Great Saiyaman

Great Saiyaman (グレートサイヤマン, Gurēto Saiyaman)[1] est l’alter ego de Son Gohan, qui apparaît dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et les séries TV Dragon Ball Z, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Great Saiyaman signifie littéralement « Grand homme Saiya » en anglais. C’est un nom construit selon le modèle type du nom d’un super héros, avec le mot « man » à la fin. « Saiya » fait bien sûr echo au fait qu’il soit un Saiyan.

 

Apparence physique

Great Saiyaman apparaît !

Great Saiyaman apparaît !

Au départ, la tenue que Bulma a confectionnée à Son Gohan comprend ; un casque orange et noir, un uniforme vert, une combinaison noire, une ceinture, une cape rouge, ainsi que des gants et des bottes blanches. Sans oublier la montre qui permet de se transformer.

Le casque de Great Saiyaman étant assez imposant, on ne peut distinguer que sa bouche. Puisqu’une épaisse visière noire est située devant ses yeux et son nez. Les Carddass Dragon Ball Z donnèrent d’autres teintes à cet uniforme, avant qu’il n’apparaisse dans la série.

Plus tard, lorsqu’il participe au 25ème Tenka Ichi Budōkai, comme il est défendu de porter des protections, il change son casque contre des lunettes noires et un turban.[1]

 

Personnalité

Cette case met en évidence le changement de "personnalité" de Gohan

Cette case met en évidence le changement de « personnalité » de Gohan

Comme il aime le répéter, Great Saiyaman est un justicier qui combat le mal. Il ne pardonne pas aux méchants et fait régner la justice.

Féru de super héros, Gohan improvise diverses poses de présentation pour se présenter en tant que Great Saiyaman.

Bien qu’il prenne ce rôle de justicier masqué très au sérieux, Great Saiyaman n’est aux yeux des gens qu’un excentrique, fan de super héros.[1] Cependant, il acquiert rapidement une certaine renommée à Satan City et commence à gagner les faveurs des citoyens.

 

Biographie

Dragon Ball

Gohan se transforme en Great Saiyaman

Gohan se transforme en Great Saiyaman

Afin de ne pas révéler sa véritable identité, Son Gohan demande à Bulma de lui confectionner un costume.[1] Il improvise le nom de « Great Saiyaman » alors qu’il est en train d’effectuer sa première intervention sous cette nouvelle identité, en faisant une leçon à deux chauffards qui s’adonnaient à un rallie en pleine ville.

Les deux voyous ne le prennent pas au sérieux lorsqu’ils le voient débarquer avec son costume coloré en plein milieu de la route, mais lorsque Gohan s’énerve après qu’ils se soient moqués de son nom de justicier, les deux voyous changent subitement d’attitude et repartent à bord de la voiture de sport en roulant tout à fait lentement.

Le lendemain matin, Gohan se permet d’utiliser le costume de Great Saiyaman pour se rendre au lycée en volant. Ainsi, il ne risque pas d’être découvert. Cela est d’autant plus profitable pour lui qu’il vole déjà plus vite que Kinto-Un et peut désormais arriver plus rapidement au lycée.

Alors qu’il vient à plein d’arriver en cours, des rumeurs courent déjà à propos de l’apparition d’un super héros à Satan City. On parle d’un fameux « Great Tireman », alors Gohan ne peut s’empêcher de corriger l’information en précisant qu’il s’agit de « Great Saiyaman ».

Great Saiyaman sauve Videl

Great Saiyaman sauve Videl

Le même jour, Videl reçoit un appel lui demandant d’intervenir sur la route 81, où deux voleurs ont été aperçus en fuite, à proximité de Landcell Town. Videl s’y rend immédiatement, suivie par Gohan, peu près, lorsqu’il apprend que la fille de Mr. Satan joue aussi les justicières.

Transformé en Great Saiyaman, Gohan s’élance immédiatement… Mais il réalise qu’il ne sait pas où se trouve la route 81. Il attend alors bêtement l’instant où il pourra ressentir le Ki de Videl et ainsi la localiser.

