Reacum

Reacum (リクーム, Rikūmu) est un antagoniste secondaire du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des séries TV adaptées de celui-ci : Dragon Ball Z, Dragon Ball GT et Dragon Ball Kai.

Membre de l’Escadron Spécial Ginyū à la solde de Freeza. Il affronte Vegeta, Kuririn et Son Gohan sur la planète Namek et les bat facilement, avant d’être mit hors d’état de nuire par Son Gokū qui venait tout juste d’arriver.[3]

 

Signification du nom

Rikūmu (リクーム) est l’anagramme modifié du mot Kurīmu (クリーム) qui provient de l’anglais « Cream » et signifie « Crème ». Comme tous les membres de l’Escadron Spécial Ginyū, Reacum porte un nom qui se réfère à un produit laitier.

 

Apparence physique

Reacum, dans le manga

Reacum, dans le manga

Après Burta, c’est le plus grand de l’Escadron Spécial Ginyū.[3]

Il a l’apparence d’un grand homme musclé et ressemble sensiblement à un humain.

Reacum a d’épais cheveux roux rasés sur le côté et à l’arrière du crâne (un look très Punk) et ne possède pas de sourcils.

Reacum porte un Scouter vert accroché à son oreille gauche. Celui-ci lui permet, bien évidemment, de sonder les forces de combat de ses adversaires ou de détecter de nouveaux ennemis.

Comme tous les autres membres de l’Escadron Spécial Ginyū, il porte une armure de combat V-neck. Celle-ci diffère des autres armures de combat nouveau modèle par son col en « V » et la présence du logo de l’Escadron Spécial sur la poitrine.

Sous cette armure de combat, Reacum porte un justaucorps noir et également un cycliste noir. Il porte aussi des gants et des bottes blanches, comme Jheese et Gurd. Lorsque son armure est pulvérisée par l’attaque de Vegeta, Reacum se retrouve en justaucorps complètement déchiré. On peut alors voir la raie de ses fesses, ses épaules à l’air, et une déchirure au niveau de l’aine.

C’est dans cet accoutrement que Reacum sera tué par Vegeta, après que Son Gokū lui ait porté un coup si puissant qu’il le mit aussitôt K.O.

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Kenji Utsumi (DBZ, DBH), Seiji Sasaki (DBKai, depuis 2009)
  • Doublages anglais :
    • Ocean : David Kaye
    • FUNimation : Christopher R. Sabat
  • Doublage français : Georges Lycan (DBZ), Thierry Mercier (DBZ Kai)
  • Doublage hébreux : Liron Baranes
  • Doublage latino américain : Mario Sauret (DBZ), Salvador Reyes (DBZ Kai)
  • Doublage portugais : João Loy
  • Doublage brésilien portugais : Guilherme Lopes
  • Doublage polonais : Mirosław Zbrojewicz
  • Doublage espagnol castillan : José Antonio Gavira
  • Doublage catalan : Jaume Mallofré
  • Doublage danois : Peter Secher Schmidt
  • Doublage italien : Stefano Albertini
  • Doublage thai : Manoon Raeugchemeun

 

Anecdotes

  • Bien que Vegeta ait fait exploser Reacum avec un Kikōha, après avoir achevé Burta, le corps de Reacum apparaît lorsque Gohan survole la zone du combat contre l’Escadron Spécial, dans l’anime. Se pourrait-il que cette explosion ait simplement tuée Reacum, au lieu de le désintégrer ?
  • Dans le doublage anglais d’Ocean, lorsque Reacum pari une barre de chocolat avec Burta, il mise sur la victoire de Gurd. Mais plus tard, lorsque Gurd semble gagner, Reacum déclare qu’il semblerait qu’il ait eu tord et qu’il va devoir une barre de chocolat à Burta. À croire qu’il ne se souvient même plus ce qu’il a parié… Tandis que dans la version originale, Reacum et Buta parient en réalité sur le temps que mettra Gurd à vaincre Gohan et Kuririn. Reacum pariait alors que Gurd les aurait en moins d’une minute, mais devant la dure réalité il accepta avoir perdu le pari. Chose totalement modifiée dans le doublage d’Ocean, où Reacum perd complètement la mémoire.
  • Dans la version américaine de FUNimation, Reacum est interprété par Chris Sabat. Celui-ci le jouait au départ comme un intellectuel, avec une voix assez sophistiquée, dans le premier doublage. Mais dans la version remastérisée, il changea pour lui donner une façon de parler beaucoup plus débile, afin de coller avec son apparence grotesque.

 

Références

[1] Dragon Ball : XenoVerse Option vocale N°8 du Guerrier du futur (2015)
[2] V-Jump Book Dragon Ball Z : Super Saiya Densetsu (1992)
[3] Dragon Ball Daizenshū 7 : Dai Jiten (La grande encyclopédie) (1997)