Jewel

Jewel (ジュエール, Juēru) est un des participants du 25ème Tenka Ichi Budōkai, qui apparaît dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z et Dragon Ball Kai.

Généralement considéré comme un beau garçon, il est très populaire parmi les jeunes filles férues de sports de combat. Il tenta de séduire N°18, mais elle l’envoya sur les roses.[1]

 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Jewel (ジュエール, Juēru) dérive de Juerī (ジュエリー) qui vient de l’anglais « Jewellery » et signifie « joyaux » ou encore « bijou » en anglais comme en japonais.

 

Apparence physique

Jewel, dans la Color Edition

Jewel, dans la Color Edition

C’est un beau jeune homme aux cheveux longs et blonds, avec des yeux bleus. Il est très populaire auprès des filles adeptes de sports de combat.[1]

Jewel porte un uniforme traditionnel chinois utilisé pour la pratique du kung-fu et qui se résume à un haut de couleur bleu sarcelle dans l’anime et bleu azur dans le manga couleur. Son uniforme fut même coloré en vert dans les séries de Carddass à l’époque de la diffusion de la série animée Dragon Ball Z. Comme la plupart des uniformes de ce type, des zones blanches recouvrent le milieu du torse et les manches.

Il a un pantalon noir et, aux pieds, Jewel porte des chaussons de kung-fu noirs.

 

Personnalité

Jewel, furieux de s'être pris un râteau

Jewel, furieux de s’être pris un râteau

Jewel a conscience de son apparence de bellâtre et il en profite pour tenter de séduire N°18. Cependant, il se prend un râteau et ne l’accepte pas.

Vexé de s’être fait envoyer sur les roses, Jewel décide de prendre N°18 pour cible lors de la Battle Royale qui a lieue au cours du 25ème Tenka Ichi Budōkai.

Bien qu’il joue les beaux parleurs, c’est donc un garçon assez fier, qui n’accepte pas qu’on ne cède pas à ses charmes. Ceci est surtout mis en évidence dans l’anime.

 

Biographie

24ème Tenka Ichi Budōkai

Comme les guerriers Z n’y ont pas participé, le 24ème Tenka Ichi Budōkai n’apparaît ni dans l’oeuvre originale ni dans l’anime (hormis sous la forme d’un flashback), mais il est mentionné durant l’Arc du 25ème Tenka Ichi Budōkai, où l’on apprend que Jewel y a participé et est arrivé jusqu’en finale, où il a perdu contre Mr. Satan en personne.

 

25ème Tenka Ichi Budōkai

Jewel est mis hors du ring par N°18

Jewel est mis hors du ring par N°18

Jewel apparaît comme un homme à femme, lorsqu’il participe au 25ème Tenka Ichi Budōkai, où il se hisse jusqu’en phase finale, une nouvelle fois.

Il aurait dû être opposé à Yamū d’après le tirage au sort, mais après l’abandon de nombreux participants, il combat lors de la Battle Royale proposée par Mr. Satan. Il tente de séduire N°18 mais se fait envoyer valser hors du ring d’un simple coup de pied de la part de la jeune femme.

Après avoir essuyé un refus de la part de N°18, il eu le tord de se concentrer uniquement sur elle et le paya par une défaite rapide.

 

Techniques

    La Diamond Shop de Jewel

    La Diamond Shop de Jewel

  • Vol : Jewel peut se déplacer dans les airs en utilisant un jet-pack dans le jeu smartphone Dragon Ball Z : Dokkan Battle.
  • Diamond Shop : C’est l’attaque qu’il tente d’utiliser contre N°18 lors du Tenka Ichi Budōkai, telle qu’elle est baptisée dans le jeu Dragon Ball Z : Dokkan Battle où on la retrouve.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Jewel dans DBZ : Buu's Fury

Jewel dans DBZ : Buu’s Fury

Jewel apparaît dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Buu’s Fury, lors du 25e Tenka Ichi Budōkai. Il réapparaît ensuite à la fin du jeu, dans les vestiaires du 28e Tenka Ichi Budōkai.

Jewel apparait également dans Dragon Ball Z : Dokkan Battle, le jeu smartphone sorti en juillet 2015. Il apparaît au cours de nombreuses missions en tant qu’adversaire et est également un personnage que l’on peut obtenir dans le jeu.

 

Doublages et voix

  • Voix originales japonaises : Yūsuke Numata (DBZ), Kōta Nemoto (DBKai)
  • Doublages anglais :
    • Ocean group : Ted Cole
    • FUNimation : Sean Whitley
  • Doublage français : Mark Lesser (DBZ) Antoine Nouel (DBZ Kai)
  • Doublage brésilien portugais : Luiz Laffey, Sérgio Rufino

 

Anecdotes

    Jewel utilisant le mot français "bonjour"

    Jewel utilisant le mot français « bonjour »

  • Associé à Killa, son nom pourrait aussi être une référence au mot « Kilojoule » (キロジュール, Kirojūru), qui est une unité de mesure de l’énergie.
  • Il partage certains points communs avec Carony, l’élève de Mr. Satan ; comme le fait d’être blond et vantard. Killerno fait également penser à Jewel, car c’est un bellâtre qui plaît aux filles, mais il semble bien plus humble et mystérieux.
  • Avec ses longs cheveux et ses yeux bleus en amande, Jewel ressemble très légèrement aux Humains Artificiels N°17 et N°18. Et ironiquement, ces deux cyborgs ont pour vrai nom Lapis et Lazuli, qui provient de lapis-lazuli, une pierre précieuse de couleur bleue. Et comme vous avez pu le voir en haut de page, le nom de Jewel se réfère aussi à un joyau.
  • Jewel s’adresse à N°18 en lui disant « Bonjour » (ボンジュール, Bonjūru) en français, lorsqu’il tente de la draguer durant la Battle Royale. Le français étant souvent associé au romantisme, c’est en adéquation avec le personnage de Jewel qui est un dragueur de première. Au final, ce fut l’un des rares mots français à apparaître dans la version originale japonaise de Dragon Ball.
  • Étonnamment, bien qu’il reçoive un coup de pied dans le ventre de la part de N°18 dans l’anime, Jewel se retrouve avec une trace de chaussure en plein visage lorsqu’on le voit étalé au sol, en dehors du ring.

 

Références