les cheveux qui se hérissent et il s’enveloppe d’une intense aura jaune, qui entoure l’épaisse aura bleutée qui apparaît autour de sa silhouette.

Trunks du futur retrouve ensuite ses pupilles et maîtrise parfaitement cette nouvelle transformation, qui lui permet momentanément de tenir tête à Gokū Black et Zamasu du futur.

Super Saiyan 4

Son Gokū Super Saiyan 4

Son Gokū Super Saiyan 4

Il s’agit d’une transformation spéciale acquise par Son Gokū, Vegeta et Gogeta, dans la série TV Dragon Ball GT.

C’est l’ultime forme qui surpasse le Super Saiyan 3. Gokū, qui avait retrouvé sa queue dans DBGT, devint un singe géant doré. Grâce à l’aide de Pan, qui lui permit de reprendre ses esprits, Gokū devint un Super Saiyan 4.

Il ne s’agit pas d’un Super Saiyan conventionnel, puisqu’il est d’ailleurs recouvert d’une fourrure rouge et possède des cheveux noirs.

Vegeta devint également un Super Saiyan 4, grâce au générateur d’ondes bruits que conçue Bulma.[2]

 

Terriens et Humains

Kamé Sennin puissance maximale

Kamé Sennin puissance maximale

Certains Terriens sont capables de se transformer également. Dans le jeu Dragon Ball Online, les humains sont capables de se transformation en Super Saiyan, après un souhait exaucé par Shenron.

De plus, dans l’œuvre originale et l’anime, Kamé Sennin fait aussi partie des humains capables de réaliser une transformation.

Lorsqu’il passe en mode « Max power » (puissance maximale), Kamé Sennin est capable de se battre à pleine puissance, dans un corps étrangement musclé.

Un autre Terrien, rencontré lors du 22ème Tenka Ichi Budōkai, est capable d’effectuer une transformation. Il s’agit de L’Homme-Loup, qui est un loup capable de se transformer en homme, les nuits de pleine lune.

 

Nameks

Piccolo en train d'utiliser sa forme géante

Piccolo en train d’utiliser sa forme géante

Les Nameks ont la capacité d’accroître leur taille considérablement en utilisant la technique du gigantisme.

Tirant avantage des caractéristiques propres à sa race, Piccolo, en tendant tous ses nerfs, peut développer l’activité de ses cellules pour lui permettre de grandir.

Ce passage « forcé » au gigantisme s’exécute dans une grande douleur. C’est une très bonne technique puisque, malgré la taille démesurée qu’elle procure, la vitesse d’origine reste la même.

Seulement, comme les attaques se font à une grande échelle, il est difficile de toucher une petite cible. Lors de la finale du 23ème Tenka Ichi Budōkai, Piccolo, brûlant d’impatience d’en finir avec Son Gokū, utilise cette technique pour être certain de gagner.[1]

Dans le jeu vidéo Dragon Ball Online, les Nameks peuvent obtenir cette forme géante en faisant un voeu à Shenron, comme les humains souhaitant devenir des Super Saiyans.

En plus de cette forme géante, les Nameks ont aussi la possibilité de fusionner pour devenir des Super Nameks. Piccolo fusionnera avec Nail, puis avec Dieu, afin de devenir un Super Namek dont la puissance est sans commune mesure avec celle des Nameks ordinaires.

 

Makyans (Makyō-seijin)

Le pouvoir des hommes de Garlic Jr

Le pouvoir des hommes de Garlic Jr

Les Mazoku originaires de la planète Makyō sont capables d’augmenter leur taille en utilisant une forme « géante », de la même manière que Piccolo.

Cependant, leur puissance et leur rapidité augmente également, tandis que, dans le cas des Nameks, la rapidité n’augmente pas, elle reste totalement la même.

Garlic Jr et ses hommes ; Ginger, Nikky, Sansho, mais aussi deux des quatre rois célestes, Gasshu et Tard, sont capables d’utiliser cette technique.

Ginger, Nikky et Sansho affrontent Son Gokū et Piccolo sous cette forme, tandis que Gasshu et Tard combattent Piccolo, Gohan et Kuririn, au palais de Dieu.

 

Clan de Freeza

Freeza, en train de se transformer

Freeza, en train de se transformer

Les membres du clan de Freeza possèdent de multiples transformations. Ainsi, Freeza est capable d’exécuter jusqu’à quatre transformations, dont deux lui permettent d’accéder à une forme de restriction de sa véritable puissance.

La véritable apparence de Freeza est sa forme finale. Mais il réprime sa véritable puissance qu’il ne maîtrise pas totalement, en ayant recours à des formes intermédiaires. Il s’agit de sa première, sa deuxième et sa troisième forme.

Par la suite, en s’entraînant, Freeza sera capable d’obtenir une transformation supplémentaire : L’ultime évolution. Il atteint cette forme dans le film Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F’.