Il finit par localiser Videl, pendant que celle-ci donne le ton en mettant une pâtée au plus costaud des malfaiteurs. Une fois sur place, Great Saiyaman observe le combat et n’intervient finalement que lorsque Videl est sur le point de se faire tirer dessus par le deuxième malfaiteur. Great Saiyaman brise l’arme du braqueur de banque puis, lorsqu’on lui demande qui il est, il effectue ses poses de présentation et annonce être « Great Saiyaman ». Videl pense alors que cette petite démonstration est assez ridicule…

L'identité du Saiyaman est découverte

L’identité du Saiyaman est découverte

Gohan commet, cependant, l’erreur d’appeler Videl par son prénom, ce qui met la puce à l’oreille de la jeune femme. Celle-ci ramasse ses menottes afin de les passer aux malfaiteurs, mais le criminel encore debout utilise une boule fumigène pour tenter de s’échapper à bord de sa voiture.

Great Saiyaman part alors à sa poursuite en utilisant le Bukūjutsu. Videl n’en revient pas de voir quelqu’un en train de voler. Elle comprend aussi qu’il ne s’agit pas d’un « trucage » comme pourrait le penser son père.

Gohan rattrape le malfaiteur en fuite et l’assomme. Il le ramène ensuite auprès de Videl et lui demande ce qu’il doit en faire. Videl explique qu’elle va contacter la police à l’aide de sa radio. Puis, elle demande à Great Saiyaman s’il compte garder son identité secrète. Le justicier répond par l’affirmative, mais Videl enchaine sur une autre question et demande à Gohan comment il a fait pour quitter la salle de classe en plein cours. Naïvement, Great Saiyaman répond qu’il a prétexté qu’il devait aller aux toilettes et que c’était pour cette raison qu’il devait se dépêcher de rentrer. Il ne réalise qu’après la stupéfaction de Videl, qu’il vient tout juste de révéler son identité… bêtement…

Gohan explique ses raisons

Gohan explique ses raisons

Dépité, Gohan demande à Videl comment elle a fait pour deviner qui il était, en dépit de son « costume parfait ». Elle lui explique qu’elle l’a reconnue à sa voix, ainsi qu’à sa façon de parler et au fait qu’il connaissait aussi son nom.

Pour rentrer au lycée, Videl utilise son avion pour raccompagner Gohan et en profite pour lui demander pourquoi est-ce qu’il a recours à se genre de déguisement. Il explique à Videl qu’il fait ça pour pas que l’on découvre sa force réelle et que ses amis puissent continuer à vivre une vie paisible, sans être harcelés. Videl lui demande ensuite si c’est aussi lui le guerrier doré, mais Gohan s’enfonce dans le mensonge en déclarant qu’il n’a rien à voir avec ça (probablement pour pas qu’elle découvre qu’il peut aussi se transformer en Super Saiyan).

Videl demande à Gohan de lui apprendre à voler pour le Tenka Ichi Budōkai

Videl demande à Gohan de lui apprendre à voler pour le Tenka Ichi Budōkai

Profitant du secret qu’elle vient de découvrir, Videl demande à Gohan de participer au 25ème Tenka Ichi Budōkai qui aura lieu dans un mois. Elle le soupçonne d’être le fils de « Son Gokū », le vainqueur de la 23ème édition du Tenka Ichi Budōkai et trouve intéressante l’idée que les deux enfants des précédents vainqueurs du tournoi participent à cette édition. Elle menace ensuite de révéler son identité si jamais il ne participait pas au tournoi. Ainsi forcé, Gohan accepte de participer… Faisant du coup la joie de Videl, qui désirait un adversaire « à la hauteur », comparativement aux autres participants qui sont tous « faibles », selon ses dires.

Videl raccompagne ainsi Gohan en cours et lui demande de rentrer en classe séparément. Elle ajoute aussi que ce serait bien s’il lui apprenait à voler. Car ce ne serait pas juste qu’il soit le seul à pouvoir faire ça durant le tournoi.

Après ces péripéties, Gohan se rend chez Bulma afin de lui demander conseil pour changer son casque tout en conservant son identité secrète. Effectivement, les protections n’étant pas autorisées au Tenka Ichi Budōkai, il ne pourra pas porter son casque. Bulma lui propose alors de porter un foulard sur la tête, avec des lunettes noires. Pour Gohan, c’est simple mais du plus bel effet ! Pour Trunks, en revanche, le costume est toujours aussi ridicule que la première fois qu’il l’a vu.

