Grand Roi Cold

Le Grand roi Cold (コルド大王, Korudo Daiō) est un antagoniste secondaire dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z, Dragon Ball GT et Dragon Ball Kai.

Prétendument “roi de l’Univers”, c’est le père de Freeza et de Coola. Il est à la tête de l’organisation de commerce de planètes. Son organisation agissant dans l’ombre, et excepté sa famille et ses sujets, personne ne le connut, même pas l’escadron spécial Ginyū. Bien qu’il fût au sommet de la race la plus forte de l’Univers sa puissance resta inférieure à celle de Freeza.

 

Signification du nom

Son nom original, Korudo (コルド) provient de l’anglais « Cold » qui signifie « froid ». Il a ainsi un nom en totale adéquation avec son fils Freeza dont le nom dérive de « Freezer ».

Daiō (大王) signifie littéralement « grand roi » en japonais. C’est une appellation très courante au pays du soleil levant pour désigner un souverain.

 

Apparence physique

Le grand roi Cold dans le manga

Le grand roi Cold dans le manga

Son apparence physique est assez similaire à celle de Freeza sous sa deuxième forme forme.

Sa peau, mauve, est plus sombre que celle de Freeza, qui est plutôt rose, mais est en revanche plus claire que celle de son autre fils, Coola qui a une peau définitivement violette.

Il porte une armure de combat sur les épaules, sur laquelle est attachée une grande cape bleue marine.

Cette armure de combat est de couleur bleue sombre et dorée dans le manga Color Edition, tandis qu’elle est plutôt bleue sombre et marron claire dans l’anime.

Les immenses cornes qu’il a sur le crâne portent des stries, tout comme sa longue queue, qui se termine par une sorte de zone rigide, semblable aux protections qui recouvrent ses avant-bras et ses tibias.

Malgré le fait que ses deux enfants ont démontrés qu’ils pouvaient se transformer pour augmenter leur force de combat, le grand roi Cold n’a jamais été vu en train de se transformer dans Dragon Ball.

Après sa mort, le grand roi Cold réapparaît donc sous la même forme dans l’anime, alors que Freeza réapparaît sous sa forme finale (sa véritable forme) bien qu’il se soit fait détruire sous sa forme mécanique.

 

Personnalité

Cold place sa famille sur un piédestal

Cold place sa famille sur un piédestal

En tant que « roi », il affiche une attitude d’apparence calme et froide. Mais tout comme Freeza, il se monte également arrogant et impatient.

Il semble placer sa famille sur un piédestal, mais il s’impatiente rapidement lorsqu’il voit que Freeza n’a pas encore réussi à éliminer un adversaire.

En dépit de sa préoccupation pour sa famille, le grand roi Cold semble n’avoir aucun scrupule à remplacer l’un des membres de sa famille par la personne qui l’a tué, comme en témoigne sa proposition à Trunks du futur après que ce dernier ait éliminé Freeza.

Il tient d’ailleurs cette proposition sûrement car il pensait ne pas être à son avantage pour un combat à moins de s’emparer de l’épée de Trunks (chose qu’il réussit à faire). Mais finalement il est tué sans pitié, comme son fils.

Le grand roi Cold essaie de négocier

Le grand roi Cold essaie de négocier

Bien qu’il soit à la tête de la race et de l’organisation le plus redoutée de l’Univers, son rôle et son existence sont inconnus de tous, excepté de sa propre famille.

Cold n’apparaît pas sur le devant de la scène quand il s’agit de commercer avec les autres planètes ou bien encore de faire régner la terreur dans l’Univers. Il se sert de son fils comme « image publique », tandis qu’il manie les ficelles dans l’ombre.

Bien que les hommes de main de Freeza ne soient pas au courant de l’existence du grand roi Cold, quelques rares soldats sont tout de même directement sous ses ordres. En témoignent ceux qui sont à son service au sein de son vaisseau spatial et qui localisent le corps inerte de Freeza, dans l’espace.

Tout comme Freeza, le grand roi Cold est au courant de la légende du Super Saiyan et la redoute probablement tout autant que lui, puisque son ancêtre Chilled fut vaincu par un Super Saiyan (Bardock) et propagea ainsi le myth à travers les générations.

Mais contrairement à Freeza, Cold n’était pas effrayé face à la transformation de Trunks en Super Saiyan (probablement car il n’en n’avait jamais combattu) et il affichait même un air serein lorsqu’il s’empara de son épée. Malheureusement pour lui, c’était là l’excès de confiance de trop.

