Great Saiyaman N°2

Great Saiyaman N°2 (グレートサイヤマン2号, Gurēto Saiyaman Ni Gō)[1][2] est l’alter ego de Videl, qui apparaît dans le 13ème film Dragon Ball Z, ainsi que les séries télé Dragon Ball Z, Dragon Ball GT et Dragon Ball Z Kai (version internationale).

Suivant l’exemple de Son Gohan, Videl prend également cette apparence pour rendre la justice.[1]

 

Vue d’ensemble

Great Saiyaman N°2, dans le 13ème film

Great Saiyaman N°2, dans le 13ème film

Son costume ressemble sensiblement à celui de Great Saiyaman, excepté qu’elle a placée un gros cœur sur son casque et que les couleurs de son costume sont différentes. En duo avec Great Saiyaman, elle exécute plusieurs poses de combat.[1]

Videl arbore un casque, des gants, une ceinture et des bottes d’une teinte blanche, un uniforme bleu turquoise avec des collants bleus/violets et une cape rose saumon. Cette dernière couleur se retrouve aussi sur le casque, qui comporte une visière de protection.

Selon les médias, les collants sont représentés soit en bleu marine (comme dans la série animée), soit en violet.

 

Biographie

Dragon Ball Z / Dragon Ball Z Kai

Arc Majin Boo

Les deux Great Saiyamen arrivent trop tard

Les deux Great Saiyamen arrivent trop tard

Dans l’épisode 287 de la série TV Dragon Ball Z, Videl et Gohan interviennent dans une bijouterie de Satan City qui a donnée l’alerte.

Mais bien qu’ils avaient déjà préparé leur numéro avec leurs poses de présentation, Great Saiyaman et Great Saiyaman N°2 furent surpris de constater que l’affaire était déjà réglée et que les malfrats s’étaient rendus avant même leur intervention.

En effet, Bulma et Majin Boo (bon) étaient dans la bijouterie et la seule présence de Boo effraya les braqueurs qui se sont résolus à abandonner leur butin et à se rendre aux autorités.

 

Dragon Ball GT

Arc Super N°17

Great Saiyaman N°2 fait son retour

Great Saiyaman N°2 fait son retour

Videl revêt à nouveau cette tenue afin de partir combattre Super N°17, en compagnie de sa belle-mère, Chichi.

Dans l’épisode 46 de la série Dragon Ball GT, les femmes décident de partir au combat et c’est la raison pour laquelle Videl fouille son grenier à la recherche de son vieux costume de Great Saiyaman N°2. Elle le retrouve et s’envole avec Chichi pour aller combattre, suivie par Bulma et Bra, qui trouve que ces « vieilles » femmes ont du cran.

Mais en dépit de son envie d’aller aider les guerriers Z déjà sur place, Videl arrive trop tard et le combat est déjà terminé. Il s’est conclut sur la victoire de Son Gokū et N°18 sur l’Ultime Humain Artificiel.

 

Dans les films

Dragon Ball Z : Ryūken explose ! Si Gokū ne le fait pas, qui le fera ?

1ère apparition de Great Saiyaman N°2

1ère apparition de Great Saiyaman N°2

Videl apparaît déguisée en Great Saiyaman N°2 au début du film et participe à l’arrestation de plusieurs brigands, en compagnie de Great Saiyaman, alias Son Gohan.

De retour au lycée Orange Star, elle est de nouveau appelée pour aller secourir un vieil homme qui menace de se jeter du haut de la Lancdell Tower. Videl refuse de s’y rendre, car elle souhaite pour une fois que la police fasse son travail sans les Saiyamen et qu’elle puisse ainsi assister à un cour tranquillement. Mais Gohan décide de s’y rendre et Videl le suit, malgré tout, dans ce sauvetage.

Arrivé à la tour, le couple constate que le vieil homme est sérieux et qu’en dépit de ses baratins il se jette de la tour lorsque Videl le provoque. Mais Gohan le rattrape au vol et le dépose ensuite en contrebas.

Videl observe la boite à musique

Videl observe la boite à musique

Le vieil homme s’appelle Hoï et dévoile qu’il en sait plus qu’il n’y paraît et qu’après avoir fait des recherches il a apprit l’existence de Shenron. Il sait que Gohan et Videl connaissent les Dragon Balls et leur supplie de libérer son ami, Tapion, prisonnier d’une boite à musique qu’il a en sa possession. Il ajoute que si Tapion n’est pas libéré de la boite à musique, la Terre, qui encours un grand danger, ne pourra être sauvée.

Gohan tente d’ouvrir la boite à musique à mains nues, mais en vain. Videl l’observe ensuite sous tous les angles, mais en conclut qu’il s’agit juste d’une vieille boite inutilisable.

Videl est déterminée à combattre

Videl est déterminée à combattre

Plus tard dans le film, après la libération de Tapion par Shenron, Hirudegarn, un terrible Gen-Majin, apparaît en ville et les Great Saiyamen sont appelés à la rescousse. Ils affrontent la partie inférieure du monstre, qui ravage tout sur son passage.

Videl est mise à mal et chute au sol, tandis que Gohan attaque violemment le démon. Il libère son potentiel latent et attaque Hirudegarn à plusieurs reprises avec des Kikōha multiples, mais alors qu’il semblait avoir prit l’avantage, le monstre disparaît avec l’apparition de la mélodie jouée par la flute de Tapion.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Videl est jouable sous son costume de Great Saiyaman N°2 dans les jeux suivants :

 

Combats

Dragon Ball Z Film 13

  • Great Saiyaman N°1 & N°2 VS Braqueurs de banque
  • Great Saiyaman N°1 & N°2 VS Hirudegarn (partie inférieure)

 

Doublages et voix

  • Version originale : Yūko Minaguchi
  • Doublages anglais :
    • Doublage Ocean : Moneca Stori
    • Doublage FUNimation : Kara Edwards (DBZ), Lucy Small (DBGT)
    • Doublage Blue Water : Jennifer Holder
  • Doublage français : Brigitte Lecordier (majorité des médias), Jennifer Fauveau (DBZ Kai)
  • Doublage latino américain espagnol : Carola Vázquez
  • Doublage philippin et visayan : Filipina Pamintuan
  • Doublage italien : Cinzia Massironi, Federica De Bortoli
  • Doublage brésilien portugais : Melissa Garcia
  • Doublage espagnol : Mercedes Hoyos
  • Doublage allemand : Anna Carlsson
  • Doublage hongrois : Anita Böhm
  • Doublage catalan : Eva Lluch (DBZ), Rosa Guillén (DBGT)
  • Doublage polonais : Monika Kwiatkowska
  • Doublage albanais : Anisa Dervishi

 

Anecdotes

  • Dans la version américaine de FUNimation, Great Saiyaman N°2 fut renommée « Great Saiyawoman » en adéquation avec le fait qu’il s’agisse d’une femme.

 

Références

[1] Dragon Ball Daizenshū 7 : Dai Jiten (La grande encyclopédie) (1996)
[2] Dragon Ball Z : Ryūken explose ! Si Gokū ne le fait pas, qui le fera ? (15 juillet 1995)