Great Saiyaman adopte un nouveau look (turban et lunettes)

Great Saiyaman adopte un nouveau look (turban et lunettes)

C’est à ce moment là que Vegeta arrive pour annoncer sa participation au Tenka Ichi Budōkai. La voix de Gokū retenti depuis le ciel et le père de Gohan annonce à son tour qu’il reviendra pour une journée, le jour de la compétition. Fou de joie, Gohan part alors annoncer la nouvelle à tous ses amis, en gardant sa tenue de Great Saiyaman. Il est d’ailleurs moqué par Kuririn, et Piccolo trouve également douteux son costume et se questionne sur le sujet…

Gohan ne revêt de nouveau l’uniforme de Great Saiyaman que le jour du tournoi. Dans l’avion capsule de Bulma il demande à tous ses amis de faire profil bas et aux Saiyans de ne pas se transformer pour éviter d’attirer l’attention. Il retrouve ensuite Piccolo sur l’île Papaya, puis son père, Gokū, qui vient d’arriver. Après des retrouvailles émouvantes avec son père, tous les guerriers Z participants au Tenka Ichi Budōkai partent s’inscrire et rejoignent le ring des éliminatoires. Piccolo en profite pour détruire toutes les caméras et appareils photos présents et explique à Gohan qu’ainsi, si jamais son uniforme venait à le trahir, en dehors des spectateurs personne ne connaitra sa véritable identité.

Gohan, furieux après Spopovitch

Gohan, furieux après Spopovitch

Videl rejoint ensuite Gohan, qui participe aux éliminatoires déterminés via les Punch Machines. Après une longue queue, suite à la destruction d’une Punch Machine par Vegeta, Gohan et Videl rejoignent finalement le stade où se déroule la finale de la catégorie junior, entre Goten et Trunks. Après le combat, ils partent se restaurer et croisent le chemin de Shin et Kibito, deux mystérieux participants.

Enfin, c’est l’heure des tirages au sort et Great Saiyaman se voit justement opposé au très intrigant Kibito. Seulement, dès le troisième combat des phases finales, qui oppose Videl à Spopovitch, Gohan s’énerve et se transforme en Super Saiyan, lorsqu’il voit Videl en danger. Son turban s’envole alors et sa cape se détache. L’intervention de Yamū permet de faire cesser le combat et Gohan peut ainsi intervenir pour emmener Videl à l’infirmerie du temple des arts martiaux, pendant que Gokū se rend à la tour Karin pour chercher des Senzus.

Gohan retire finalement ses lunettes

Gohan retire finalement ses lunettes

Après avoir donné un Senzu à Videl, Great Saiyaman part combattre Kibito pour le quatrième combat des phases finales. Seulement, comme il ne porte plus son turban sur la tête, Gohan est immédiatement reconnu par ses camarades de classe qui assistent aux matches depuis les tribunes. Erasa, Shapner et un autre camarade de classe commencent alors à encourager Gohan, pensant qu’il a pris le nom de Great Saiyaman car il était trop timide pour participer sous son vrai nom. Devant l’évidence, Gohan jette ses lunettes noires et assume de combattre à découvert.

Finalement, il se transforme en Super Saiyan 2 pour surprendre Kibito (qui lui avait demandé de se transformer en Super Saiyan) et surprend du même coup ses camarades de classe, qui réalisent que Gohan est en réalité le guerrier doré. Mais Gohan doit finalement renoncer à poursuivre le tournoi après l’intervention de Yamū et Spopovitch.[1]

Dragon Ball Z / Dragon Ball Z Kai

Great Saiyaman sauve un bus

Great Saiyaman sauve un bus

Dans les séries TV, et notamment dans Dragon Ball Z, l’Arc Great Saiyaman est plus étiré. Les évènements diffèrent aussi légèrement de ceux de l’œuvre originale. Ainsi, la découverte de l’identité de Great Saiyaman par Videl et leur première rencontre sont différents.

