Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Coola

Coola (クウラ, Kuura) est l’ennemi principal du cinquième film Dragon Ball Z : L’incroyable plus fort contre le plus fort. C’est le grand-frère de Freeza et le fils aîné du grand roi Cold.
Tout comme son frère, il veut conquérir l’Univers et peut changer de forme pour gagner en puissance.
Il vient sur Terre se mesurer à Son Gokū, le meurtrier de Freeza. Après une lutte acharnée il regrette un peu tard d’avoir autrefois épargné Gokū, alors tout jeune bébé, qu’un pod spatial Saiyan emportait loin de la destruction imminente de la planète Vegeta.
 

Je suis le plus puissant de l’Univers !
Coola (Dragon Ball Z Film 05)

 

Vue d’ensemble

Origine du nom

Son nom original japonais, Kuura (クウラ) dérive de « Kūrā » (クーラー) qui vient de l’anglais « Cooler » et signifie « climatiseur ». Tout comme son frère, Freeza (dont le nom dérive de Freezer) et son père Cold (« froid » en anglais), son nom se rapporte aussi à un élément de fraîcheur. Et tout comme pour Freeza, son nom a été altéré pour ne pas être identique au mot dont il est tiré (la prolongation du son « a » a été retirée et celle sur le « u » a été modifiée). Ce qui nous donne donc « Coola » au lieu de « Cooler ».
 

Apparence physique

Chara design de Coola par Akira Toriyama
Chara design de Coola par Akira Toriyama
Comme on peut le voir dans le guide book Dragon Ball Daizenshū 6, entre autre, Coola et son escadron blindé ont été spécialement designés par l’auteur du manga, Akira Toriyama pour le staff du film réalisé par Tōei Animation. Par la suite, Coola eut droit à d’autres apparitions, dans les OAVs notamment.
Physiquement, Coola ressemble beaucoup à Freeza sous sa forme finale. Cependant, il semble tout de même bien plus grand en taille et a la peau violette tandis que son jeune frère a la peau entièrement blanche.
 
Coola a un design également un peu plus masculin que Freeza, puisqu’il est beaucoup plus musclé lorsqu’on le découvre pour la première fois, comparativement à son petit-frère sous sa forme finale, avant qu’il ne se donne à pleine puissance.
Tout comme Freeza sous sa première forme, Coola arbore des parties blanches semblables à une armure et à un casque. Il s’agit cependant de carapaces naturelles faisant partie intégrantes de son propre corps, puisque celles-ci se métamorphosent lorsqu’il se transforme.
Coola, sous sa forme finale (Saishu Keitai)
Coola, sous sa forme finale (Saishu Keitai)
Lorsque Coola se transforme sous sa forme finale, il grandit considérablement et sa masse musculaire augmente en conséquence. Il arbore aussi un design plus violent à l’instar de Freeza sous sa deuxième forme.
Les carapaces qui recouvrent son corps poussent alors et des objets bleus semblables à celui qu’il a au milieu du crâne apparaissent sur ses avant-bras et ses jambes.
Ses épaulettes s’élargissent et des pics lui poussent alors dans le dos ainsi que sur le crâne. Ses yeux deviennent entièrement rouges et une sorte de masque vient alors recouvrir son nez et sa bouche, immédiatement après s’être transformé. Le design de cette transformation a aussi été réalisé par Akira Toriyama.

 

Formes et transformations

Formes inférieures

Article : Clan de Freeza

Les 3èmes formes de Coola et Freeza SELON le Collectible Card Game
Les 3èmes formes de Coola et Freeza SELON le Collectible Card Game

Dans le film, Dragon Ball Z : L’incroyable plus fort contre le plus fort, Coola dit qu’il a une forme de plus que son frère et induit donc qu’il est sous l’équivalent de la forme finale de Freeza et qu’il avait des formes inférieures à celle-ci (ici, la 4ème forme de Coola).

Le jeu de carte américain, Dragon Ball Collectible Card Game, sorti en 2008, prête à Coola une 3ème forme illustrée avec une image le montrant sous sa 4ème forme. Il s’agit naturellement d’une erreur.