Coola, le frère aîné de Freeza qui apparaît dans le film Dragon Ball Z : L’incroyable plus fort contre le plus fort, est également capable de se transformer. Il peut même effectuer une quatrième mutation.

Kurīza, le fils de Freeza qui apparaît dans le manga Neko Majin Z, utilise aussi une forme restrictive semblable à la première forme de Freeza. De plus, le grand roi Cold, semble aussi être en mesure de se transformer, lui aussi.

 

La race de Zarbon

La monstrueuse transformation de Zarbon

La monstrueuse transformation de Zarbon

Zarbon a la capacité de se passer de la forme d’un bel homme à celle d’un monstre hideux. Le tout, en augmentant considérablement sa puissance.[1]

Détestant la laideur, Zarbon répugne à utiliser cette transformation. Mais il l’utilisa contre Vegeta, lorsqu’il réalisa qu’il n’était pas de taille s’il ne se métamorphosait pas.

Zarbon remporta son premier combat contre Vegeta, après s’être transformé. Mais il perdit lorsque le prince des Saiyans gagna en puissance, après avoir récupéré grâce à la Medical Machine.

D’autres membres de la race de Zarbon apparaissent dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Super Saiyan Densetsu. Il peuvent avoir l’apparence d’hommes beaux ou de monstres, mais ne peuvent pas switcher entre les deux au sein du jeu.

 

Cyborgs

Mecha Freeza a gagné en puissance

Mecha Freeza a gagné en puissance

Plusieurs êtres vivants furent transformés en cyborgs dans la série, et gagnèrent ainsi en puissance. Ce fut le cas de Tao Pai Pai, qui devint Cyborg Tao Pai Pai, ou encore de Freeza qui devint Mecha Freeza, N°17, N°18, le Dr. Géro (N°20) et également Métal Coola.

Bien qu’il s’agisse de cyborgs ; autrement dit d’humains (ou d’êtres vivants) modifiés avec des greffons mécaniques, leur puissance et leur cybernétisation diffère grandement d’un individu à l’autre.

 

Absorption des Humains artificiels

Cell tentant d'absorber N°17

Cell tentant d’absorber N°17

Certains êtres artificiels biologiques sont capables de se transformer et/ou d’évoluer en absorbant des humains artificiels ou leur composants.

C’est le cas de Cell qui est un être biologique (bio-type) capable de muter lorsqu’il absorbe deux formes de vies particulières, que sont L’Humain artificiel N°17 et l’Humain artificiel N°18.

L’Humain artificiel N°13 est, lui aussi, capable de se transformer, après avoir absorbé les batteries des Humains artificiels N°14 et N°15, comme c’est le cas dans le film Dragon Ball Z : La bataille de l’extrême !! Les trois grands Super Saiyans.

 

Clan Hera

La transformation de Bōjack

La transformation de Bōjack

Les membres du clan Hera sont tous capable de se transformer et d’arborer une forme synonyme de « pleine puissance ».

Sous cette forme, les membres du clan Hera voient leur masse musculaire augmenter, leur peau devenir verte et leurs cheveux se teinter de rouge.

Lorsqu’ils augmentent leur puissance, les membres du clan Hera ont soudainement leurs boucles d’oreilles qui se mettent à briller ou à scintiller.

Bōjack et Gokua utilisent cette transformation dans le film Dragon Ball Z : La galaxie au bord du chaos !! L’extraordinaire destruction.

 

Majins

Majin Boo redevient Majin Boo "pur"

Majin Boo redevient Majin Boo « pur »

Les Majins sont des démons extraterrestres capables de bien des transformations.

À l’origine, il n’existait que Majin Boo « pur », qui fut créé par le sorcier Bibidi. Par la suite, ce Majin Boo « pur » absorba le Kaiōshin du Sud, puis le Grand Kaiōshin. Il devint ensuite Majin Boo « bon ».

Lorsque ce Majin Boo devint réellement « bon », au contact de Mr. Satan, il se sépara de son côté maléfique : Majin Boo « purement mauvais ».

Ce dernier absorba Majin Boo « bon » et redevint un être surpuissant, en la personne de Majin Boo « mauvais ». Lorsque ce Majin Boo absorba Ultimate Gohan, Gotenks et Piccolo, il devint l’ultime Majin.

Mais suite à l’infiltration de Gokū et Vegeta au sein même du corps du corps ce ce Majin, celui-ci perdit les cocons qu’il conservait précieusement dans son cerveau : ceux des êtres qu’il avait absorbé : Ultimate Gohan, Gotenks, Piccolo et surtout… Majin Boo « bon ».

Majin Boo en pleine transformation

Majin Boo en pleine transformation

Lorsque le « bon » Boo fut détaché de sa cavité crânienne, Majin Boo retrouva sa forme initiale : celle de Majin Boo « pur ». À cet état, Majin Boo est un être purement vil qui n’a que la destruction comme seul plaisir.