Dans l’anime, pour sa première vraie intervention, Great Saiyaman part secourir Videl qui tente de stopper un trio qui détourne un bus. Great Saiyaman rattrape le bus qui dégringolait d’une falaise et sauve ainsi Videl et tous les passagers. Juste après, il est remercié par tout le monde et se présente comme étant « Great Saiyaman », avec l’exécution des poses qui vont avec. La mine déconfite de Videl, en revanche, est la même que dans le manga. Durant cette intervention Great Saiyaman commet l’erreur d’appeler Videl par son prénom.

Great Saiyaman sauve Videl sur le toit d'un immeuble

Great Saiyaman sauve Videl sur le toit d’un immeuble

Great Saiyaman intervient ensuite pour sauver Videl et permettre d’éteindre un incendie dans un immeuble de Satan City. Pour cela, Gohan dut interrompre un rendez-vous forcé qu’il avait eu avec une fille nommée Angela. Celle-ci lui avait fait croire qu’elle avait découvert son secret et Gohan s’était alors senti obligé d’accepter de sortir avec elle pour ne pas qu’elle révèle ce fameux secret. Mais au final, le secret qu’elle connaissait était que Gohan portait un caleçon avec un ourson dessus.

Lors de sa troisième intervention dans l’anime, Great Saiyaman abat le clan du Red Shark. Il espérait ainsi venir en aide à Videl, confrontée au boss du clan, mais son intervention n’eut pas les répercutions espérées. Videl considéra qu’elle aurait très bien pu s’en sortir sans son aide.

Great Saiyaman est confronté à Videl

Great Saiyaman est confronté à Videl

Durant ces épisodes, on peut voir Videl en train de traquer Great Saiyaman pour tenter de découvrir son identité. Elle la découvre finalement lorsque Gohan vient sauver un bébé dinosaure, Chibi, détenu dans le cirque de Muska, après avoir été enlevé au mont Paozu.

Après avoir repris le bébé dinosaure au cirque, Great Saiyaman s’enfuit, poursuivit par la police qui a été alertée par le propriétaire du cirque ; Muska. Videl intervient alors pour arrêter Great Saiyaman et le combat. Mais durant cet affrontement entre les deux alliés de la justice, Muska commet l’erreur d’intervenir et les pleurs de Chibi alertent immédiatement ses parents. Toto, le père du petit dinosaure, ainsi que la maman de Chibi, débarquent en ville et commencent à provoquer l’inquiétude de tout le monde. Toto allait s’en prendre à Videl et Great Saiyaman s’est donc retrouvé obligé de le calmer avec un coup de poing, qui le mit K.O. directement. Malheureusement, entre-temps, Great Saiyaman a d’abord tenté de calmer Toto en lui révélant qu’il était Gohan, son ami du mont Paozu. Et la jeune Videl ne manqua pas d’entendre ce qu’avait à dire le justicier, quand bien même il se retenu de terminer sa phrase…

Videl découvre le pot aux roses

Videl découvre le pot aux roses

Great Saiyaman sauva la ville, malgré tout, et reparti en direction du mont Paozu avec Chibi et sa famille. Goten, le petit frère de Gohan, était alors fou de joie.

Mais le lendemain, lorsque Gohan arriva au lycée, il fut confronté par Videl qui lui dévoila avoir compris quelle était sa véritable identité. Blessé au visage par Toto, Gohan arborait un pansement que Videl remarqua, et toutes les excuses possibles et inimaginables de Gohan n’étaient pas suffisantes pour cacher le fait qu’il était Great Saiyaman.

À la fin de la série, on retrouve Great Saiyaman une nouvelle fois en train de lutter contre le crime, lorsqu’une bijouterie est attaquée par deux braqueurs. Seulement, Great Saiyaman n’est pas seul et il est accompagné de la Great Saiyaman N°2, qui n’est autre que Videl.

Les deux justiciers ont à peine le temps de se présenter, qu’ils constatent avec surprise que les deux braqueurs viennent de se rendre. En effet, ils ont croisé Majin Boo dans la bijouterie et ont préféré abandonner. Gohan et Videl éclatent alors de rire devant cette situation ridicule.

Dragon Ball Super

Gohan se déguise pour amuser Pan

Gohan se déguise pour amuser Pan

Dans la série animée Dragon Ball Super, Gohan utilise son costume de Great Saiyaman pour jouer avec sa fille, Pan, qui n’est encore qu’un bébé. Il s’amuse à faire semblant de combattre et joue les super héros pour sa progéniture.

