Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Orange Star High School

L’Orange Star High School (オレンジスターハイスクール, Orenji Sutā Haisukūru)[1] est le lycée de la ville de Satan City. C’est dans ce lycée où Gohan étudie, qu’il fait la connaissance de Videl, la fille de Mister Satan.[1]
Ce lieu apparaît à la fois dans l’œuvre originale et les séries animées Dragon Ball Z et Dragon Ball Kai.
 

Vue d’ensemble

Caractéristiques

Le lycée et ses environs
Le lycée et ses environs
C’est le lycée dans lequel étudie Son Gohan, après avoir arrêté de prendre des cours par correspondance.[2]
Situé dans la ville de Satan City, ce lycée se situe à plus de 1000 km du mont Paozu, où habite Gohan.[2]
Pourtant il s’y rend chaque jour sans aucun problème, en utilisant Kino-Un, ou bien en volant avec le costume de Great Saiyaman, pour ne pas être reconnu.
En se rendant à l’Orange Star High School, Gohan croise plusieurs fois des malfaiteurs dans les rues de Satan City. Il se transforme alors en Super Saiyan et les stoppe. De ce fait, une rumeur autour d’un « guerrier doré » commence à se répandre en ville.[2]
Pour son premier jour de cours, Gohan croise des braqueurs de banque devant la Satan City Bank et il les arrête. Il est alors interrogé par Videl, qui vient d’arriver sur les lieux. Mais Gohan fait mine de ne rien savoir et s’éclipse.
Arrivé au lycée, Gohan constate avec surprise qu’il est dans la même classe que Videl qui est, en plus, la fille de Mr. Satan et une justicière redoutable.
La salle de classe de Gohan
La salle de classe de Gohan
Erasa remarque immédiatement Gohan et l’invite à venir s’asseoir à côté d’elle. Gohan se retrouve alors à côté d’Erasa et non loin de Videl et Shapner.
Durant ses journées à l’Orange Star High School, Gohan n’échappe pas au regard inquisiteur de Videl et aux moqueries de Shapner. C’est notamment renforcé lors du cours de baseball qui a lieu pour son premier jour et où Gohan, qui ne semble rien n’y connaitre dans ce sport, fait preuve de capacités prodigieuses et d’une force remarquable.[2]
Pour pouvoir continuer à faire régner la paix dans la ville de Satan City sans être reconnu et afin de pouvoir se rendre au lycée en volant, Gohan demande à Bulma de lui confectionner un costume de justicier. Il prend alors le nom de Great Saiyaman et lorsqu’il en a besoin, Gohan quitte la classe en prétextant un mal de ventre ou une envie pressante et il se change en Great Saiyaman, puis s’envole depuis le toit du lycée.[3]
Dans un des épisodes de la série Dragon Ball Z, Gohan manque d’être démasqué par Angela, qui était justement sur le toit du lycée au moment où il arrivait.[4]
Pendant le 25ème Tenka Ichi Budōkai, auquel Gohan participe, son identité de Great Saiyaman est révélée au grand jour et est découverte par ses camarades de classe. Il se dit alors qu’il va devoir renoncer à aller au lycée, par la suite.[5]

 

Apparition dans les films

Dragon Ball Z : Ryūken explose ! Si Goku ne le fait pas, qui le fera ?

Article : Dragon Ball Z : Ryūken explose ! Si Goku ne le fait pas, qui le fera ?

Gohan et Videl reviennent en cours
Gohan et Videl reviennent en cours
Dans ce film, dont les évènements se passent après que l’identité de Great Saiyaman a été dévoilée, Son Gohan continue de se rendre à l’Orange Star High School.
Lorsque Gohan arrive en retard avec Videl et qu’il s’excuse de manière grotesque, Shapner ne manque pas de souligner le fait que Gohan continue son numéro alors que son identité a pourtant été dévoilée au grand jour.
À peine de retour d’une arrestation de plusieurs braqueurs de banque, Gohan et Videl doivent repartir lorsque la police demande l’intervention des deux Great Saiyamen pour sauver un vieil homme qui menace de sauter de la Randosel Tower. Gohan prétexte, cette fois, devoir aller aux toilettes à cause d’un mal de ventre causé par la grenouille qu’il a mangé la veille.