Le jeu vidéo Dragon Ball Xenoverse 2 explique que Coola apparaît en fait dans sa 4ème forme, ce qui signifie qu’il possède encore 3 formes inférieures à celle-ci.

 

4ème forme

Coola, dans sa 4ème forme
Coola, dans sa 4ème forme

Cette 4ème forme (第4形態, Dai 4 Keitai) de Coola est la forme dans laquelle on le découvre pour la première fois. Il s’agit en fait de l’équivalent de la « forme finale » de son frère, Freeza.

Lorsque Coola combat Gokū sous cette forme, il lui explique qu’il possède « une forme supplémentaire » par rapport à son petit-frère.

Similaire à la forme finale de Freeza, cette 4ème forme de Coola est plutôt sobre comparativement à la suivante. Coola arbore une peau violette et des carapaces de protection blanches lui recouvrent la tête, les épaules, le buste, les avant-bras et les tibias. Il possède aussi une queue.

Coola possède un objet bleu sur le crâne et les zones sous les yeux, des deux côtés de son visage, sont rouges.

Sous cette forme, Coola est capable de mener un rude combat contre Son Gokū (forme normale), dans le premier film dans lequel il apparaît.

Lorsqu’on le retrouve sous la forme d’un guerrier fantôme, c’est sous cette 4ème forme que Coola réapparaît.

 

Forme finale

Coola, dans sa dernière transformation
Coola, dans sa dernière transformation

Il s’agit ici de la véritable forme finale (最終形態, Saishu Keitai) de Coola.

Après avoir révélé à Son Gokū qu’il avait une forme supplémentaire à son frère, Freeza, Coola se transforme ainsi et impressionne le Saiyan par sa carrure et surtout sa puissance, qui dépasse de loin Freeza (à cette époque).

Avec cette transformation, Coola grandit considérablement. Les carapaces qui recouvrent ses épaules changent de forme, de même que son crâne et ses avant-bras. Des objets bleus apparaissent également sur ses bras et ses jambes.

Enfin, plusieurs pics lui poussent sur la tête, le dos et les avant-bras, tandis qu’une sorte de masque vient recouvrir son nez et sa bouche. En forme finale, les yeux de Coola virent au rouge complet.

En terme de puissance, résistance et vitesse, Coola (forme finale) est largement supérieur à Son Gokū (forme normale) à cette période. Il faudra une transformation en Super Saiyan pour renverser la tendance. Pour preuve, Coola (forme finale) est insensible au Kaiōken et au Kamehameha à pleine puissance lancé par Gokū. Il peut également créer une puissante Supernova capable d’engloutir une planète comme la Terre.

Sous cette forme, la façon de parler de Coola est encore plus brutale, en adéquation avec sa manière de combattre. En version originale, un écho était même utilisé sur la voix de son seiyū, Ryūsei Nakao, dans le film Dragon Ball Z : L’incroyable plus fort contre le plus fort.

Coola (forme finale)
Coola (forme finale)

Dans le jeu de cartes Dragon Ball Collectible Card Game, cette forme finale était appelée « 4th form », autrement dit « 4ème forme ». Mais il s’agissait là d’une erreur, encore une fois.

Notons aussi que dans le cas de Freeza les formes inférieures à sa forme finale étaient des formes de restriction (car il ne pouvait maîtriser toute sa puissance), tandis que dans le cas de Coola il possède, avec cette forme finale, une réelle transformation capable d’augmenter sa puissance.

 

Metal Coola

Article : Metal Coola

Un des Metal Coolas
Un des Metal Coolas

Dans le film Dragon Ball Z : Choc !! Les Soldats à la puissance de dix milliards, Coola réapparaît dans un corps métallique, après avoir fusionné avec le Big Gete Star, une puce électronique perdue dans un cimetière spatial.

Alors qu’il errait après avoir été expédié sur le soleil, le cerveau de Coola croisa la route du Big Gete Star et fusionna avec son ordinateur principal. Ainsi il devint Metal Coola (Core) (メタルクウラ・コア, Metaru Kuura Koa) :

Un Coola au corps mutilé – dont il ne reste qu’une partie de la tête – et au cerveau fusionné avec le Big Gete Star.

