Ī Shinron

Ī Shinron (一星龍 ; lit. « Dragon à une étoile ») ou Yī Xīng Lóng est un des sept dragons maléfiques qui apparaissent dans la série TV Dragon Ball GT.

C’est le dernier dragon qu’affronte Son Gokū, et c’est aussi le plus puissant. Après avoir absorbé les autres Dragon Balls et être devenu Super Ī Shinron, il absorbe également les capacités des autres dragons maléfiques.

 

Signification du nom

Son nom, Ī Shinron, est la lecture, en japonais, du chinois Yī Xīng Lóng (一星龍) qui signifie littéralement « Dragon à une étoile ». Comme tous les autres dragons maléfiques, Ī Shinron porte un nom d’origine chinoise, intimement lié au nom de la Dragon Ball à laquelle il est associé.

Sa forme de Super Ī Shinron est baptisée « Omega Shenron » dans la version anglaise de FUNimation, en référence à la dernière lettre de l’alphabet grec, signe qu’il est le dernier et l’ultime dragon maléfique. Quant à « Shenron », cela fait référence à Shenron, le dragon sacré.

 

Apparence physique

Immensément grand, ce dragon est naturellement le plus grand des dragons maléfiques, tandis qu’Ū Shinron et Chī Shinron peuvent modifier leur taille après avoir absorbé de l’énergie ou des êtres vivants.

Ī Shinron a une forme humanoïde, avec une tête, deux bras et deux jambes et il ne possède pas de queue. Il a une peau blanche avec des zones bleues nuit au niveau du cou et de l’abdomen.

Son corps est recouvert de pics noirs que l’on retrouve au niveau du dos, du menton, des coudes et des genoux. Il peut potentiellement les allonger et s’en servir pour embrocher quelqu’un, comme il le fait avec Vegeta.

Sous sa forme de base, il arbore la Dragon Ball à une étoile (Ī Shinchū) sur le front. Après avoir absorbé les autres Dragon Balls et être devenu Super Ī Shinron, toutes les boules se rassemblent sur son torse. Des cornes lui poussent aussi sur les épaules et les deux grandes cornes blanches qu’il possède sur le crâne se rapprochent.

Quelque soit la forme qu’il a, Ī Shinron possède un regard malfaisant avec de petits yeux rouges, des oreilles pointues et des moustaches de dragon comparables à celles d’un poisson-chat.

 

Personnalité

C’est probablement le dragon maléfique le plus vil qui soit. Il est sans pitié et se soucie peu d’avoir tué Sū Shinron, qui était pourtant l’un de ses semblables.

Bien qu’il soit né d’un vœu extrêmement bienveillant et altruiste, ce dragon en est tout l’inverse. Il est égoïste, cruel et sadique et prend plaisir à torturer ses adversaires tout en les blâmant pour le fait de lui avoir donner naissance à cause de l’utilisation répétée des Dragon Balls.

Ī Shinron ne connaît aucune pitié et n’est absolument pas fair-play contrairement à Sū Shinron. Il n’attend pas que son ennemi se rétablisse ou soit prêt pour l’attaquer. D’un caractère fier, il peut aussi devenir très arrogant lorsqu’il fait état de toute son immense puissance.

D’ailleurs, contrairement aux précédents dragons, celui-ci n’a aucun état d’âme à combattre et à ridiculiser un adversaire quelque soit sa puissance. Il se complaît à prouver sa supériorité, sans même considérer ou non le fait que l’adversaire soit digne ou non de l’affronter.

Opposé à un ennemi plus puissant que lui, comme ce fut le cas avec Super Gogeta, Super Ī Shinron peut également ressentir de la crainte et du doute. Mais il tente de réprimer cela du mieux qu’il le peut.

Cet aspect plus sensible du dragon maléfique peut aussi être observé lorsqu’il réalise qu’il ne pourra pas stopper le Genkidama universel de Son Gokū et qu’il vit ses derniers instants.

