Puipui

Puipui (プイプイ) est un un serviteur du sorcier Babidi, qui apparaît dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z, Dragon Ball GT et Dragon Ball Kai.

Il fut certain de battre ses adversaires quand il se retrouva sur la planète Zoon, où il avait été élevé, et dont la gravité est dix fois supérieur à celle de la Terre. Cela n’inquiéta nullement Vegeta qui, sans attendre, le pulvérisa. Comme lui, les guerriers de second ordre de l’équipage de Babidi portent le même uniforme.[1]

 

Signification du nom

Il s’agit là encore d’une sorte de charme ou de formule utilisée au Japon. Ici, son nom provient de « Chichin-puipui » (ちちんぷいぷい), une sorte de charme destiné à faire guérir les enfants blessés.

 

Apparence physique

Puipui, dans le manga Color Edition

Puipui, dans le manga Color Edition

Puipui est un extraterrestre à la peau marron et dont le corps est recouvert d’une sorte de combinaison noire et de carapaces blanches qui couvrent sa tête, ses épaules et le haut de son corps. Il porte aussi des gants et des bottes blanches.

Il a des yeux jaunes châtreuse, une grande bouche avec d’épaisses lèvres et ne possède pas de nez. Ses oreilles ont une forme rectangulaire, tout comme celles de Freeza sous ses premières formes.

Sur son front, il possède un « M » comme tous les hommes de main que Babidi a soumit grâce à son contrôle mental.

Avant que sa couleur définitive ne soit révélée dans l’anime, Puipui apparut dans la série de Carddass Hondan avec une couleur plutôt particulière. Son corps était entièrement marron, ses yeux sont blancs et ses lèvres d’un marron encore plus foncé. Sa combinaison, elle, ne semblait pas noire, mais plutôt bleu nuit.

 

Personnalité

Puipui, en pleine confiance

Puipui, en pleine confiance

Puipui est un combattant de haut niveau avec une certaine confiance en lui. C’est d’ailleurs grâce à cela qu’il fut choisit pour être le gardien du premier niveau du vaisseau de Babidi.

En dépit de cela, Puipui est un peu trop sûr de lui et sous-estime grandement ses adversaires. Lorsqu’il pense ne faire qu’une bouchée de Vegeta, il rigole comme un imbécile avant de ne pas comprendre ce qui lui arrive lorsque Vegeta bloque absolument tous ses coups.

Puipui retrouvera sa confiance lorsque Babidi le transportera sur sa planète natale, la planète Zoon, où la gravité est dix fois supérieure à celle de la Terre. Mais là encore, Vegeta n’aura que faire de cette anecdote et se débarrassera une bonne fois pour toute d’un Puipui désorienté.

 

Biographie

Arc Majin Boo

Puipui s'apprête à éliminer Yamū

Puipui s’apprête à éliminer Yamū

Puipui apparaît pour la première fois, lorsque Yamū et Spopovitch reviennent avec l’énergie qu’ils ont collectés au 25ème Tenka Ichi Budokai. Il apparaît donc avant que Babidi et Dābura ne fassent leur apparition.

C’est Puipui qui accueille Yamū et Spopovitch, de retour avec le collecteur d’énergie plein et c’est aussi lui qui se charge d’éliminer Yamū à la demande de son maître. Pour ce faire, il utilise une technique baptisée « Nice Shot ».

Puipui rencontre Son Gokū, Son Gohan, Vegeta et Kaiōshin lorsque ceux-ci descendent dans le vaisseau de Babidi, à la poursuite de Dābura. Comme il est le gardien du premier niveau, il confie aux intrus que son maître Babidi se trouve au dernier niveau, là où est gardé le cocon de Majin Boo.

Puipui pense alors pouvoir se faire les quatre guerriers réunis, mais il se trouve que les trois Saiyans présents au sein de ce groupe ont décidés de choisir qui allait combattre en premier à l’aide du « pierre-feuille-ciseaux ». Vegeta remporte le « pierre-feuille-ciseaux » et gagne le droit de combattre en premier, contre Puipui.

Vegeta, bloquant le coup de pied  de Puipui

Vegeta, bloquant le coup de pied de Puipui

Ce dernier n’en revient pas et se marre déjà d’avance en imaginant une victoire facile sur son adversaire. Mais rien ne se passe comme prévu et dès les premiers échanges, Vegeta esquive et pare tous les coups du subalterne de Babidi.

Puipui est même expédié contre les parois internes du vaisseau spatial. Babidi n’en revient pas et comprend qu’il ne pourra pas absorber l’énergie des guerriers Z aussi facilement qu’il le pensait. Il décide alors d’utiliser sa magie pour transporter Puipui et ses ennemis sur la planète Zoon, là où l’environnement devrait avantager son champion.

Mais en dépit de ça, Vegeta a encore l’avantage et après avoir assené un puissant coup de pied à Puipui, il le pulvérise à l’aide de son Double Canon Garric, sans même avoir eu besoin de se transformer en Super Saiyan.

 

Dragon Ball GT

Puipui et N°19 sèment le chaos sur Terre

Puipui et N°19 sèment le chaos sur Terre

Durant l’Arc Super N°17, Puipui s’échappe de l’Enfer avec de nombreux anciens ennemis des guerriers Z. En compagnie de Yakon, il ravage la ville et terrorise les habitants.