Pour leurs projets de conquêtes, Coola et le Big Gete Star créèrent d’innombrables Metal Coolas (メタルクウラ, Metaru Kuura) : répliques parfaites de Coola mais avec des corps artificiels fait de métal. C’est sur ceux-ci que tombent Son Gokū et ses amis lorsqu’ils débarquent sur la nouvelle planète Namek pour venir secours au peuple de Dendé.

Metal Coola (Core)
Metal Coola (Core)

La lute fut rude car les Metal Coolas ont la capacité de s’auto-réparer grâce au Big Gete Star. Selon Coola, cela leur confère une certaine immortalité. Cependant, si le Big Gete Star subit une surcharge, il peut être détruit et emporte alors les innombrables Metal Coolas avec lui… en dehors du noyau, qui est l’original.

Ce Metal Coola (Core) peut prendre une forme humanoïde pour combattre et apparaît alors gigantesque. Il tente de tuer Gokū en le broyant, mais le Super Saiyan parvient finalement à le détruire définitivement à l’aide d’un Kikōha, après avoir été sauvé par un Kienzan de Vegeta.

 

Golden Coola

Article : Évolution ultime

Golden Coola
Golden Coola

Il s’agit d’une forme atteint par un Coola d’un monde alternatif. Celui-ci atteint cette forme de « Golden Coola » (ゴルデンクウラ, Goruden Kuura) sur les planètes prisons sur lesquelles il est emprisonné par Fu, dans le scénario de Super Dragon Ball Heroes : Universe Mission.

Dans ce jeu vidéo, qui a donné lieu à un manga et un anime promotionnel, Coola réalise qu’il doit aussi être capable d’atteindre cette évolution ultime, puisque Freeza en a été capable.

Alors qu’il affronte Son Gokū (Super Saiyan : Incontrôlable), Coola se pousse lui-même à atteindre cette forme. Grâce à cela, il comble le fossé de puissance et de vitesse qui le séparait de ses adversaires.

En apparence, Golden Coola est extrêmement similaire à la forme finale de Coola, si ce n’est qu’il est doré comme Golden Freeza. Son aura est également très caractéristique de cette évolution, puisqu’elle est d’un doré flamboyant, avec quelques éclats de rouge.

Bémol, cependant, Coola n’est pas capable de supporter cette forme très longtemps. Il retrouve sa forme finale rapidement après avoir lancé une Golden Supernova (l’équivalent de sa Supernova, mais sous sa forme dorée).

Golden Coola apparaît pour la toute première fois au sein de l’Universe Mission 2 (UM2) de Super Dragon Ball Heroes : Universe Mission.

 

Metal Coola (SDBH)

Article : Metal Coola

Metal Coola dans SDBH
Metal Coola dans SDBH

Après avoir pourchassé Fu, tandis que les planètes prisons allaient s’effondrer, Coola fut à nouveau capturé par le démon, qui mena des expériences sur lui et le transforma en Metal Coola (メタルクウラ, Metaru Kuura), avec l’aide du Big Gete Star (Dans quelle mesure ? Cela n’est pas encore révélé).

Teasé à la fin de l’épisode 11 de l’anime promotionnel Super Dragon Ball Heroes : Universe Mission, ce Metal Coola semble assez différent de celui du film Dragon Ball Z : Choc !! Les Soldats à la puissance de dix milliards.

Son enveloppe corporelle est similaire à celle des répliques de Metal Coola que l’on peut voir dans le film Dragon Ball Z. Mais la partie gauche de son visage semble altérée et ressemble au visage de Metal Coola (Core), à qui il manquait justement l’œil gauche.

Gagnant une immense résistance et une incroyable puissance capable de lui permettre de rivaliser avec le Saiyan maléfique, Cumber, ce Metal Coola semble aussi souffrir d’imperfections.

 

Golden Metal Coola

Article : Golden Metal Coola

Golden Metal Coola
Golden Metal Coola

Golden Metal Coola (ゴルデンメタルクウラ, Goruden Metaru Kuura) apparaît pour la première fois dans l’épisode 12 de l’anime promotionnel Super Dragon Ball Heroes : Universe Mission et à partir de l’Universe Mission 9 (UM9) du jeu d’arcade SDBH.