Un jour, il apprend qu’un film sur Great Saiyaman est en train d’être réalisé et a pour titre « Great Saiyaman VS Mr. Satan ». Gohan et Videl contactent Mr. Satan, qui leur apprend qu’il était lié par une close de confidentialité qui lui empêchait d’en parler. Le jour du tournage, Satan fait une petite visite des studios à Gohan, Videl et Pan, qui font alors la connaissance de Kokoa Amaguri, une jeune Idol qui interprète le rôle de la petite amie de Great Saiyaman dans le film, ainsi que de Barry Carn, une super star, qui jouera le rôle du Saiyaman.

Great Saiyaman participe à un film

Great Saiyaman participe à un film

Seulement, dès les premières prises on découvre que Barry Carn ne fait pas les cascades lui-même et, surtout, il n’hésite pas à mettre en danger la vie du cascadeur qui le double. Gohan se propose alors de suppléer le pauvre cascadeur, mais le staff du film y semble opposé. Barry Carn, qui en veut à Videl de lui avoir mis un râteau, décide d’accepter que Gohan prenne la place du cascadeur. Ainsi, Gohan revêt l’uniforme de Great Saiyaman prêté par la production et joue les cascadeurs.

Il s’en sort si bien dans cet exercice que le staff du film commence à l’encenser. Le réalisateur lui demande même de devenir officiellement cascadeur sur le film. Réticent, Gohan est finalement convaincu après avoir écouté les avis de Videl et Mr. Satan.

Great Saiyaman intervient dans la banque

Great Saiyaman intervient dans la banque

Mais, alors qu’il part avec l’uniforme prêté par la production, Gohan ne peut s’empêcher de l’utiliser pour stopper deux braqueurs de banque de Satan City. Il gêne Kuririn durant l’une de ses intervention de police, mais ne fait qu’une bouchée des braqueurs et notamment du plus petit, dont le cœur a été parasité par l’alien, Watagash, qui a le pouvoir d’accroître la force des Êtres au cœur maléfique dont il prend possession.

Great Saiyaman arrête ainsi les braqueurs de banque, qu’il connaissait déjà (puisque c’était ceux de la route 81) et repart ensuite. Le soir même, la télévision parle de cette mystérieuse réapparition de Great Saiyaman, après tant d’année, et soupçonne celle-ci d’être un coup de publicité orchestrée pour le film.

Tout le monde pense alors que le Great Saiyaman n’était autre que l’acteur du film ; Barry Carn. Tout le monde, sauf le staff du film, qui a bien vu que Gohan était un « cascadeur » de génie. Alors que la couverture de Gohan semble compromise, Bulma intervient et se sert de sa position de conceptrice des costumes de Great Saiyaman pour le film pour prétexter qu’un uniforme de Great Saiyaman a été volé dans son laboratoire et que c’est donc, très certainement, le voleur de ce costume qui est intervenu la veille à la banque de Satan City.

Kokoa supplie Gohan de répéter avec elle

Kokoa supplie Gohan de répéter avec elle

Tandis que le staff du film gobe l’histoire, Gohan vient remercier Bulma de l’avoir sorti de ce pétrin. Mais il ignore alors que Kokoa écoute la conversation et découvre ainsi l’identité du véritable Great Saiyaman.

Le même jour, après que Gohan a terminé ses prises de Great Saiyaman pour le film, Kokoa vient le voir et lui demande de l’aider à répéter ses lignes. Gohan tente de refuser, mais il cède finalement à la demande de la jeune femme. Celle-ci lui révèle alors qu’elle a découvert qu’il était le véritable Great Saiyaman et annonce qu’elle ne dira rien à condition qu’il l’emmène voler. Comme il s’agit d’un petit caprice pas dérangeant, Gohan accèpte et s’envole alors costumé en Great Saiyaman, avec Kokoa sur son dos.