 

Biographie

Freeza parle de son père pour la 1ère fois

Freeza parle de son père pour la 1ère fois

Le père de Freeza est un mutant avec un niveau de puissance anormalement élevé. Pour cette raison, dans le manga, le grand roi Cold et Freeza sont les seuls parmi le clan de Freeza à posséder un niveau aussi incroyable de puissance et de cruauté.

Tandis que le grand roi Cold n’était pas encore apparu dans la série, dans le chapitre 310 du manga, Freeza fait allusion à son père. En version originale il dit que Son Gokū est le premier en dehors de son père à avoir recouvert son corps de poussière.

Il emploi le terme Oya (親) pour parler de son père, restant ainsi flou sur l’identité du sujet dont il parle, puisque ce mot désigne un ou plusieurs parents.

Après avoir entendu parler de la bataille sanglante qu’a mené son fils, Freeza, sur la planète Namek, le grand roi Cold se rend sur les lieux du combat avec son équipage. Mais la planète a déjà explosée et il ne reste plus rien d’autre que des débris qui flottent dans l’espace.

Lui et ses hommes localisent Freeza et le rapatrie à bord du vaisseau, puis sur une de leur planète pour le soigner. Là-bas, les parties manquantes du corps de Freeza sont comblées avec des parties mécaniques, grâce à une équipe d’éminents scientifiques.

À son réveil, Freeza parle du Super Saiyan Son Gokū à son père et ensemble ils décident d’aller faire payer à ce dernier le déshonneur que sa famille a subit.

Freeza et son père débarquent sur Terre

Freeza et son père débarquent sur Terre

Ils se dirigent alors sur Terre dans l’espoir d’en exterminer les habitants et de faire souffrir le Super Saiyan qui leur a causé tant de tords.

Le plan est simple, ils vont tuer tous les Terriens avant que Son Gokū n’arrive et lorsque celui-ci se présentera, Freeza, dont le potentiel de combat a augmenté depuis la dernière fois, le combattra de nouveau (avec l’aide de son père).

Seulement, l’arrivée d’un jeune garçon nommé Trunks change toute la donne. Alors que Freeza vient d’ordonner à ses hommes d’aller exterminer les Terriens, chacun de ses subalternes est tranché en morceaux.

À la grande surprise de Freeza et de son père, le jeune Trunks connait Son Gokū, mais pire encore, il peut aussi se transformer en Super Saiyan.

Ivre de colère devant les provocations du jeune guerrier, Freeza l’attaque rapidement pour tenter de l’anéantir.

Mais le Super Saiyan esquive l’attaque et en renvoie une autre qui pousse le grand roi Cold et son fils à esquiver en effectuant un grand saut.

Trunks avait calculé son coup et profite de cette esquive pour couper Freeza en deux à l’aide de son épée. Le grand roi Cold reste stupéfait tandis qu’il voit ensuite son fils se faire tailler en pièces puis être réduit en cendres au moyen d’un Kikōha.

Le Grand roi Cold tente de tuer Trunks

Le Grand roi Cold tente de tuer Trunks

Cold conserve malgré tout son sang-froid et propose alors à Trunks, qui vient de tuer son enfant, de prendre sa place au sein de sa famille et de partir à la conquête des planètes avec lui.

Mais cette proposition irraisonnée n’était qu’une partie de son plan, puisque dans l’espoir d’obtenir l’épée de Trunks, il lui demande ensuite s’il peut examiner la lame de cette arme formidable qui est quand même parvenue à mettre en pièces son fils.

Le mystérieux jeune homme la lui prête sans broncher et Cold pense alors avoir remporter la partie en s’emparant de son arme de prédilection.

Mais alors qu’il affirme que Trunks n’est capable de rien sans cette épée et qu’il tente de l’attaquer, le Super Saiyan stoppe l’attaque d’une seule main, immobilisant ainsi le grand roi Cold.

Trunks balance ensuite un Kikōha qui transperce Cold avant que celui-ci n’ait pu tenter d’argumenter.

Le Grand roi Cold, transpercé par Trunks

Le Grand roi Cold, transpercé par Trunks

Le corps inerte du grand mutant part alors s’écraser contre un rocher en contre-bas. Dans le manga, Trunks lance ensuite un autre Kikōha et détruit définitivement le grand roi Cold avant que celui-ci n’ait pu reprendre conscience.