Il s’agit tout simplement de l’évolution ultime du Coola capturé par Fu. Après avoir été modifié pour devenir Metal Coola, le Coola du monde de Super Dragon Ball Heroes retrouve une nouvelle fois la forme dorée à laquelle il s’est éveillé sur les planètes prisons.

Sous cette forme, Golden Metal Coola surpasse Cumber transformé en Super Saiyan 3 et surchauffe.

Bien qu’il défait son adversaire à la régulière, Golden Metal Coola est obligé de s’arrêter et de quitter le lieu du combat situé dans l’Univers 3, où il avait été envoyé par Fu.

 

Fusions

Foola

Article : Foola

Foola (Coolieza)
Foola (Coolieza)

Foola (フウラ, Fuura) est une fusion hypothétique introduite dans le jeu vidéo Dragon Ball Fusions.

Elle permet à Freeza (forme finale) et Coola (forme finale) de fusionner à l’aide du Metamo-Ring, un bracelet conçu par Capsule Corporation et permettant à deux personnes n’ayant pas la même force de combat ou n’ayant pas une taille similaire de fusionner, malgré tout.

Dans la version anglaise du jeu Foola a été renommé « Coolieza ». En apparence, il ressemble fortement à Coola sous sa forme finale, mais possède une peau blanche et des objets violets tout comme Freeza sous sa forme finale. Il possède aussi de larges épaulettes, des yeux entièrement rouges comme Coola, un contour du visage gris et porte le Metamo-Ring au bras gauche.

Foola fut ensuite ajouté à la liste des cartes de combat du jeu mobile Dragon Ball Z : Dokkan Battle.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Dans Dragon Ball Z Gaiden : Saiyajin Zetsumetsu Keikaku, l’un des premiers jeux vidéo dans lequel il est apparu, Coola avait aussi droit à un double (aux couleurs alternatives : vert et rose) appelé « Soul-Coola ». Ce dernier apparaissait en tant qu’ennemi commun, tandis que le guerrier fantôme, Coola, apparaissait en tant que boss.

Dans Dragon Ball Z 2 V, l’édition limitée de Dragon Ball Z 2 (Budokai 2), Coola est un personnage que l’on peut jouer si l’on selectionne le costume alternatif de Freeza.

Bien qu’il n’apparaisse pas dans Dragon Ball Xenoverse premier du nom, il existe plusieurs customisations possibles pour l’avatar du clan de Freeza, qui permettent de le faire ressembler plus ou moins à Coola. Par exemple, la forme de sa tête sous sa forme finale est une des customisations réalisables. Il est ainsi possible de faire de son guerrier du futur un sosie de Coola. Aussi, Freeza mentionne Coola dans le jeu, lorsque le guerrier du futur vient lui parler vêtu de l’armure de combat de l’escadron blindé de Coola.

Enfin, dans Dragon Ball FighterZ Coola n’était pas un personnage jouable au départ mais il fut ajouté avec le 4ème DLC Pack, le 08 août 2018.

 

Combats

Dragon Ball Z Film 05

  • Coola VS Piccolo
  • Coola VS Son Gokū

Dragon Ball Z Film 06

  • Coola VS Son Gokū (flashback)
  • Metal Coola VS Son Gokū (normal, Super Saiyan)
  • Métal Coola VS Son Gokū & Vegeta (Super Saiyans)
  • Métal Coola VS Piccolo
  • Métal Coola (core) VS Son Gokū & Vegeta (Super Saiyans)

Dragon Ball Z : Le plan d’extermination des Saiyans

  • Coola VS Son Gokū (Super Saiyan)

Super Dragon Ball Heroes

Anime promotionnel

  • Coola (forme finale, Golden) VS Son Gokū (Super Saiyan : Berserk)
  • Coola (Golden) VS Cumber (Saiyan maléfique)
  • Coola (Golden) et Trunks du futur (Super Saiyan, Normal) VS Cumber (Saiyan maléfique)
  • Coola (Golden) VS Cumber (singe géant doré)