Great Saiyaman et Kokoa attaqués par Jaco

Great Saiyaman et Kokoa attaqués par Jaco

Mais en chemin, ils sont attaqués par Jaco, le patrouilleur galactique, qui pense que Great Saiyaman – dont il ignore l’identité – n’est autre que Watagash, l’alien parasite qui accroît les pouvoirs de ses victimes. Great Saiyaman esquive de justesse et parvient à expliquer à Jaco qu’il n’est autre que Son Gohan, le fils de Son Gokū. Jaco lui dévoile alors la vérité au sujet de Watagash et sollicite son aide. Seulement, il aimerait que tout cela reste secret car, après tout, c’est de sa faute si Watagash s’est échappé.

Peu après, Gohan part répéter chez Kokoa, sans se douter que la jeune Idol a été forcée par Barry Carn de tendre un piège à Gohan. L’acteur-super-star songe ainsi prendre Gohan la main dans le sac, en train de tromper sa femme, pendant que lui joue les paparazzi. Seulement, Kokoa est prise d’affection pour Gohan et manque de faire capoter le plan. Barry Carn parvient tout de même à avoir quelques clichés, qu’il exploite dès le lendemain matin et montre à Videl. Il pense ainsi ruiner la vie de couple de Gohan et espère se venger ainsi du couple qu’il déteste. Mais Videl sait bien comment est Gohan et a confiance en son mari. Elle demande alors à Barry de partir. Gohan sera même forcé d’intervenir pour jeter dehors l’immonde apprenti-paparazzi.

Great Saiyaman vient sauver Pan

Great Saiyaman vient sauver Pan

Alors qu’il pense encore s’être fait avoir et enrage de toutes ses forces, Barry Carn est possédé par Watagash, qui accroît considérablement sa puissance. Barry Carn (possédé par Watagash) pénètre chez Gohan et Videl et assomme Gohan, qui était encore en tenue de Great Saiyaman, avant de kidnapper Pan.

À son réveil, Gohan constate que sa fille a été enlevée, sans que Videl n’ait pu faire quoi que ce soit. Il découvre aussi un message de Barry Carn (Watagash), qui lui lance un défi. Great Saiyaman (Gohan) arrive sur le lieu où Barry Carn détient Pan et l’affrontement débute. Videl profite du combat pour récupérer sa fille, mais rapidement Great Saiyaman est mis en difficulté.

La pose victorieuse de Great Saiyaman

La pose victorieuse de Great Saiyaman

Barry Carn (possédé par Watagash) se transforme en un immense monstre géant et sème la terreur dans Satan City. Le réalisateur du film sur Great Saiyaman et ses assistants en profitent pour allumer leur caméra et filmer ce combat titanesque. Mais Gohan est expédié dans la stratosphère par la puissance du monstre. Alors que Kokoa pense que la situation est désespérée, Videl et Pan encouragent Gohan, qui se transforme en Super Saiyan et revient combattre le monstre. Il exécute un Kamehameha qu’il baptise « Super Great Saiyaman Beam » et met K.O. la bête, sous les yeux ébahis de tous les spectateurs. Jaco en profite pour récupérer Watagash et le corps nu et inconscient de Barry Carn.

Après ces aventures, le film sort en salles et Son Gohan convie sa famille pour le voir. Gokū ne cache pas son ennui au visionnage de ce film « de combat » (car il préfère se battre pour de vrai), mais Chichi et Goten sont ravis.

 

Apparitions dans les films

Dragon Ball Z : La résurrection de la fusion !! Gokū et Vegeta

Gohan et Videl font face aux zombies

Gohan et Videl font face aux zombies

Dans ce douzième film Dragon Ball Z, Videl est contactée alors qu’elle tentait de faire la vaisselle chez Chichi et elle apprend que des morts attaquent la ville. Elle et Great Saiyaman sont immédiatement appelés pour venir rétablir l’ordre à Satan City.

Ainsi Gohan revêt son uniforme de Great Saiyaman (avec son turban et ses lunettes) et part affronter des zombies en ville, en compagnie de Videl. Alors que tout se déroule plutôt pas mal et que le couple parvient à se débarrasser de nombreux zombies, une voix glaçante retenti. Il s’agit de Freeza. Celui-ci s’est également échappé de l’Enfer et est venu semer le trouble sur Terre. Great Saiyaman retire sa cape, ses lunettes et son turban et se présente comme Son Gohan. Freeza comprend qu’il à affaire au fils de Son Gokū et envoi sur lui une armée d’anciens ennemis. Mais Gohan se rue sur Freeza et l’explose d’un seul coup de poing. Provoquant ainsi la panique chez les anciens ennemis, qui s’enfuient illico-presto.