On peut aussi le voir en train de lancer des Kikōha avec l’Humain Artificiel N°19. Mais il est rapidement vaincu par Son Goten qui intervient en lui plaçant un coup de pied en plein abdomen.

Le « M » qu’il porte sur le front semble indiquer qu’il est toujours sous l’emprise de Babidi, malgré sa mort. Peut-être l’emprise ne s’est-elle pas arrêtée puisque Babidi est en Enfer avec lui, ou bien peut-être que Babidi a reprit le contrôle sur lui une fois en Enfer. On notera que la même chose arrive à Yakon.

 

Pouvoir

Puipui, pensant avoir prit l'avantage

Puipui, pensant avoir prit l’avantage

Puipui est d’un niveau inférieur à Yakon, le deuxième combattant de Babidi. Qu’il s’agisse de sa force ou de sa position dans la hiérarchie des combattants du sorcier. Autrement dit, sa puissance est sans doute inférieure aux 800 kiris de Yakon.

Comme il fut élevé sur la planète Zoon dont la gravité est dix fois supérieure à la Terre (tout comme la planète de Kaiō et la planète Vegeta), Puipui est supposé être très puissant. Malgré cela, il se fait réduire en miettes par le Double Canon Garric de Vegeta.

 

Techniques

  • Bukūjutsu : Il s’agit de la capacité de voler en utilisant le Ki.
  • Kikōha : C’est la forme la plus basique des rayons d’énergie.
  • Full Power Energy Wave : Puipui lance un rayon d’énergie similaire au Photon Wave, en compagnie de l’Humain artificiel N°19, dans Dragon Ball GT.
  • Le "Steady Barrage" de Puipui

    Le « Steady Barrage » de Puipui

  • Villainous Carnage : Puipui et N°19 tirent des Full Power Energy Waves dans des directions opposées. Cette technique fut baptisée dans la série de cartes Dragon Ball Z Collectible Card Game.
  • Nice Shot de Puipui : Puipui tire un énorme Kikōha sur son adversaire. Cette technique utilisée pour tuer Yamū est renommée « Snipe Shot » dans le jeu vidéo Dragon Ball Heroes.
  • Steady Barrage : Il s’agit de la rafale continue de Kikōha qu’il lance sur Son Goten, dans Dragon Ball GT. Cette attaque est nommée dans les Dragon Ball Z Collectible Card Game.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Puipui dans Buu's Fury

Puipui dans Buu’s Fury

Puipui apparaît brièvement dans le mode histoire du jeu vidéo Dragon Ball Z : Legendary Super Warriors, où on le voit se faire tuer par Vegeta.

Dans Dragon Ball Z : Buu’s Fury il fait office de Boss, mais ironiquement il peut être tué par une seule petite attaque.

De plus, Puipui fait aussi une apparition dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Sparking! Meteor (Budokai Tenkaichi 3), mais pas en tant que personnage jouable. Il fait partie d’une attaque de Babidi appelée « Le Nice Shot de Puipui ». Son maître expédie son adversaire dans les airs et l’invoque. Puipui lance son puissant Kikōha sur l’adversaire et Babidi dit alors « Nice Shot ! » (« Bon tir ! »).

Puipui fut finalement un personnage jouable pour la première fois dans Dragon Ball Heroes. Par la suite, on le retrouva aussi dans Dragon Ball Z : Dokkan Battle.

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Tomohisa Asō (DBZ & DBKai), Shinobu Satouchi (DBGT & Sparking! Meteor)
  • Doublages anglais :
    • Ocean Group : Ted Cole
    • FUNimation : Mike McFarland
  • Doublage français : Mark Lesser (DBZ), Renaud Durand (DBZ Kai)
  • Doublage brésilien portugais : Carlos Silveira
  • Doublage portugais (Portugal) : Joaquim Monchique
  • Doublage espagnol (Latino Américain) : Enrique Mederos (†)
  • Doublage hébreux : Tzvika Schatsberg
  • Doublage hongrois : Levente Kárpáti

 

Anecdotes

  • Dans la version anglaise du manga, éditée par Viz, il est renommé « Pocus » (basé sur « Hocus-Pocus »).
  • Puipui partage quelques points communs avec Kiwi. Tout d’abord, les noms des deux personnages sont assez proches. Ensuite, les deux guerriers servent un maître dont le pouvoir est redouté même par les dieux : Kiwi sert Freeza, qui est craint par Kaiō et Babidi est redouté par Kaiōshin. Et pour conclure, les deux combattants sont tués sommairement par Vegeta.
  • L’uniforme que porte Puipui ressemble énormément aux tenues que portent les hommes de main de Slug dans le quatrième film « Dragon Ball Z : Son Gokū, le Super Saiyan ».
  • Puipui et Yakon conservent l’emprise de Babidi même après leur mort, tandis que Vegeta et Dābura la perdent après leur décès. Il est possible que Babidi exerce encore son contrôle en Enfer, ou bien qu’il les a tout simplement assujetti une nouvelle fois.

 

Références