Manga promotionnel

  • Coola (forme finale) et Trunks du futur (Super Saiyan) VS Bōjack
  • Coola (forme finale, Golden) et Trunks du futur VS Son Gokū (Super Saiyan : Berserk)
  • Coola (forme finale) VS Cumber (Saiyan maléfique)
  • Coola (forme finale, Golden) VS Bōjack et Perfect Cell
  • Coola (Golden) VS Grand roi Cold
  • Coola (forme finale, Golden) & Trunks du futur (Super Saiyan) VS Tullece, Slug, Bōjack, Cell & Majin Boo (guerriers fantômes)

 

Liste des personnages tués par Coola

Tout comme pour son frère, Freeza, voici une petite liste des personnages que l’on a vu se faire tuer par Coola :

  • Bōjack : Coola le tue sournoisement avec un Death Beam sur les planètes prisons. (manga promotionnel)
  • Grand roi Cold : Egalement abattu par un Death Beam de Coola, sur les planètes prisons. (manga promotionnel)

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Ryūsei Nakao
  • Doublage français : Frédéric Bouraly (DBZ Film 5), Georges Lycan (DBZ Film 6)
  • Doublages anglais :
    • FUNimation : Andrew Chandler
    • AB Groupe : Doug Rand (DBZ Film 5), Ed Marcus (DBZ Film 6)
    • Creative Products Corp. : Apollo Abraham
  • Doublage latino américain espagnol : Ricardo Brust
  • Doublage allemand : Peter Flechtner
  • Doublage italien : Maurizio Reti (DBZ Films 5 & 6 – Dynamic), Claudio Moneta (DBZ Films 5 & 6 – Mediaset)
  • Doublage brésilien portugais : Carlos Companile
  • Doublage grec : Tzimis Apergis
  • Doublage hébreux : Yoram Yosephberg

 

Anecdotes

    Coola, sur l'affiche du 12ème film DBZ
    Coola, sur l’affiche du 12ème film DBZ
  • Coola, Garlic Jr., Hire Dragon et Gogeta sont les seuls personnages issus des films à être réapparus dans la série TV. De plus, Broly et Coola sont les deux seuls antagonistes créés pour les films que l’on a vu dans plus d’un long métrage.
  • Bien qu’il apparaisse sur l’affiche du film Dragon Ball Z : La résurrection de la fusion !! Gokū et Vegeta, Coola n’apparaît pas à proprement parler dans le film. En revanche, on peut y voir Sauzer.
  • Avec son masque qui lui couvre le visage, Coola (forme finale) partage quelques traits commun avec Shredder, le méchant de la série Tortues Ninja.
  • Bien que Coola déclare être plus fort que Freeza, avec sa forme finale, Toriyama a déclaré que Freeza et le grand roi Cold étaient des mutants ayant un niveau de puissance anormalement élevé. Naho Ooishi a aussi établie que, bien que les membres du clan de Freeza soient puissants, Freeza est d’une tout autre catégorie.
  • Dans quelques versions remastérisées des DVDs américains de FUNimation, la voix de Coola sous sa forme finale apparaît plus grave que sous sa 4ème forme. Un écho a même été rajouté sur sa voix. Comme en version originale.
  • Toujours dans la version américaine, Coola a en tête de détruire le soleil. Un peu comme Lucifer, du film Dragon Ball : La princesse endormie du château du Dieu-Démon, au final…
  • Dans Xenoverse 2, il est dit que Slug et Tullece proviennent d’un monde alternatif et qu’ils ne sont pas issus de l’histoire principale. Cependant, rien n’est spécifié au sujet de Coola. On peut, cependant, remarquer que Coola semble bien exister dans le monde présent, puisque Freeza reconnait son frère lorsque celui-ci est transporté par Towa sur la planète Namek.
Tags
Voir davantage

Gokuda003

Fan inconditionnel de Dragon Ball. Créateur, Webmaster, Administrateur, Rédacteur en chef de DragonBall Ultimate. J'aime aussi le Japon, sa langue et sa culture, ce qui me permet de vous offrir des traductions directes des news et des informations provenant des ouvrages.

Voir aussi

Close