Dragon Ball Z : Ryūken explose ! Si Gokū ne le fait pas, qui le fera ?

Great Saiyaman et Great Saiyaman N°2 interviennent

Great Saiyaman et Great Saiyaman N°2 interviennent

Great Saiyaman et Great Saiyaman N°2 interviennent pour stopper une bande de trois braqueurs de banque, dès le début du film.

Poursuivis par la police, les braqueurs parviennent à s’échapper, mais ils sont rattrapés par Great Saiyaman, qui stoppe leur voiture et les immobilise. Great Saiyaman N°2 apparaît ensuite et défait deux des malfaiteurs. Great Saiyaman, quant à lui, stoppe les balles tirées par le fusil mitrailleur d’un des autres braqueur.

Une fois les trois fugitifs neutralisés, Great Saiyaman et Great Saiyaman N°2 effectuent leur pose de présentation.

Plus tard, alors qu’ils venaient de rentrer au lycée suite à ces évènements, Videl et Gohan sont de nouveau appelés. Ils viennent en aide à Hoï, un vieil homme qui menaçait de sauter de la Landcell Tower. Great Saiyaman sauve le vieil homme et celui-ci lui révèle qu’il possède une boite à musique dans laquelle est enfermée Tapion, un héros qui peut sauver la Terre d’un terrible danger qui la menace. Curieux, Gohan tente d’ouvrir la boite à musique, mais il n’y parvient pas.

Les deux super héros interviennent

Les deux super héros interviennent

On découvre ensuite que Hoï est un vieux sorcier originaire de la planète Conuts et qu’il s’est servi de Gohan pour faire libérer Tapion de sa boite à musique, via l’aide de Shenron. Ainsi, Hoï libère Hirudegarn, par la même occasion, un Gen-Majin en partie emprisonné au sein du corps de Tapion.

Dans la nuit qui suit la libération de Tapion, un monstre apparaît en ville. Il s’agit de Hirudegarn. Ou plutôt, de la partie inférieure de son corps, libérée par Hoï. Les deux Great Saiyamen arrivent à la rescousse de l’armée et une lutte acharnée contre la partie inférieur du corps de Hirudegarn débute en plein milieu de la ville.

Videl pense à exécuter les poses de combat avant de commencer, mais Hirudegarn ne semble pas très patient et met les deux Great Saiyamen en danger. Gohan devient alors plus sérieux et domine le combat après avoir libéré son potentiel latent. Finalement, Hirudegarn disparaît en même temps que se fait entendre la mélodie jouée par l’ocarina de Tapion.

Dragon Ball Z : Battle of Gods

Ivre, Gohan revêt son costume

Ivre, Gohan revêt son costume

Dans ce long métrage d’animation, Gohan revêt son costume de Great Saiyaman lors de la fête d’anniversaire de Bulma, qui se déroule à Capsule Corporation.

Il profite de l’arrivée de Pilaf et sa bande, qui viennent menacer Trunks pour obtenir les Dragon Balls, pour jouer les super héros. Il est alors ivre et pense que Pilaf, Maï et Shū sont des enfants qui jouent une pièce de théâtre.

Ce Great Saiyaman de pacotille demande à Maï de tirer à l’aide de son pistolet, ignorant qu’il s’agit de balles réelles. Il parvient à dévier et à esquiver toutes les balles, mais l’une d’elle vient blesser la jambe de Videl. Dendé s’occupe alors de soigner la femme de Gohan et découvre qu’elle est enceinte.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Voici une liste non-exhaustive des jeux vidéo dans lesquels apparaît Great Saiyaman, l’alter ego de Gohan :

 

Combats

Dragon Ball/Z

  • Great Saiyaman VS Braqueurs de banque de Satan City (manga uniquement)
  • Great Saiyaman VS Clan du Red Shark (anime uniquement)
  • Great Saiyaman VS Videl (anime uniquement)
  • Great Saiyaman VS Toto (anime uniquement)
  • Great Saiyaman VS Acteurs (anime uniquement)
  • Great Saiyaman VS Kibito
  • Great Saiyaman VS Yamū & Spopovitch

