Yamū

Yamū (ヤムー) est un subalterne de Babidi, qui apparaît dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z et Dragon Ball Kai.

Babidi ensorcelle et fait ressortir le mal qui est en lui pour le mettre à son service. Avec Spopovitch, il reçoit de cette énergie maléfique un corps plus puissant qu’auparavant. Au cours du Tenka Ichi Budōkai auquel il participe, il attaque brusquement Son Gohan, lui prend son énergie, et amène celle-ci à son maître, Babidi. Sa mission terminée, il est déclaré inutile par Babidi puis exécuté par Puipui. Babidi se charge, d’éliminer Spopovitch.[1]

 

Apparence physique

Yamū, dans le manga Color Edition

Yamū, dans le manga Color Edition

Tout comme Spopovitch, Yamū était un simple humain avant de tomber sous le contrôle mental de Babidi.

Son apparence physique a donc, très certainement, beaucoup changée entre le moment où il n’était qu’un humain au cœur habité par le vice et le moment où il participe au 25ème Tenka Ichi Budokai.

Lors de ce tournoi, Yamū apparaît comme un homme de taille de moyenne, chauve et sans sourcils, dont le corps est presque entièrement recouvert de veines saillantes.

Il porte un turban autour de la taille et des protège-poignets violets. Son pantalon est noir et il chausse des chaussons de kung-fu, signe qu’il est certainement un expert en arts martiaux.

Comme tous les combattants du groupe de Babidi, Yamū a un « M » sur le front, signe qu’il est sous l’emprise du pouvoir de Babidi.

 

Personnalité

Yamū donne ses instructions

Yamū donne ses instructions

Yamū est un personnage peu loquace, bien que ce soit lui qui donne les instructions dans le duo qu’il forme avec Spopovitch.

C’est aussi lui qui stoppe Spopovitch lorsque celui-ci va à l’encontre de leur mission et qu’il s’amuse avec Videl lors de son combat contre celle-ci, au lieu de l’expédier rapidement hors du ring.

Il faudra d’ailleurs attendre cet instant pour qu’il ouvre enfin la bouche. Suite à cela, il sera présenté comme le leader du binôme et même comme un personnage maléfique, lorsqu’il s’attaque à Son Gohan pour lui absorber son énergie.

En dépit de cet aspect vil, Yamū se montre particulièrement poli et obéissant envers Babidi, tout comme son compère Spopovitch. Mais cela ne lui sera d’aucune aide lorsqu’il comprendra que Babidi veut se débarrasser de lui. Il tentera de fuir mais sera dégommé par un Kikōha de Puipui.

 

Biographie

Yamū, lors des tirages au sort

Yamū, lors des tirages au sort

Yamū participe ensuite à la 25ème édition du Tenka Ichi Budōkai, où il est envoyé par Babidi pour récolter un maximum d’énergie afin de permettre la résurrection de Majin Boo. Il est accompagné dans sa mission par Spopovitch.

Lorsque les deux hommes de Babidi sont découverts par Kaiōshin et Kibito, ces derniers mettent tout en œuvre pour que Spopovitch et Yamū puissent récolter cette énergie et ensuite les guider, malgré eux, vers le repaire de Babidi, qu’ils cherchent à localiser.

Durant les tirages aux sort et les premiers instants où il apparaît, Yamū ne parle pas. Il se contente de grimacer, donnant froid dans le dos aux autres participants. S’il n’avait pas quitté le Tenka Ichi Budōkai, un peu plus tard, Yamū aurait dû affronter Jewel.

Yamū recadre Spopovitch

Yamū recadre Spopovitch

Quand Spopovitch s’amuse avec Videl, durant son match, Yamū intervient pour stopper son allié, avant même que Gohan n’eut put le faire. Il incite Spopovitch à abréger le combat et à pousser la jeune femme en dehors du ring.[2]

Lorsque Kibito et Son Gohan sont face à face, et que le jeune Saiyan se transforme en Super Saiyan 2, Yamū et Spopovitch prennent conscience de l’énorme énergie qu’ils peuvent lui dérober. Yamū prépare alors le collecteur d’énergie et se rue sur Son Gohan pour le lui planter dans le ventre.

Yamū et Spopovitch sont bien aidés, sans le savoir, par Kaiōshin qui utilise sa technique d’immobilisation sur Gohan. Une fois l’énergie du jeune homme récoltée, les deux hommes de main de Babidi partent en direction du repaire de leur maître.