Bien sûr, à chaque fois que Majin Boo absorbe quelqu’un, sa puissance augmente en conséquence. Sauf dans le cas où il a absorbé le Grand Kaiōshin, qui permit à Bibidi de mieux contrôler sa créature et au Majin de devenir moins violent et moins puissant.

Dans le jeu vidéo Dragon Ball Online, la forme « pure » est la forme « supérieure » que les Majins peuvent obtenir en formulant un souhait auprès de Shenron.

 

Janemba

Janemba, en train de se métamorphoser

Janemba, en train de se métamorphoser

Lorsque la machine à laver les esprits explosa à cause de la surcharge d’énergie négative, elle libéra tous les esprits maléfiques contenus dans ses réservoirs et ceci donna naissance à Janemba.

Ce monstre possède deux formes : Il apparaît d’abord sous la forme d’un gigantesque démon jaune et violet à la personnalité d’un enfant.

Par la suite, Janemba évolue en un démon de taille moyenne, à la peau rouge et violette. Cette forme est appelée « Super Janemba ».

Tandis que sous sa première forme Janemba maîtrise déjà de nombreuses techniques mystérieuse, il n’est pas de taille lorsque Son Gokū se transforme en Super Saiyan 3. Mais lorsqu’il devient « Super Janemba », il bat Gokū Super Saiyan 3 sans trop de peine et il faudra attendre la fusion de Gokū et Vegeta ; Gogeta, pour pouvoir battre le démon.

 

Dragons maléfiques

La véritable apparence de Ryū Shinron

La véritable apparence de Ryū Shinron

Certains dragons maléfiques sont capables de changer de forme pour obtenir plus de pouvoir, ou simplement pour l’esthétique. C’est le cas de Ryū Shinron (Liù Xīng Lóng), qui est capable de prendre l’apparence de la princesse Oto, une belle jeune femme, tandis qu’il possède en réalité l’apparence hideuse d’un vieux dragon.

Ī Shinron (Yī Xīng Lóng) est aussi capable de se transformer lorsqu’il absorbe les 7 Dragon Balls. Il absorbe alors les pouvoirs des autres dragons maléfiques et est en mesure de reproduire leurs techniques spéciales.

San Shinron (Sān Xīng Lóng) et Sū Shinron (Si Xīng Lóng) bénéficient aussi d’autres formes dans le jeu vidéo Dragon Ball Heroes et sont respectivement nommés « Super San Shinron » et « Super Sū Shinron ».

 

Techniques similaires

La technique du ballon de Kuririn

La technique du ballon de Kuririn

Il existe de nombreuses techniques qui modifient la forme ou le corps de leurs utilisateurs, voire même leur puissance. La Technique du ballon (Fūsenka) utilisé par Kuririn, permet de changer momentanément de forme pour freiner une chute.

Quant au Kaiōken, et par extension le Super Kaiōken, ils permettent d’utiliser plus de puissance. Le Kaiōken est même considéré comme une transformation dans certains jeux vidéo. La High Tension de Mr. Satan ou encore l’obstination du démon de Dābura sont des power ups apparaissant dans les jeux vidéo de la série Budokai et qui ressemblent presque à des transformations. Bien qu’aucun changement physique ne survienne, les personnages qui utilisent ces techniques voient leur force de combat augmenter.

Il existe aussi des êtres vivants capables de débloquer le potentiel caché d’une personne. Le Grand Chef de la planète Namek était capable de libérer le potentiel caché d’une personne, tandis que le vieux Kaiōshin est capable de libérer le potentiel complet d’une personne. Les deux « sages » se sont, d’ailleurs, essayés sur Gohan.

D’autres, comme Ginyū, peuvent carrément changer de corps avec leur adversaire, grâce à sa technique spéciale du Body Change.

Freeza développe sa pleine puissance

Freeza développe sa pleine puissance

Freeza se transforme, mais peut aussi garder sa forme finale et accroître grandement sa musculature (L’attente des 100%) pour pouvoir se battre à 100% de sa puissance. Lorsqu’il devient Mecha Freeza, sa force de combat augmente encore au-delà et il n’a même plus besoin de recourir à cette forme musclée.

Dans Dragon Ball Heroes, Gokū peut aussi utiliser une capacité nommée « Pouvoir de Super Saiyan » pour utiliser ses pouvoirs de Super Saiyans même sous sa forme normale.

Babidi peut prendre le contrôle des esprits maléfiques et ainsi les transformer en soldats obéissants. Il prend le contrôle de l’esprit de Dābura, le roi du royaume des ténèbres et en fait son plus fidèle serviteur. Il tentera d’asservir Vegeta, mais il ne parviendra pas à exercer son contrôle et ne servira qu’à le rendre plus puissant.

Pour finir, la transformation en chocolat utilisée par Majin Boo et Super Oob peut aussi être considérée, quelque part, comme une technique de transformation.

 

Anecdotes

 

Références