 

Personnel et étudiants

Élèves

Personnel

  • Proviseur
  • Professeur d’anglais
  • Professeur d’EPS
  • Professeur de sciences
  • Professeur de philosophie

 

Apparitions dans les jeux vidéo

L'Orange Star High School dans Buu's Fury
L’Orange Star High School dans Buu’s Fury
L’Orange Star High School apparaît dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Buu’s Fury puisque Gohan s’y rend pour y suivre des cours. Il rencontre Videl, Erasa et Shapner et a droit à plusieurs quêtes parallèles impliquant divers étudiants.
Dans Dragon Ball Xenoverse 2, la Time Patrol construit une réplique de l’Orange Star High School à Conton City, au sein du district des affaires, après la destruction de Tokitoki City.
Cette réplique de l’Orange Star High School sert de maison-mère pour l’académie des patrouilleurs. Le vieux Kaiōshin en est d’ailleurs son administrateur.
Le lycée est le seul bâtiment de Conton City dans lequel on peut pénétrer. Les classes sont identiques à celle du véritable lycée de Satan City et plusieurs experts en arts martiaux célèbres y travaillent en tant qu’instructeurs. Même des méchants comme Freeza, Coola, Dodoria, Zarbon, Ginyū, Raditz, Nappa, Tullece, Slug, Broly, Bōjack, Cell ou Zamasu s’y retrouvent.
La réplique de l'L'Orange Star High School dans Xenoverse 2
La réplique de l’L’Orange Star High School dans Xenoverse 2
Comme Xenoverse 2 est un jeu dans lequel on peut choisir un « mentor » pour son patrouilleur du Temps, on retrouve ce mentor au sein de l’académie, qu’il soit bon ou mauvais. Le guerrier du futur se retrouve alors avec son mentor, devant une fontaine de l’école. Il est également possible de s’adresser directement au vieux Kaiōshin concernant les quêtes parallèles.
Certains instructeurs se trouvent près de l’école, comme Gohan, Videl, ou encore Kuririn. Beerus, quant à lui, se trouve sur le toit de l’école.
Par ailleurs, certains évènements spéciaux peuvent être déclenchés par des instructeurs, ce qui les pousseront à se rencontrer et discuter brièvement.
 
En outre, les tenues portées par Gohan et Videl lorsqu’ils se rendent à l’Orange Star High School, sont aussi disponibles dans le jeu pour servir de tenues au guerrier du futur. La tenue de Gohan est appelée « Tenue de lycée », tandis que celle de Videl est appelée « T-Shirt Orange Star High School ». Ces tenues sont, naturellement, fournies avec le badge du lycée. Gohan et Videl remarqueront d’ailleurs le badge porté par le patrouilleur du Temps et le commenteront.

 

Anecdotes

    Le logo sur la façade du lycée (anime)
    Le logo sur la façade du lycée (anime)
  • D’après le jeu vidéo Dragon Ball Z : The Legacy of Goku II, le nom « Orange Star » proviendrait du précédent nom de la ville de Satan City, avant qu’elle ne soit renommée en l’honneur du champion du monde.
  • Le nom « Orange Star » pourrait être une référence aux Dragon Balls, de la part d’Akira Toriyama. Puisqu’il s’agit de boules oranges avec des étoiles à l’intérieur.
  • Le logo de l’Orange Star High School que l’on peut voir sur la façade du lycée est différent dans le manga et l’anime. Dans le manga, il s’agit du « H » de « Highschool » sur une étoile orange, tandis que dans l’anime il s’agit d’une étoile blanche sur un fond orange.
    • Le nom du lycée ne se retrouve donc pas représenté sur la façade de l’Orange Star High School, dans l’anime.
  • Erasa dit que la région de l’Est 439, où vit Gohan, se trouve à plus de 1000 km de Satan City. Gohan se rend donc au lycée en empruntant Kinto-Un, dans un premier temps. Puis, lorsqu’il a son costume de Great Saiyaman, il utilise le Bukūjutsu (et va beaucoup plus vite comme ça).
  • L’école primaire de Satan City, que l’on voit dans le TV Special Dragon Ball GT, semble calquée sur le modèle de l’Orange Star High School.
  • Le nom de l’Orange Star High School figure en anglais, également en version japonaise. La nouvelle traduction française du manga par Glénat qui adapte le nom original, plutôt que la traduction « Lycée Orange Star », semble donc plus juste. Autrement, l’Orange Star High School s’appellerait « Orange Star Kōkō » en japonais.

 

Références

Tags
Voir davantage

Gokuda003

Fan inconditionnel de Dragon Ball. Créateur, Webmaster, Administrateur, Rédacteur en chef de DragonBall Ultimate. J'aime aussi le Japon, sa langue et sa culture, ce qui me permet de vous offrir des traductions directes des news et des informations provenant des ouvrages.

Voir aussi

Close