Ils ignorent qu’ils sont suivis par Kaiōshin, Kibito et les guerriers Z, qui ne tardent pas à découvrir l’emplacement du vaisseau de Babidi.

Lorsque Yamū et Spopovitch remettent le collecteur d’énergie plein à Babidi, celui-ci déclare qu’il n’a plus besoin d’eux et fait exploser Spopovitch, avec ses pouvoirs magiques. Yamū tente de s’enfuir par les airs, mais il se fait dégommer par le Nice Shot de Puipui.

Yamū et Spopovitch partent retrouver Babidi, pour lui livrer l'énergie

Yamū et Spopovitch partent retrouver Babidi, pour lui livrer l’énergie

L’importance de Yamū dans l’histoire est finalement révélée lorsque Vegeta prend conscience que Babidi peut amplifier la force d’un combattant, jusqu’à lui faire outrepasser ses propres limites. Il comprend alors qu’il peut l’utiliser à son avantage et échafaude alors un plan pour que Babidi tente de prendre le contrôle de son esprit, tout en augmentant considérablement sa puissance, afin qu’il puisse défier Son Gokū et le combattre d’égal à égal.

Malgré tout, l’intervention de Yamū pour stopper Spopovitch, durant son match contre Videl[2], prouve qu’il n’a pas perdu toute son humanité et reste capable de penser par lui-même. En dépit de ce que peut dire Vegeta (qu’il se fiche de Bulma et Trunks et qu’il est redevenu le fier prince des Saiyans), Gokū sait que ce n’est pas la vérité et qu’il a encore des sentiments humains.[3]

 

Techniques

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Spopovitch et Yamū dans DB Heroes

Spopovitch et Yamū dans DB Heroes

Yamū n’est apparut que tardivement dans les jeux vidéo Dragon Ball. On peut le voir dans les jeux de la licence qu’à partir des années 2000.

Il apparaît brièvement dans le mode histoire de Dragon Ball Z : Legendary Super Warriors, où il collecte l’énergie de Gohan, puis se fait tuer par Babidi.

Dans Dragon Ball Z : Buu’s Fury, il fait office de Boss, tout comme Spopovitch. Mais ils sont détruits par Babidi, qui augmente leurs énergies intérieurs. Les deux compères ne tentent même pas de fuir, contrairement au manga et à l’anime. Yamū fait aussi une apparition dans l’attaque spéciale de Spopovitch, « Plan de résurrection de Majin Boo », dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Sparking! Meteor (Budokai Tenkaichi 3). Pendant que Spopovitch agrippe son adversaire, Yamū se charge de collecter son énergie.

En outre, Yamū est un personnage de soutien dans Dragon Ball Z : Bakuretsu Impact et Dragon Ball Z : Extreme Butōden. Il n’est un personnage jouable que dans Dragon Ball Heroes.

 

Doublages et voix

  • Voix originales japonaises : Naoki Tatsuta (DBZ), Yasuhiro Takato (DBKai)
  • Doublages anglais :
    • Ocean group : Brian Drummond
    • FUNimation : John Burgmeier
  • Doublage français : Philippe Ariotti
  • Doublage espagnol (Latino Américain) : Ricardo Brust
  • Doublage catalan : Ramon Hernández
  • Doublage brésilien portugais : Wellington Lima

 

Anecdotes

  • Le duo Spopovitch & Yamū a des similitudes avec le duo Nappa & Vegeta. Tout d’abord, Nappa et Spopovitch sont deux grands chauves costauds, violents et peu malins. Les deux combattants aiment faire souffrir leurs victimes (Spopovitch le montre avec Videl, tandis que Nappa prend plaisir à jouer avec les guerriers Z). Yamū, quant à lui, est plus petit et plus réfléchi, comme Vegeta. C’est aussi le leader du binôme. C’est lui qui stoppe Spopovitch dans son combat contre Videl, comme l’avait fait Vegeta avec Nappa qui allait se ruer sur Piccolo et les siens au lieu d’attendre et de réfléchir. Autre anecdote intéressante, Yamū et Spopovitch sont doublés par Brian Drummond et Michael Dobson dans le doublage anglais d’Ocean, et il s’agit justement des acteurs qui doublent Vegeta et Nappa.

 

Références

[1] Dragon Ball Daizenshū 7 : Daijiten (1996).
[2] Dragon Ball chapitre 442 : « Gohan s’énerve !! » (25 octobre 1993).
[3] Dragon Ball chapitre 462 : « La menace Majin Boo » (28 mars 1994).