Sū Shinron

Sū Shinron (四星龍 ; lit. « Dragon à quatre étoiles ») ou Sì Xīng Lóng est un des sept dragons maléfiques qui apparaissent dans la série TV Dragon Ball GT.

C’est le cinquième dragon que combat Son Gokū, et le petit-frère de San Shinron, le dragon à trois étoiles. Son pouvoir est lié à l’élément de feu.

 

Signification du nom

Son nom, Sū Shinron, est la lecture, en japonais, du chinois Sì Xīng Lóng (四星龍) qui signifie littéralement « Dragon à quatre étoiles ». Comme tous les autres dragons maléfiques, Sū Shinron porte un nom d’origine chinoise, intimement lié au nom de la Dragon Ball à laquelle il est associé.

Son nom dans la version anglaise de FUNimation, « Nuova Shenron », provient de « Nova » qui se réfère à une étoile qui devient très brutalement extrêmement brillante. Quant à « Shenron », cela fait référence à Shenron, le dragon sacré.

 

Apparence physique

Il ressemble comme deux goûtes d’eaux à son frère aîné, San Shinron. Mais, alors que son frère a un épiderme bleu givré, Sū Shinron a d’abord une couche de peau de couleur rouge, avant de faire apparaître une sous-couche dorée.

Comme son frère, Sū Shinron est un grand dragon, très mince et élancé.

Il possède d’épaisses lèvres roses, des oreilles pointues, une sorte de crête sur le crâne, deux ailes dans le dos et des griffes aux mains et aux pattes. Son cou est également recouvert d’une sorte de col protecteur.

Dans un premier temps, il est entièrement recouvert d’une armure cuivrée. Il a des petites yeux rouges et une paire d’ailes violettes tout comme sa ceinture abdominale.

Sū Shinron possède cinq doigts à chaque main, comme les humains, mais ne possède que trois orteils à chaque patte.

Lorsqu’il devient sérieux sa peau cuivrée se craquelle et laisse apparaître un épiderme doré aussi brillant que la lumière du soleil.

 

Personnalité

Sū Shinron est également un dragon maléfique qui a confiance en sa force. Mais contrairement à son frère, lorsqu’il est opposé à un guerrier plus puissant que lui, Sū Shinron est capable d’admettre la valeur de ce dernier et de reconnaître sa défaite.

Alors qu’il mène un rude combat contre Son Gokū, San Shinron intervient et tente de tuer Gokū. Cette manière de faire déplaît fortement à Sū Shinron.

Bien qu’il respecte son frère aîné et lui obéisse la plupart du temps, Sū Shinron trouvera le moyen d’aider Gokū au cours de ce combat, afin de rétablir un juste équilibre entre les deux adversaires.

Profondément juste, il ira même jusqu’à considérer Son Gokū comme un rival et se sacrifiera pour tenter de vaincre Super Ī Shinron, avec une attaque suicide.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Ken Yamaguchi (DBGT, Sparking! Meteor), Yasunori Masutani (Xenoverse)
  • Doublage anglais (FUNimation) : John Burgmeier
  • Doublage français : Luc Boulad
  • Doublage brésilien portugais : Nelson Machado
  • Doublage polonais : Janusz Wituch
  • Doublage italien : Alberto Sette

 

Anecdotes

  • Né du souhait de Piccolo Daimaō de rajeunir, ce dragon à quatre étoiles a lui aussi rejoint le camp de Son Gokū, après avoir été son adversaire au départ. On peut ainsi faire le parallèle avec Piccolo, qui était au départ le grand ennemi et rival de Gokū, avant qu’il ne rejoigne les rangs des guerriers Terriens et aille même jusqu’à se sacrifier.
  • On peut lui trouver une légère ressemblance physique avec Tambourine, un des démons de Piccolo Daimaō, justement, qui lui donna naissance à travers le souhait qu’il se fit exaucer auprès de Shenron.
  • Dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Sparking! Meteor (Budokai Tenkaichi 3), Sū Shinron possède un costume alternatif qui lui donne une peau argentée. Cet aspect qui contraste avec sa teinte dorée habituelle fait aussi écho avec le teint pâle et bleuté de son frère, San Shinron.
  • Dans le jeu vidéo Dragon Ball : Xenoverse, lorsqu’il est opposé à Son Gohan enfant, Sū Shinron a droit à un dialogue spécial où il mentionne le fait qu’il était autrefois perché sur le chapeau du fils de Gokū, sous la forme de la Dragon Ball à quatre étoiles. Il a aussi droit à un dialogue avec Piccolo, où il évoque le fait que c’est son père, Piccolo Daimaō, qui lui donna naissance à travers le vœu qu’il a formulé auprès de Shenron.