Ainsi la vie de ce tyran s’achève contre toute attente, dans la stupeur et la surprise pour les autres guerriers Z venus sur le lieu de débarquement de Freeza et de son père.

Durant cet épisode, ses cellules ont été collectées par le dispositif de suivi à distance du Dr. Géro pour lui permettre de créer l’Ultime Humain Artificiel : Cell.

Durant l’Arc Cell, le nom du grand roi Cold est évoqué tout d’abord lorsque les guerriers Z ressentent son Ki en direction de Ginger Town et pensent alors qu’il est de retour, alors qu’il s’agit en fait de Cell.

Par la suite, le grand roi Cold est mentionné par Cell lorsqu’il se présente à Piccolo et qu’il explique qu’il a été créé à partir des cellules des plus puissants combattants de l’époque.

 

Anime

Cold n'admet pas la défaite de son fils

Cold n’admet pas la défaite de son fils

Dans l’anime, on peut voir le grand roi Cold retrouver Freeza qui erre à travers les débris de la planète Namek. Dans l’épisode 119 de la série Dragon Ball Z : « C’est moi qui vaincrai Freeza… Le mystérieux jeune garçon qui attend Gokū« , il cherche désespérément son fils tandis qu’un de ses subalterne localise le corps de Freeza qui dérive dans l’espace.

Peu avant, il est prit de colère lorsqu’il apprend que Freeza est peut-être mort et il brise la vitre principale de son vaisseau spatial ce qui provoque la mort d’un de ses hommes.

Alors qu’il est sur le point de mourir après avoir été transpercé par un Kikōha de Trunks, le grand roi Cold supplie le jeune garçon de l’épargner en lui proposant de lui offrir des planètes, voir tout un système solaire. Mais le Super Saiyan tue Cold sans esquisser une once de pitié pour le monstre.

Le Grand roi Cold, vaincu par Paikūhan

Le Grand roi Cold, vaincu par Paikūhan

Après la mort de Cell, le grand roi Cold apparaît en Enfer en compagnie de celui-ci, son fils Freeza et l’escadron spécial Ginyū. Galvanisés après que Cell ait rejoint leur groupe, ils sèment la terreur en Enfer et donnent du fil à retordre aux Oni chargés de les surveiller, eux et les autres morts.

Mais à la demande du Grand Kaiō, Son Gokū et Paikūhan viennent restaurer l’ordre en remettant ces vermines à leurs places.

Tandis que Gokū venait à peine de mettre hors d’état de nuire l’escadron spécial (sans Ginyū), Paikūhan arrive comme une rafale et se défait de Cell, puis de Freeza et de son père, en un seul coup.

Le coup de coude que porte Paikūhan dans l’abdomen du grand roi Cold est si puissant qu’il tombe inconscient rapidement après.

Le Grand roi Cold, en Enfer

Le Grand roi Cold, en Enfer

Lui et ses compères sont ensuite projetés à travers la montagne d’aiguilles. Coup du sort, Cold ne peut plus mourir même après avoir enduré ces souffrances et il finit enfermé dans une cellule où il ne pourra plus nuire à personne, en compagnie des autres méchants qui avaient tenté une rébellion.

Durant l’Arc Majin Buu, on peut également voir le grand roi Cold suivre le combat entre Son Gokū et Majin Buu pur, en compagnie de son fils et des principaux méchants de la série qui furent envoyés en Enfer.

Il n’a pas une seule ligne de texte à ce moment là, mais on peut le voir se réjouir lorsqu’il constate que personne ne veut nourrir le Super Genkidama en énergie tandis que Gokū tente de rassembler des forces pour le constituer et défaire Buu.

Mais le sourire de Cold disparaît rapidement lorsque Mister Satan réussit à convaincre les Terriens de participer à élaboration du Genkidama et qu’il emmène Vegeta à l’abri permettant ainsi à Gokū d’achever Majin Buu.

Les méchants s'échappant de l'Enfer

Les méchants s’échappant de l’Enfer

Dans la série Dragon Ball GT, on peut voir brièvement le grand roi Cold en train de s’échapper de l’Enfer, en compagnie de Reacum, Gurd, Babidi, Appule et Kiwi.

On ne l’aperçoit plus par la suite. Il est fort probable qu’il fut une nouvelle fois défait par un des guerriers présent sur Terre et qu’il fut ensuite renvoyé d’où il venait.