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Hidekatsu Shibata
  • Doublages anglais
    • Doublage de FUNimation : Bob Carter (Syn Shenron), Christopher Sabat (Omega Shenron)
    • Doublage de Blue Water : Noah Umholtz
  • Doublage français : Lionel Melet
  • Doublage brésilien portugais : Afonso Amajones
  • Doublage latino américain espagnol : José Luis Castañeda
  • Doublage polonais : Jacek Mikołajczak
  • Doublage italien : Roberto Colombo
  • Doublage grec : Tzimis Apergis

 

Anecdotes

  • Ī Shinron a le sang violet, un peu comme les Nameks, comme on peut le voir lorsqu’il reçoit les coups de Super Gogeta et que son nez se met à saigner.
  • Ce dragon maléfique est l’ultime ennemi de l’Univers de Dragon Ball et il est intéressant de constater qu’il est associé à la Dragon Ball à une étoile, la même Dragon Ball que possédait d’abord Pilaf, le tout premier ennemi de Dragon Ball.
  • Lorsqu’il reçoit le Big Bang Kamehameha de Super Gogeta, Super Ī Shinron perd toutes les Dragon Balls qu’il avait absorbé, à l’exception de la sienne, Ī Shinchū. Mais dans la version américaine de FUNimation, où il est doublé par deux acteurs différents selon sa forme, il conserve la voix de Christopher Sabat, qui incarne Omega Shenron (Super Ī Shinron).
  • Dans le jeu vidéo Dragon Ball Z 3 (Budokai 3), lorsqu’il est opposé à Son Goten enfant, Super Ī Shinron assiste à la danse du petit garçon qui demande au dragon de lui donner des bonbons. Super Ī Shinron répond qu’il n’exauce pas de souhait et encore moins pour des bonbons (« I don’t grant wishes for Candy! », en version anglaise).
  • Dans la version américaine du jeu Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3, lorsque Sū Shinron (Nuova Shenron) doit combattre Ī Shinron (Syn Shenron), il l’appelle « Omega Shenron » comme s’il avait déjà absorbé les 6 autres Dragon Balls. Pourtant, lorsque Sū Shinron affronte Super Ī Shinron (Omega Shenron, donc) il ne l’appelle pas par son nom et se contente de lui dire : « Tu es celui qui sera enterré dans l’autre monde ! » (« You’re the one who’ll be buried in the Other World »). Ceci fait sûrement référence au fait que c’est justement Ī Shinron qui a tué Sū Shinron et qu’il compte bien prendre sa revanche, cette fois-ci.
  • Dans le manga Kajika, d’Akira Toriyama, le méchant Gibachi change d’apparence après avoir bu du sang de dragon. Son apparence physique ressemble alors énormément à celle d’Ī Shinron. Ce dernier n’a pourtant pas été créé par Toriyama.
  • Dans le jeu vidéo Dragon Ball : XenoVerse, Super Ī Shinron et Freeza ont droit à un dialogue spécial lorsqu’ils sont opposés. Super Ī Shinron dit à Freeza qu’il doit le remercier car il est né d’un souhait réalisé pour faire revivre les victimes de Freeza sur la planète Namek (victimes causées par l’envie de Freeza de posséder les Dragon Balls de Namek). Freeza rit alors et se demande si cela fait de lui le géniteur ou la « mère » (« mother » en anglais) de Super Ī Shinron. Il envisage même de le prendre sous ses ordres.[2]
  • Dans le doublage anglais de FUNimation, Syn Shenron et Omega Shenron sont considérés comme des entités distinctes, avec des voix distinctes. Syn Shenron (Ī Shinron) est doublé par Bob Carter tandis qu’Omega Shenron (Super Ī Shinron) est incarné par Christopher Sabat. Mais dans les deux cas leurS voix subissent une modification par ordinateur pour avoir l’air similaire. La voix d’Omega Shenron sonne cependant plus sombre, tandis que celle de Syn Shenron raisonne comme celle d’un personnage omniscient.

 

Références

[1] Dragon Ball GT Perfect File vol. 2 (1997)
[2] Dragon Ball : XenoVerse (2015)