Planète Namek

La planète Namek (ナメック星, Namekku-sei) est la planète d’où sont originaires tous les Nameks. Sur Terre elle est aussi appelée par ses coordonnées : Orientation SU 83, 9045 YX.[2]

Cette planète faillit autrefois être anéantie par un énorme cataclysme, provoquant la mort de la quasi-totalité des Nameks. C’est une belle planète, où le ciel et la mer sont de couleur verte et où l’on cultive les agissas, sorte de grandes plantes au tronc fin. Cette magnifique nature doit sa renaissance grâce à l’œuvre du Grand Doyen.

C’est sur cette planète que Gohan et Kuririn rencontrent Dendé, que Piccolo augmente sa force en fusionnant avec Nail, que Porunga fait son apparition, et qu’il y a des événements dramatiques qui finissent en apothéose avec l’anéantissement pur et simple de la planète par Freeza.[3]

 

Société

Le Grand Doyen de Namek

Le Grand Doyen de Namek

La planète Namek repose sur les épaules des enfants du Grand Doyen (Saichōrō).

Ce dernier n’est pas le leader politique, mais littéralement le père de la planète Namek. La société de Namek est donc une société familiale.

Les fils les plus méritants du Grand Doyen gouvernent chacun un village. Le Grand Doyen leur confère à chacun le pouvoir administratif. C’est une parfaite structure de décentralisation.

Les six chefs ont chacun l’autorité sur leur village. Au-dessus de ces chefs se trouve le Grand Doyen, qui conserve un pouvoir symbolique.[3]

 

Culture

Les Nameks cultivent les Ajissa

Les Nameks cultivent les Ajissa

Le peuple Namek est un peuple agricole par excellence. Les Nameks sont dotés de pouvoirs particuliers telles la régénération, la fusion ou encore la cicatrisation accélérée.

Après l’effondrement de la planète dû à des conditions météorologiques désastreuses, les habitants ont cessés de croire au miracle de la science et ont rejeté toute leur technologie pour retourner à la terre.

Ils ne vivent que d’eau et de la culture d’ajissa qui subvient à leurs besoins alimentaires. Ils mènent donc une existence modeste rythmée par leurs travaux agricoles.[3]

 

Croyances et religions

Porunga apparaît devant les Terriens

Porunga apparaît devant les Terriens

Pour le peuple de Namek, dieu est une entité créée. Mais toute la foi est tournée vers le Grand Doyen, qui a conçu en Porunga, « le dieu des rêves ».

On ne peut pourtant pas parler de croyance religieuse en ce qui concerne le peuple de Namek. Cela s’apparente plus à du respect et de l’amour filial.

Pour ce peuple, le Grand Doyen représente plus qu’un dieu. C’est lui qui a donné vie au « dieu des rêves » ainsi qu’à l’ensemble des habitants de la planète Namek.[3]

 

Différents types

Les deux types de Nameks

Les deux types de Nameks

Comme Piccolo qui en est originaire, le peuple de la planète Namek est une race hors du commun.

Dotés d’une grande vitalité par comparaison aux Terriens, les Nameks sont des êtres asexués qui pondent seuls leur progéniture par voie orale.

Mais dans leur société, seuls ceux qui appartiennent à la famille du dragon (龍族, Ryūzoku) peuvent procréer.

Les Ryzūzoku peuvent aussi accroître leur descendance par une progéniture de type combattant qui les protège des éventuels envahisseurs.

La proportion de Ryūzoku et de combattants est indiquée sur l’image ci-dessous. Ce subtil équilibre entre deux types est probablement la cause première de la reconstitution de la planète Namek, qui avait autrefois frôlé l’extinction. Les autres caractéristiques de cette race sont qu’elle possède les capacités de régénérer immédiatement ses blessures, de maîtriser le langage Namek dès la naissance, et de voler.

Généralement le type combattant est peu représenté par rapport aux Ryūzoku. Ceci pourrait s’expliquer par le nombre peu important de leurs adversaires.[3]

 

Langage

Les Nameks ont leur propre langue, bien qu’ils parlent également le langage universel dans Dragon Ball.

Deux sortes de langages ont pu être constatées : le langage universel officiel (celui de la Terre entre autres) et le langage de Namek. Cependant après avoir appris que Sauzer, le génie de la planète Blench, était capable de parler 7000 langues, on peut donc en conclure qu’il existerait plus de 7000 langues différentes dans l’Univers.[3]

 

Caractéristiques

Arrivée des Terriens sur la planète Namek

Arrivée des Terriens sur la planète Namek

La planète Namek avait une population d’environ une centaine d’habitants peu avant l’invasion de Freeza et son armée, en novembre de l’Age 761.[3]

Cette planète abrite également tout un écosystème dans lequel vivent des poissons, des grenouilles, ou encore des dinosaures.

La planète Namek possède trois soleils et sa période de révolution est de 130 jours à peine.

Le fait qu’elle soit constamment éclairée par trois soleils fait qu’il n’y a jamais de nuit sur la planète.

Le fait qu’une année sur la planète corresponde à 130 jours a été démontré lorsqu’il fallut attendre 130 jours à chaque fois qu’il fallut invoquer Porunga sur Terre, pour ressusciter les victimes des Saiyans, Nappa et Vegeta.

