Raditz

Raditz (ラディッツ, Radittsu) est un des antagonistes du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z, Dragon Ball GT et Dragon Ball Kai.

C’est le premier fils de Bardock et Giné, ainsi que le frère aîné de Son Gokū. Il est élevé selon les traditions Saiyan. Sans cœur, il n’a aucune compassion pour son frère.

Guerrier Saiyan de caste inférieur, il manque d’expérience concernant les combats avec des adversaires plus forts que lui, et son potentiel de combat compte parmi les plus bas parmi les Saiyans. Comme il n’a pas entraîné sa queue, le point faible des Saiyans, à devenir plus résistante, il se fait souvent traiter de faible par ses camarades.

 

Histoire

Raditz sur la cover du chapitre 195

Raditz sur la cover du chapitre 195

Membre de l’armée Saiyan durant sa jeunesse, Raditz travailla ensuite auprès du prince Vegeta après la destruction de la planète Vegeta, sa planète natale.

Il survécut à cet épisode car au même moment il était envoyé en mission sur une autre planète. Depuis lors, il accompagna Vegeta et Nappa pour des missions commandées par Freeza dont ils rejoignirent tous les trois l’armée.

Alors qu’il fut chargé d’une mission plutôt compliquée, il se souvenu de son petit-frère Kakarotto (vrai nom de Son Gokū), et décida de se rendre sur Terre pour l’exhorter à se joindre à son groupe de Saiyans.

Arrivé sur la planète bleue, Gokū refuse de le rejoindre et Raditz enlève alors son fils, Son Gohan pour forcer son frère à changer de décision.

Mais finalement, Gokū s’allie avec Piccolo (Ma Junior), son ennemi juré, pour combattre l’envahisseur extraterrestre.

Raditz l’ignore à ce moment là, mais cette bataille sera sa dernière et il mourra des mains de Piccolo, emportant avec lui son petit-frère, Gokū.

 

Signification du nom

Comme tous les autres Saiyan, Raditz porte un nom qui provient d’un légume ou d’une plante. Ici, en l’occurrence, son nom dérive du mot “Radish” prononcé à la japonaise “Radisshu” (ラディッシュ) qui a donné “Radittsu” (ラディッツ) une fois le son “sshu” (シュ) remplacé par “ttsu” (ッツ).

 

Apparence physique

Raditz sur la cover du chapitre 196

Raditz sur la cover du chapitre 196

Son apparence physique est sensiblement la même qu’il s’agisse du manga ou de l’anime. Seules quelques teintes changent.

Raditz est musclé comme la majorité des Saiyans et il porte une armure de combat qui se résume à un plastron, des épaulettes, des cuissardes, des protections aux avant-bras et puis des bottes sur lesquelles on retrouve une sorte de gros lacet marron.

Raditz, dans la version anime

Raditz, dans la version anime

Il a de longs cheveux noirs hérissés, un long front comme Vegeta, porte un bracelet de force et un scouter à son oreille gauche. Ce scouter fut d’abord aperçu dans une couleur bleue sur la première illustration couleur du personnage par Akira Toriyama (chapitre 196), avant d’être changé en vert dans l’anime et les Color Edition.

Par ailleurs, les bracelets de force et bandes qu’il porte au bras et à la jambe gauche sont blancs dans le manga, tandis qu’ils sont rouge dans la version animée. Le marron de son armure de combat n’est pas le même qu’il s’agisse du support original ou de son adaptation anime.

Comme tous les Saiyans de sang pur, Raditz a une queue qu’il enroule autour de la taille lorsqu’il ne combat pas. Celle-ci peut lui servir à attaquer, comme lorsqu’il frappe Kuririn et l’envoi valser dans le décor, mais surtout à se transformer en singe géant (Oozaru) lorsqu’il observe la pleine lune et est exposé aux ondes Bruits.

Malgré le fait qu’il possède une queue, on ne l’a jamais vu se transformer en singe géant dans le manga ou l’anime, car il n’en n’eut pas l’occasion. En revanche, il apparaît transformé dans les jeux vidéo Dragon Ball Z : Sparking ! Neo (Budokai Tenkaichi 2) et Sparking! Meteor (Budokai Tenkaichi 3), sortis sur PlayStation 2.