On notera cependant que même si la série Dragon Ball GT prend le partie de donner des corps aux résidents de l’Enfer, tout comme la série animée Dragon Ball Z, ceux-ci ne possèdent pas d’auréoles au dessus de la tête bien qu’ils soient morts, tandis que dans DBZ tous les morts qu’ils soient bons ou mauvais possèdent une auréole.

 

Doublages et voix

  • Version Originale Japonaise : Daisuke Gōri (DBZ 118-121, Sparking! Meteor), Masaharu Satō (Dragon Ball Z episode 195) et Ryūzaburō Ōtomo (Dragon Ball Kai et Dragon Ball Heroes)
  • Doublage Français : Georges Lycan (DBZ), Marc Bretonnière (DBKai)
  • Doublages anglais :
    • Doublage Ocean Group : Adam Henderson
    • Doublage FUNimation : Brad Jackson (DBZ et Budokai Tenkaichi 3) et Jason Douglas (DBZ Kai)
  • Doublage Latino Americain : Humberto Solórzano (Dragon Ball Z épisodes 118-120 et Dragon Ball Z Kai) et José Luis Castañeda (Dragon Ball Z episode 121)
  • Doublage Portuguais : João Loy et António Semedo
  • Doublage Brésilien : Jonas Mello et Sílvio Navas
  • Doublage Allemand : Franz Josef Steffens
  • Doublage Hebrew : Abraham Celektar
  • Doublage Hungarian : Endre Botár
  • Doublage Polonais : Andrzej Jakubiak
  • Doublage Catalan : Joan Massotkleiner

 

Anecdotes

  • Dans l’œuvre originale Dragon Ball, et dans Dragon Ball Z : Battle of Z, Freeza mentionne ses « parents » qui sont les seuls à l’avoir jamais couvert de poussière. Dans le jeu vidéo Budokai Tenkaichi 3 et dans certains doublages de la série Dragon Ball Z Kai, ceci est modifié en « son père ». Ceci s’explique par le simple fait qu’en japonais, le pluriel n’existe pas pour les adjectifs comme celui-ci. Du coup, il peut tout aussi bien s’agir de « ses parents », comme de « son parent », autrement dit ; son père. Puisque « Oya » (親), le terme utilisé par Freeza en version originale, peut tout aussi bien désigner les deux parents, qu’un seul des deux.
    • Dans les commentaires de Budokai Tenkaichi 3, Chichi parle des « parents » de Freeza (forme finale) et de Coola, lorsqu’elle commente leurs profiles. Elle explique ainsi que ces deux-là ont dû avoir quelques tragédies avec leurs parents pour finir ainsi. Sur le profile du Grand roi Cold, Chichi fait aussi allusion à la mère de Freeza, en ce demandant si celle-ci est de la même espèce.
  • Les derniers mots que prononce le Grand roi Cold à l’attention de Trunks sont radicalement différents en version anglaise. Dans la version originale japonaise, le Grand roi Cold le supplie de le laisser en vie, comme ça il pourra lui donner des planètes, voire même tout un système solaire. Mais dans la version anglaise, le Grand roi Cold, alias « King Cold », se défend d’être mauvais. Il dit être pacifiste, contrairement à son fils, Freeza, qui, lui, était mauvais. Cette réplique débile sera ensuite corrigée dans Dragon Ball Z Kai.
  • Le Grand roi Cold est probablement un des plus grands méchants jamais vu dans Dragon Ball. Tout du moins, dans l’oeuvre originale (qui n’inclue pas des personnages comme Janemba ou Hirudegarn). Dans le manga, on peut le voir faire au moins trois fois la taille de Mecha Freeza, tandis que l’anime sa taille varie sensiblement au gré des plans. Dans le jeu vidéo Sparking! Meteor (Budokai Tenkaichi 3), il est modélisé de la même taille que Freeza sous sa deuxième forme.
  • Dans le Trailer promotionnel de la Dragon Ball Heroes Jaaku Ryū Mission 2, on peut voir le Grand roi Cold apparaître aux côtés de Freeza. Seulement, il y a une erreur de coloration sur son armure de combat, puisque la partie pectorale est teinte en marron clair au lieu de conserver une teinte bleue nuit. Cette erreur était déjà présente dans l’épisode 42 de Dragon Ball GT, où le Grand roi Cold s’échappe de l’Enfer.

 

Références