Comme Bulma a pu le mesurer à son arrivée sur la planète Namek, l’atmosphère est riche en oxygène et est donc respirable même pour des Terriens.

 

Histoire

Changement climatique

Le changement climatique sur Namek

Le changement climatique sur Namek

Autrefois, la planète Namek était une magnifique planète recouverte d’Ajissa. Mais durant l’Age 261, un terrible changement climatique provoqua l’extinction presque totale de la vie sur la planète.

Seul le Grand Doyen actuel et quelques Super Nameks purent survivre à cette catastrophe.

L’un d’entre eux était l’enfant de Katats, envoyé sur Terre pour échapper à la catastrophe. Ce descendant de la famille du dragon put ainsi survivre, et devenir par la suite, le Dieu de la Terre.[4]

Le Grand Doyen se croyait être le seul survivant jusqu’à ce qu’il entende parler du fait que l’enfant de Katats était arrivé sur Terre sain et sauf.

L'enfant de Katats quitte la planète Namek

L’enfant de Katats quitte la planète Namek

Fort heureusement, le Grand Doyen put repeupler entièrement la planète Namek à lui tout seul, puisque les Nameks sont des êtres asexués capables de se reproduire en pondant des œufs par voie orale.

Le Grand Doyen donna naissance à 109 enfants, dont Dendé est connu pour être le 108ème.

Les enfants du Grand Doyen redonnèrent vie à la planète en cultivant et en replantant la végétation autrefois détruite par le cataclysme qu’a subit la planète.

L’invasion de Freeza

Les Nameks maltraités par Freeza

Les Nameks maltraités par Freeza

Durant l’arc Namek, les Nameks furent soumis par Freeza et son armée qui se rendirent sur la planète Namek afin de récupérer les 7 Dragon Balls.

Freeza avait entendu parler de ces boules magiques en écoutant une conversation entre Vegeta et les Terriens, à travers son Scouter.

Suite à cela, Freeza, qui souhaitait obtenir la vie éternelle, décida de se rendre sur la planète Namek pour récupérer les Dragon Balls et faire exaucer son vœu.

La planète Namek fut détruite par Freeza, dans le combat qui l’opposa au Super Saiyan Son Gokū. Mais le monstre survécu, grâce à sa capacité à survivre dans le vide de l’espace.

Explosion de la planète Namek

Explosion de la planète Namek

Tous les Nameks tués par Freeza et ses hommes furent transportés sur Terre grâce au pouvoir de Porunga, après leur résurrection. Ceci n’inclus pas les Nameks tués par Vegeta, qui ne purent être ressuscités par Shenron.

Les Nameks ressuscités vécurent ainsi pendant 260 jours sur Terre, au siège de Capsule Corporation, avant d’être transportés par Porunga sur une nouvelle planète Namek.

 

Lieux célèbres

    La région Maïma

    La région Maïma

  • Région Maïma : C’est l’endroit où se pose le vaisseau spatial de Freeza, sur la planète Namek. Vegeta et Gokū se font soigner dans des Medical Machines à bord de ce vaisseau. Dans la version anglaise de Viz, cette région fut rebaptisée « Shell Region » (« La région Coquille »).
  • Village de Mūri : C’est le village dirigé par Mūri, d’où est originaire Dendé. Avec au total une population de 11 habitants, c’est un village avec très peu d’habitants. Tous les villageois furent exécutés pour avoir résistés à Freeza et son armée, à l’exception de Dendé qui fut sauvé par Gohan et Kuririn.
  • Maison du Grand Doyen : Il s’agit d’une maison bâtie sur un grand rocher. C’est là que vit le Grand Doyen de la planète Namek. Le Scouter de Freeza indique que cette maison se trouve au point 8829401 de la planète Namek. Kuririn se rendit chez le Grand Doyen pour obtenir une Dragon Ball, et il emmena Gohan avec lui pour qu’il se fasse libérer son potentiel latent. Freeza se chez le Grand Doyen pour obtenir la formule qui lui permettrait d’invoquer Porunga.
  • Village de Tsūno : Il s’agit du village dirigé par le chef Tsūno. Il comptabilisait 20 personnes, qui furent toutes tuées par Vegeta.

 

Résident connus

 

Apparitions dans les jeux vidéo

 

Anecdotes

  • Akira Toriyama est tristement célèbre pour ne pas aimer dessiner des grandes villes et des décors fourmillant de détails. Aussi, il préfère que les actions de ses mangas se passent dans des milieux ruraux, avec de grandes étendues désertiques. Il n’apprécie pas non plus dessiner des évènements de nuit, puisque cela nécessite d’encrer en noir tout une partie des pages du manga. Avec la planète Namek, il régla ce problème définitivement puisqu’il n’y a pas de ville et qu’il n’y a que de la nature et qu’en plus il ne fait jamais de nuit, puisqu’il y a 3 soleils.
  • Comme un nombre très important d’épisodes de la série TV Dragon Ball Z se déroulent sur la planète Namek, des critiques populaires sur internet se sont moqués de ça sous forme de « meme » avec pour intitulé « Are They Still on Namek? » (« Sont-ils toujours sur Namek ? »).

 

Références