Régénération

La régénération (再生, Saisei)[1] est une capacité utilisée par de nombreux combattants dans le manga Dragon Ball et ses adaptations animées : Dragon Ball, Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super, ainsi que dans de très nombreux jeux vidéo. Il s’agit d’un pouvoir permettant de recomposer les cellules, les tissus du corps.[1]
 

Vue d’ensemble

Piccolo (Ma Junior), s'arrachant le bras avant de le faire repousser

Piccolo (Ma Junior), s’arrachant le bras avant de le faire repousser

C’est une des caractéristiques du peuple de Namek. Si leur tête est intacte, ils peuvent régénérer tout leur corps, quelle que soit la gravité de la blessure, ou de la mutilation de celui-ci.[1]
Il en est de même pour Cell, fier d’avoir de ses caractéristiques grâce à Piccolo. En revanche, Majin Boo, s’il n’est pas totalement anéanti, s’il reste la moindre de ses cellules encore en vie, peut se régénérer entièrement.[1]
De manière générale, presque tous les Êtres vivants sont capables de se régénérer, à moindre mesure. Il en va de même pour les humains. Mais les capacités régénératrices des Nameks sont de loin supérieures à celles d’autres espèces, puisqu’ils peuvent carrément se régénérer des membres arrachés, un peu comme le font les lézards qui peuvent régénérer leur queue perdue.

Les Saiyans possèdent aussi de bonnes capacités de régénération, bien que loin d’égaler celles des Nameks, puisqu’ils sont capables de se rétablir extrêmement rapidement après un combat. Pareillement, lorsqu’ils sont malades. Ainsi, Gokū, qui avait contracté son virus cardiaque, fut remis sur pied en à peine trois jours après avoir pris l’antidote que Trunks du futur lui avait ramené de son monde.[3][1]

Dans Dragon Ball : Episode of Bardock, le père de Son Gokū se remet complètement de ses graves blessures après dix jours. Il a tout de même bénéficié du remède d’Ipana, un médecin de la planète Plant.

Piccolo se faire repousser le bras gauche

Piccolo se faire repousser le bras gauche

Piccolo utilise sa capacité de régénération pour la première fois lorsqu’il perd un bras durant la finale du 23ème Tenka Ichi Budōkai, contre Gokū. Afin de pouvoir attaquer à pleine puissance, il s’ôte lui-même son bras invalide et en fait repousser un au même endroit. Gokū et les autres restent stupéfait en assistant à cette régénération inattendue.[4]
Après avoir, une nouvelle fois, perdu son bras gauche durant la terrible bataille contre Raditz, Piccolo le régénère. Kuririn, qui assiste une fois de plus à une régénération Namek, compare Piccolo à un lézard.[5]

Sur la planète Namek, Nail régénère son bras droit qui lui a été arraché par Freeza, durant leur affrontement. Après cette régénération, Freeza remarque, à l’aide de son Scouter, que la force de combat de Nail a chuté à cause de l’énergie dépensée pour se ré-créer un bras.[6]

Nail se fait repousser le bras

Nail se fait repousser le bras

Après s’être fait couper la queue par un Kienzan de Kuririn, Freeza régénérera sa queue en passant sous sa forme finale. Il ne s’agit pas d’une régénération du même type que celles des Nameks, puisque ne peut pas régénérer son corps comme bon lui semble. Mais en tout les cas, il fut capable de retrouver le bout de sa queue coupée, en changeant de forme.[7]

Plus tard, son incroyable résistance lui permit également de survivre à la destruction de la planète Namek. Grâce à cela, il put être secouru par son père, le grand roi Cold, qui fit en sorte que son fils puisse avoir un nouveau corps. Grâce à de la chirurgie mécanique, Freeza retrouva un corps entier, alors qu’il avait pourtant perdu plusieurs membres et était dans un piteux état.

Cell régénère sa queue arrachée

Cell régénère sa queue arrachée

Durant l’Arc Humains Artificiels, Cell se distingue par sa capacité régénératrice héritée des Nameks et surtout de Piccolo, dont il possède les cellules. Il peut ainsi se régénérer comme bon lui semble, du moment que le noyau situé dans sa boite crânienne, reste intact.[8] Il régénère ainsi sa queue, arrachée par l’Humain Artificiel N°16, puis la partie droite de son corps pulvérisée par le Final Flash de Vegeta.

