Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Destron Gas

Le Destron Gas (デストロンガス, Desutoron Gasu) est un gaz toxique qui affaiblit tous ceux qui le respirent et qui apparaît dans les jeux vidéo Dragon Ball Z Gaiden : Saiyajin Zetsumetsu Keikaku, Dragon Ball Z : Shin Saiyajin Zetsumetsu Keikaku – Chikyū Hen – et leurs adaptations animées : Dragon Ball Z ~Chroniques~ Le plan d’extermination des Saiyans et son remake ; Dragon Ball : Le plan d’extermination des Super Saiyans.
 

Vue d’ensemble

Un des générateurs de Destron Gas
Un des générateurs de Destron Gas
Le Destron Gas est produit par cinq générateurs de Destron Gas installés sur la Terre par les sbires du Dr. Raichī.
Ces machines, toutes protégées par des monstres, sont toutes détruites par les guerriers Z ; Son Gokū, Son Gohan, Piccolo, Vegeta et Trunks du futur.
Dans le jeu d’origine, Dragon Ball Z Gaiden : Saiyajin Zetsumetsu Keikaku et dans Dragon Ball Z : Shin Saiyajin Zetsumetsu Keikaku – Chikyū Hen –, les machines se trouvent au Grand Apron, dans le désert de l’Ouest, dans le volcan Poco-Poco, dans le continent de glace et dans la Capitale de l’Ouest, sur la Tongari Tower.

Mais dans l’anime remake de 2010, Dragon Ball : Le plan d’extermination des Super Saiyans, les machines sont situés dans le Diablo Desert, à Satan City, au village Jingle et dans la Capitale de l’Ouest.

Un générateur se trouve au Diablo Desert
Un générateur se trouve au Diablo Desert
Chacune de ces machines est protégée par un puissant champ de protection. Celui-ci résiste aux Kikōha et aux attaques physiques.
Mais lorsque les gardiens des machines sont anéantis, le champ de protection disparaît et la machine peut être détruite.

Pour désactiver la première machine, Son Gokū bat Ponkarn au Grand Apron, puis il détruit la machine d’un coup de poing.
La deuxième machine est pulvérisée par un Kikōha de Son Gohan qui venait de battre Arbee.
La troisième machine explose avec le volcan Poco-Poco lors de l’intervention de Piccolo face à Kawāzu.

Le générateur du Grand Apron
Le générateur du Grand Apron
Et finalement, la quatrième machine fut détruite par tous les guerriers Z lorsqu’ils affrontent les monstres sur le continent de glace.

La dernière machine, située sur la Tongari Tower, se désactiva d’elle-même après la défaite des Guerriers Fantômes, Freeza, Tullece, Coola et Slug.

Elle résista d’abord à un Kikōha de Vegeta, avant de s’arrêter d’elle-même.
Ces machines, diffusent en permanence le Destron Gas dans l’air, ce qui affaiblit tout organisme vivant sur Terre en détruisant ses cellules, jusqu’à le priver de son Ki.
Lorsqu’elles cessent la diffusion de ce gaz, l’énergie revient petit à petit à un niveau normal et les organismes vivants retrouvent leurs forces.

Le générateur de la Tongari Tower
Le générateur de la Tongari Tower
Grâce à leurs victoires sur les précédentes machines, Gokū et ses amis parviennent à retrouver leurs énergies et à vaincre les Guerriers Fantômes, stoppant ainsi la propagation du Destron Gas.
Selon les prédictions de Dendé, même les guerriers en bonne santé comme Gokū et Gohan seraient morts bout de 70 jours si le gaz avait continué d’être diffusé.
Dans l’anime remake, cette prédiction est devenu une évaluation de Bulma. Grâce à ses recherches, celle-ci parviendra d’ailleurs à trouver une arme pour vaincre ce gaz.
 

Apparitions dans les jeux vidéo

Le Destron Gas apparaît bien sûr dans les jeux vidéo Dragon Ball Z Gaiden : Saiyajin Zetsumetsu Keikaku et dans Dragon Ball Z : Shin Saiyajin Zetsumetsu Keikaku – Chikyū Hen –, mais également dans le mode histoire de Dragon Ball Z: Super Butōden 2.
Dans ce jeu, Bōjack et Zangya utilisent d’immenses machines pour répandre le Destron Gas sur Terre et obtenir les Dragon Balls.
Dans Dragon Ball Heroes, le Destron Gas Unit est une capacité utilisée par le Dr. Raichī pour empêcher son adversaire d’utiliser ses attaques spéciales.

 

Anecdotes

Tags
Voir davantage

Gokuda003

Fan inconditionnel de Dragon Ball. Créateur, Webmaster, Administrateur, Rédacteur en chef de DragonBall Ultimate. J'aime aussi le Japon, sa langue et sa culture, ce qui me permet de vous offrir des traductions directes des news et des informations provenant des ouvrages.

Voir aussi

Close