Dragon Ball Super

  • Great Saiyaman VS Tank (anime uniquement)
  • Great Saiyaman VS Braqueurs de banque de Satan City (anime uniquement)
  • Great Saiyaman VS Barry Carn (Watagash) (anime uniquement)
  • Great Saiyaman VS Son Gokū (anime uniquement)

Dragon Ball Z Film 12

  • Great Saiyaman VS Zombies

Dragon Ball Z Film 13

  • Great Saiyaman N°1 & N°2 VS Braqueurs de banque
  • Great Saiyaman N°1 & N°2 VS Hirudegarn (partie inférieure)

Dragon Ball Z : Battle of Gods (Film 14)

  • Great Saiyaman VS La bande de Pilaf

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Masako Nozawa
  • Doublages anglais
    • Ocean Group : Brad Swaile
    • Animaze : Lex Lang
    • FUNimation : Kyle Hebert
  • Doublage français : Mark Lesser
  • Doublage latino américain espagnol : Luis Alfonso Mendoza
  • Doublage espagnol : Alejandro Albaiceta
  • Doublage catalan : Roser Aldabó (1ère voix, DBZ), Enric Hernández (DBZ, Kai), David Jenner (Battle of Gods)
  • Doublage valencien : Ignasi Díaz (Battle of Gods)
  • Doublage galicien : Iñaki Baliño (DBZ)
  • Doublage allemand : Robin Kahnmeyer
  • Doublage brésilien portugais : Vagner Fagundes
  • Doublage portugais : Henrique Feist
  • Doublage italien : Davide Garbolino, Daniele Raffaeli (doublage Dynit)
  • Doublage hongrois : Gábor Csőre
  • Doublage croate : Lucija Barišić
  • Doublage polonais : Krzysztof Szczerbiński (DBZ Films 12 & 13)
  • Doublage thaï : Nirun Boonyarattaphan
  • Doublage mandarin : Guan Zhi-Hong (DBZ), Yu Zheng Sheng (Battle of Gods)
  • Doublage cantonnais : He Guoxiong
  • Doublage hébreux : Uri Har-Lev (ep.106 – 263), Ido Mosseri

 

Anecdotes

    Great Saiyaman sauve un avion en péril

    Great Saiyaman sauve un avion en péril

  • Les poses de présentation de Great Saiyamn, tout comme celles de l’escadron spécial Ginyū, s’inspirent des séries japonaises de Super Sentai.
  • L’idée du super héros qui doit maintenir son identité secrète pour mener une vie normale, cachant ainsi sa véritable force, peut grandement s’inspirer de Superman. Le héros du comics du même nom.
    • Dans un épisode de la série animée, le clin d’œil à Superman est renforcé puisqu’on voit Great Saiyaman sauver les passagers d’un avion qui allait s’écraser en le soulevant et en le posant délicatement. Il répond aussi aux questions des journalistes et est félicité pour ses actes héroïques.
  • En dehors de son petit-frère, Goten, et de Bulma, à peu près tout le monde trouve le costume de Great Saiyaman complètement ridicule dans l’entourage de Gohan. Et ne parlons pas de ses poses de présentation.
    • Dans la série TV Dragon Ball Super, Goten, qui a grandi, commence à considérer le costume de Great Saiyaman comme ridicule. Lorsque Gohan le lui propose pour effecuer une filature discrètement, Goten le refuse et ne prend que les lunettes noires que son frère avait mis à disposition. Gohan se souvient alors, avec tristesse, qu’autrefois Goten appréciait son costume et le trouvait « cool ».
  • Gohan avait songé demander à Bulma quelque chose pour modifier sa voix, après que Videl eut découvert son identité. Mais comme il adopta des lunettes noires et un turban, il ne le fit jamais.
  • En plus de Gohan, trois autres personnes ont joués le rôle de Great Saiyaman ; Il y a eu un acteur qui incarnait le super héros dans l’épisode 205 de la série TV Dragon Ball Z, puis Barry Carn, et également le cascadeur du film « Great Saiyaman VS Mr. Satan ».

 

Références