Entre temps, Piccolo s’arracha aussi le bras gauche que Cell lui avait détruit, en lui pompant son énergie à l’aide de sa queue. Piccolo utilisa d’ailleurs sa capacité de régénération à son avantage et laissa Cell révéler ses secrets, tout en pensant que Piccolo était condamné. La régénération de Piccolo fit pencher la balance et força Cell à battre en retraite.[9] C’est après ce combat qu’il utilisa, lui aussi, sa capacité de régénération à son avantage.
Durant le Cell Game, Cell régénère aussi la partie supérieure de son corps, durant son combat contre Gokū, puis plusieurs membres perdus lorsqu’il reçoit le Kamehameha de Son Gohan Super Saiyan 2. Il se régénère ensuite presque entièrement, après son auto-destruction sur la planète Kaiō. Il survit ainsi miraculeusement et ses cellules Saiyans lui permettent même d’acquérir plus de puissance, après avoir ainsi frôlé la mort.[10] Il devient alors Perfect Cell et revient assez puissant pour combattre Gohan à armes égales.

Boo, en train de se reformer

Boo, en train de se reformer

Durant l’Arc Majin Boo, l’ennemi principal de cette période, Boo, est capable de se régénérer entièrement, quelque soit sa forme. Contrairement aux Nameks ou à Cell, il peut même se régénérer lorsqu’il est pulvérisé en minuscules morceaux et ne dépend pas d’un quelconque noyau. À partir du moment où il lui reste des cellules en vie, il peut se régénérer.[11] Piccolo et Gotenks en font l’amer constat.
Gotenks pensait avoir remporté son combat après avoir fait exploser Majin Boo (maléfique) en morceau, mais ce dernier put se reformer même après que tous les morceaux de son corps ont été brûlés par les Kikō de Piccolo et Gotenks. Piccolo supposa qu’il aurait mieux valu désintégrer chaque morceau de chair à l’aide de leur Ki, plutôt que de les brûler.[11] C’est d’ailleurs ainsi que périra Majin Boo, entièrement désintégré par le Super Genkidama lancé par Son Gokū et qui réuni les énergies de tous les Terriens et de ses amis dans l’Univers.

Dans Dragon Ball Super, c’est l’apprenti Kaiōshin, Zamasu du futur, qui est capable de se régénérer entièrement du fait de son immortalité. Il a acquis ce pouvoir en faisant exaucer son souhait auprès de Super Shenron, après avoir réuni les Super Dragon Balls.

L'épée de Trunks n'ébranle pas Zamasu

L’épée de Trunks n’ébranle pas Zamasu

Lorsque Trunks du futur lui plante son épée dans le ventre, Zamasu est ainsi capable de se relever et de refermer ses plaies. Il peut même entièrement régénérer son corps détruit et demeure ainsi totalement immortel.
Même lorsque son enveloppe charnelle est détruite il continue de vivre et se repend pour encercler Gokū et les siens, dans le monde futur de Trunks, ne leur laissant aucune échappatoire.

Durant le Tournoi du Pouvoir, Piccolo montre une nouvelle fois sa capacité à se régénérer lorsqu’il est victime des tirs de Harmira, qui utilise Prum comme un miroir pour atteindre ses adversaires.
Piccolo régénère ses deux bras et sert même de bouclier à Gohan, lui aussi victime des tirs ennemis. Par la suite, c’est au tour de Gohan d’arracher le bras d’un adversaire, lorsqu’il fait face aux Nameks de l’Univers 6 : Saonel et Pilina. Alors que Piccolo était retenu par la cheville par le bras allongé de Pilina, Gohan le sectionne d’un coup de pied puis contre-attaque avec un Masenkō pour aider Piccolo. Pilina se régénère alors et Piccolo a confirmation que les Nameks de l’Univers 6 ont bien les mêmes capacités que ceux de l’Univers 7.

 

Êtres capables de se régénérer partiellement ou entièrement

 

Références